Le Blog Finance

Turquie : Gülen et la confédération patronale Tuskon désormais ciblés par la police financière

La traque contre Fethullah Gülen et son entourage aborde désormais un volant financier. Selon les medias locaux, la police financière turque a lancé jeudi à l’aube une vaste opération à Istanbul, et dans de nombreuses provinces contre des entreprises soupçonnées d’avoir financé les réseaux de l’ancien imam, accusé par Ankara d’être le cerveau du coup d’Etat manqué du 15 juillet, alors même que Gülen a fermement démenti toute implication dans le putsch avorté.

La chaîne d’information CNN-Türk a ainsi indiqué que le parquet avait émis 187 mandats d’arrêt dans le cadre de cette opération, la deuxième depuis le début de la semaine, visant notamment le chef de la confédération patronale Tuskon et des hommes d’affaires connus. Ces derniers ont été accusés de participation à un réseau terroriste et de financement d’activités pro-Gülen, a précisé l’agence Dogan.

Parmi les compagnies visées dans les opérations de la police financière jeudi figurent les groupes de vêtements Aydinli et Eroglu Holding ainsi que l’entreprise de confiserie Gulluoglu Baklava. Selon la chaîne, un millier de policiers ont pris part à ces raids. Des équipes de la police ont effectué des descentes dans 18 provinces dont 100 perquisitions coordonnées dans plusieurs quartiers d’Istanbul. Mardi dernier, une opération similaire avait visé des entreprises réputées être proches du prédicateur musulman en exil volontaire aux Etats-Unis depuis 1999. Près de 100 personnes ont été placées en détention préventive.

Pour rappel, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis d’éradiquer toutes les entreprises, associations caritatives et écoles liées au réseau de Gülen, les qualifiant d’organisations terroristes ou nids de terroristes. Mercredi, le Premier ministre turc Binali Yildirim a déclaré que dans le cadre de la purge massive lancée dans la fonction publique contre les sympathisants de Gülen, 40.029 personnes avaient été placées en détention, dont 20.335 inculpées et incarcérées. Ajoutant que plus de 5.000 fonctionnaires ont été limogés et près de 80.000 autres suspendus de leur fonction.

Rizanur Meral, président de Tuskon, la puissante Confédération turque des hommes d’affaires et industriels, fait partie des entrepreneurs visés par un mandat d’arrêt. Fondée en 2005, Tuskon a environ 55.000 membres et est accusée par le gouvernement de financer les réseaux de Gülen.

Mais on se doit de noter avant toute chose que Rizanur Meral est loin de s’être fait des amis au plus haut de l’Etat turc. En mars 2014, il avait ainsi déclaré que la Turquie pourrait avoir affaire à une grave crise économique dans les six prochains mois, à moins que le gouvernement ne prenne des mesures urgentes pour attirer des capitaux étrangers.

Le président de la Confédération des hommes d’affaires et industriels turcs, avait alors affirmé que la Turquie avait souffert d‘une fuite de capitaux équivalant à 3,1 milliards de dollars en janvier 2014. Ajoutant que des investisseurs étrangers devraient retirer leurs capitaux des banques turques.

«La banque centrale a dilapidé plus du tiers de ses réserves nettes et cela ne fait qu’empirer. (…) Si elle continue ainsi, nos réserves vont fondre dans les six prochains mois», avait-t-il expliqué. La Turquie ayant déjà pu constater selon lui les effets négatifs d’une tension politique nationale persistante ainsi que de la décision par la Réserve Fédérale américaine (Fed) de ralentir ses émissions de capitaux.

Durant la même période, la banque centrale avait refusé de relever ses taux d’intérêts pour défendre la livre turque, suite à une forte opposition du public face à la volonté d’Erdogan d’augmenter ces taux d’intérêts pour relancer la croissance économique à l’approche des élections. La banque centrale avait dû fortement piocher dans ses réserves de monnaie étrangère pour renflouer la livre turque.

Rizanur Meral avait également souligné que la Turquie devait augmenter le montant de ses réserves et passer à une véritable économie focalisée sur une production à valeur ajoutée. Notant que le gouvernement turc ne parvenait pas à réduire le déficit actuel, il avait également cité le problème de l’économie souterraine.

Meral avait alors déclaré que seuls 3,5 % de la production turque concernaient des produits à haute valeur ajoutée alors que ce chiffre équivaut à 20 % dans les marchés développés.

Les besoins en financement externe de la Turquie, considérables, étaient alors évalués à 217 milliards de dollars, soit cinq fois plus que les réserves de change de la banque centrale. Il devenait essentiel qu’Istanbul  puisse continuer à emprunter sur les marchés de capitaux étrangers à des coûts raisonnables.

Lors du congrès annuel de la Confédération patronale, le 1er  mars 2014, Rizanur Meral, s’en était pris publiquement à Recep Tayyip Erdogan et au système de corruption qui, selon lui, l’entoure : ”La politique est faite pour servir, pas pour s’enrichir” avait-il déclaré. Avant d’ajouter lors d’un entretien : “tout le monde savait que la corruption était répandue ces dernières années. Elle était pratiquée ouvertement dans les appels d’offres.”

