Le Blog Finance

Guerre de l’ombre au Sahara (Arte) … ou les conflits qui cachent la boulimie de matières premières

Documentaire pour le moins édifiant à regarder  le 27/01/2015 à 22h45 sur ARTE : « Guerre de l’ombre au Sahara ».

Son contenu  ? La guerre menée par les grande puissances de ce monde pour contrôler les ressources du XXIe siècle … avec au coeur : l’Afrique. Et tout particulièrement le Sahel … et le Mali.
Avec en prime, notamment, des informations que je vous ai transmises au fil des jours sur ce blog … ce qui m’a valu d’être contactée par Bob Cohen, co-réalisateur de ce film avec Éric Nadler. Moment inoubliable …

A présent, tirons-lui notre chapeau pour avoir eu le courage d’affronter la réalité du terrain en face, et de conforter certains éléments ainsi mis en commun, par des enquêtes menées directement sur place, avec les risques encourus !

“Depuis des décennies, la France n’est plus la seule à avoir des vues sur le continent”, précise la bande-annonce. Indiquant que “dès les années 1960, la découverte d’immenses gisements de pétrole dans le golfe de Guinée attire un nouvel acteur aux besoins inextinguibles : les États-Unis”.

Le 11 septembre 2001 semble « marquer un tournant » selon les réalisateurs. Lesquels ajoutent que Washington met un pied au Sahara dans le cadre officiel de sa « lutte contre le terrorisme ». Nous sommes bien en phase ….

« En 2007, l’administration Bush renforce son instrument politico-militaire, à travers Africom, visant notamment à quadriller la région. Mais derrière ce combat se cachent d’autres batailles : la zone saharienne contient les plus grandes réserves pétrolières d’Afrique, mais aussi de l’uranium, du fer, de l’or… Parallèlement, “la France renforce sa présence militaire sur le continent »  poursuit la bande-annonce.

Alors que le pays intéresse fortement les majors pétrolières telles que Total pour les immenses ressources énergétiques du bassin de Taoudeni,  situé à cheval sur les  territoires  du Mali  donc, mais également de la Mauritanie, du Niger et de l’Algérie, ce sont également  des réserves de gaz  situées à la proximité de la capitale Bamako et  ses mines d’or qui pourraient également attirer  les convoitises, indiquais-je pour ma part dès janvier 2013. Ajoutant qu’il fallait également compter sur le coltan, matière première fort recherchée rentrant dans la fabrication des téléphones portables.

Parallèlement, j’indiquais que la carte d’implantation  d’AQMI (Al Qaïda au Maghreb islamique) au Sahel ressemblait « étrangement » à celle de l’implantation des ressources pétrolières de la région, l’un pouvant même se superposer à l’autre …

Toujours en janvier 2013, j’ajoutais que le New York Times avait indiqué que   trois des quatre unités d’élite maliennes à commandement touareg formées par les États-Unis dans les années 2000 étaient passées dans le camp des rebelles lors du conflit de 2012.

Tout  était dit en une simple petite phrase  … ou presque. Puisque nous apprenions ainsi tout d’abord  que les Etats-Unis ont « investi » dans la formation de militaires  maliens,  lesquels  – ironie de l’histoire  ou  ultime étape d’un plan proche d’une  stratégie du chaos  – ont par la suite retourné  leurs treillis pour désormais affronter  les forces  militaires  du Mali. Pas étonnant en sorte, que  l’armée française trouve  les rebelles fort bien entraînés … tirant ainsi – sans le vouloir ou dans un message de « reconnaissance » à peine voilée ?  -  un formidable coup de chapeaux aux   instructeurs américains.

Quant au documentaire diffusé sur Arte, il inscrit les dernières opérations militaires dirigées par les États-Unis et la France dans « ce contexte de contrôle des ressources africaines » : « la Libye est un producteur majeur de pétrole, le Mali abrite d’importantes quantités d’uranium, alors que la  Centrafrique occupe une place stratégique dans la région ».
Les réalisateurs Bob Coen et Éric Nadler donnent la parole à de nombreux intervenants en vue montrer comment les grandes puissances industrielles se positionnent.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 27 janvier 2015

A lire également :

Mali : visite de banquiers, ONU, UA et UE à des anciens de Banque mondiale et BCEAO désormais au gouvernement

Niger : après l’Africom US, la France déploie des drones pour lutter contre le terrorisme au Sahel

Chine : main basse sur les matières mondiales, de l’Ukraine au Mali, via le Sénégal

Areva / Niger : libération des otages sous fond de révision des contrats et d’implantation militaire US (Africom)

Sénégal : au cœur des discussions sur la paix et la sécurité en Afrique avec France et Espagne

Burkina Faso : un coup d’Etat fomenté par les Etats-Unis ?

