Le Blog Finance

Burkina Faso : l’armée prend le pouvoir d’un pays stratégique pour le transit de l’uranium du Niger, partenaire de l’Iran

Simple coïncidence ? Alors qu’en novembre 2010, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, avait effectué une tournée en Afrique de l’Ouest – Burkina Faso, Ghana, Togo et Bénin -  provoquant à cette occasion  l’ire des Etats-Unis, l’armée burkinabé vient d’annoncer à l’issue d’une nouvelle journée de révolte à Ouagadougou, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Simple hasard me direz-vous ? Alors rajoutons que le 7 novembre 2013, le Président nigérien, Mahamadou Issoufou, et son homologue béninois, Boni Yayi, ont signé un Mémorandum d’Entente pour la réhabilitation, la construction et l’exploitation des chemins de fer reliant Cotonou à Niamey. Tronçon intégré dans la boucle ferroviaire qui doit relier Cotonou (Bénin) à Abidjan (Côte d’Ivoire) , via Niamey (Niger) et Ouagadougou (Burkina Faso ). La boucle ferroviaire devra permettra à terme de relier le Niger au Burkina Faso et à la Côte d’Ivoire, devenant ainsi l’une des plus longues lignes de chemin de fer de la région.
A cette occasion le patron du groupe Timis qui finance l’étude de faisabilité de la voie ferrée Dori-Niamey avait indiqué que la réalisation de ce projet aura « un impact économique certain pour le Niger et les pays de la région, en facilitant l’exportation de la production agricole, du bétail et des ressources minières, ainsi que l’importation d’autres produits. »
Cela a le mérite d’être clair … Mais reprenons

- Etat d’urgence et prise de pouvoir de l’armée au Burkina

Jeudi soir, après une journée d’émeutes contre le régime de Blaise Compaoré, l’armée burkinabé a pris le pouvoir au Burkina Faso, annonçant la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale. Un organe de transition sera mis en place pour un an “en consultation avec tous les partis”. Un couvre-feu est par ailleurs imposé sur l’ensemble du territoire.

Le Burkina a basculé dans la crise avec l’annonce, le 21 octobre dernier, d’un projet de révision constitutionnelle portant de deux à trois le nombre maximal de quinquennats présidentiels.  Ce projet intervient alors que Blaise Compaoré, arrivé aux affaires il y a 27 ans, doit en toute légalité achever l’an prochain son dernier mandat, après deux septennats (1992-2005) et deux quinquennats (2005-2015).

Durant la journée, le régime avait tenté d’apaiser les tensions en annonçant l’annulation du vote du projet de révision constitutionnelle qui avait mis le feu aux poudres, le président Blaise Compaoré décrétant parallèlement l’état d’urgence.

Dans un communiqué, l’Union africaine a exprimé “sa profonde préoccupation face à la situation” et appelé au calme. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a annoncé l’envoi d’un émissaire pour tenter de mettre fin aux violences. La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a pour sa part fait savoir qu’elle ne reconnaîtrait aucune prise du pouvoir par la force dans le pays.

Précisons que des manifestations d’une telle ampleur contre les autorités sont rarissimes en Afrique subsaharienne. A noter enfin que la Télévision d’Etat, la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) a été pillée, et que les transmissions ont été coupées.

- Quand les Etats-Unis s’insurgeaient d’une discussion entre l’Iran et des pays d’Afrique de l’Ouest

En novembre 2010, à la suite de la tournée du ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki en Afrique de l’Ouest , les Etats-Unis s’étaient insurgés de l’objectif – certes non affiché par l’Iran – de s’entretenir avec les autorités du Bénin sur la possibilité de faire transiter, par le port de béninois, de l’uranium nigérien.

Selon la Lettre du Continent « Téhéran aurait promis, en contrepartie, de soutenir financièrement et logistiquement, Thomas Boni Yayi pour la présidentielle de mars 2011 ».

Susan Tuller la chargée d’affaires de l’ambassade du Bénin avait été reçue à la suite, soit le 4 novembre, par la présidence en vue d’évoquer « un précédent fâcheux pour les relations entre les deux pays si le Bénin se prêtait au jeu de Téhéran ».

A cette occasion, le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki avait déclaré que les Etats-Unis était «mécontent de l’expansion des relations entre l’Iran et les pays africains», ajoutant que si les USA avaient eu une “soif de pouvoir,” l’Iran avait quant à lui pratiqué le subtil «pouvoir de la logique.”

