Le Blog Finance

Mali : un très fort potentiel en lithium, nouvel enjeu majeur du Sahel ?

Mali : un très fort potentiel en lithium, nouvel enjeu majeur du Sahel ?

Les faits sont têtus. Alors que nous laissions entendre précédemment que le conflit qui frappe le Mali depuis déjà de nombreux mois pourrait encore une fois avoir de forts relents de course effrénée pour se procurer hydrocarbures et ressources minières dont le pays regorge, des informations semblent confirmer nos dires. Avec un nouvel enjeu : le lithium. Une « denrée » recherchée à l’heure actuelle, cette matière première rentrant dans le processus de fabrication des batteries ion-lithium pour voitures électriques ou téléphones portables.

Blenheim Natural Resources a ainsi annoncé mercredi que d’autres explorations allaient commencer sur ses permis d’exploration de lithium au Mali suite à des indications “positives” de la reconnaissance initiale sur le terrain.

Blenheim a indiqué que 53 échantillons ont été prélevés, 16 d’entre eux confirmant des niveaux élevés d’oxyde de lithium. Selon lui, cela démontre le potentiel de la zone pour obtenir de meilleurs résultats en profondeur ou le long de la grève.

Ces travaux, comprenant une cartographie systématique et un échantillonnage, ont été effectués sur 4 permis de lithium dans le sud-ouest du Mali par Sahara Mining Services. Blenheim détient des participations dans les 4 permis par le biais de ses participations dans Xantus et Nashwan Holdings.

Le programme de travail planifié permettra de réaliser des échantillons sur 90% de la zone du permis à fort potentiel, à la recherche de minéralisation sous-terraine. Les travaux initiaux couvraient quant à eux moins de 5% des roches affleurantes disponibles. Blenheim a par ailleurs déclaré que Sahara Mining devait commencer le travail de suivi au premier trimestre de 2018.

  • Blenheim confiante sur le potentiel de l’Afrique de l’Ouest en lithium

A cette occasion, le président de Blenheim, Chris Ells a indiqué : “nous sommes satisfaits des progrès réalisés dans les projets de lithium en Afrique de l’Ouest et de ces derniers résultats qui confirment le potentiel des projets ». Selon lui, il est « encourageant de constater que des valeurs anormales de lithium ont été obtenues dans plusieurs sites échantillonnés.”

“Nous sommes donc optimistes quant au potentiel futur des intérêts de lithium de Blenheim en Afrique de l’Ouest alors qu’ils progressent actuellement vers la prochaine étape des travaux d’exploration ».”

  • D’autres projets prometteurs de lithium au Mali

A noter que ces licences sont situées à moins de 40 kilomètres d’autres projets ayant permis de découvrir des quantités importantes de lithium au Mali, notamment le projet Bougouni de Kodal Minerals, société cotée à Londres.

Alors que déjà, en janvier 2013 , nous indiquions que le Mali est un pays riche en pétrole, en gaz et en mines d’or…  richesses qui pourraient d’ailleurs être à l’origine des tensions actuelles, le pays se révèle également riche en lithium.
Ainsi, en février 2017, nous indiquions ici-même que selon les résultats d’une étude exploratoire réalisée par son propriétaire, la société minière Birimian , le coût du projet de lithium – dénommé  alors Bougouni  - avait été évalué à 83,4 millions de dollars. Le projet – renommé par la suite Goulamina pour éviter  toute confusion avec d’auters projets et être au plus proche des réalités géographiques – couvre une superficie de 295 km2, dans une région située dans le Sud du Mali, pays ou l’entreprise minière australienne détient également deux projets aurifères, Massigui et Dankassa.

A cette date, Birimian indiquait que le développement du projet de Goulamina serait réalisé en deux étapes, sur une durée globale de 13 ans. 47,2 millions dollars seront affectés à la réalisation de la première phase, une exploitation à ciel ouvert d’une capacité de production annuelle d’un million de tonnes. La deuxième phase sera dédiée quant à elle au traitement du minerai par une usine de séparation en milieu dense.

«Les résultats de l’étude exploratoire confirment le potentiel remarquable de notre projet de lithium » dénommé encore alors Bougouni puis devenu Goulamina, avait alors déclaré Kevin Joyce, DG de Birimian. Ajoutant : “il s’agit de l’un des plus grands projets à haute teneur en lithium au monde et nous continuons à nous concentrer sur l’accélération de son développement”.

