Le Blog Finance

Globalia ou le terrorisme comme arme suprême de l’oligarchie mondiale pour tuer la démocratie

Si comme moi, vous avez lu « Globalia », de Jean-Christophe Rufin, aussi monstrueux et inhumain que cela soit, ce qui s’est passé  le 14 juillet 2016 à Nice, le 13 novembre 2015 à Paris au Bataclan, le  7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo,  et désormais en Catalogne  à Barcelone et Cambrils ne vous a peut-être pas entièrement surpris.
Le thème de Globalia ? le terrorisme. Ou plutôt  : à qui profite le terrorisme … livre tout de même écrit par l’ancien ambassadeur de France au Sénégal en poste de 2007  à 2010, homme qui sait de quoi il parle et qu’on peut difficilement targuer de conspirationnisme.

Et c’est là où le choc qui a secoué cette semaine toute la population française plongeant le pays dans l’effroi  revêt toute son importance.

Alors reprenons.

Globalia s’offre – à l’origine – comme une société «parfaite», un Etat « parfait » ayant réussi à unifier toutes les nations que nous connaissons aujourd’hui et isolé du reste du monde (les «non-zones») par une bulle de verre sous laquelle le climat est réglé par des canons à beau temps.

Son organisation et ses fondements ? une gouvernance mondiale ou plutôt une extension de la mondialisation, la globalisation poussée à son paroxysme. Laquelle passerait par la disparition des États, des religions, des références culturelles et identitaires, une abolition de toutes les frontières et de toutes les normes plus ou moins nationales, afin de créer une seule et unique identité, celle de citoyen du monde.

Un contexte – de prime abord – propice à la paix. Et à un immense et unique marché mondial, global, ou les profits ne connaîtraient plus aucune limite. Permettant au final à quelques très grandes firmes transnationales de multiplier leurs gains en détenant de façon antidémocratique de plus en plus de pouvoir.

Un endroit merveilleux de prime abord qui aurait – officiellement – pour souci de rendre ses citoyens heureux, les libérant de toutes contraintes matérielles en les prenant en charge de la naissance à la mort et disposant des moyens médicaux assurant une vie en bonne santé bien au-delà des cent ans.

Bien sur, pour être efficace, la machine Globalia devra au préalable laminer les États, plomber les communautés nationales, réduire l’homme uniquement à sa composante matérialiste, en faire un simple consommateur. En développant avant tout l’individualisme, l’égoïsme, le changement voire l’absence de valeurs fondamentales permettant d’éviter toute opposition structurée.

Car dans Globalia, l’homme y est considéré comme une espèce potentiellement dangereuse, livres, papier et stylos ont disparu (tiens ….!), les cartes géographiques ont été abolies et l’apprentissage de l’Histoire s’apparente à un délit.

Le drapeau de Globalia compte 250 étoiles, sa langue officielle est l’anglobal, la monnaie le globar et la devise «In Globe we trust» compte trois points : séparation stricte et définitive entre Globalia et les « non-zones », destruction de toute forme d’organisation politique dans lesdites non-zones … et maintien d’un haut degré de cohésion grâce à une forte armature de sécurité intérieure. Cerise sur le gâteau : dans ces « non-zones »vivent des tribus dont les membres sont désignés comme terroristes potentiels voulant la destruction de Globalia.

Car la recette « miracle » pour assurer la cohésion de Globalia, c’est la peur. Laquelle est agitée via trois « leviers » : le terrorisme, les risques écologiques et la paupérisation. Cela ne vous rappelle rien ?

Or, survient un jour où Globalia est confronté à un grave problème … : elle n’a plus d’ennemi …. ! Ce qui, convenez-un, est un facteur important d’explosion sociale, la peur de l’autre, de la mort et du ciel qui peut nous tomber sur la tête, assurant, vous en conviendrez, une cohésion du plus bel effet.

Les burocrates du BIM (Bureau d’identification de la menace), chargés de l’application concrète du slogan «La surveillance, c’est la liberté» tentent alors de trouver une « solution » .