- Le Burkina au cœur d’une liaison ferroviaire stratégique

Mais gardons le meilleur pour la fin …. en novembre 2013, nous indiquions ici-même que si Bolloré avait perdu, en 2007, le port de Dakar au Sénégal, au profit de son concurrent Dubaï Ports World (DP World), le groupe est désormais le partenaire qualifié de « stratégique » retenu par le Bénin et le Niger pour le projet de prolongement du chemin de fer entre les deux pays. Les deux Chefs d’états avaient alors décidé de confier la gestion des travaux à une société multinationale, en lieu et place de l’Organisation Commune Bénin-Niger (Ocbn), le capital initial étant de 70 milliards F Cfa. Selon un plan d’action approuvé par les deux parties, un partenariat gagnant-gagnant sera établi entre les deux Etats – lesquels seront actionnaires à hauteur de 10% chacun – les opérateurs économiques privés de chaque pays obtenant 20%, la participation de Bolloré s’élevant quant à elle à 40%. Le groupe français étant chargé notamment de mobiliser les ressources nécessaires pour la réhabilitation de la ligne ferroviaire interrompue depuis 1936 et la réalisation de nouvelles infrastructures.

En octobre 2013, le Niger et la compagnie Pan African Minérals ont pour leur part signé un mémorandum d’entente relatif à l’exécution des travaux du tronçon Niamey-frontière du Burkina Faso, de la boucle ferroviaire ouest africaine. Cette boucle ferroviaire dont le coût s’élève à 1.000 milliards de francs CFA devra relier le Bénin à Abidjan en passant par le Niger et le Burkina Faso, soit 2.970 km de rail, dont 1.176 km de construction neuve et 1.794 km de réseau à réhabiliter.

Le ministre nigérien du Plan, Amadou Boubacar Cissé, avait souligné à cette occasion que c’était « la première fois qu’un investisseur minier accept(ait) d’entrer dans ce genre de projet ».

Le 18 octobre 2013, la Côte d’Ivoire avait annoncé pour sa part que le président ivoirien Alassane Ouattara et ses homologues Blaise Compaoré (Burkina Faso), Mahamadou Issoufou (Niger) Faure Gnassingbé (Togo) et Boni Yayi (Bénin) – soit les dirigeants de ces cinq pays du Conseil de l’Entente (une organisation de coopération régionale d’Afrique de l’Ouest) – avaient appelé le groupe français Bolloré et la société Panafrican Minerals de l’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis, à s’associer en vue de travailler sur la réhabilitation et l’extension du chemin de fer actuel.

A cette occasion, le président burkinabé Blaise Compaoré a indiqué que le projet de boucle ferroviaire allait contribuer à renforcer l’intégration économique en Afrique de l’Ouest.  Il avait alors estimé qu’à l’heure actuelle, il était essentiel «  de fluidifier les échanges, les trafics, les mouvements des hommes et des marchandises ».

Rappelons enfin qu’en septembre 2013, oeuvrant dans le cadre du développement de son secteur minier, le gouvernement nigérien a attribué à Pan-African Minerals plusieurs permis pour la recherche d’uranium et des substances connexes dans le département d’Arlit, au Niger.
Au terme d’une convention signée entre le ministre nigérien des Mines et du Développement industriel, M. Omar Hamidou Tchiana, et le PDG de Pan-African Minerals, M. Frank Timis, la société s’engage à créer des emplois, à former des agents de l’Etat, et à financer la construction des classes et d’autres réalisations dans le domaine social, le tout pour 1,2 million de dollars.

Durant les 3 prochaines années, la société s’est par ailleurs engagée à investir un montant minimum de 20 millions de dollars US pour mener des travaux d’exploration et développer les gisements d’uranium qui auraient été découverts.

Sources : France24, AFP, Foreign Policy, MAP

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 30 octobre 2014

A lire également :

. Mali : la Chine va financer la construction de voies ferrées pour le transit des matières premières jusqu’au Sénégal

Partager cet article

Article de

46 commentaires

  1. retrouvé le retour 31 octobre 2014 à 21:06

    http://www.boursorama.com/actualites/l-interview-de-philippe-waechter-natixis-am—la-fed-a-permis-d-eviter-un-effondrement-de-l-economie-americaine-1760cf79a0321a95bc9057d7c8c2fbb3

    Encore un qui croit que le père Noël existe, dans la droite ligne de Natexis !! Il ne suffit pas de changer une lettre d’un nom et de passer dans une sorte de purgatoire strausskanien pour devenir un aigle banquaire.
    Les Banques Populaires et autres Caisses d’épargne trainent toujours derrières elles des ” analystes” qui font peur.