En novembre 2016, la compagnie minière Kodal Minerals avait quant à elle conclu un accord avec la société Minefinders, en vue d’acquérir une participation de 90% dans le projet de lithium Diendio, situé dans le Sud du Mali. Le projet couvre une superficie de 109 km2 et comprend trois concessions, Diendio Sud, Diossyan Sud et Manankoro Nord. La transaction évaluée à 65 000  dollars sera payée en deux tranches, la clôture étant planifié pour novembre 2017.

  • Présence militaire dans l’intérêt du « bien commun » 

Le 14 janvier 2017, le Président François Hollande, en visite officielle au Mali, avait prévenu quant à lui que la présence militaire française au côté de forces maliennes pour leur formation et la lutte contre les groupes djihadistes présents dans le pays serait longue.
“Nous resterons ici, au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane tant que les pays africains – et il n’y a pas que le Mali – en décideront”, avait alors déclaré le chef de l’Etat français lors de la conférence de presse de clôture du 27e sommet Afrique-France. ”Notre objectif est de former les armées africaines” pour qu’elles assurent leur mission, à savoir “mettre en sécurité la zone sahélo-saharienne”, avait-t-il poursuivi. Il semble en effet nécessaire le préciser … le but ultime pouvant ne pas être aussi clair que cela.

Le président malien avait alors jugé pour sa part que l’opération Barkhane “en son temps et encore aujourd’hui répond à un besoin, non seulement du Mali, du Sahel mais aussi de l’Europe et du monde”. ”Il y a donc aujourd’hui des situations qui justifient cette coopération entre la France et nos armées”, avait-t-il souligné, ajoutant que “bien sûr” les troupes “resteront le temps qu’il faudra pour notre bien commun”. Reste à déterminer l’ampleur voire même le contenu de ce « bien commun ».

Sources : Alliance News, Agence ecofin, Birimian, AFP

Elisabeth Studer – 4 février 2018 – www.leblogfinance.com

A lire également :

La France demande à l’ONU une force anti-terrorriste G5 Sahel … sous forte odeur de pétrole

Mali : convention pétrolière avec Corvus Resources Management … enregistré aux Iles Cayman

Mali : un pays riche en pétrole, en gaz et en mines d’or

Total : nouveaux permis d’exploration dans un Sahel prometteur … agité par Aqmi et touaregs

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. Elisabeth Studer 4 février 2018 à 21:10
  2. retrouvé le retour 5 février 2018 à 06:36

    On va faire des implants en titane, c’est moins dangereux par les temps qui courent:
    Déjà des expériences sur des jumeaux et du gazage de cobayes avec le gaz de moteurs !! On va être prudents avec les dents en or !!

  3. Elisabeth Studer 5 février 2018 à 22:07

    teins, ca me rappelle un recent documentaire de Michel Cymes votre histoire …

  4. retrouvé le retour 6 février 2018 à 19:32

    Je ne connais pas ce documentaire , mais pour le reste cette histoire actuelle de triplés sur lesquels on a expérimenté est une vraie horreur. Le fait que l’un ait choisi le suicide c’est le comble !!

    http://www.lefigaro.fr/international/2018/01/24/01003-20180124ARTFIG00193-separes-pour-une-etude-scientifique-des-triples-se-retrouvent-par-hasard-a-19-ans.php

    Il existe la même distance entre l’exploitation honteuse de certains “lieux de mémoire” et la réalité vécue, qu’entre le château de la Belle au Bois dormant à Disneyland et les Châteaux de la Loire !!
    Mais on voit arriver le changement, il ne faut pas être inquiet.
    Il est bien évident que certaines prétentions des textes religieux sont totalement contraires au droit de l’homme, les expurger et juger ceux qui font référence à ces énormités est fondamental.

  5. retrouvé le retour 7 février 2018 à 01:04

    Les commentaires ça bloque ?

  6. retrouvé le retour 7 février 2018 à 01:05

    suivant les “écritures” ?

  7. retrouvé le retour 7 février 2018 à 01:10

    too quickly ES, you think ?