«Un bon ennemi est la clef d’une société équilibrée », explique ainsi l’énigmatique et tout puissant Ron Altman dont nous nous apercevrons au final qu’il est loin d’être éloigné du monde de la finance planétaire désormais aux mains d’oligarques prêts à tout pour assurer leur pouvoir.
Face au problème crucial auquel il est confronté – « nous n’avons plus d’ennemi digne de ce nom, nous avons trop affaibli les non-zones » – notre homme trouvera au final une solution pour le moins explosive : « il ne suffit plus de perpétuer les formes de la tragédie, il nous faut un héros pour l’incarner » telle sera sa nouvelle devise. Sa stratégie sera alors bâtie autour d’un axe  : la création d’un «Nouvel Ennemi».

Suivez mon regard ….

Bien évidement, la télévision de Globalia ne cesse de proclamer que les citoyens nagent en pleine « démocratie idéale  où chacun y est libre de ses actes ». Le hic ? La fâcheuse « tendance naturelle des êtres humains » … « d’abuser de leur liberté, c’est-à-dire d’empiéter sur celles des autres ».

« La plus grande menace sur la liberté, c’est la liberté elle-même » prône un slogan « globalien ». Alors « comment défendre la liberté contre elle-même? » La solution « globalienne » est la suivante « en garantissant à tous la sécurité. La sécurité, c’est la liberté. La sécurité, c’est la protection. La protection, c’est la surveillance. La surveillance, c’est la liberté. »

Une référence à peine voilée à la justification du Patriot Act US et aux autres lois sécuritaires déployées au niveau mondial … et désormais en France ?

Vous ne pourrez plus dire que Jean-Christophe Rufin ne vous avait pas prévenu quand Manuel Valls arrivera prochainement à faire passer des lois liberticides pour officiellement vous protéger et protéger votre liberté écrivais-je déjà en janvier 2015 …

Pour en revenir au monde d’aujourd’hui, en y adaptant les « concepts » de Globalia, il ne semble pas totalement irréaliste d’imaginer que les mouvements islamophobes puissent servir au final les intérêts de l’oligarchie mondialiste, laquelle pourrait être tentée – si ce n’est déjà fait – de jouer sur les conflits communautaires pour renforcer son pouvoir. Et de diviser pour mieux régner … Une recette qui a prouve son « efficacité » à moult reprises. Et qui est clairement reprise par les « maîtres » de Globalia.

Mieux encore : le « matraquage médiatique anti-Islam » comme le dit lui-même Nicolas Bourgoin, démographe, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et enseignant-chercheur a également « la vertu de préparer l’opinion publique à de nouvelles guerres sous couvert d’éradication du « terrorisme »permettant au passage de justifier dépenses militaires – à la plus grande joie des lobbies – et surveillance renforcée des populations. Des propos qui résonnent tout particulièrement à la lecture des  avertissements de Manuel Valls sur le sujet. Lequel  n’hésitait plus à affirmer dans les colonnes du JDD  après l’attentat de Nice : « j’ai toujours dit la vérité sur le terrorisme : on nous mène une guerre, il y aura de nouveaux attentats. C’est difficile à dire, mais d’autres vies seront fauchées. » Ajoutant : « le terrorisme fait partie de notre quotidien pour longtemps ».

Mieux encore : la propagande islamophobe permet de créer de toute pièce le portrait-robot d’un coupable idéal, lequel s’avérera bien utile pour gommer toute responsabilité des gouvernements … et des institutions telles que BCE et FMI  … dans l’avènement de la crise.

Cette « victime de substitution » disposant – toujours selon Nicolas Bourgoin – de toutes les bonnes vieilles qualités du bouc émissaire : « économiquement dominé, socialement isolé et politiquement fragile ».