  2. JP 31 octobre 2014 à 23:28

    HaHa!

    Aujourd’hui j’apprends par hasard que l’armée a pris le pouvoir Au Burkina Faso

    D’humeur cynique, je me dis “Voyons, c’est une histoire de pétrole ou d’uranium?”

    Je rumine, j’ai pas d’idée, sauf une:
    “Je parie qu’Elisabeth a forcément un avis”

    Et hop, vive leblogfinance!

  3. ES 1 novembre 2014 à 13:06

    En gros les USA veulent mettre en place nouveau dict

  4. ES 1 novembre 2014 à 13:08

    En gros quelques uns seraient interessés pour mettre au pouvoir un nouveau dictateur qui bloquerait la construction / reconstruction de la ligne de chemin de fer … que cela m’étonnerait pas , mais alors pas du tout …. Si en plus vous rajoutez l’Iran dans la bataille … pour l’accès à l’uranium …. tout est dit ! les enjeux sont colossaux ….

  5. ES 1 novembre 2014 à 13:12

    si vous etes sages, je vous rappelle “lhistoire” de Eurodif/ Sofidif …. la France est partenaire de l’Iran dans co entreprise compte tenu des accords passés à l’époque du Shah d’Iran et doit même de l’uranium enrichi à l’Iran . Donc mine de rien l’Iran peut etre aussi tentée de faire chanter Areva en negociant ses appros en uranium avec Areva, présente au Niger et au Mali. Si la France se met à dos Iran et USA en même temps sur le même sujet … on est mal barré ….

  6. bforbroker 3 novembre 2014 à 14:49

    ça sent mauvais!

  7. retrouvé le retour 4 novembre 2014 à 00:48

    Certainement !
    Mais depuis un certain temps nous savons que la terre et ronde et donc que l’Afrique ne se situe pas dans un coin.

  8. ES 14 novembre 2014 à 14:09

    encore TIMIS …. tiens tiens petrole et infrastructure de transit d’uranium et magouille …. toujours le même cocktail … http://www.journalbic.com/politique/3833-le-crime-du-petrole-au-senegal–le-deal-de-macky-sall-et-le-jeu-mitige-de-wade.html

  9. Elisabeth S 21 septembre 2015 à 08:51
  10. Elisabeth Studer 13 novembre 2015 à 13:44

    mer, oct 14th, 2015 Bénin / Business | Par Larissa Pougoue
    Le Groupe Français Bolloré Relance Le Rail Au Bénin
    Après une longue hibernation, l’entreprise ferroviaire publique du Bénin est passée mercredi, sous contrôle public-privé, sous l’impulsion du groupe français Bolloré qui ambitionne de relier à nouveau par la voie ferrée, Cotonou, Niamey et Abidjan.
    Dans l’atelier principal de l’Organisation Commune Bénin-Niger (OCBN), où s’entassent des wagons et des machines obsolètes, quelques centaines de cheminots assistent à une ultime assemblée générale. A partir de se 14 octobre, ils commencent à travailler pour Benirail, une nouvelle société détenue à 40% par le groupe Bolloré, 20% par le Bénin et le Niger. Les 40% du capital restants sont réservés à des investisseurs privés béninois et nigériens.
    Mi-août, l’industriel français, le Bénin et le Niger avaient signé la convention de concession, de construction et d’exploitation de la ligne ferroviaire Cotonou-Niamey pour une durée de 30 ans.
    Ce tronçon représente 1.000 des 3.000 kilomètres d’une boucle ferroviaire devant relier la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Niger, le Bénin et le Togo. Une « aventure » pharaonique « à 2,5 milliards d’euros », évaluait en août Vincent Bolloré sur les colonnes des médias français.
    L’investissement est hautement stratégique: le train représente le principal débouché maritime pour certains pays enclavés comme le Niger, le Mali et le Burkina Faso, mais également le moyen de transport le moins coûteux pour les industriels ivoiriens exportant vers l’hinterland.
    Pour les salariés de l’entreprise publique OCBN tombée en déshérence, l’arrivée de Bolloré est un soulagement. Fin septembre dernier, l’entreprise française a payé 19 mois d’arriérés de salaires aux 629 employés au chômage forcé, ainsi qu’à une centaine de retraités. « Ça m’a paru un rêve. Quand je suis allé à ma banque, on m’a dit que l’argent était là », raconte Gilbert-Léonard Aïdofi, chef du service matériel roulant qui compte 20 ans d’ancienneté à l’OCBN.
    Bolloré a aussi repris les 629 cheminots se rendaient tous les jours à leur poste, malgré les impayés et la faible ou absence d’activité. Le dernier train de voyageurs a circulé fin 2005. Il y a encore le fret mais cela faisait 10 ans que l’OCBN était en difficulté.
    « Mauvaise gestion, matériel vieillissant, concurrence de la route. Les Etats ont laissé le chemin de fer à l’abandon », commente Arsène Adjovi, président de l’Inter-syndicat, créé en juin.