La Tuskon, elle, se veut la représentante d’un capitalisme vertueux, libéral et éthique. ”Le profit n’est pas le but ultime, nous avons des responsabilités envers l’humanité. Et M. Gülen est notre source d’inspiration”, précisait alors Rizanur Meral.

Depuis 2010, la tension s’est accrue entre les deux parties, l’AKP (Parti de la justice et du développement) et le mouvement Gülen, pro-occidental, ce dernier s’opposant de plus en plus fermement à la radicalisation de Erdogan. Ses membres sont écartés des marchés publics ou pris pour cible par des contrôleurs fiscaux.  Cerné par les affaires, Recep Tayyip Erdogan avait alors décrété une « guerre d’indépendance » contre « le gang », « l’Etat parallèle » qui conteste sa toute-puissance. « Celui que vous appelez “le hodja” [maître] et ceux que vous appelez “les grands frères” [les cadres de la confrérie] sont clairement en train de vous trahir et de trahir leur pays », avait lancé le premier ministre d’alors, le 16 février 2014.

Tous les coups semblaient déjà permis : enquêtes judiciaires, redressements fiscaux, manipulations par médias interposés, écoutes, fuites et purges se succédant à un rythme quotidien … la mouvance Gülen étant – déjà – capable de faire vaciller le pouvoir.

Début 2014, plus de 6 000 officiers de police  avaient également été limogés à travers tout le pays, ainsi que des centaines de magistrats. Tous soupçonnés par l’Etat d’être des fonctionnaires de « type F », fidèles à Fethullah Gülen.

Sources : Afp, Zaman, Le Monde

Elisabeth Studer – 18 août 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

60 commentaires

  1. retrouvé le retour 19 août 2016 à 08:38

    Et pendant ce temps là, l’Exligue des Droits de l’Homme ( EDH ) recommande la baignade toute habillée pour les femmes!!
    Aucune réaction chez les Maîtres Nageurs Sauveteurs !!
    Si je peux donner modestement mon avis autorisé sur le poids des vêtements mouillés quand il faut extirper de l’eau quelqu’un qui se noie et non autorisé mais bien argumenté sur l’aspect et donc le caractère “religieux” du “machin” qui mouille la raie des fesses et le reste chez les dames !!

    Pour le cas N°1, extirper !! c’est très dur, très dur, si l’on n’a pas réussi a se déshabiller ou si l’on tire un sac à linge !!

    Pour le N°2, je doute qu’un texte religieux recommande de mouler de façon spécifique le corps des femmes.

    Et pour finir hier au soir au resto 2 jeunes déguisées, avec du rouge aux lèvres, du parfum à fond la caisse, et mangeant dans des assiettes juste lavées après avoir touché le cochon !!
    Là je pense que normalement c’est le fouet ou la lapidation.

    Nous avons connu des guerres de religion en France, on s’en souvient chez les protestants c’est pour sauver leur peau que les ancêtres de Monsieur Thomas de Maizière sont partis en Allemagne!! ( Mais c’est aussi le cas chez les blancs “français” d’Afrique du Sud !! partisans de l’Apartheid )

  2. ES 19 août 2016 à 12:54

    oui, sur 1 et 2 !!! à 100 %
    A Casablanca, les lunettes doce gabana servent avant tout à tenir les voiles supposés islamiques dont le chic du chic veut qu’ils soient style Burlington.

  3. ES 19 août 2016 à 12:55

    Burberry pas Burlington

  4. retrouvé le retour 19 août 2016 à 13:26

    La Turquie n’est qu’un élément d’un puzzle islamique qui va nous emporter économiquement !!
    Si l’on parle de Sarko ou de son petit Juppé de l’époque du bombardement de Kadhafi à Nice, on entends une petite chanson qui nous dirige directement vers le FN !!

    Il est bien certain que les obligations alimentaires ou vestimentaires des textes religieux sont un pourrissoir de vie.
    J’ai tout vu dans les “interprétations” par les “savants” ( en fait les ânes”!! ).

    Le pire je pense c’est la confusion entre image et idole !!

    Ceci dit je prépare une petite collection pour “la femme adultère” et une tenue en kevlar “car je suis derrière” !!!

  5. retrouvé le retour 19 août 2016 à 13:42

    Les anglosaxons sont des rats !! ils ont donné leur accord aux turcs pour envahir Chypre !!

  6. Elisabeth Studer 19 août 2016 à 14:13

    Chypre et ses eaux territoriales aux ressources pétrolières prometteuses !!

