Le Blog Finance

Pétrole : les consultations sur l’accord de Doha conclues avant le 1er mars selon la Russie

Les consultations entre pays producteurs de pétrole concernant l’accord de Doha devraient être conclues d’ici le 1er mars. C’est en effet ce que vient de déclarer dimanche le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak.

Rappelons que le 16 février dernier à Doha réunissant de manière informelle les pays membre de l’Opep, la Russie, l‘Arabie saoudite, le Qatar et le Venezuela se sont accordés pour maintenir leur production de brut au niveau de celle de janvier 2016 – niveau élevé quoi qu’on en dise – à condition toutefois d’être suivis par d’autres grands exportateurs.

S’ils sont d’accord sur le fait qu’il faille agir, le prix du baril ayant chuté de 70 % depuis juillet 2014, chacun tente toutefois de limiter les pertes. Le Brent de mer du Nord a ainsi cloture à 33 dollars le baril vendredi, s’échangeant à 115 dollars avant le début de la chute des cours en juin 2014.

S’exprimant samedi lors d’une émission de la chaîne de télévision Vesti, Alexandre Novak a par ailleurs estimé que si l’accord était appliqué par tous les grands producteurs, l’excédent d’offre sur le marché sera réduit d’au moins 1,3 million de barils par jour. Il a également ajouté, sans autre précision, avoir estimé “avec ses collègues” qu’un prix de 50 dollars le baril conviendrait aux consommateurs comme aux exportateurs à long terme.

S’agissant de l’Iran, à qui l’accord a été présenté dès le lendemain de sa conclusion, le ministre russe de l’Energie a indiqué que le pays avait affiché une position “relativement constructive” … sans toutefois s’engager à l’appliquer.

Samedi, un haut responsable de la compagnie pétrolière iranienne NIOC, Mohsen Ghamsari, a annoncé que Téhéran avait augmenté ses exportations pétrolières de 500.000 barils par jour (bpj) depuis la levée des sanctions internationales dont il faisait l’objet. Le vice-ministre du Pétrole, Rokneddin Javadi, a affirmé pour sa part que le pays avait l’intention d’accroître sa production de 700.000 barils bpj au total.

Préalablement, Mehdi Asali, représentant de l’Iran au sein de l’Opep, avait déclaré que son pays ne devait pas participer à un processus de réduction de l’offre, puisqu’il n’avait pas participé à la surabondance actuelle. Or, certains analystes estiment que sans engagement de l’Iran à maintenir sa production au niveau actuel, on ne peut attendre aucun réel changement susceptible de soutenir les cours.

Le vice-ministre russe de l’Energie, Anatoli Ianovsky, a quant à lui déclaré lors d’une conférence à Krasnoïarsk que l’accord de Doha serait appliqué sur la base du volontariat et qu’il ne pouvait y avoir de mécanisme de contrôle.

Si le Koweït et les Émirats arabes unis, membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) soutiennent l’accord, l’Irak, deuxième grand producteur du cartel, s’est dit aussi prêt à coopérer.

« Si les autres producteurs veulent limiter ou s’accordent à geler », cela « peut avoir un impact sur le marché mais l’Arabie saoudite n’est pas prête à réduire sa production », a déclaré pour sa part le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir le 18 février dernier.

Car depuis la décision prise en novembre 2014 par l’Opep, sous la pression de Riyad, de ne pas réduire l’offre, la défense des parts de marché reste une priorité absolue pour la majeure partie des pays producteurs.

Sources : Reuters, AFP

Elisabeth Studer – 21 février 2016 – www.leblogfinance.com 

Partager cet article

Article de

26 commentaires

  1. retrouvé le retour 22 février 2016 à 16:05

    “le prix du baril ayant chuté de 70 % depuis juillet 2014″ et oui même un peu plus. Cela veut simplement dire que la crise des matières premières, dont le pétrole, annonce un truc pas terrible dans le contexte d’urbanisation actuel. Je ne sens pas bien le résultat !!
    Inutile de dire que les réserves d’hydrocarbures sont largement entamées donc rares) !! et que la chute des prix ne mesure ni leur épuisement, ni le “trou dans la couche d’ozone” que leur combustion a déja provoqué.

