Le Blog Finance

Le lobby de l’armement US derrière Donald Trump

Il fallait s’en douter. Dans ce bas monde, et encore plus en terme de politique et de campagne électorale, tout se joue avec de l’argent. C’est ainsi que la puissante National Rifle Association (NRA), la plus grande organisation du lobby des armes à feu aux Etats-Unis, a appelé vendredi ses 5 millions de membres à voter pour le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump. Lequel souhaite renforcer son emprise sur la droite américaine.

« Nous devons nous rassembler, et nous devons nous rassembler dès maintenant », a ainsi déclaré Chris Cox, le directeur du bras politique de l’organisation, lors de sa convention annuelle. « Au nom des milliers de patriotes présents dans cette salle, des cinq millions de membres de la NRA, et des dizaines de millions qui nous soutiennent, j’annonce officiellement le ralliement de la NRA à Donald Trump pour la présidentielle. » Cela a le mérite d’être clair.

Si, certes, l’appui de la NRA en faveur d’un républicain ne constitue pas une véritable surprise, il s’avère moins discret que pour les élections précédentes. Ainsi, en 2008 avec John McCain et en 2012 avec Mitt Romney, l’association n’avait officialisé ce soutien qu’au mois d’octobre, soit quelques semaines avant l’élection présidentielle.

En 2016, cet appui manifeste intervient alors que Donald Trump, désormais seul candidat en lice pour l’investiture républicaine, tente de rassembler le mouvement conservateur, lequel se méfie de ce new-yorkais qui fut un temps proche des démocrates.

Mais désormais, l‘objectif des dirigeants de la NRA est d’empêcher Hillary Clinton de succéder à Barack Obama, lequel affiche ouvertement être en conflit avec l’organisation.

« Si elle réussit à nommer ne serait-ce qu’un juge à la Cour suprême, vous pourrez dire adieu à vos armes, » a ainsi argumenté le dirigeant de la NRA, Wayne LaPierre.

En retour, Donald Trump a quant à lui multiplié les promesses aux militants de la NRA, s’engageant notamment à abroger des décrets signés par Barack Obama pour renforcer les réglementations. « Je vais les +désigner+ très vite, dès la première heure de mon entrée en fonctions », a-t-il ainsi promis.
Ajoutant : « Hillary la malhonnête est la candidate la plus anti-armes, la plus hostile au deuxième amendement de l’histoire ».

L’homme d’affaires s’est déjà engagé à supprimer les gun-free zones, lieux – comme les écoles – où les armes sont interdites dès le premier jour de sa présidence. Il souhaite également qu’un permis de port d’armes obtenu dans un Etat soit valable sur l’ensemble du territoire. Deux propositions dont la décision n’est pas du ressort du Président américain …

Vendredi, le candidat a une nouvelle fois pris en contre-exemple le régime français très restrictif de détention d’armes, estimant que lors de l’attentat survenu au Bataclan le 13 novembre dernier, « s’il y avait eu des armes de l’autre côté », « il n’y aurait pas eu 130 morts ».

Donald Trump a par ailleurs rappelé que deux de ses fils étaient membres de la NRA depuis des années. Ajoutant  avec ironie : « ils ont tellement de fusils et d’armes, parfois même moi ça m’inquiète un peu ».

Les armes à feu sont l’un des sujets où les positions respectives de Hillary Clinton et Donald Trump sont les plus éloignées, et ce, bien que le candidat républicain se déclara en faveur d’une interdiction des armes d’assaut il y a une quinzaine d’années.

Ainsi, en 2000, Donald Trump se disait favorable à des restrictions sur les armes, à commencer par l’interdiction de celles de guerre. A l’époque, il reprochait même aux élus républicains de suivre aveuglément la ligne du lobby. Il n’y a donc que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ….

Lors de la campagne des primaires, la candidate démocrate s’est affichée pour sa part avec des mères de victimes, et souhaite généraliser les vérifications d’antécédents judiciaires et psychiatriques avant l’acquisition d’une arme.

« Nous devons nous battre contre la culture de la violence par armes à feu », a-t-elle déclaré dimanche dernier dans une église du Kentucky.

Sources : AFP, Reuters, RFI

Elisabeth Studer – 21 mai 2016 – www.leblogfinance.com

A lire également : 

Campagne Sarkozy 2007 : la justice suisse permet d’obtenir des preuves quant à un financement par la Libye

Mirages de Kadhafi : rénovés pour financer la campagne de Sarkozy, puis cibles de la coalition ?

Coup de feu près du Congrès US en plein shutdown :  Obama appliquerait-il la stratégie du choc  aux USA ?

Attentat de Boston :  opportunité pour Obama de justifier le totalitarisme controversé du NDAA ?