  7. Elisabeth Studer 19 août 2016 à 14:23

    http://www.slate.fr/story/83825/neo-confrerie-gulen-france

    Liens avec la droite religieuse américaine
    Si la «greffe Gülen» à du mal à prendre en France c’est peut être aussi parce que réside quelque chose de très américain dans ce mouvement où le culturel se confond avec le religieux. «Il existe des liens idéologiques entre Fethullah Gülen et la droite religieuse américaine», décrit l’universitaire Jean-François Bayart, qui est allé présenter son livre sur l’islam républicain à la Plateforme de Paris et a évoqué dans un article les liens qu’entretiendrait le mouvement Gülen avec la CIA.
    D’ailleurs, les adeptes de Fetullah Gülen, comme la majorité des Américains et des Turcs, sont créationnistes. «On trouve la même littérature de dévotion, les mêmes méthodes en matière d’éducation, d’information, d’affaires, d’activités sociales et caritatives qu’aux Etats-Unis», poursuit Jean-François Bayart. Et la même volonté d’en faire un groupe d’intérêts, ce qui, dans le cadre français, se heurte à quelques obstacles. «En France, nous avons beaucoup de mal à établir des liens directs avec des ministres ou des responsables politiques de haut niveau», regrette Abdurrahman Demir, auparavant basé à Bruxelles.

  8. retrouvé le retour 19 août 2016 à 21:14

    Une femme a-elle le droit de regarder des photos de peintures de femmes nues ?
    Réponse la semaine suivante, “on” avec sa barbe ( je pense !!) me donne raison !!
    Une autre question et hop une semaine plus tard “on” me donne encore raison et ainsi de suite !!
    Trop fort !!

    «En France, nous avons beaucoup de mal à établir des liens directs avec des ministres ou des responsables politiques de haut niveau». Gros vilain menteur, il n’a qu’à demander à la Ligue dite des Droits de l’Homme. (LVMH? de pèpère Tubiana :) )

  9. Elisabeth Studer 19 août 2016 à 21:22

    c’etait en 2014 …. en 2016, cela doit etre different , surtout du cote de Strasbourg , apparemment

  10. Elisabeth Studer 19 août 2016 à 21:26

    Fethullah Gülen, le mollah soutenu par la CIA et incriminé par Erdogan, est-il derrière le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier en Turquie ? La tentative échouée de renverser le président turc, qui a eu pour résultat une vague impressionnante d’arrestations et de licenciements (plus de 70.000 parmi les prétendus opposants) a entraîné des commentaires différents, selon qu’ils émanaient des pays occidentaux ou de la Russie qui a apporté son soutien à la réaction autoritaire d’Erdogan.

    Les accusations d’Erdogan concernant le mollah vivant aux USA ne semblent pas sans fondements. Et le fait que les globalistes des administrations Bush puis Obama aient soutenu « le printemps arabe » et les changements de régimes en Egypte, Libye, Irak, Syrie et autres, favorisant l’établissement de régimes islamistes extrémistes, doit être pris en compte.

    Dès 2010, Sibel Dinez Edmonds, ancienne traductrice pour le FBI et lanceuse d’alerte connue, révélait l’énorme influence de Gülen aux USA à travers son réseau de madrasas (établissements d’enseignement sunnite) présentées comme des écoles sous contrat. Elle parlait à l’époque d’une centaine d’écoles et d’ONG douteuses : «F. Gülen, dont le réseau d’organisations est estimé entre 22 et 50 milliards de dollars, possède plus de 300 madrasas dans le monde, y compris au Pakistan, en Asie centrale et au Caucase. »

    Le mollah Gülen possède le plus grand réseau d’écoles aux USA, accueillant 35.000 étudiants

    Elle faisait ensuite remarquer qu’alors que des madrasas suspectes avaient été fermées en Russie, Uzbekistan et Turkmenistan, l’empire du mollah Gülen, accusé par Erdogan d’être l’instigateur du coup d’Etat, n’a fait que croître aux USA en toute discrétion et sans contrôle. « En moins d’une décennie, le réseau islamique de Gülen a établi plus de 100 écoles sous contrat dans 25 Etats. Ce qui renforce la suspicion, c’est qu’alors que les renseignements officiels font état des connexions entre Gülen et ces écoles, celui-ci les nie obstinément. La question est : pourquoi ? Et pourquoi les mondialistes influents, membres du Council of Foreign Relations, sont toujours prêts à le protéger et à l’aider que ce soit en Turquie, ici dans ce pays, ou tout autour du monde ? »… Une aide obtenue avec les bons offices de la CIA.

    Un article de USA Today du 17 août 2010 révélait que ces écoles, dirigées par des enseignants turco-américains, recevaient 35.000 étudiants et représentaient le plus grand réseau d’écoles sous contrat aux USA.

    Soupçonné du coup d’Etat en Turquie, le mollah Gülen dispose de soutiens influents, dont la CIA

    Concernant le coup d’Etat en Turquie, on s’interroge sur le fait que les trois régiments les plus impliqués dans la tentative sont membres des forces de réaction rapide de l’OTAN depuis 2003. Les communications interceptées révèleraient le rôle du réseau de Gülen soutenu par la CIA au sein de la police turque.

    Parmi les défenseurs du mollah Gülen les plus influents se trouvent le New York Times (CFR-Laden) et Morton Abramowitz (du CFR) un ancien du Département d’Etat et président de la Dotation Carnégie pour la paix internationale…

    Ces éléments ne suffisent pas à établir que Gülen fut l’instigateur du coup d’Etat manqué du 15 juillet. Son exil aux Etats-Unis et ses liens avec la CIA et l’OTAN posent néanmoins bien des questions.

