Le Blog Finance

Haarp : une arme climatique aux mains de Bae Systems et Carlyle

Un constat  qui fait froid dans le dos. Et ce  n’est pas à cause  du dé-règlement climatique, encore que …

Alors  que  nous  laissions entendre ici-même  que tsunamis (tels  que Fukushima),  ouragans (tels   que Sandy ou Isaac), séismes (Haïti, Iran, Birmanie) ne seraient pas dûs uniquement à l’oeuvre de Dame Nature - cette  dernière pouvant être quelque peu aidée dans son œuvre par de véritables armes climatiques comme  HAARP (High-Frequency Active Auroral Research Program), gérées conjointement par l’US Air Force et l’US Navy -  la  liste  des groupes industriels, des sociétés financières « partenaires »  du projet et autres lobbies est  pour  le moins édifiante. Qui  sont-ils ? En tout  premier lieu,  Bae Systems  et Carlyle.

Bae  Systemes  … entreprise britannique travaillant dans les secteurs de la défense et de l’aérospatiale qu’on devait « marier » récemment à EADS pour  former un géant du domaine.  Pour un peu nous irions  nous jeter au cou d’Angela Merkel pour la remercier d’avoir empêché une telle  union.

Carlyle … la sulfureuse société liée à Ben Laden Groupe et Bush …

Alors même que nous  supposions  que l’ouragan Sandy  et l’arme climatique  HAARP  avaient largement influé sur les élections US … et qu’un tsunami avait menacé Hawaï quelques heures  à peine avant le vote  fatidique, tsunami qui, le cas échéant  aurait pu atteindre Barack Obama  dans sa chair  …  et dans son mental. Quoiqu’il en soit, deux phénomènes qui  auront grandement perturbé  ces derniers meetings de campagne et  bouleversé son agenda de président déjà fort chargé.

Lobby pétrolier (Bush) et lobby militaire (NRA) contre  lobby bancaire (Obama/Goldman Sachs) ? Cela  y ressemble bigrement …

Autre  info  quelque  peu dérangeante au niveau de l’impact  de la présence  de Carlyle  au « projet ». Rappelons  « qu’à défaut » de pieuvre Goldman sachs, la pieuvre Carlyle est largement implantée dans les télécoms, mais également les medias.  Quand on sait que la société détient 100 % de  Numericable, 5 %  du groupe Orange- France Telecom  et aurait des vues sur SFR  … on peut imaginer facilement ce que donnerait l’association  opérateurs  télécoms  et HAARP … ce dernier  étant tout de même basé sur les  hautes fréquences.

Rappelons  en effet  que  le programme basé à Gokona en Alaska existe depuis 1992. Il fait partie d’une nouvelle génération d’armements sophistiqués géré par l’Initiative de Défense Stratégique (SDI). Opéré par le Conseil d’Administration du Laboratoire de Recherche sur les Véhicules Spatiaux de l’Air Force, HAARP consiste en un système d’antennes puissantes capable de créer « des modifications locales contrôlées de l’ionosphère » (la couche supérieure de l’atmosphère).D’après le site internet de HAARP,   ce dernier   sera utilisé  « pour induire un faible changement localisé de la température de l’ionosphère afin que les réactions physiques résultantes puissent être étudiées par d’autres instruments situés soit sur le site de HAARP soit à proximité ».

Nicholas Begich – activement impliqué dans la campagne publique contre HAARP – le décrit comme: « Une technologie de rayonnement d’ondes radio super puissantes qui fait monter des parties de l’ionosphère en concentrant un faisceau et réchauffant ces zones. Les ondes électromagnétiques rebondissent alors sur terre et pénètrent tout – vivant et mort ».

Quand  on sait par  ailleurs  que l’agence Getty Images est passée   très  discrétement – en plein cœur de l’été -   aux mains de Carlyle, il est aisé de comprendre   comment nous pourrions (où nous sommes ? ) manipulés via une véritable  inondation de photos, que des applications  telles que Photoshop   et autres  pourraient modifier  selon les bons vouloirs  des « tireurs » de ficelles.