11 septembre 2015 : quand le Bataclan passait aux mains de Lagardère … et donc du Qatar, pays lié à Daesh ?

Partager cet article

Article de

30 commentaires

  1. Elisabeth Studer 21 mai 2016 à 17:02

    http://www.tdg.ch/monde/quatre-choses-savoir-lobby-americain-armes/story/23049542

    La NRA (National Riffle Association) attend à Louisville, vendredi, des dizaines de milliers d’Américains qui possèdent une arme et revendiquent, au nom du deuxième amendement de la constitution, le droit de détenir et de porter une arme. Lors de cette assemblée annuelle de la NRA, 750 marchands et fabricants d’armes auront leur stand sur place. Chaque année, les Américains paient très cher cet attachement qui puiserait ses sources dans l’histoire américaine, celle du Far West, de la guerre d’indépendance et de la guerre de secession. Il y a en effet chaque année 11 00o victimes d’homicide par arme à feu. On dénombrait l’an dernier plus de 360 fusillades, soit près d’un assaut par jour, faisant en moyenne au moins quatre blessés.

  2. Elisabeth Studer 21 mai 2016 à 17:02

    Avec plus de quatre millions d’adhérents, 11 000 instructeurs et de riches et généreux donateurs, la NRA a les moyens de peser sur la politique américaine. Elle contribue largement au soutien financier de candidats qui promettent de ne pas renforcer le contrôle des armes à feu et de ne pas restreindre leur commerce. Le plus beau succès de ce lobby fut l’élection de Ronald Reagan à la présidence, le premier candidat à être ouvertement soutenu par la NRA. Mais on lui prête aussi la défaite d’Al Gore, le candidat démocrate opposé à George W Bush, qui a perdu l’élection sur le tapis vert. Le lobbying de la NRA se fait lors des campagnes électorales, dans les assemblées des Etats, comme au Congrès, à la Maison-Blanche, mais aussi dans les tribunaux. Elle est très efficace dans le cadre des conventions républicaines, si jamais le candidat n’a pas eu une position claire sur le port d’armes. S’opposer à la NRA n’est pas difficile dans les Etats du Nord-Est des Etats-Unis. En revanche dans des Etats comme la Virginie, la Louisiane et la Floride, c’est plus difficile.

  3. retrouvé le retour 22 mai 2016 à 10:41

    ES, Il faut déposer un brevet pour le ” fusil à tirer dans les coins “, on arrive tout doucement vers le futur !! Comme le plus gros investisseur dans l’immobilier aux USA est l’ami aux yeux en amande, il va falloir protéger ses propriétés !!

  4. Elisabeth Studer 23 mai 2016 à 12:29

    a quand les noyaux de peche pour avoir un credit ?

  5. retrouvé le retour 23 mai 2016 à 22:49

    Noyaux miraculeux ?? Où en est la masse monétaires ? Qui joue encore au QE sans prévenir les copains ? Qui mélange son ministère du dedans avec un voyage au dehors dans le merdier du Moyen Orient ? etc.. etc..
    Moi je suis sans carburant pour une fois que j’écoute leur propagande imbécile
    Alors qu’on va tranquillement dans le mur toutes ces frivolités inquiètent.

  6. Elisabeth S 6 juin 2016 à 19:06

    Libye: Mogherini demande que la force navale européenne contrôle l’embargo sur les armes

    Nations unies (Etats-Unis) – La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a demandé lundi à l’ONU d’autoriser l’opération navale européenne au large de la Libye à contrôler l’embargo sur les armes imposé à ce pays.

    S’exprimant devant le Conseil de sécurité, elle a exhorté le Conseil à adopter une résolution – actuellement en discussion – autorisant l’opération Sophia à appliquer l’embargo de l’ONU sur les armes en haute mer au large de la Libye.

    J’espère que ce Conseil fera une nouvelle fois le bon choix en adoptant ce texte qui va étendre le mandat de l’opération navale européenne Sophia, a-t-elle ajouté.

    Selon des diplomates, un projet de résolution en ce sens, mis au point notamment par la France et le Royaume-Uni, a été distribué aux 15 pays membres du Conseil qui vont commencer à en débattre dans les prochains jours.

    Quand ce texte sera adopté, les bâtiments de guerre européens pourront alors intercepter en haute mer les navires qu’ils soupçonnent de transporter des armes vers la Libye, sans avoir à demander l’autorisation des pays dont ces navires battent pavillon.

    La plupart des armes entrant en Libye ne vont pas au gouvernement légitime mais à son rival ou à des groupes armés.

    Pour l’instant, l’opération européenne se limite à la haute mer. L’étendre aux eaux territoriales libyennes nécessiterait l’accord des autorités libyennes.