    Patrick Neuville

    http://reinformation.tv/coup-etat-turquie-cia-mollah-gulen-neuville-58495-2/

  11. retrouvé le retour 19 août 2016 à 23:43

    “des administrations Bush puis Obama aient soutenu « le printemps arabe » et les changements de régimes en Egypte, Libye, Irak, Syrie et autres, favorisant l’établissement de régimes islamistes extrémistes, doit être pris en compte.” Messieurs Fabius, Sarko, Juppé et autres Kouchner qui sont des suiveurs minables responsables d’assassinats et par la suite du climat qui a conduit aux attentats sur notre territoire. ils doivent connaitre les tribunaux internationaux !! ce sont de vulgaires criminels de guerre !!

    J’ai eu la chance en plus d’un grand père gendarme qui a “protégé l’homme” des 1940 d’avoir un prof d’histoire exceptionnel au lycée.
    Johannès, “Neuengamme matricule 40269″, créateur de l’A.S. Aixois, sans rien dire de son histoire personnelle de déporté nous a déclaré:
    ( Alors que des microcéphales de son ministère cherchait à lui imposer comme prof d’histoire l’enseignement d’une demie heure ” de prétendue instruction civique”)
    ” L’Instruction Civique, cela ne s’enseigne pas, cela se vit ”

    Pour bien montrer que l’engagement au service de la liberté au péril de sa vie, c’est autre chose que de la récitation, nous avons fait chaque semaine justement une récitation des départements, préfectures et sous préfectures !! LE MEPRIS TOTAL !!

  12. retrouvé le retour 20 août 2016 à 15:53

    le voile iranien caché sous des tenues sportives !! Ca c’est moderne !! Quand on sait que ce machin innommable est un instrument de contrainte sexuelle de la femme qui commence sur la tête écrase les seins et se termine en une sorte de ceinture vénitienne !! Heureusement que les textes ne signalent pas qu’il faut faire courir les femmes avec un boulet !! On connaissait déjà les perruques sur les poils !! ( qui énervent le mâle ) et les femmes enceintes de huit mois obligées de monter à pieds au 7eme, car le courant (le feu !!) avait été coupé vu le jour !!
    Il ne faut pas croire que seuls les sacs à linge à la baignade sont le seul problème!!

    L’imbécile qui cherche pour lui même la vie éternelle, et en plus quand il est conforté par des gribouillis, est un grave danger !! En plus tous ces pseudo religieux sont presque toujours des détraqués du calçon !!

  13. retrouvé le retour 20 août 2016 à 16:01

    Il est bien évident que comme en Egypte les USA son derrière le coup d’état !! Et bien sur l’AKP en a la preuve !!
    Cet avortement marque le retournement qu’il fallait attendre et le début de la fin pour toute cette bande de débiles US et leur “soutiens” lèche bottes Européens.

    Nous allons faire l’Europe !! Mais pas celle qui est préparée en douce aux USA.

  14. ES 20 août 2016 à 20:14

    “Il est bien évident que comme en Egypte les USA son derrière le coup d’état !! Et bien sur l’AKP en a la preuve !! ” : tres surement !!

    Effectivement Erdogan résiste ! et quelque part, c’est une bonne chose !!! et comme vous le dites : retournement et début de la fin !

  15. ES 20 août 2016 à 20:16

    a noter également que les medias poussent cris d’orfraies sur arrestations mais en fait comme le signalent les différents articles mis en commentaires , ce sont les membres des réseaux Gulen qui ont infiltré tous les services de l’Etat qui sont en fait arretes … retour à l’envoyeur et suppression de l’Etat dans l’Etat … et des affiliés à Gulen …. et de plus ou moins près aux renseignements US ….

  16. Elisabeth Studer 20 août 2016 à 20:20

    Ironie du sort : c’est Erdogan qui défend les Européens (et non pas l’UE) en luttant contre l’oncle sam …

  17. retrouvé le retour 20 août 2016 à 22:23

    Nous allons “grâce” à des “éliminations” comme celle de Ben Bella ou Khadafi, organisées depuis bien longtemps dans le monde musulman par nos amis anglosaxons et Cie, nous retrouver face à un gros morceau énervé et surtout bien organisé !! Avec un environnement complètement pourri !! Qui peut prétendre se développer économiquement dans ce contexte !! Hollande peut toujours truquer les stats, il finira avec les “sans dents”
    Erdogan ne nous défend pas, c’est la même soupe religieuse que les USA !! Tous ces fabricants de costumes religieux visibles ou cachés sont des débiles !! Le pire c’est les Mormons avec leurs Garments :

    https://i2.wp.com/causticsodapodcast.com/wp-content/uploads/sites/10/2012/09/Mormon-garment.jpg?ssl=1

  18. retrouvé le retour 21 août 2016 à 00:47

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=130523

    ES si ce genre de lien a besoin de modération !!!!!!!!

  19. retrouvé le retour 21 août 2016 à 00:54

    Det er nødvendig for å redusere kvinners seksualitet !!