Et puis, n’oublions pas  les liens  entre Carlyle   et Jean-Oliver Sarkozy, ce dernier étant un  des importants  dirigeants  du groupe …  et ses   relation  et ramifications pouvant  aller jusqu’à la CIA) …

Nicolas  Sarkozy   aura  eu alors beau rôle de lui ouvrir des portes, comme   au CCG92  et   dans le quartier d’affaires de La Défense (siège    des plus grands groupes  implantés en France) via Numericable 

C’est  tellement  énorme, c’est tellement  inquiétant, cela remet tant  de certitudes en cause  que vous préferez ne pas y croire ?  Préférant  l’Autruche  à la Vérité, cette dernière  étant loin d’être rassurante ?  Alors, dans ce cas,  il  faudra  guérir …  mais  on vous  aura prévenu …

Elisabeth  STUDER – www.leblogfinance.com – 17 novembre 2012 -

 

Partager cet article

Article de

20 commentaires

  1. Захарий 18 novembre 2012 à 12:37

    c’est exag

  2. elisabeth 18 novembre 2012 à 14:15

    j’aimerai bien que cela soit exag

    • Parisien 19 novembre 2012 à 12:17

      Merci Madame Studer, voil

  3. ES 19 novembre 2012 à 18:56

    merci beaucoup, votre remarque me touche beaucoup.
    Tr

  4. ES 19 novembre 2012 à 19:05

    Pour

  5. ES 19 novembre 2012 à 19:11
  6. Elisabeth Studer 6 janvier 2013 à 00:22

    S

  7. lauraneb 25 février 2013 à 12:33

    bonjour étant donné les travaux menés par Tesla, et selon ses propres commentaires, une telle machine necessite un certain temps pour atteindre une puissance utile et des antennes relais. Hors les contraintes à maitriser de l’environnement sont telles, que le rebond dans l’admosphere laisse une fenetre de tir relativement reduite. hors aujourd’hui les antennes relais de la telephonie mobile couvre presque toute la planete et emettent des ondes electromagnetiques…la verité se cache dans la simplicité…

  8. Elisabeth Studer 27 février 2013 à 01:11

    Grèce

    Athènes inondée par des pluies diluviennes

    Les pires pluies depuis plus de 50 ans se sont abattues sur la capitale grecque, inondant les rues de la ville et provoquant des pannes d’électricité. Une femme est morte, prise au piège dans sa voiture.

    Une femme est morte et des dizaines d’automobilistes ont été pris au piège à l’intérieur de leurs véhicules vendredi en raison de pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale grecque, Athènes. On n’y avait pas vu pareil déluge depuis un demi-siècle.

    Les intempéries ont provoqué une panne d’électricité dans une grande partie de la ville, une rivière a débordé et les embouteillages ont paralysé une bonne part de la capitale à l’heure de pointe du matin.

    Une jeune femme de 27 ans est morte, vraisemblablement d’une crise cardiaque, alors qu’elle était prise au piège dans sa voiture à Halandri, dans la banlieue nord. «Ce sont les pires précipitations depuis 1961. Cinquante-deux ans qu’on n’avait pas connu un déluge aussi violent dans cette région», a déclaré le météorologue Yannis Kallianos à la télévision nationale. (ats/Newsnet

  9. alain 21 juin 2013 à 14:15

    Sur haarp, tout le monde aura tout dit sauf à quoi cela sert réellement…

  10. ES 27 juillet 2013 à 13:12

    Ca sert notamment à cela …. guerre économique

    Coupures électriques et trains bloqués après la nuit d’orages en France

    Le Monde.fr avec AFP | 27.07.2013 à 06h54 • Mis à jour le 27.07.2013 à 11h57

    Les violents orages qui touchent depuis vendredi soir 26 juillet le sud-ouest et le nord de la France ont provoqué des inondations et d’importantes perturbations sur les réseaux ferroviaire et électrique du pays au moment où de nombreux vacanciers sont attendus samedi sur les routes. Une vague orageuse a traversé la France, du sud-ouest à la frontière belge, dans la nuit, et une nouvelle vague est prévue dans l’après-midi sur une bande allant du Sud-Ouest vers le Centre, l’Ile-de-France et le Nord, selon Météo France. Vingt-huit départements ont été placés en vigilance orange aux orages. « Ces orages pourront être localement très violents notamment en termes de chutes de grêle et de rafales de vent (100 à 120 km/h) », souligne Météo France dans son dernier bulletin de suivi national.

