Le Blog Finance

Altice (Numericable) : 7 milliards d’euros pour le rachat de Portugal Telecom, le fonds de pension Carlyle à l’assaut du secteur européen des télécoms

Numericable étend sa toile en Europe , profitant de la faiblesse économique du pays pour racheter Portugal Telecom. Une opération qui n’est pas faite pour nous rassurer alors que rappelons-le Numericable est fortement lié au monde de la finance via le  fonds de pension Carlyle. Même si désormais l’affichage est plus discret, un habile montage financier masquant quelque peu la chose aux yeux d’un public non averti.
En tout état de cause, le groupe Altice, maison mère du câblo-opérateur français Numericable, vient en effet de présenter une offre ferme à l’opérateur de télécommunications brésilien Oi à 7,025 milliards d’euros pour le rachat de Portugal Telecom (PT). En cas d’acception, la maison mère de Numéricable verrait ainsi sa présence au Portugal renforcée, Altice ayant acheté en 2012 le câblo-opérateur portugais Cabovisao et en 2013 Oni, société de télécommunications pour les entreprises.

Altice indique avoir soumis une offre ferme et intégralement financée pour racheter les actifs de Portugal Telecom auprès de Oi. La proposition comprend les activités hors d’Afrique et n’inclut pas la dette de Rioforte, société du groupe Espirito Santo aujourd’hui au bord de la faillite.

Le cas échéant, le rachat sera financé par endettement et par la trésorerie existante. Un accord signerait également la fin de l’opération de fusion en cours entre Portugal Telecom et Oi, qui avait pour but de créer un géant sur le marché lusophone des télécommunications. Ce que Numericable et les fonds de pension US pourraient voir en effet d’un mauvais œil.

Rappelons qu’en avril dernier, Portugal Telecom avait accordé un prêt de 897 millions d’euros à Rioforte, provoquant des tensions entre les deux opérateurs.

Oi avait alors exhorté son partenaire portugais à signer un nouvel accord de fusion, opération au terme delaquelle le groupe portugais devrait voir sa part dans la future entreprise réduite à 25,6% contre 38% prévu initialement.

Mais si l’on examine les choses concrètement, c’est en mai dernier que les actifs de Portugal Telecom ont déjà été absorbés par son partenaire brésilien, à l’occasion d’une augmentation de capital d’Oi. Les résultats de l’opérateur sont quant à eux consolidés dans les comptes de Oi depuis le deuxième trimestre 2014.

Portugal Telecom a dégagé en 2013 un bénéfice net en hausse de 46,6% à 331 millions d’euros, grâce à la cession de sa participation dans une société de Macao en Chine. Son chiffre d’affaires a diminué de 5,4% à 2,91 milliards d’euros, et l’excédent brut d’exploitation (EBITDA) du groupe a reculé de 9,9% à 1,16 milliard d’euros.

La guerre entre les fonds de pension anglo-saxons pour s’offrir les fleurons des téélcoms européens ne semble que débuter alors que Portugal Telecom est également convoité par le fonds d’investissement britannique Apax Partners.

Les opérateurs de télécommunications espagnol Telefonica et britannique Vodafone seraient également sur les rangs.

Dans un entretien au journal portugais Diario economico, et en vue d’amadouer gouvernement espagnol, politiques et salariés, le directeur général d’Altice Dexter Goei a quant à lui promis la création d’environ 4.000 postes de travail via la délocalisation au Portugal d’une partie des centres d’appel du groupe. « Nous sommes prêts », avait-il déclaré, ajoutant que la proposition d’Altice était soutenue par la communauté financière internationale. Nous y voilà …

Elisabeth Studer –  www.leblogfinance.com – 03 novembre 2014

Partager cet article

Article de

56 commentaires

  1. bforbroker 5 novembre 2014 à 08:31

    C’est un gros investissement!