    Alle kvinner kan ha godt av omskjæring

  20. retrouvé le retour 21 août 2016 à 09:15

    ES je préfère le costume des Big Nambas, à toutes leurs écritures limites préhistoriques et interprétées en plus de nos jours par tous ces niais !!
    Et maintenant le Hollandais qui caresse les intégristes catho !! Heureusement un petit tour de mobylette lui fera oublier la dureté de son “Job”

    Si la construction de la muraille de Chine a conduit ce pays vers un désastre, il en reste au moins les briques !! Des découpages territoriaux fait au Moyen Orient il ne restera rien sauf notre écroulement économique.

  21. retrouvé le retour 21 août 2016 à 18:45

    A première vue c’est vrai les terroristes doivent être punis mais c’est la “punition” posé par Momo le numéroté qui pose problème: “Les terroristes qui agissent au nom de l’islam (…) sont condamnés à l’enfer” (Mohamed VI).
    Et voila Momo VI est un cousin de Fabius, lui aussi puni les méchants en utilisant le grand nigaud qui habite sur les nuages: “Bachar ne mérite pas d’être de ce monde !!”
    Moralité le roi des commerçants marocains est aussi “pur” que l’archange Fabius

  22. retrouvé le retour 21 août 2016 à 19:24

    On parle de Momo VI et de son double Fabius et voilà les “trempe dans l’eau” qui pointent le nez avec un bandeau sur la tête !!
    Neymar, brésilien du Barça a scotché sur sa tête un bandeau avec l’inscription 100% Jesus” et une fois costumé de déclarer:
    “Dès que je peux, je fais une petite escapade à l’église baptiste que je fréquente depuis que je suis enfant.”

    En voilà encore un pas très catholique !! Amen

  23. retrouvé le retour 22 août 2016 à 00:38

    “Kontrollsucht ist der Teufel in uns” , Momo VI, il en pense quoi de cette remarque pleine de bon sens ?

  24. retrouvé le retour 22 août 2016 à 10:54

    Si quelqu’un pense que la situation est stable le voilà édifié, chacun porte “la Croix” !!! Si l’on ajoute à cela l’Allemagne qui récupère les pourcentages minimes de son or qui était à la Banque de France, mais qui ne le fait ni aux USA et ni chez les brexit on a déja des éléments !! Si on ajoute Merkel qui demande de faire dix jours de réserves de bouff au cas où ?

  25. ES 22 août 2016 à 12:15

    mais si tout va bien :

    Les dividendes mondiaux progressent au deuxième trimestre

    Paris (awp/afp) – Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont progressé de 2,3% au deuxième trimestre, avec un ralentissement aux Etats-Unis et une croissance marquée en Europe, selon une étude du gérant d’actifs Henderson Global Investors publiée lundi.

    Le montant total des dividendes mondiaux a atteint 421,6 milliards de dollars d’avril à juin, soit une hausse de 9,7 milliards par rapport au deuxième trimestre 2015, selon un communiqué du gestionnaire d’actifs.

    La hausse est moins marquée qu’au premier trimestre, précise Henderson, “en raison, notamment, de la performance mitigée des Etats-Unis”, peut-on lire dans l’étude.

    La contribution américaine au montant total a ralenti, affichant la plus faible augmentation depuis 2013, ce qui s’explique en particulier par “la solidité du dollar”, précise le communiqué.

    Cette moindre performance n’est cependant “pas une source d’inquiétude” selon Alex Crooke, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Henderson Global Investors, cité dans le communiqué.

    “Enclenché à la fin de l’année dernière”, ce ralentissement doit plutôt être interprété “comme une normalisation (…), après plusieurs trimestres de croissance à deux chiffres”, estime-t-il.

    La place prépondérante de l’Europe s’explique pour sa part par le caractère saisonnier du versement des dividendes dans la région, “le plus prononcé au monde”, selon le communiqué.

    Plus de 80% des dividendes de l’année ont déjà été payés en Europe et l’ensemble des secteurs et des pays de la région sont concernés, “ce qui est encourageant pour les investisseurs”, poursuit le communiqué.

    “Les sociétés françaises, en particulier, ont fortement contribué à la progression de la région”, affirme M. Crooke. Ainsi, quasiment neuf sociétés françaises sur dix ont augmenté ou maintenu leur dividendes, notamment dans le secteur bancaire ou du luxe, selon Henderson.

    Le deuxième semestre laissant place aux régions où les dividendes progressent moins rapidement comme les pays émergents, l’Australie ou encore le Royaume-Uni, le gérant d’actifs s’attend à des versements moins importants qu’aux deux derniers trimestres.

    La chute de la livre qui a suivi le vote en faveur d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne pèsera sur la contribution du pays, même si l’impact devrait rester limité étant donné que nombre d’entreprises britanniques majeures payent leurs dividendes en dollars, explique Henderson.

    Sur fond de moindre croissance économique mondiale au deuxième trimestre, Henderson révise par ailleurs à la baisse ses prévisions annuelles, à 1.160 milliards de dollars désormais contre 1.180 milliards auparavant, soit tout de même une augmentation de 1,1% par rapport à 2015.