Burkina Faso : l’armée prend le pouvoir d’un pays stratégique pour le transit de l’uranium du Niger, partenaire de l’Iran

Partager cet article

Article de

48 commentaires

  1. retrouvé le retour 28 janvier 2015 à 00:57

    Nos anciennes colonies ne sont plus, aussi facilement qu’avant, dans notre zone d’influence. Nous avons laissé derrière nous uniquement, notre langue (et encore voir ce qui a été fait au Rouanda), quelques broutilles et pas mal de frontières fantaisistes.
    En cas de crise majeure les bons plans sur les matières premières peuvent devenir rapidement assez aléatoires.
    Un commandement bidon situé en Allemagne changera-t-il la face du monde et surtout de l’Afrique. Rien n’est moins sur!
    Ce qui est sur c’est que dans le désastre qui se prépare, Lampédusa va faire oublier tout le reste.

  2. ES 28 janvier 2015 à 09:42

    Lampedusa ????? la nouvelle traite des noirs par la mafia italienne , dixit des Marocains

    manière détournée de faire rentrer de la main d’oeuvre à bon marché pour la gérer via la mafia italienne pour les besoins de l’Europe toute entière
    oh oh retrouvé , on se réveille !!!!

  3. Johnathan Gravier 28 janvier 2015 à 15:45

    Y en a marre avec tous ces guerres !

  4. ES 28 janvier 2015 à 18:09

    comme le dit tres bien le documentaire, la guerre çà rapporte !!! en ventes d’armement

  5. retrouvé le retour 29 janvier 2015 à 00:39

    Moi déjà debout !!

  6. Plombier Paris Parisien 30 janvier 2015 à 19:05

    Malheureusement je trouve qu’il fallait s’y attendre !

  7. retrouvé le retour 30 janvier 2015 à 23:49

    Encore une fuite sur le tel de Madame Merkel, Monsieur le “plombier polono-parigot” c’est le watergate !

  8. ES 31 janvier 2015 à 01:35

    ;-)

  9. retrouvé le retour 7 février 2015 à 16:04

    http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/431204/boko-haram-attaque-desormais-au-niger

    La version de ES, c’est une version optimiste! Il existe encore une sorte de chef d’orchestre de toute cette merde.
    Personnellement , je penche plus pour une version façon “Radeau de la Méduse”.
    Chaque remède étant pire que le mal, les embardées se multiplient !! C’est le propre des crises en gestation. :(

  10. ES 7 février 2015 à 16:07

    ben oui, et par qui est finance Boko Haram ???????????????? accent anglo-saxon au bout du compte ???

  11. voyance gratuitement 10 février 2015 à 17:07

    Ce blog m’a appris beaucoup de choses très utiles. Bonne continuation:)

  12. retrouvé le retour 11 février 2015 à 09:35

    Voyance et casino sont les deux mamelles de la France actuelle!

  13. retrouvé le retour 11 février 2015 à 09:41

    Problème:
    Etant donné la “diagonale ” entre le Sinaï et Marseille et la vitesse V d’un avion supersonique.
    Combien de temps reste-t-il pour un piéton marseillais qui est en perte d’autonomie pour se mettre à l’abri?

