Le Blog Finance

Sarkozy: laissez venir à moi les immigrés “professionnels”

Immigration9 On ne pourra pas dire que Nicolas Sarkozy n’a pas de suite dans les idées. Alors que le Président français a récemment fixé à Brice Hortefeux un objectif de 50% d’immigration économique, il indique désormais souhaiter que la proportion de professionnels qui immigrent en France passe de 7% à 50% des personnes s’installant durablement dans le pays.

Décidément, il nous faudra de plus en plus des experts en statistiques pour saisir toutes les nuances de langue française. Car si on tourne la phrase dans l’autre sens, les propos de Nicolas Sarkozy pourraient laisser entendre que seules les personnes étant en mesure de démontrer qu’elles pourront exercer un emploi durable, seront admis sur le territoire français. Pour trouver à l’étranger des personnes susceptibles "d’entrée" de bénéficier de contrats de travail durables, le président pourrait ainsi booster la création d’un nouveau genre de sociétés le "in sourcing" … s’il n’existe déjà.

La France a besoin de professionnels "dans des domaines comme le bâtiment, l’hôtellerie ou l’informatique", a ainsi mentionné le président dans un entretien à paraître lundi dans le quotidien marocain « Le Matin du Sahara ».

Or, ajoute Nicolas Sarkozy à quelque heures du début d’une visite d’Etat au Maroc, "seuls 11.000 immigrés ont été accueillis en France en 2006 pour des motifs professionnels". "Notre horizon est de faire passer l’immigration professionnelle de 7% à 50% des personnes qui s’installent durablement en France", ajoute-t-il.

Le chef de l’Etat français précise que le projet de loi sur l’immigration, à l’étude au Parlement et dont un amendement sur les tests génétiques pour les candidats au regroupement familial suscite la polémique, vise à garantir "le respect des capacités d’accueil et d’intégration de la France".

Pour le regroupement familial, explique Nicolas Sarkozy, "il faut que la filiation soit établie de manière fiable". "Or la difficulté que se pose avec l’état civil de certains pays c’est qu’il ne le permet pas, en raison de la fraude qu’on y constate. Cette fraude, non pas au Maghreb mais dans d’autres pays d’Afrique notamment, est considérable", souligne-t-il.

"L’objectif de la proposition qui a été faite de tests ADN était donc de permettre aux personnes qui le demandent de ne pas être pénalisées et de pouvoir prouver leur filiation", dit-il.

Dans la série "je me raccroche aux branches, juste avant mon voyage au Maroc" …. c’est tout de même la preuve que Nicolas Sarkozy est bien conscient de l’accueil froid qui pourrait lui être réservé par la population marocaine lors de sa prochaine visite.

Le ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Brice Hortefeux, a reçu récemment une vingtaine de fédérations professionnelles pour les interroger sur leurs besoins en matière de main-d’oeuvre. Le ministre souhaite clairement privilégier l’immigration européenne. Les fédérations professionnelles invitées sont toutes en butte à des difficultés de recrutement. Parmi les secteurs en manque de candidats, celui du bâtiment, qui peine à trouver, cette année, plusieurs milliers de maçons qualifiés. Au total la Fédération nationale des travaux publics et du bâtiment (FNTP) prévoit d’embaucher 150 000 personnes au cours des cinq prochaines années.

Patrick Bernasconi, le président de cette fédération estime qu’il faut d’abord privilégier les chômeurs français, puis les travailleurs des pays de l’Est nouvellement entrés dans l’Union européenne. Et ensuite, en fonction des besoins seulement, se tourner vers des pays tiers, comme ceux du Maghreb ou de l’Afrique. Le secteur du bâtiment, qui peine à valoriser son image, cherche à éviter qu’une immigration mal contrôlée ait pour effet de créer du dumping social et réduise ainsi à néant leurs efforts en matière de formation et de fidélisation des salariés.

Sources : Reuters, AFP, RFI

A lire également :

. Immigration économique:SOS-Racisme opposé à Sarkozy

. Boom démographique : déclin de l’Europe face à l’Asie ?

. La Roumanie appelle ses expatriés à revenir au pays

Arabie : naturalisation des étrangers "scientifiques"

. Avec Casashore le Maroc mise sur la délocalisation

. Le dimanche à Bamako

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. valerie 22 octobre 2007 à 21:42

    et quid de la déclaration de sarkozy pendant la campagne presidentielle favorable a ce que les pays sous développés ou en développement comme l’afrique conserve leurs élites professionnelles pour leur propre developpement (idée sensée)?

  2. valerie 22 octobre 2007 à 21:43

    et quid de la déclaration de sarkozy pendant la campagne presidentielle favorable a ce que les pays sous développés ou en développement comme l’afrique conserve leurs élites professionnelles pour leur propre developpement (idée sensée)?

  3. JP 23 octobre 2007 à 04:01

    “pendant la campagne presidentielle”
    ;=)
    et sinon, qui connait la couleur du cheval blanc d’Henri IV ?

  4. Critère de 29 octobre 2007 à 14:32

    Immigration choisie en France : les métiers qui concernent les Algériens
    Toutsurlalgerie.com
    le 29/10/2007 à 08:06
    En France, le passage vers les quotas d

  5. zoubair el habib 21 janvier 2008 à 15:16

    je suis thecnicien en fabrication mécanique de nationalité marocaine ayant cinq ans d’expérience au domaine d’usinage sur machines a commande numérique et j’aimerais bien de develloper mes connaissances profesionnelles et pour cela je cherche un contrat de travail soit française ou italien