    Pour son étude, Henderson analyse chaque année les dividendes versés par les 1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation boursière, au 31 décembre de l’année écoulée.

    afp/fah

  26. retrouvé le retour 22 août 2016 à 23:03

    ES, Le Polichinelle est sorti de sa boite dans un resto du XVIème !!
    Gare, avec lui, nous allons attaquer la Turquie et même le monde entier et en premier lieu les “donateurs” de la campagne électorale du pantin à ressort !!

  27. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 00:37

    normal pour un polichinelle d’avoir de tels scoops …

    de plus le nouveau mari de l’ancienne femme de son père ( vous me suivez ?? ;-) ) est quand bien placé au sein de la CIA …

  28. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 00:40

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_G._Wisner
    (donc le nouveau mari de l’ancienne femme de Pal Sarkozy)

    je suis sure que cela va vous plaire :

    De 2005 à 2008 il est l’envoyé spécial des États-Unis, médiateur au Kosovo, dans les discussions sur le statut futur de la province . ;-)

  29. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 00:45

    Mais également de 1951 à 1959
    responsable de la direction des opérations (Directorate of Operations) est une des principales directions de la Central Intelligence Agency (CIA) avec la direction de l’Analyse (Directorate of Analysis, ex-Directorate of Intelligence) et la direction de la science et technologie (Directorate of Science and Technology (DS&T)). Elle est chargée des activités de renseignement humain et des opérations clandestines de la CIA1 et, au-delà de ses activités propres, coordonne « l’ensemble des activités humaines de renseignement à l’étranger, y compris celles du FBI et du Département de la Défense »2.
    La direction des opérations était connue sous le nom de direction des plans (Directorate of Plans) de 1951 à 1973, direction des opérations de 1973 et 2005 et National Clandestine Service (NCS) de 2005 à 2015.

  30. retrouvé le retour 23 août 2016 à 08:37

    Oui tout ce petit monde tourne en rond “imprime” de grosses masses de “QE” et finira tranquillement les poches vides en fournissant des excuses devant un Tribunal International !!

  31. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 17:10

    lequel tribunal est composé de ????

  32. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 17:15

    tiens ! gagné !
    cf.Wikipedia

    L’indépendance du tribunal est aussi parfois critiquée, ses détracteurs lui reprochant d’être financé – et donc d’une certaine sorte contrôlé – par l’OTAN. L’allocution du porte-parole de l’OTAN lors de la campagne de bombardement de 1999, Jamie Shea, prononcée lors d’une conférence de presse à Bruxelles, le 17 mai 1999, est par exemple souvent citée comme une preuve de collusion entre OTAN et le TPIY. Jamie Shea déclara notamment :
    « Je crois que la juge Louise Arbour commencera ses investigations quand on le lui permettra. Ce n’est pas Milosevic qui lui a donné son visa pour aller au Kosovo. Si, comme nous le souhaitons, elle bénéficie d’un accès libre, ce sera grâce à l’OTAN, qui est une organisation amie du tribunal et qui a détenu les personnes accusés de crimes de guerre en Bosnie. […] Les pays de l’OTAN sont ceux qui ont fourni les fonds pour créer le tribunal – nous sommes surtout des financiers – et bien sûr pour former une seconde chambre, de telle sorte que les jugements puissent être accélérés, aussi laissez-moi vous assurer que nous et le tribunal sommes unis dans cette affaire : nous voulons voir les criminels de guerre traînés en justice et je suis sûr que quand Louise Arbour ira au Kosovo et examinera les faits, elle accusera des Yougoslaves, et personne d’autre me semble-t-il pour l’instant. »

  33. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 17:23

    mieux encore ce beau monde …
    entre Oliver Sarkozy, Bahamas , Cayman ,banques internationales, Carlyle !
    magnifique ! les scénaristes vont être au chomage ;-)

    Butterfield reports second quarter profit
    By Staff – July 26, 2016

    Butterfield Bank has announced core earnings for the second quarter of $32.1 million, an improvement of $4.3 million compared to $27.8 million earned in the same quarter a year ago.

    The core earnings per share increased $0.01 to $0.06 per share. The core return on average tangible common equity improved to 20.1 percent in the second quarter of 2016, compared to 17.6 percent in the second quarter of 2015, the bank said in a press release.

    Return on assets at 1.1 percent was up 0.1 percent from Q2 2015. Reported net income for the second quarter was $29.8 million, compared to $23.3 million in the same quarter a year ago, up $6.5 million.

    Butterfield CEO Michael Collins said in the press release, “Complementing organic growth in our key businesses,
    ****
    we continue to see the positive financial impact of acquisitions that have expanded our trust and wealth management platform in our core markets of Bermuda, Cayman and Guernsey, where we understand the environment and can build economies of scale. ****

    “As we focus on jurisdictions in which we have significant market share, Butterfield also accelerated the wind down of our London-based private bank, which is now nearing completion. The bank will maintain a residential property lending business in the U.K., but our deposit taking and investment management businesses will be discontinued in line with previously communicated plans.”

    During the quarter, he said, Butterfield repurchased $1.2 million worth of common shares, and the board declared common dividends of $0.01 per share from second-quarter earnings.

    “It is pleasing to see that industry analysts and peers have taken note of our progress in recent weeks,” he said.