Elisabeth Studer – 27 aout  2017www.leblogfinance.com

A lire également :

Charlie Hebdo : décès de Bernard Maris, conseiller général de la Banque de France, homme engagé contre l’euro et l’annulation de la dette

Charlie Hebdo : quand Visa pour l’Image redoutait que nouveau modèle économique et concentration ne portent atteinte au pluralisme

Partager cet article

Article de

22 commentaires

  1. retrouvé le retour 27 août 2017 à 19:31

    ES, Même pas peur !!

  2. retrouvé le retour 27 août 2017 à 21:32

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/27/01016-20170827ARTFIG00145-fanatisme-religieux-le-coup-de-gueule-d-un-principal-de-college.php

    Les barbus n’obéissent pas à une mais plusieurs orientations le résultat est identique !! Notre époque impose de remettre l’ordre chez ces petits messieurs

  3. retrouvé le retour 29 août 2017 à 09:38

    https://www.lorientlejour.com/article/1069705/quand-letat-sefface-devant-le-hezbollah.html

    Un site « francophone » déménagé aux USA, c’est tout dire !! et dans les commentaires tout ce petit monde qui sort le bout de son nez bêtement en « tapant  » des virgules en lieu et place des apostrophes !!

    La bataille contre la cascade de pseudo états religieux qui déferle sur les ruines de l’Empire Turc depuis les années 30 va se généraliser.

    Le problème pour nos économies c’est que cette pagaille qui a touché la Yougoslavie et donc l’Europe grâce à des criminels de guerre comme Kouchner donne des avantages décisifs à nos concurrents asiatiques. Mais les criminels créateurs de pseudo états religieux au « Biafra », « Sud Soudan » etc finiront devant des Tribunaux Internationaux des vrais !!

  4. retrouvé le retour 29 août 2017 à 23:02

    Une réunion du « conseil de sécurité » présidée par la grande « démocratie égyptienne » !! décide de mesure contre la Corée du Nord!!
    Allons nous devoir embrasser les fesses de Al Sissi pour être de bons démocrates !!

  5. retrouvé le retour 30 août 2017 à 23:05

    ES, Il ne faut surtout pas s’énerver à cause de ce problème de fusées que le dirigeant bridé « très mal coiffé » va tirer vers Guam !!

    Ce gars là a un problème de crédibilité médiatique face à la Gross Bertha de la propagande US et Anglo-saxonne en général. Il va donc tirer ses fusées à 50 km de l’ile ( volée à l’Espagne ) et de là il va faire la preuve que les fusées antimissiles (AMB) posées à ses frontières sont peu utiles et qu’il est donc important pour les USA de les faire revenir à la maison !!

    En fait tout est simple, pour ce qui est de la prolifération nucléaire, qui pense vraiment qu’elle est sous contrôle, et qu’il est le seul vilain petit canard laqué ?

  6. retrouvé le retour 30 août 2017 à 23:09

    Je pense que es en vue de la perte de crédibilité du Système Financier, tu fais bien de te mettre à la voiture.
    Mais pourquoi ne pas passer directement au Gazogène ? ou à la voiture à pédale qui ont leurs charmes !!

  7. ES 2 septembre 2017 à 14:38

    finalement bcp de finance aussi dans l’automobile !!!
    un des enjeux politico economique avec le pétrole
    cf. la guerre de Trump sur le sujet

  8. retrouvé le retour 2 septembre 2017 à 19:31

    Péda-lo, vé-lo

  9. retrouvé le retour 3 septembre 2017 à 00:40

    Pauvre ES !!
    Péda-lo, vé-lo, et au-to mais surtout à cré-dit !! Voir le résultat des inondations US !!

