Le Blog Finance

Prix du baril : Etats-Unis et Libye annulent les efforts de l’Opep

Quand Etats-Unis et Libye  réunis remettent en cause les efforts des membres de l’Opep et des autres pays producteurs partenaires. Alors que nous indiquions récemment ici-même  que l’impact du conflit syrien sur l’offre mondiale de pétrole permettait en toute discrétion aux majors pétrolières US d’intensifier leur production, désormais les faits – voire la stratégie  américaine ? – apparaissent peu à peu au grand jour.

Les cours du pétrole ont en effet baissé lundi, les investisseurs réagissant aux signes laissant entrevoir une reprise de la production en Libye comme aux Etats-Unis, et ce, alors même que les marchés demeurent dans l’expectative, souhaitant obtenir des éléments prouvant que l’offre tend à se résorber.

Ainsi, le prix du baril de “light sweet crude” (WTI) a concédé 49 cents durant la journée, s’échangeant à 48,84 dollars sur le contrat pour livraison en juin sur New York Mercantile Exchange (Nymex).

La plupart des analystes considèrent que la principale cause de cette tendance résulte de l’annonce d’un retour de la production libyenne autour de 700.000 barils par jour (bj), un niveau certes deux fois moindre que celui qu’elle avait atteint à une époque. La production de la Libye est particulièrement suivie par les marchés, le pays n’ayant pas été contraint par l’Opep de limiter sa production sur les six premiers mois de 2017, contrairement à la majeure partie de ses membres et nombre de ses partenaires. Des mesures prises en vue de rééquilibrer le marché mondial, où l’abondance règne.

A noter également que la compagnie publique libyenne a annoncé que la production avait même dépassé 760.000 bj, suite notamment au redémarrage du gisement d’al-Sharara, l’un des sites les plus impactés par les vives tensions internes auxquelles le pays est confronté. Sa capacité de 330.000 barils par jour devait lui permettre de jouer un rôle-clef dans la stratégie menée par le pays en vue de relancer sa production.

Désormais la production libyenne retrouve son plus haut niveau depuis décembre 2014. Or, précisent certains analystes, toute reprise durable des volumes extraits par la Libye limite les effets des baisses de production engagées par l’Opep tout en ralentissant le rythme du rééquilibrage du marché mondial.

Rappelons que depuis janvier, les membres du cartel ainsi que nombre de ses partenaires – et en premier lieu la Russie – s’imposent des plafonds de production avec pour objectif officiel de réduire la surabondance d’offre au niveau mondial, l’enjeu final étant de permettre de relancer les cours.

Mais face aux efforts des pays producteurs – qui ne pourront leur profiter qu’à moyen ou long terme, et uniquement en cas de baisse effective de l’offre – les compagnies américaines continuent à faire repartir les puits en activité. Le décompte hebdomadaire établi par le groupe Baker Hughes a ainsi à nouveau fait état vendredi d’une hausse du nombre de puits actifs aux Etats-Unis, alors même que la production américaine ne cesse déjà d’accélérer.

Si les investisseurs n’avaient montré que peu de réactions face à une telle annonce en fin de semaine, les analystes considèrent que cette hausse continue freine une véritable avancée des prix. La politique menée par les majors pétrolières semblant ainsi « parfaitement »  équilibrer les marchés …. dans un contexte de réduction de production de l’Opep.

Nombre d’analystes estiment même ouvertement désormais que la hausse de la production US est consécutive à une volonté américaine de saisir la brèche ouverte par le cartel. Ils redoutent néanmoins que l’Opep s’essouffle à maintenir ses quotas actuels, sa stratégie destinée à faire remonter le cours servant au final ses concurrents, qui de surcroît peuvent ainsi gagner en parts de marché.

Sources : AFP, Nymex

Elisabeth Studer – 1er mai 2017 – www.leblogfinance.com

A lire également :

11 producteurs hors Opep d’accord pour réduire leur production, effet d’annonce ?