    Carte de vigilance de Météo France, samedi 27 juillet à 11 h 20.
    ◾144 000 foyers privés d’électricité

    Samedi matin, environ 144 000 foyers restaient privés d’électricité dans toute la France, selon la compagnie ERDF qui a dépêché plus de cinq cents techniciens sur le terrain. Ces coupures de courant concernaient en milieu de matinée 70 000 clients en région Poitou-Charente, 40 000 clients dans le Sud-Ouest, 8 000 dans le Centre, 4 000 en Normandie et 7 000 en Picardie. Quelque 11 000 foyers étaient également privés d’électricité dans le Nord-Pas-de-Calais et 4 000 en Alsace et Franche Comté. A Paris, le courant devait être totalement rétabli à la mi-journée.
    ◾Le trafic SNCF perturbé vers le sud-ouest

    Entre Paris et Bordeaux, plusieurs TGV étaient « retenus » en gare samedi matin – deux TGV en direction de Bordeaux étaient bloqués à Paris et quatre TGV à destination de Paris étaient retenus à Bordeaux –, jour de grands départs en vacances. Une trentaine d’agents travaillent sur les voies pour « tronçonner » les arbres ou branchages qui ont endommagé les caténaires. A certains endroits « il y a un arbre tous les 200 mètres », a expliqué un porte-parole.

    Une voie a pu être rouverte dans la matinée et les trains y circulent alternativement dans les deux sens, ce qui provoque des retards de « une à quatre heures », selon la compagnie. Pour les trains supprimés ou qui ont plus d’une heure de retard, les billets seront remboursés ou échangés.
    ◾Inondations et chutes d’arbres et de câbles sur la voie publique

    En Gironde (sud-ouest), une septuagénaire a été grièvement blessée à Pauillac par la chute du clocher de la ville sur sa maison. Les pompiers ont mis plus de quatre heures pour sortir la victime, ensevelie sous les décombres de sa demeure qu’il a fallu étayer. Dans ce département, particulièrement touché, les pompiers ont procédé à plus de mille interventions, pour l’essentiel pour des chutes d’arbres et de câbles sur la voie publique ainsi que des locaux inondés et des courts-circuits.

    Les rues du centre de Bordeaux ont été brusquement inondées vendredi soir après 23 heures par plusieurs centimètres d’eau et plusieurs quartiers de la ville étaient toujours privés d’électricité et de téléphone samedi matin. Des arbres étaient couchés sur des voitures, attestant de la force du vent. Plus de 600 vacanciers ont dû être évacués de deux camping de la région.
    ◾Vigilance canicule dans l’Isère et le Rhône

    L’Isère et le Rhône sont en vigilance orange pour la canicule. Ce samedi matin, il fait autour de 25° sur le sud du département du Rhône et entre 18 et 22° sur l’Isère. Le pic de chaleur devrait être atteint samedi après-midi avec des valeurs de températures maximales comprises entre 35 et 38°.

  11. ES 3 août 2013 à 14:20

    Visiblement , nos vignobles semblent particulierement touchés …
    Orages: des milliers de foyers privés d’électricité en Dordogne, département le plus touché

    BORDEAUX (Gironde) – Quelque 2.000 foyers restaient privés d’électricité samedi à la mi-journée en Dordogne, département le plus touché par l’épisode d’orages grêleux violents mais fugaces qui a balayé le Sud-Ouest vendredi soir, provoquant des dégâts aux habitations et cultures mais aucune victime.

    Le service d’incendie et de secours de Dordogne a totalisé plus de 300 interventions, dont une cinquantaine encore en cours samedi, principalement pour des arbres couchés sur les voies, des toitures et vérandas arrachées ou endommagées par la grêle, des habitations inondées, a-t-on appris auprès des secours et de la préfecture.

    Près de 120 réparateurs d’ERDF étaient sur le terrain samedi, dont des renforts de Gironde et du Lot-et-Garonne voisins, pour raccorder les foyers coupés, initialement 6.000 samedi matin. Tous devaient être reconnectés d’ici la fin de soirée, selon ERDF.

    Les foyers touchés se situent notamment dans l’est de la Dordogne, le secteur de Lanouaille, la dégradation orageuse ayant balayé le département en diagonale du sud-ouest vers le nord-est, sur une bande d’environ 30 km.

    A Excideuil et Hautefort, deux maisons de retraite aux toitures endommagées ont du être sécurisées, mais sans nécessiter l’évacuation des pensionnaires. A Saint-Médard-d’Excideuil, des dômes d’aération ont éclaté sur l’usine Repetto, illustre marque de ballerines, provoquant des écoulements d’eau dans les ateliers.

    Des dégats localisés mais importants ont été causés aux cultures, céréales, arbres fruitiers, vignobles notamment, hachés par des grêlons de la taille de grosses billes ou de cerises.

    Pour Jean-François Fruttero, président de la fédération des Vins du Bergerac, une partie du vignoble a été durement touchée. Ce n’est qu’une petite partie de l’appellation Bergerac, quelques points de pourcentage, mais fortement et lourdement touchée.