    Standard & Poor’s affirmed the bank’s credit ratings, he said, while upgrading its outlook for the bank from stable to positive earlier this month. Industry publication eprivateclient named Butterfield to its Top 25 trust companies listing earlier this summer,
    **** and Citywealth has short-listed Butterfield for nomination as Trust Company of the Year in Guernsey, Switzerland and the Caribbean, and as Private Bank of the Year in the Channel Islands. ***

    **************
    Mr. Collins also noted that during the quarter, Butterfield welcomed James Burr as a returning, non-executive director and a representative for The Carlyle Group, the bank’s largest shareholder.
    *******************

    “Jim was closely involved in Butterfield’s recapitalization in 2010 and has a deep understanding of the bank’s businesses and markets,” Mr. Collins said.
    *******************************************
    Olivier Sarkozy, who served as a non-executive director and a Carlyle representative on the board since 2012, has stepped down, he said.
    ****************************

    Michael Schrum, Butterfield’s chief financial officer, noted Butterfield’s performance in the second quarter, saying, “Against a backdrop of limited economic expansion in our core markets and low interest rates, the bank generated year-on-year core earnings growth, inclusive of earnings from acquired businesses, of over 15 percent. Recent acquisitions have improved our capacity to generate non-interest income, as improved margins drove improvements in net interest income, and we continue to exercise careful management of operating costs.

    *********
    He noted the bank’s acquisition of the private banking trust and investment management business of HSBC Bermuda in April, which contributed to a $1.6 billion increase in Bermuda deposits and generated additional fee and commission-based revenue. *********
    Adjustments and improved alignment of the bank’s fees to various banking services also contributed to growth in non-interest income during the quarter, he said.

    Across the Group, non-interest income for the quarter improved by $3.4 million year over year.

  34. Elisabeth Studer 23 août 2016 à 17:23

    Pas belle la vie avec les Bahamas ?

  35. ES 24 août 2016 à 23:46

    Biden dit comprendre les sentiments intenses en Turquie au sujet de Gülen

    Ankara – Le vice-président américain Joe Biden a déclaré mercredi à Ankara comprendre les sentiments intenses du gouvernement et du peuple turcs au sujet du prédicateur Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis et accusé par Ankara du putsch manqué du 15 juillet.

    Mais la Turquie va devoir fournir plus d’éléments incriminant l’ex-imam de 75 ans si elle veut obtenir son extradition, a-t-il ajouté, précisant qu’aucune preuve de son implication présumée dans le coup d’Etat raté n’avait été présentée.

    La visite d’une journée de M. Biden en Turquie visait à recoller les morceaux entre les deux alliés au sein de l’Otan, dont la relation a été éprouvée par le coup d’Etat manqué et les appels impatients d’Ankara à une extradition de M. Gülen.

    M. Biden, qui a assuré que Washington coopérait avec les autorités turques, a souligné qu’il reviendrait aux tribunaux fédéraux de décider du sort du prédicateur, qui a créé un vaste réseau d’organisations caritatives, d’écoles et d’entreprises et vit en Pennsylvanie.

    Nous n’avons aucun, aucun intérêt à protéger une personne qui aurait nui à un allié, mais nous avons aussi besoin de respecter les exigences en matière de normes juridiques aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.

    Ce processus prend toujours du temps (…) La colère du peuple turc est totalement compréhensible, a encore déclaré M. Biden.

    L’écrasante majorité des Turcs semble convaincue de la responsabilité de M. Gülen dans le putsch raté, qui a été suivi d’une immense purge de ses partisans dans la fonction publique et la société civile turques. L’ex-imam a formellement nié toute implication.

    M. Biden a en outre exclu un quelconque soutien de Washington aux putschistes en Turquie, comme l’avaient suggéré certains responsables turcs, provoquant un fort sentiment antiaméricain en Turquie.

    Les Etats-Unis n’ont jamais eu une connaissance préalable de ce qui s’est passé le 15 juillet ou une quelconque complicité avec ces gens qui ont mené un acte lâche, a lancé Joe Biden.

    Le Premier ministre Binali Yildirim a estimé que ces déclarations permettraient de renforcer les relations entre les deux pays, soulignant cependant que les griefs du peuple turc seront allégés si les Etats-Unis accélèrent le processus d’extradition de Gülen.

    Plus tard, après une rencontre avec le président Tayyip Recep Erdogan, M. Biden a tenu à préciser que le temps que prendra la procédure dépendra des preuves qui seront présentées. Jusqu’à présent, c’est-à-dire hier, aucun preuve n’a été présentée au sujet du coup d’Etat.

    Quand on va devant un tribunal américain, on ne peut pas dire +c’est un sale type+, on doit dire +c’est un homme ou une femme qui a commis tel ou tel crime, a-t-il ajouté.

    Le vice-président américain a également tenu à présenter ses excuses à M. Erdogan pour ne pas être venu plus tôt après le putsch raté.

    Je m’excuse. J’aurais aimé pouvoir venir plus tôt, a déclaré M. Biden à M. Erdogan, qui avait reproché amèrement à ses alliés occidentaux — Etats-Unis en tête — de ne pas avoir été solidaires après le coup de force du 15 juillet et de ne pas être venus à Ankara.