  2. Avocat immobilier 4 mars 2016 à 20:28

    Reste à savoir comment évoluera le prix du baril à l’international dans le cas où les USA se retrouveront avec un président républicain tout juste élu et clairement hostile aux pays arabes et à ses ressortissants.

  3. brazil flag gif 24 janvier 2019 à 23:51

    I pay a quick visit daily a few blogs and websites to
    read posts, but this web site offers quality based writing.

  4. brazilian steakhouse tacoma 25 janvier 2019 à 20:31

    It’s truly very complex in this full of activity life to listen news on TV, so I
    just use world wide web for that purpose, and obtain the most up-to-date news.

  5. Tomoko 26 janvier 2019 à 10:38

    Now it’s time to choose your specific investments.

  6. Delphia 26 janvier 2019 à 15:59

    A monetary advisor is your planning partner.

  7. Samantha 26 janvier 2019 à 21:43

    This blog was… how do you say it? Relevant!! Finally
    I have found something that helped me. Cheers!

  8. Sol 26 janvier 2019 à 22:29

    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you design this website yourself or did you hire someone to do it for
    you? Plz answer back as I’m looking to construct my own blog and would like to find out where u got this from.
    kudos

  9. Deana 27 janvier 2019 à 04:14

    There is certainly a great deal to learn about this subject.
    I like all of the points you’ve made.

  10. Iva 27 janvier 2019 à 10:50

    All forms of investments include sure dangers.

  11. Bonnie 27 janvier 2019 à 16:49

    And that is an funding danger worth taking.

  12. brazilian steakhouse sf 27 janvier 2019 à 18:03

    An interesting discussion is worth comment. There’s no doubt that that you should publish more on this topic, it might not be a taboo subject but typically people don’t speak about such subjects.
    To the next! Kind regards!!

  13. Garry 27 janvier 2019 à 19:42

    And this is an investment threat price taking.

  14. brazilian steakhouse san jose 27 janvier 2019 à 21:55

    It is the best time to make some plans for the longer term and it is time to be happy.

    I’ve learn this put up and if I may just I desire to
    suggest you few attention-grabbing things or tips.
    Perhaps you can write next articles regarding this article.
    I desire to read more things approximately it!

  15. William 27 janvier 2019 à 23:29

    I like the helpful information you provide in your
    articles. I will bookmark your weblog and check again here regularly.
    I am quite certain I will learn plenty of new stuff right here!
    Good luck for the next!

  16. Major 28 janvier 2019 à 01:26

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  17. brazilian wax spa 2 février 2019 à 19:27

    This is my first time pay a visit at here and i am actually
    pleassant to read all at alone place.

  18. Antje 5 février 2019 à 17:55

    All varieties of investments include sure dangers.

  19. brazil flag image 6 février 2019 à 22:50

    Excellent blog here! Also your site loads up very fast!
    What web host are you using? Can I get your affiliate link to your host?
    I wish my web site loaded up as quickly as yours lol

  20. Fatima 9 février 2019 à 02:36

    Investors do pay direct and indirect costs.

  21. Kieran 12 février 2019 à 01:58

    Thanks in your curiosity in Investment Recommendation.

  22. Rafaela 12 février 2019 à 02:24

    Monetary advisors business is individuals business.

  23. Lanora 15 février 2019 à 01:10

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  24. Chauncey 16 février 2019 à 02:22

    Buyers do pay direct and oblique costs.

  25. Marti 18 février 2019 à 01:44

    Now it’s time to choose your specific investments.

  26. Lakesha 18 février 2019 à 03:11

    And this is an funding threat worth taking.