  8. retrouvé le retour 7 février 2018 à 01:19

    Il est de bon ton de mélanger la Pologne avec l’image des résidus du petit moustachu autrichien.
    Là par contre on voit bien que la région de Lwolf et le pont établi entre les ex-ami du petit capo autrichien posent problème au enfants des ex-kapo UK !!

  9. retrouvé le retour 7 février 2018 à 07:14

    Quand on est capable de faire équipe avec les enfants des pingouins UKrainiens, Bosniaques ou Croates qui marchent au pas de l’oie dans les bottes de leurs père, on ne mérite rien que le mépris et les Tribunaux Internationaux a venir !!

  10. bob coulibaly 22 février 2018 à 18:49

    Extraire le minerai de lithium mais au Mali comment avoir accès aux ports pour expédier le minerai? les investissement sont colossaux….

  11. retrouvé le retour 22 février 2018 à 19:37

    Pour Bob Coulibaly !! :) Oui et on peut se demander pourquoi au moment de la fin de la colonisation qui est aussi le début de la “France Afrique” on a choisi d’atomiser ainsi l’AOF et AEF !!

    Un petit lien sur un ancêtre africain de Pouchkine !!
    Abram Pétrovitch Gannibal dit Abraham Hannibal !!

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abraham_Hannibal

  12. retrouvé le retour 22 février 2018 à 19:43

    Cette affaire c’est un peu le contraire de l’aventure mise en place par ces espèces de crétins qui sont à l’origine d’expériences sur des jumeaux et des triplés !!

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/etats-unis-l-incroyable-destin-des-triples-separes-a-la-naissance-pour-une-experience-24-01-2018-7519791.php

    En fait ce n’est que la suite des expériences de Josef Mengele !! Tristesse infinie !!

  13. bob coulibaly 23 février 2018 à 10:56

    Heureusement tous les candidats potentiels à la fonction suprême au Mali, dés qu’ils auront fortune faite, mettront tout en oeuvre pour le bien public….n’est ce pas Grand ABD LE MAGICIEN DE L’OR ET DU GAZ INVISIBLE.

  14. retrouvé le retour 23 février 2018 à 18:33

    Pareillement, même, même !!

  15. retrouvé le retour 1 mars 2018 à 01:17

    http://www.lalibre.be/actu/international/tariq-ramadan-a-nouveau-hospitalise-mardi-soir-le-juge-ordonne-une-nouvelle-expertise-medicale-d-ici-le-30-mars-5a96f715cd70b558ed81351c

    Tout faux, maintenir cet imbécile en prison, alors que la sclérose en plaque n’a certainement pas été déclarée par hasard par les soutiens de Monsieur !! est abject et dangereux !!
    Jacques Duhamel, avait été sclérosé en plaques aussi ! et les inaugurations faites en fauteuil avant qu’il décède étaient d’une tristesse rare.
    Nous avons des abjects à la tête de l’état, ils nous ridiculisent !! Quels sont les éléments pour un maintient en prison de cet imbécile religieux qui hidjabise les femmes ? Une des victimes certifie qu’il était circoncis peut-être ? Une autre signale une opération de l’appendicite ?
    Non seulement nous exposons en Syrie nos pilotes à des poursuites pour crime de guerre, car plus rien n’est anonyme mais nous en rajoutons en faisant deux poids deux mesures.
    Alors que le racisme sur la couleur de la peau et les origines ethniques battent leur plein on focalise à dessin dans les média sur les gens qui s’auto-stigmatisent par leur costumes pseudo religieux débiles. Les interprétations religieuses qui poussent leurs adeptes vers l’extrémisme costumier doivent être combattues !! Et pas seulement les Sikhs et leur canif !!

  16. retrouvé le retour 20 mars 2018 à 22:01

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/523109/la-mission-canadienne-au-mali

    Trop fort cet article avec en photo un ministre la défense enturbanné, qui ne coupe pa ses cheveux, qui a pour commandement d’avoir un gros Opinel dans la poche, qui est un cousin des gardes du corps assassins d’indhira Gandhi. Une vraie peinture des “religions” qui nous gonflent par des “obligations” de costards spécifiques !! Le tout sur mandat de l’ONU !!

    Mauvais choix pour cette équipe de planqués, bientôt on peut-être sur qu’ il sera moins facile de circuler avec ce matériel volant !!
    :) :)

Commenter cet article