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/02/la-pauperisation-des-classes-moyennes-gonfle-la-dette-des-menages_5180043_3234.html

  10. Elisabeth Studer 3 septembre 2017 à 14:12

    mais ce sont les banques qui vont se régaler !!! ;-)

  11. retrouvé le retour 3 septembre 2017 à 19:28

    Puisque personne ne semblait croire que ses fusées volaient jusque au dessus des océans, en commençant par la mer du Japon,la Corée partagée par les US a fait la démonstration du vol au « dessus du coucou nippon « .
    Pour le moment la 1/2 Corée  » réprouvée » par Mc Rond fait sa démonstration que le soit disant bouclier anti missile US est en fait une mauvaise blague et uniquement un système offensif aux frontières de la Chine.
    Trump fait ce qu’il peut pour luter contre les mangemerdes US post Obama qui n’ont qu’un mot dans la bouche « Freedom » et pensent le contraire.

  12. retrouvé le retour 3 septembre 2017 à 19:29

    ES pour ce qui est des banques, tu penses vraiment qu’elles vont profiter de leurs stocks de fausse monnaie?? :) ;)

  13. Elisabeth Studer 3 septembre 2017 à 23:18

    de leurs offres de crédit ….

  14. retrouvé le retour 9 septembre 2017 à 18:08

    Elisa, Elisa, …. cherche moi… les remboursements des offres de crédit passées avant 2008 aux USA par de trop plumés incapables de rembourser (emplumés peut-être ?? :) ) et donne moi le résultat pour les banques les plus sottes !!

  15. ES 11 septembre 2017 à 19:22

    ok , chef !! ;-)

  16. ES 11 septembre 2017 à 19:23

    endette = pris au piège de la société – qui plus est consommatrice !! un régal !!!

  17. retrouvé le retour 11 septembre 2017 à 19:47

    Je ne pense pas que la monnaie qui est de fait une fiction soit le problème fondamental, ce n’est un problème que dans la mesure ou la régulations des échanges est partiellement soumise à la question monétaire.

    Le plus grave est la « perte de contact » de nos gouvernements ( et non « la société ») qui a eu lieu en 2006 !! L’argent des épargnants français est parti aux USA sur des placements bidons !!

  18. retrouvé le retour 12 septembre 2017 à 08:23

    https://www.lorientlejour.com/article/1072079/-larrestation-del-aouda-sinscrit-en-grande-partie-dans-une-logique-antifreriste-.html

    Soutenir la monarchie contre les frères, voilà tout ce qu’il reste de la « politique étrangère » d’un futur état en faillite les USA.
    Avoir peur d’un éventuel « Globalia » c’est donner trop d’importance à ce qu’il se passe dans le monde anglo-saxon.

    L’Europe doit s’armer jusqu’aux dents pour se protéger et rompre sa soumission avec l’Otan

  19. Elisabeth Studer 12 septembre 2017 à 19:55

    Globalia … nous y sommes déjà …

  20. Elisabeth Studer 12 septembre 2017 à 19:56

    http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/10690371-la-guerre-du-renseignement/

    « Passionnant de bout en bout, le document se révèle particulièrement riche en révélations et témoignages surprenants. Il dévoile que plusieurs attentats de ces dernières années auraient pu être déjoués et démontre qu’il est inutile de sacrifier les libertés individuelles sur l’autel de la sécurité. Edifiant. »

  21. retrouvé le retour 12 septembre 2017 à 20:08

     » sacrifier les libertés individuelles sur l’autel de la sécurité. » Mais ES mon grand père des 1940 et jusqu’ en 1944 assurait la sécurité de beaucoup de monde en mettant en théorie sa petite famille en grand danger. En 1944 il avait pu protéger tout le monde. On fera pareil.
    Aucun soucis

  22. retrouvé le retour 15 septembre 2017 à 13:28

    ES: Bravo encore un missile réprouvé coréen qui n’a pas pu passer au dessus du Japon car il a encore été intercepté par le système amerloque « Super Glougloubalia » le même qui avait été proposé au Turcs sous la forme de Gobaliaglou !! C’est aussi le même qui devait protéger la Pologne !! et nous même grâce à  » l’Otan en emporte le vent »

    Dak cheftaine ? :) :)

    Nous devons nous retirer de l’OTAN et avec une bonne grosse armée faire un ménage éthique aux portes de l’Europe

Commenter cet article