Pied de nez à l’Opep : la Côte d’ivoire annonce un doublement de sa production de pétrole

Détroit d’Ormuz : incident entre Iran et USA, encore mieux qu’un accord de l’Opep ?

L’Irak dope le cours du pétrole, les marchés sur-réagissent avant la réunion de l’Opep

La Libye ne veut pas réduire sa production, tâche accrue pour l’Opep

Partager cet article

Article de

21 commentaires

  1. retrouvé le retour 3 mai 2017 à 14:53

    “Ils redoutent néanmoins que l’Opep s’essouffle à maintenir ses quotas actuels, sa stratégie destinée à faire remonter le cours servant au final ses concurrents”

    C’est qui qui fait quoi ? où c’est kiki qui fait quoi ? Le vrai problème des USA c’est l’épuisement de leurs ressources en rapport avec leur gaspillage !! Pour le moment on cherche le pétrole des sables canadien avec l’archange Trudeau”( C’est un peu comme les carottes des sables, je m’imagine !!).
    On va le faire venir dans un gros tuyau 100% acier amerloque passant si possible au milieu des faces cuivrées !!!

  2. retrouvé le retour 16 juin 2017 à 20:33

    On balance du lest pour faire accélérer le ” tuk tuk” de papa Trump, ( Monsieur 10 kg de laque sur la tête ) on pense qu’en produisant du pétrole de schiste et en le vendant en dessous du prix de production personne ne va rien voir !!

    Une manoeuvre perdue d’avance.

  3. brazil nuts calories 25 janvier 2019 à 17:29

    Hello, I wish for to subscribe for this webpage to get most up-to-date updates, therefore where can i do it please help out.

  4. Lemuel 25 janvier 2019 à 22:44

    I have read so many articles or reviews about the blogger lovers but this paragraph is truly a pleasant piece of writing, keep it up.

  5. Avery 26 janvier 2019 à 02:39

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  6. Faith 26 janvier 2019 à 10:31

    All forms of investments include sure risks.

  7. Dominga 26 janvier 2019 à 22:54

    A monetary advisor is your planning associate.

  8. Leora 27 janvier 2019 à 08:07

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  9. Yetta 27 janvier 2019 à 12:35

    Thanks on your interest in Investment Advice.

  10. Mason 27 janvier 2019 à 15:23

    Now it is time to decide your specific investments.

  11. Cruz 27 janvier 2019 à 18:07

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  12. brazilian wax cost 27 janvier 2019 à 21:30

    First off I want to say great blog! I had a quick question which I’d like to ask if you don’t mind.
    I was interested to know how you center yourself and clear your thoughts before writing.
    I have had a hard time clearing my thoughts in getting my thoughts
    out. I do take pleasure in writing but it just seems like the first 10 to 15 minutes tend to be wasted simply just trying
    to figure out how to begin. Any suggestions or hints?
    Appreciate it!

  13. brazil nuts cholesterol 27 janvier 2019 à 22:24

    Currently it sounds like Movable Type is the best blogging platform out there right now.
    (from what I’ve read) Is that what you’re using on your blog?

  14. Lilia 27 janvier 2019 à 22:28

    I’m gone to say to my little brother, that he
    should also go to see this web site on regular basis to take updated from hottest news update.

  15. Oscar 28 janvier 2019 à 07:26

    Monetary advisors business is individuals enterprise.

  16. Salina 9 février 2019 à 03:11

    Contemplate investments that supply speedy annuities.

  17. Angela 9 février 2019 à 04:25

    And that is an investment risk price taking.

  18. Doyle 9 février 2019 à 04:29

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  19. Brittny 11 février 2019 à 01:28

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  20. Cara 16 février 2019 à 01:42

    Thanks for your interest in Investment Advice.

  21. Floy 16 février 2019 à 02:30

    That is true for funding advice as properly.