    L’ambassadeur russe Vitali Tchourkine a indiqué à des journalistes que son pays n’était pas opposé au projet de résolution mais qu’il avait des préoccupations.

    Moscou souhaite en particulier s’assurer que l’ONU ne puisse pas être accusée de prendre parti pour un camp ou l’autre en Libye.

    La priorité numéro un est de mettre en place des autorités adéquates en Libye, a-t-il estimé. Il a souligné à ce propos que le nouveau gouvernement d’union nationale, qui étend peu à peu son autorité sur le pays, n’avait toujours pas reçu l’aval formel du Parlement.

    (©AFP / 06 juin 2016 17h10)

  7. Elisabeth Studer 10 août 2016 à 01:00

    Never elected, ex-CIA & Goldman Sachs: Meet Evan McMullin, the ‘Never Trump’ 3rd-party candidate

    Evan McMullin, a 40-year-old conservative former intelligence operative, will run against Donald Trump and Hillary Clinton, with the help of an NGO dedicated to getting him on the ballot in every state due to vote in November.
    “In a year where Americans have lost faith in the candidates of both major parties, it’s time for a generation of new leadership to step up. It’s never too late to do the right thing, and America deserves much better than either Donald Trump or Hillary Clinton can offer us. I humbly offer myself as a leader who can give millions of disaffected Americans a conservative choice for president,” said a statement from McMullin, disseminated through ABC News.

    McMullin has been picked by Better for America (BFA), an organization established two months ago, and headed by John Kingston, a multi-millionaire Republican donor, who previously endorsed Mitt Romney. Better for America has been working to register a candidate with the help of a legal team, so far approaching states with the least stringent conditions, which do not even require a specific nominee.

    Its efforts thus far have been rejected in New Mexico, due to a lack of sufficient signatures to recognize it as a party. A petition in Arkansas is still pending.

  8. retrouvé le retour 10 août 2016 à 09:33

    “Never elected”

    ES il faut traduire dans le contexte !! “Free” veut dire par exemple slave, n’en déplaise aux Polonais et autres peuples de l’Est de l’Europe. C’est aussi une marque “déposée” de dentifrice, Un ramasse pognon téléphonique, probablement une marque de préservatifs, bientôt une marque déposée de purge pour les chats d’appartement, et j’en passe…..
    Ne surtout pas confondre avec ” LIBERTE ”

    “Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J’écris ton nom”

    Pourquoi pas un blog freefinance !!

  9. retrouvé le retour 10 août 2016 à 09:39

    Le “bobby” des pétards mouillés et derrière lui tous ces ânes US et leurs alliés pseudo religieux du Moyen Orient qui vont perdre !! Tout se petit monde se rendra les mains en l’air, par des “couloirs humanitaires” pour servir de spectacle au monde entier.

  10. Elisabeth Studer 10 novembre 2016 à 22:23

    on en reparle …
    particulièrement inquiétant

  11. Elisabeth Studer 10 novembre 2016 à 22:41

    NRA: Voters ‘sent a loud and clear message’ about gun rights
    In electing Donald Trump as president, American voters “sent a loud and clear message” that gun rights are to be protected, the National Rifle Association’s chief lobbyist said.

    “In the face of threats against their constitutional freedoms, NRA members and Second Amendment supporters rallied to elect a pro-gun president,” Chris Cox said in a statement. “Trump’s victory repudiates the assertion by gun control advocates that the political calculus regarding the Second Amendment has changed.”

    The NRA spent millions in advertisement during the presidential election cycle. A $5 million campaign launched in September highlighted focused on a potential Hillary Clinton presidency and how, the NRA said, her administration would threaten the Second Amendment.

    Trump told Cox in September that he planned to nominate Supreme Court justices who will preserve Second Amendment rights.

    “Terrorists should not be able to buy guns, legally or illegally. Period,” Trump said. “At the same time, we have to protect the rights of law-abiding Americans. These are not mutually exclusive ideas – we can do both.”

  12. retrouvé le retour 11 novembre 2016 à 01:29

    “Ne tirez pas sur la femme adultère je suis derrière !! ” Georges

    Attention le lobby des armes est aussi celui des balles perdues!!
    Il est vrai que maintenant les constructeurs de murs trop armés sont légion !! Avant c’était les “méchants” et maintenant les “gentils” pour faire leur soupe de colonisateurs !!
    Une arme de poing à la maison pour un policier, cela peut-être aussi un projectile à extraire chez son enfant qui a joué avec l’arme !!

  13. Elisabeth Studer 11 novembre 2016 à 02:31

    trump fera t-il batir le mur via le biais de sa propre société , en empochant des royalties derrière ? qui sait .