  11. Elisabeth Studer 13 novembre 2015 à 13:46

    et vive les stats du blog qui me mettent “la puce à l’oreil”
    bcp de recherches sur ces voies ferroviaires actuellement ….

  12. Elisabeth Studer 13 novembre 2015 à 13:46

    à l’oreille ;-)

  13. Elisabeth Studer 1 février 2016 à 01:25

    Burkina : les priorités d’Alpha Oumar Dissa, nouveau ministre des Mines et de l’Énergie
    15 janvier 2016 à 15h40 – Jeune Afrique

    Baisse des cours de l’or, amélioration des conditions d’exercice de l’orpaillage, préoccupations environnementales, attentes des populations, délestages récurrents… La tâche du nouveau ministre burkinabè ne sera pas de tout repos. Il a dévoilé ses priorités à “Jeune Afrique”.

    C’est à un jeune universitaire spécialiste des questions environnementales que le premier ministre Paul Kaba Thieba a confié le ministère des Mines, de l’Énergie et des Carrières. Alpha Oumar Dissa, 37 ans, est maître de conférences à l’université de Ouagadougou. Ce natif de Orodara, dans le Kénédougou à l’ouest du Burkina. Ses responsabilités au gouvernement s’inscrivent dans le prolongement du travail effectué durant la campagne : il a travaillé sur le volet énergie et mines du programme du nouveau président Roch Marc Christian Kaboré.

    Le nouveau ministre déborde d’ambitions pour le secteur minier, premier pourvoyeur de recettes du pays, avec un apport de 168 milliards de F CFA en 2014, soit 12 % des recettes fiscales, pour une production d’or en progression de 32 à 36,5 tonnes entre 2013 et 2014.

    « Il y a tellement de problèmes dans ce secteur que je n’ai pas envie de remuer le couteau dans la fourmilière », dit-il à Jeune Afrique, qu’il a reçu à Ouagadougou après sa nomination. Toutefois, Alpha Oumar Dissa compte mettre l’accent sur l’orientation des dépenses des revenus miniers vers les secteurs sociaux. Il n’exclut pas non plus de revenir sur certains aspects du code minier, modifié en juin dernier.

    Autre chantier de taille à l’agenda minier du ministre : la réorganisation de l’orpaillage dont une partie importante de la population burkinabè dépend. Instaurer une délivrance de permis aux mineurs artisanaux qui seraient un million à dépendre du secteur (sur une population totale de 18 millions de personnes), mettre un terme au travail des enfants dans cette activité et aux pollutions de l’environnement par le recours aux cyanure et au mercure, utilisés pour rendre l’or soluble. Les réformes, là non plus, ne manqueront pas.

    Accueil favorable

    Ce qui ne défrise pas les représentants des professionnels du secteur, qui accueille plutôt favorablement son arrivée.

    « Nous saluons cette nomination qui intervient dans un contexte (baisse de cours et des investissements, fortes attentes des populations locales ) où il faut réussir à relancer les activités. Pour nous, il faut encourager plus de mines à entrer en production. À défaut de revoir le code minier, cela passe par la révision de ses textes d’application », souligne le secrétaire général de la Chambre des mines, Aboubacar Sidikou.

  14. brazilian steakhouse sf 25 janvier 2019 à 22:14

    First of all I would like to say superb blog!

    I had a quick question in which I’d like to ask if you don’t mind.
    I was interested to find out how you center yourself and clear your mind before
    writing. I have had a tough time clearing my mind in getting my
    thoughts out there. I truly do enjoy writing but it just seems like the first 10 to 15
    minutes are usually lost just trying to figure out how to begin. Any suggestions or
    hints? Cheers!