    L’appellation Bergerac regroupe un millier de viticulteurs sur 11.500 hectares.

    Dans la Gironde voisine, les orages, violents mais brefs et localisés, ont donné lieu à une trentaine d’interventions des pompiers — principalement pour des locaux inondés –, selon un décompte samedi matin, contre près de 2.000 opérations au total à la suite de l’épisode orageux dévastateur du 26 juillet.

    En Charente, les orages ont entraîné peu d’interventions des secours, mais deux incendies dans la nuit, dont la foudre est probablement l’origine: l’un dans un pavillon inoccupé à Mouthiers-sur-Bohême, l’autre qui a détruit une tour du château de Bonetève à Pressignac et mobilisé près de 40 pompiers.

    Selon Météo-France, les cellules orageuses dans le Sud-Ouest ont donné localement des averses de pluie de 30 à 50 mm sur une heure, et de nombreuses chutes de grêles.

    Météo France avait placé en alerte orange 33 départements allant du sud-ouest au nord-est, jusque Lorraine et Champagne-Ardenne, en raison de risques d’orages violents à partir de vendredi soir. L’alerte a été progressivement levée en cours de nuit sur des départements, puis totalement levée dans le bulletin de 05h10 samedi.

    (©AFP / 03 août 2013 12h31)

  12. Elisabeth Studer 20 août 2013 à 22:29

    Inondations sans précédent en Russie: 23’000 personnes évacuées

    Les Russes luttaient mardi contre des inondations sans précédent dans des régions d’Extrême-Orient. Les autorités ont déjà évacué plus de 23’000 personnes. Des menaces d’épidémies planent.

    Des milliers de maisons et des hectares de cultures ont été indondés dans la région de l’Amour, de Khabarovsk, de Primorie, et la république autonome juive. L’état d’urgence a aussi été décrété dans la région de Magadan, a annoncé le ministère local des Situations d’urgence.

    En raison de pluies diluviennes depuis fin juillet, le fleuve Amour, à la frontière avec la Chine, est sorti de son lit, ainsi que l’un de ses affluents, la Zeïa. Dans la nuit de lundi à mardi, le niveau des eaux à Khabarovsk a grimpé de 16 centimètres à 6,73 mètres. Il s’agit d’un record depuis 1897. Ce niveau pourrait atteindre 7,80 mètres d’ici le 28 août, estiment les autorités locales.

    Des soldats ont été mobilisés pour ériger des digues le long du fleuve et les autorités ont indiqué avoir préparé 10’000 sacs de sable dans le cas où l’eau emporterait les barrières.

    L’an dernier, des inondations survenues à la même époque à Krymsk, dans le sud-ouest de la Russie, avaient causé la mort de 172 personnes. Quatre responsables sont actuellement jugés pour négligence.

    (ats / 20.08.2013 20h15)

  13. ES 30 octobre 2013 à 20:35

    Mardi 29 octobre 2013

    Avis de tempête géomagnétique jeudi et vendredi ! (Plus forte tempête des 5 dernière années)

    Cette tempête solaire, chargée de particules qui frapperont la Terre à une vitesse de 6,44 millions de km/h, peut potentiellement affecter la distribution d’électricité, les communications satellitaires, les GPS, les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) et contraindre des compagnies aériennes à changer leurs routes pour éviter les régions polaires.

    Un porte-parole de la NASA a indiqué à l’AFP que l’agence ne prenait aucune mesure particulière car «nous ne pensons pas que l’équipage de l’ISS soit en danger». «L’augmentation du nombre d’éruptions solaires -la dernière s’est produite le 23 janvier- est normale au regard des cycles d’activités du soleil de onze années, qui, pour cette période devrait atteindre son maximum en 2013», a expliqué la NASA.

    L’UNE DES PLUS PUISSANTES DEPUIS 2006

    Une telle intensification des éruptions solaires est plus fréquente alors que le soleil achève un cycle d’activité minimum pour entamer une période beaucoup plus active. Cette tempête solaire est probablement «l’une des plus puissantes depuis décembre 2006», selon Joseph Kunches, expert de la météo spatiale à la NOAA.

    Outre le risque de perturber les communications très dépendantes aujourd’hui des satellites, cette dernière tempête solaire va probablement créer des aurores boréales spectaculaires en Asie Centrale jeudi soir, promet Joseph Kunches. Ces experts rappellent que la Terre est bien protégée de ces tempêtes solaires par son champ magnétique.

    20minutes.fr

Commenter cet article