  14. Elisabeth Studer 19 février 2015 à 01:09

    L’impérialisme américain et la catastrophe en Libye
    Par Joseph Kishore
    18 février 2015
    Le weekend dernier, le groupe Etat islamique (EI) a affiché une vidéo montrant l’horrible décapitation de vingt et un travailleurs chrétiens coptes enlevés dans la ville de Syrte sur la côte libyenne. Cet acte barbare est le dernier en date d’une suite de tueries similaires qui comprend la décapitation ou le meurtre par le feu d’otages américains, britanniques, japonais et jordaniens.
    Cette dernière atrocité a provoqué les prévisibles réactions de choc et de colère de la part des présentateurs de journaux télévisés et des éditorialistes de journaux aux Etats-Unis, en même temps que de nouveaux massacres. En effet, il n’a fallu attendre que quelques heures après l’affichage de la vidéo pour que l’Egypte, dirigée par le général Abdel Fattah al-Sissi, dictateur appuyé par les Etats-Unis, lance une suite de frappes aériennes qui ont tué soixante quatre personnes, dont sept civils.
    Washington et ses alliés politiques sont responsables, politiquement et moralement, de ces atrocités. Les décapitations islamistes en Libye sont le résultat du crime monumental qu’a été la guerre menée par l’OTAN en Libye en 2011 et dont l’objectif était de chasser le régime du colonel Mouammar Kadhafi.
    Avant l’intervention de l’OTAN, il n’y avait pas d’assassinats sectaires de chrétiens en Libye et les milices islamistes liées à Al-Qaïda n’étaient que de petits groupes sans grande influence. On a armé et promu ces forces quand, en 2011, le gouvernement Obama et ses alliés européens menés par le président français Nicolas Sarkozy, ont décidé de renverser Kadhafi.
    Les puissances impérialistes ont alors fait parvenir d’énormes quantités d’argent et d’armes aux milices islamistes et aux combattants d’Al-Qaïda, et ont assuré leur soutien aérien sous la forme d’une campagne massive de bombardements qui a tué des dizaines de milliers de Libyens.
    Comme l’avait écrit à l’époque le World Socialist Web Site: « Loin d’être une ‘révolution’ ou une lutte de ‘libération’, ce à quoi le monde assiste est le viol de la Libye par un gang de puissances impérialistes voulant à tout prix s’emparer de ses richesses pétrolières et faire de son territoire une base néo-coloniale d’opérations pour d’autres interventions à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ».
    Les conséquences désastreuses du viol de la Libye ne sont aujourd’hui que trop visibles.
    La guerre a culminé avec le bombardement intensif de Syrte et la torture et le meurtre de Kadhafi, après lequel la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton avait dit en jubilant, « Nous sommes venus, nous avons vu et il est mort. » Depuis, la Libye sombre dans une guerre civile toujours plus meurtrière entre diverses factions islamistes et milices rivales qui se disputent le pouvoir. Le pays a aussi servi de terrain d’entraînement à des forces islamistes soutenues par la CIA et se préparant à combattre le régime syrien du président Bashar Al-Assad.
    Moins de quatre ans après cette guerre, les médias américains écrivent sur les atrocités du groupe EI comme si l’impérialisme américain n’avait rien à voir dans tout cela. Personne lisant l’éditorial publié dimanche par le New York Times (« Ce que signifie la désagrégation de la Libye ») n’irait même soupçonner que Washington a joué un rôle dans cette catastrophe, tout comme les médias américains qui ont soutenu toute l’opération. Une des personnalités clé de la guerre, feu l’ambassadeur américain en Libye Christopher Stevens, qui a été tué dans une attaque islamiste à Benghazi après la guerre, était lui-même ami avec de nombreux journalistes du NYT.
    Le NYT s’inquiète du fait que « ce pays riche en pétrole [glisse] vers le chaos total », et que « l’accroissement et la radicalisation de groupes islamistes crée la possibilité que de vastes zones de la Libye ne deviennent des satellites du groupe Etat islamique ». Le journal réussit l’exploit de décrire le conflit qui a conduit à la destitution de Kadhafi comme une simple « guerre civile » sans même mentionner les six mois de bombardement du pays par l’OTAN.
    Le groupe EI est aujourd’hui le plus fort précisément là où Washington est intervenu le plus agressivement. Un autre article publié dans le NYT durant le weekend prévient: « L’Etat islamique s’étend au delà de sa base, en Syrie et en Irak, afin d’établir des filiales militaires en Afghanistan, en Algérie, en Egypte et en Libye ». Le journal ne mentionne pas le fait que les Etats-Unis ont envahi ou financé des guerres islamistes par procuration dans quatre des six pays cités: la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan et la Libye.
    Le monde entier assiste à présent aux conséquences de l’irresponsabilité, de la brutalité, de la cupidité et de la stupidité sans bornes de Washington et de ses alliés de l’OTAN.
    La responsabilité du désastre libyen incombe pleinement à l’ancien président français Nicolas Sarkozy, instigateur initial de la guerre de l’OTAN en Libye, au Président Obama, dont le gouvernement a fourni l’essentiel des armes qui ont détruit les forces armées libyennes et les grandes villes du pays, et aux puissances alliées de l’OTAN qui ont participé à cette aventure meurtrière.
    Ce qui se déroule aujourd’hui à travers le Moyen-Orient en dit long sur l’impérialisme, ses élites dirigeantes, ses serviteurs politiques et ses médias menteurs.
    (Article original publié le 17 février 2015)