  14. retrouvé le retour 11 novembre 2016 à 09:48

    La question du constructeur est secondaire, en dehors du coût, et de l’inutilité de la chose !! Des que l’on est dans une logique de “ligne Maginot” c’est cuit et archi foutu !!

  15. Elisabeth Studer 11 novembre 2016 à 15:43

    je voualis simplement dire qu’en plus, il pourrait engranger des revenus personnels.
    Imaginez Martin Bouygues au pouvoir. c’est comme si Sarko avait booster les travaux en prison et que cela beneficiait à Bouygues, remarquez, cela se saurait :-)

  16. retrouvé le retour 11 novembre 2016 à 20:15

    Si il reste un “objet” utilisable après des travaux, c’est mieux que si non seulement la “chose” en question est inutile, mais qu’en plus il faut la dégager !! C’est sur on visite aujourd’hui la muraille de Chine, mais je ne rêve pas d’être chargé de son entretien !!

    C’est un comble tout de même que ces imbéciles qui ont pendant des années stigmatisé un mur que leur système de propagande contribuait à faire déborder!! en soient réduit quelques années plus tard à construire des murs pour se mettre à l’abri des populations que leur propagande attire encore et toujours !!

    Notre gouvernement est en dessous de tout, nous avons retenus à Calais des mineurs dont les parents ont été victimes de la propagande anglosaxonne et pire nous mettons en place des barbelés pour les retenir !! Peu importe qui profite de la construction !!

  17. retrouvé le retour 11 novembre 2016 à 20:18

    Ceux qui n’ont rien compris c’est aussi ceux qui vont une nouvelle fois travailler pour les soit disant grands travaux US et qui seront payés comme à l’habitude en monnaie de singe !! Nous devons trouver d’autres débouchés solvables. Les USA ne le sont pas.

  18. Elisabeth Studer 11 novembre 2016 à 20:28

    La Chine le grand gagnant des elections US

  19. retrouvé le retour 11 novembre 2016 à 22:08

    Il n’y a pas je pense de gagnant. Les USA doivent leur force et leurs premières accumulations de capitaux aux ventes liées à la surexploitation des ressources naturelles d’un continent par quelques générations de colons, Ils ne retrouveront pas un second souffle.

    L’épisode du gaz dit de schiste en est le parfait exemple, on suce les dernières gouttes d’hydrocarbures !!
    Trump n’a pas de moyens pour modifier cette donnée de base !!
    Il est certainement moins dangereux que l’espèce de Thatcher qui pointait son nez, mais cela reste à prouver !!
    Un pays de 300 millions d’habitants confronté à l’échec massif qui se profille, c’est obligatoirement dangereux.

  20. Emory 25 janvier 2019 à 23:51

    fantastic submit, very informative. I ponder why the opposite experts of this sector do
    not notice this. You must proceed your writing. I am confident, you have a great readers’ base already!

  21. Josephine 27 janvier 2019 à 02:25

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  22. Bonita 27 janvier 2019 à 04:08

    Thanks on your interest in Funding Recommendation.

  23. Ericka 27 janvier 2019 à 06:42

    Hey I am so grateful I found your webpage, I really found you by error, while I was researching on Askjeeve for something else, Regardless
    I am here now and would just like to say thank you for a remarkable post and a
    all round interesting blog (I also love the theme/design), I don’t have time to
    read through it all at the moment but I have book-marked it
    and also added in your RSS feeds, so when I have
    time I will be back to read a great deal more, Please do keep up the superb job.

  24. Harriet 27 janvier 2019 à 10:12

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  25. Dalene 27 janvier 2019 à 18:04

    Hello i am kavin, its my first occasion to commenting anyplace,
    when i read this post i thought i could also make comment due to this good paragraph.

  26. my web 7 février 2019 à 14:20

    I simply want to mention I am newbie to blogging and site-building and really enjoyed this web page. Likely I’m going to bookmark your blog post . You amazingly come with perfect articles and reviews. Regards for sharing your web page.

  27. Reed 11 février 2019 à 05:26

    Monetary advisors business is folks enterprise.

  28. Una 11 février 2019 à 09:06

    Now it’s time to choose your particular investments.

  29. John Deere Repair Manuals 12 février 2019 à 05:00

    Hello i try to open your blog in safari and its looks funny, i tink that the problem is from your hosting ,or maybe from me but still you have a nice setup for the ads, i writing in this post because you will see it when you are validating comments, Keep up the good work Andrei from Romania

  30. Gayle Urrea 18 février 2019 à 22:41

    I know nothing about blogging, Its just that my friend tells me to use wordpress but I want to start my blog offline to save money. So, can I use ez generator as an offline blogger while using wordpress on it?.