    M. Biden, seul responsable de l’administration américaine à entretenir une relation personnelle avec M. Erdogan, est le plus haut dirigeant occidental à se rendre en Turquie depuis le 15 juillet.

    Pour sa part, le président turc a rappelé que l’extradition de M. Gülen dès que possible était sa priorité, ajoutant: Je pense que les Etats-Unis prendront les mesures nécessaires pour répondre aux attentes justifiées de la Turquie à ce sujet.

    (©AFP / 24 août 2016 21h13)

  36. retrouvé le retour 25 août 2016 à 04:23

    Les anglosaxons sont faits comme des rats dans la situation qu’ils ont crée au Moyen Orient. Les Russes auraient tord de se rapprocher de la Turquie des ‘barbus sans poils”
    De retour de “Herzegovina” des barbus partout, des femmes voilées de noir, et des “arabes” qui s’installent en achetant des propriétés.

  37. retrouvé le retour 25 août 2016 à 11:24

    Comment avons nous pu faire de la merde croate, qui n’est pas un état, une chose qui est rentrée dans l’Europe ? Herzégovina est en partie occupée par ces anciens alliés du Reich de 1000 ans?
    Monsieur Mélenchon a raison : “De grâce arrêtons avec ça ! La France ne va pas passer son temps à discuter des tenues religieuses.”
    Effectivement le problème doit être réglé dans un contexte beaucoup plus large que le cadre franco-français avec en particulier la liquidation des états croupions mis en place sur des bases religieuses par les anglosaxons et des criminels de guerre comme Kouchner.

    Comment peut-on vouloir mettre les religions à leur place en France alors que dans un contexte mondialisé nous soutenons la constitution d’états religieux débiles à nos portes !!
    Quand c’est le résidu, de taille monégasque, des états du pape on peut attendre 5 mn, même si ce résidu devient un paradis fiscal, mais pour les états du Moyen Orient c’est une autre histoire. Nous sommes menacés par ces “états” criminels qui ne peuvent avoir de CONSTITUTIONS car le se réfèrent à des textes périmés dont ils veulent faire la base de existance.

    Tous les “états” qui ne peuvent présenter des constitutions doivent être exclus de l’ONU, se sont des “états” criminels!!! :( :( :(
    Pour nos sociétés actuelles le retour imposé par certains sur le statut de la femme, ou la peine de mort, ou la remise en cause des découvertes sur l’évolution, doivent être sanctionnés.

  38. retrouvé le retour 29 août 2016 à 01:01

    Si je parle de Tribunaux Internationaux, je ne parle pas de ce qui existe actuellement !! On pourrait facilement imaginer une inversion des rôles :)

  39. brazilian steakhouse nyc 24 janvier 2019 à 23:38

    I like the valuable info you provide in your articles. I will bookmark your weblog and
    check again here regularly. I’m quite certain I will learn plenty of
    new stuff right here! Best of luck for the next!

  40. Niamh 26 janvier 2019 à 00:31

    Your means of telling the whole thing in this article is really nice, every one
    be capable of simply understand it, Thanks a lot.

  41. Rae 26 janvier 2019 à 04:37

    Think about investments that supply rapid annuities.

  42. Skye 26 janvier 2019 à 14:46

    Now it is time to decide your specific investments.

  43. Felipe 27 janvier 2019 à 15:53

    Now it’s time to decide your specific investments.

  44. Rory 27 janvier 2019 à 18:16

    Monetary advisors business is individuals enterprise.

  45. Bobbie 28 janvier 2019 à 00:05

    I’m not sure where you are getting your information, but great topic.
    I needs to spend some time learning more
    or understanding more. Thanks for wonderful information I was looking for this information for my mission.

  46. Jacelyn 2 février 2019 à 20:49

    After I originally left a comment I seem to have clicked
    on the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on every time a comment is added I recieve 4 emails with the same comment.

    There has to be an easy method you can remove me from that service?
    Many thanks!

  47. Marco 7 février 2019 à 05:19

    That is true for investment recommendation as
    properly.

  48. find more 7 février 2019 à 23:57

    I simply want to mention I’m beginner to blogging and definitely loved this blog site. Probably I’m likely to bookmark your blog . You certainly have beneficial writings. Many thanks for sharing with us your webpage.

  49. Margot 8 février 2019 à 05:41

    Financial advisors business is folks enterprise.

  50. Cathleen 9 février 2019 à 02:43

    Now it’s time to decide your specific investments.

  51. Ronald 9 février 2019 à 04:43

    That is true for investment recommendation as properly.

  52. John Deere Technical Manuals 9 février 2019 à 22:59

    you can always trust those high tech running shoes developed by adidas or nike, they are expensive but they are very good,

  53. Martin 12 février 2019 à 03:44

    Take into account investments that supply speedy
    annuities.

  54. Mike 12 février 2019 à 05:33

    This is true for funding advice as nicely.

  55. Georgiann Beachamp 16 février 2019 à 07:04

    I wanna start a website about fantasy sports. I have lots of ideas for content..