  2. ES 5 novembre 2014 à 18:01

    avec carlyle derrière …. ca peut aller ……

  3. Elisabeth Studer 10 novembre 2014 à 00:39

    La fille du président angolais lance une OPA sur la holding de Portugal Telecom
    AFP le 09/11/2014 à 22:540
    Partager 2 Tweet 0
    Le siège du groupe Portugal Telecom, à Lisbonne, en octobre 2014 ( AFP/Archives / Patricia de Melo Moreira )
    Le siège du groupe Portugal Telecom, à Lisbonne, en octobre 2014 ( AFP/Archives / Patricia de Melo Moreira )
    La femme d’affaires Isabel dos Santos, fille du président angolais, a lancé dimanche une offre publique d’achat (OPA) sur la holding Portugal Telecom SGPS, qui détient 25,6% de l’opérateur de télécommunications brésilien Oi.

    Mme dos Santos, à travers sa société Terra Peregrin, dont le siège est à Lisbonne, offre un prix de 1,35 euro par action, ce qui valorise PT SGPS à 1,2 milliard d’euros, a annoncé l’entreprise dans un communiqué.

    La holding PT SGPS, cotée à la Bourse de Lisbonne, détient plus d’un quart du brésilien depuis le mois de mai en échange de l’intégration dans Oi de ses actifs, dans le cadre d’une fusion en cours entre les deux opérateurs.

    PT SGPS a également un droit de veto sur la vente de ces actifs ainsi qu’un prêt de 897 millions d’euros à Rioforte, holding du groupe Espirito Santo aujourd’hui insolvable.

    Ce prêt accordé en avril par Portugal Telecom avait semé la discorde entre Oi et l’opérateur portugais, qui avait dû accepter de réduire de 38% à 25,6% sa part dans la nouvelle entité qui devait naître de leur fusion.

    Les actifs de l’opérateur historique portugais, rassemblés sous le nom de PT Portugal sont depuis octobre au centre de l’intérêt de plusieurs acheteurs potentiels.

    Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, en 2009 lors d’un voyage à Lisbonne ( AFP/Archives / Joao Cortesao )
    Le président angolais Jose Eduardo dos Santos, en 2009 lors d’un voyage à Lisbonne ( AFP/Archives / Joao Cortesao )
    Parmi eux, le groupe portugais de télécommunications NOS, dont Isabel dos Santos est actionnaire, qui a annoncé mercredi vouloir entrer dans la course au rachat de PT Portugal.

    Altice, maison mère du câblo-opérateur français Numericable, avait offert lundi 7,025 milliards d’euros à Oi pour acquérir Portugal Telecom.

    Le fonds d’investissement britannique Apax Partners ainsi que les opérateurs de télécommunications espagnol Telefonica et britannique Vodafone sont également sur les rangs.

  4. ES 30 janvier 2015 à 01:47

    Vente de Portugal Telecom à Altice: feu vert des actionnaires

    Les actionnaires de Portugal Telecom (PT) ont approuvé à une écrasante majorité la vente des actifs portugais de l’opérateur au groupe Altice, a annoncé la holding PT SGPS. La transaction se monte à 7,4 milliards d’euros (7,3 milliards de francs).

    La décision, entérinée par 97,81% des votants lors d’une assemblée générale, était le dernier obstacle à la vente, à la maison mère du français Numéricable-SFR, de l’opérateur historique portugais. Celui-ci est détenu par le brésilien Oi depuis mai dernier.

    “C’est la meilleure solution pour Oi et Portugal Telecom”, a commenté le patron de l’opérateur brésilien, Bayard Gontijo. La transaction doit permettre à Oi de réduire sa dette et de renforcer sa position sur le marché brésilien.

    Altice a qualifié l’opération d’”excellente nouvelle” pour Portugal Telecom ainsi que “pour l’investissement, l’innovation, les actionnaires, les employés et le Portugal”. Les actifs portugais de Portugal Telecom avaient été absorbés par Oi dans le cadre d’une fusion en cours entre les deux opérateurs qui était censée donner naissance à un géant lusophone des télécommunications.

    Ce scénario a tourné court avec l’engagement d’Oi de vendre ces actifs à Altice. Les actionnaires de PT SGPS, qui détiennent une part de 39,7% dans Oi, disposaient d’un droit de veto sur l’opération. Une première assemblée générale avait été reportée, le 12 janvier, en attente “d’informations supplémentaires” réclamées par le gendarme de la Bourse de Lisbonne et transmises depuis.

