Le Blog Finance

Détroit d’Ormuz : incident entre Iran et USA, encore mieux qu’un accord de l’Opep ?

Voilà qui pourrait faire monter le cours du pétrole bien plus vite qu’un hypothétique accord de l’Opep … Samedi, un navire du corps des gardiens de la révolution iranienne a braqué ses armes sur un hélicoptère de la marine américaine dans le détroit d’Ormuz. Des informations communiquées par deux responsables de la défense américaine. Selon eux, cette initiative constitue un acte « risqué et contraire au code professionnel ».

Bizarrement, cette confrontation intervient à quelques heures d’une réunion fondamentale du cartel en vue d’aboutir à une réduction de production des pays membres en vue de doper le prix du baril. Une hausse qui serait bénéfique tout à la fois aux majors pétrolières US et au gouvernement iranien dont la stabilité est garantie par la redistribution d’une partie de sa manne pétrolière à la population, en vue de s’assurer la paix sociale. Soit dit en passant ….

Selon ces deux responsables américains, l’incident concernait un hélicoptère SH-60 de la Navy qui volait à un peu moins d’un kilomètre de deux navires militaires iraniens dans les eaux internationales. L’un des bâtiments a pointé ses armes en direction de l’hélicoptère.

La défense américaine précise qu’à aucun moment le comportement de l’équipage de l’hélicoptère n’a pu être interprété comme menaçant. L’action des gardiens de la révolution a été qualifiée de risquée car elle aurait pu conduire à une escalade, ajoutent-ils.

Rappelons que chaque jour, plus de 16 millions de barils de brut, soit 40 % du commerce pétrolier mondial, transitent par le détroit d’Ormuz. Situé dans une des régions les plus riches du monde en pétrole, entre Dubaï et l‘Iran, le site constitue un lieu de passage essentiel pour les grands exportateurs d’hydrocarbures, notamment les Etats-Unis. La zone est régulièrement le théâtre de tensions, notamment depuis la menace iranienne, en 2011, de fermer l’accès au détroit pour répondre à des sanctions occidentales.

Source: Reuters, Le Monde, Le Figaro

Elisabeth Studer – 28 novembre 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. retrouvé le retour 29 novembre 2016 à 14:25

    Les USA sont totalement responsables de la pagaille religieuse dans le monde, c’est pensent-ils un petit boulot pèpère qui va leur permettre de continuer leur petit bizzness de production monétaire !! et de triche économique. Ils sous estiment totalement la crise économique qui se prépare.
    Les colonisateurs anglosaxons, du nord du continent américain, dont le mérite principal est d’avoir pillé en seulement quelques générations n’ont plus de cartouches !! (économiques, pour les autres munitions, les « vraies  » ils ont de quoi s’entretuer !!)

  2. retrouvé le retour 1 décembre 2016 à 15:21

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/485890/ottawa-approuve-le-pipeline-de-kinder-morgan

    Et hop là !! D’un côté les vilains Polonais et les horribles Chinois qui enfument avec le charbon et de l’autre les cuisses propres anglosaxonnes à fond sur le pétrole de sables bitumeux !!

  3. voyance sérieuse et gratuite 1 décembre 2016 à 15:58

    J’avoue que vous faites un travail extraordinaire qui me fascine.

  4. retrouvé le retour 2 décembre 2016 à 09:47

    « voyance sérieuse et gratuite » ne vois tu rien venir ?
    Après l’élimination de Sarko alors quid du « Sarkoland » ? Guéant ? Hortefeux ? Alliot-Benali ?

Commenter cet article