  15. salma 16 avril 2015 à 11:41

    un vrai plombier a votre disposition 24 h/24

  16. salma 16 avril 2015 à 11:44

    un artisan plombier montpellier qualifier a votre service

  17. meubles tunisie 2 janvier 2017 à 17:15

    merci bien :) :)

  18. brazil nuts cholesterol 25 janvier 2019 à 21:02

    Heya i am for the first time here. I found this board
    and I find It truly useful & it helped me
    out a lot. I’m hoping to offer one thing again and aid others like you helped
    me.

  19. France 26 janvier 2019 à 03:28

    Great blog you have here.. It’s hard to find excellent writing like yours
    nowadays. I truly appreciate individuals like
    you! Take care!!

  20. Kimber 26 janvier 2019 à 09:25

    A monetary advisor is your planning companion.

  21. Latoya 26 janvier 2019 à 09:33

    And this is an funding risk value taking.

  22. Dorthy 26 janvier 2019 à 11:44

    Traders do pay direct and oblique prices.

  23. Melvin 26 janvier 2019 à 18:56

    Thanks for your interest in Investment Advice.

  24. Verlene 26 janvier 2019 à 21:59

    Monetary advisors enterprise is individuals enterprise.

  25. brazil flag image 26 janvier 2019 à 23:04

    Howdy! I realize this is somewhat off-topic but I needed to ask.
    Does building a well-established website like yours require a lot of work?

    I’m brand new to operating a blog however I do write in my
    journal every day. I’d like to start a blog so I will be able to share my experience and feelings online.
    Please let me know if you have any ideas or tips for brand new aspiring blog owners.

    Appreciate it!

  26. brazil nuts toxic 27 janvier 2019 à 01:18

    Hi there, You’ve done an excellent job.
    I’ll certainly digg it and personally recommend to my friends.
    I’m confident they will be benefited from this web site.

  27. brazil nuts in shell 27 janvier 2019 à 02:32

    This site was… how do you say it? Relevant!!
    Finally I’ve found something that helped me.
    Many thanks!

  28. Edward 27 janvier 2019 à 04:06

    Thanks to your interest in Investment Advice.

  29. brazilian steakhouse nyc 27 janvier 2019 à 04:50

    I am actually pleased to glance at this website posts
    which consists of tons of helpful data, thanks for providing such data.

  30. Wade 27 janvier 2019 à 05:46

    And that is an funding risk value taking.

  31. Mariano 27 janvier 2019 à 08:06

    Now it’s time to choose your particular investments.

  32. Virginia 27 janvier 2019 à 09:32

    Now it’s time to pick your particular investments.

  33. Beatris 27 janvier 2019 à 16:30

    Financial advisors enterprise is people business.

  34. Lynette 27 janvier 2019 à 22:32

    Contemplate investments that offer instant annuities.

  35. Regina 7 février 2019 à 03:14

    A financial advisor is your planning associate.

  36. Bobby 7 février 2019 à 04:38

    This is true for investment recommendation as nicely.

  37. site web 8 février 2019 à 00:40

    I just want to mention I am just all new to blogging and site-building and truly loved your web blog. Probably I’m want to bookmark your blog post . You surely come with incredible article content. Kudos for revealing your website page.

  38. Katherina 8 février 2019 à 07:10

    And that is an funding danger worth taking.

  39. Osvaldo 9 février 2019 à 01:42

    Traders do pay direct and indirect costs.

  40. Roland 9 février 2019 à 05:58

    Thank you in your interest in Funding Recommendation.

  41. Bob 11 février 2019 à 01:29

    All types of investments come with certain dangers.

  42. Nidia 11 février 2019 à 06:11

    And this is an funding danger worth taking.

  43. Candy 12 février 2019 à 02:19

    That is true for investment recommendation as effectively.

  44. Phil 12 février 2019 à 04:37

    Now it is time to choose your specific investments.

  45. John Deere Repair Manuals 12 février 2019 à 06:42

    we have electrical fireplaces at home and we prefer it over conventional fireplaces’

  46. Debbra 17 février 2019 à 01:47

    Think about investments that supply immediate annuities.

  47. Kellee 19 février 2019 à 01:12

    All types of investments include sure risks.