    “Un service public”
    Une cinquantaine de salariés ont encore manifesté leur opposition à la vente de l’opérateur devant son siège, à Lisbonne, où se tenait l’assemblée.

    L’opérateur historique portugais emploie près de 11’000 salariés et détient entre 40% et 50% des parts de marché de la téléphonie mobile, du haut débit et de la télévision au Portugal.

    Altice boucle son 3e rachat d’importance, après SFR, finalisé pour 13,36 milliards d’euros, donnant naissance à l’ensemble “Numericable-SFR”, et l’acquisition de Virgin Mobile. Dopées par la perspective de la vente de Portugal Telecom, les actions de PT SGPS se sont envolées jeudi, clôturant en hausse de 23,94% à 0,79 euro.

    (ats / 23.01.2015 15h32)

  5. Shawnee 25 janvier 2019 à 20:25

    Definitely believe that which you said. Your favorite justification appeared to be on the internet the easiest thing to
    be aware of. I say to you, I certainly get annoyed while people think about worries that they plainly don’t know about.
    You managed to hit the nail upon the top and also defined
    out the whole thing without having side-effects , people could take a signal.
    Will probably be back to get more. Thanks

  6. brazil flag colors 25 janvier 2019 à 20:36

    If you wish for to take a good deal from this article then you have to apply these strategies to your
    won website.

  7. Stephania 26 janvier 2019 à 01:36

    Now it is time to choose your particular investments.

  8. brazilian wax cost 26 janvier 2019 à 04:44

    I’m not that much of a online reader to be honest but your blogs really nice, keep it up!
    I’ll go ahead and bookmark your site to come back
    in the future. All the best

  9. Nancy 26 janvier 2019 à 09:35

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  10. Karina 26 janvier 2019 à 10:40

    Think about investments that provide immediate annuities.

  11. Zelda 26 janvier 2019 à 14:01

    Financial advisors business is folks business.

  12. Major 26 janvier 2019 à 21:08

    Investors do pay direct and indirect prices.

  13. Tamika 27 janvier 2019 à 02:22

    Thanks on your curiosity in Funding Recommendation.

  14. brazilian steakhouse near me 27 janvier 2019 à 03:26

    Heya i’m for the primary time here. I found this board and I to find It truly useful & it helped me out
    much. I am hoping to provide one thing again and help others like you helped me.

  15. Madeline 27 janvier 2019 à 03:40

    I’m not sure where you’re getting your info, but good topic.
    I needs to spend some time learning much more or understanding more.
    Thanks for magnificent info I was looking for this information for my mission.

  16. Ollie 27 janvier 2019 à 16:01

    Monetary advisors business is people enterprise.

  17. Cassandra 7 février 2019 à 07:21

    Now it’s time to pick your particular investments.

  18. Carmella 8 février 2019 à 10:09

    And that is an funding risk price taking.

  19. Joel 8 février 2019 à 16:37

    Monetary advisors business is folks enterprise.

  20. Emilia 9 février 2019 à 01:38

    A financial advisor is your planning associate.

  21. Tanisha 9 février 2019 à 02:47

    A financial advisor is your planning companion.

  22. Kimberley 9 février 2019 à 03:34

    And this is an investment danger worth taking.

  23. Israel 10 février 2019 à 15:10

    Now it is time to decide your specific investments.

  24. Lakesha 10 février 2019 à 15:30

    Thank you to your curiosity in Funding Recommendation.

  25. Jeanna 11 février 2019 à 02:27

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  26. Charmain 12 février 2019 à 02:00

    All sorts of investments include certain dangers.

  27. Eloisa 12 février 2019 à 07:40

    Thank you for your interest in Funding Recommendation.

  28. Willy 15 février 2019 à 01:18

    Thank you to your interest in Funding Advice.

  29. Virgie 17 février 2019 à 01:06

    Traders do pay direct and oblique prices.

  30. Melvin 17 février 2019 à 03:09

    Monetary advisors business is individuals business.

  31. Lesley 18 février 2019 à 03:24

    Consider investments that offer fast annuities.

  32. Jenna 19 février 2019 à 02:41

    Thanks for your curiosity in Investment Advice.

  33. Katia 19 février 2019 à 05:17

    Think about investments that provide immediate annuities.