  15. Doreen 26 janvier 2019 à 01:34

    A financial advisor is your planning partner.

  16. Velma 26 janvier 2019 à 05:54

    I was recommended this blog by my cousin. I am not sure whether this
    post is written by him as no one else know such detailed about my problem.

    You are wonderful! Thanks!

  17. brazil flag vector 26 janvier 2019 à 15:43

    Everyone loves what you guys tend to be up too. Such clever work and reporting!
    Keep up the awesome works guys I’ve you guys to my blogroll.

  18. Kala 27 janvier 2019 à 01:29

    Hi i am kavin, its my first occasion to commenting anywhere, when i read
    this paragraph i thought i could also make comment due to this brilliant paragraph.

  19. Brooke 27 janvier 2019 à 01:39

    A financial advisor is your planning companion.

  20. brazilian wax groupon 27 janvier 2019 à 03:00

    Today, I went to the beach with my children. I found a sea shell and gave it
    to my 4 year old daughter and said “You can hear the ocean if you put this to your ear.” She put the shell to her ear and screamed.
    There was a hermit crab inside and it pinched her ear. She never wants to go back!
    LoL I know this is completely off topic but I had to tell someone!

  21. Leanna 27 janvier 2019 à 03:18

    Investors do pay direct and oblique prices.

  22. Christine 27 janvier 2019 à 07:50

    Contemplate investments that supply rapid
    annuities.

  23. Tristan 27 janvier 2019 à 13:56

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  24. Anh 27 janvier 2019 à 15:52

    Thanks to your interest in Funding Recommendation.

  25. Anthony 27 janvier 2019 à 18:40

    My programmer is trying to persuade me to move to .net
    from PHP. I have always disliked the idea because of the expenses.
    But he’s tryiong none the less. I’ve been using
    Movable-type on several websites for about a year and am nervous about
    switching to another platform. I have heard excellent things about blogengine.net.

    Is there a way I can transfer all my wordpress content into it?
    Any help would be really appreciated!

  26. brazil flag facts 28 janvier 2019 à 07:06

    It is perfect time to make some plans for the future and it is time
    to be happy. I have read this post and if I could I wish to suggest you some interesting things or tips.
    Perhaps you could write next articles referring
    to this article. I desire to read even more things
    about it!

  27. Sung 3 février 2019 à 01:13

    Financial advisors business is individuals enterprise.

  28. Monserrate 5 février 2019 à 18:17

    And that is an funding risk price taking.

  29. Fran 6 février 2019 à 03:11

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  30. Augustus 7 février 2019 à 08:27

    Now it’s time to decide your particular investments.

  31. read review 8 février 2019 à 00:52

    I simply want to tell you that I am all new to weblog and definitely savored this blog site. Probably I’m planning to bookmark your website . You really have excellent articles. Kudos for sharing with us your website page.

  32. Princess 8 février 2019 à 06:08

    Think about investments that provide speedy annuities.

  33. Angelina 8 février 2019 à 09:08

    Investors do pay direct and indirect prices.

  34. Johnson 9 février 2019 à 03:59

    Thank you in your curiosity in Investment Advice.

  35. Joseph 11 février 2019 à 05:54

    Monetary advisors business is people enterprise.

  36. Nida 11 février 2019 à 06:31

    Investors do pay direct and oblique costs.

  37. Caitlin 12 février 2019 à 04:27

    Traders do pay direct and oblique costs.

  38. Esteban 12 février 2019 à 04:52

    And this is an funding threat price taking.

  39. Beryl 15 février 2019 à 01:13

    Thank you on your interest in Funding Recommendation.

  40. Jann 15 février 2019 à 01:13

    Think about investments that supply rapid annuities.

  41. Chloe 17 février 2019 à 02:31

    All sorts of investments include certain dangers.

  42. Stephaine 18 février 2019 à 02:43

    A financial advisor is your planning companion.

  43. Dawn Speed 18 février 2019 à 18:28

    How do i make firefox my main browser for windows live messenger?

  44. Veronique 19 février 2019 à 17:36

    Hi there, just became alert to your blog through
    Google, and found that it’s really informative. I’m going to watch out for brussels.
    I’ll be grateful if you continue this in future. A lot of people will be benefited from your writing.
    Cheers!

Commenter cet article