Le Blog Finance

Algérie : baisse constante de la production de pétrole, autre danger majeur avec la chute du prix du baril

Double danger pour l’Algérie et non des moindres. La chute du prix du baril pourrait être l’arbre qui cache la forêt des problèmes structurels du pays et tout particulièrement de son économie.

Car si l’Algérie est confrontée à des difficultés croissantes compte-tenu de la baisse notable de sa rente pétrolière – laquelle a permis jusqu’à présent d’assurer une paix sociale – cette chute est due également à la baisse constante de sa production d’hydrocarbures. De quoi rendre une diversification plus qu’urgente, et ce d’autant plus que l‘affaiblissement économique du pays pourrait être autant de portes ouvertes à la montée des extrémistes et à l’influence accrue des pays voisins.

L’analyse du tableau comparatif des productions enregistrées lors des années 2012, 2013, 2014 et de 2015 permet en effet d’observer un mouvement baissier sur quatre ans qui tend à laisser penser que l’on ne peut assimiler le phénomène à des difficultés conjoncturelles.

Autre élément notable : le taux de récupération des réserves est l’un des plus faibles dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient).

Le bilan 2014 de la compagnie nationale pétrolière Sonatrach fait ressortir une production primaire totale de 195,2 tep (tonne équivalent pétrole), dont 50,7 millions de tonnes pour le pétrole brut, 10,2 millions de tonnes de condensat, 8,2 millions de tonnes de GPL et 130,9 milliard de mètres cubes de gaz naturel. Durant la même année, le pays a commercialisé 149,2 millions de tep. Comparée à l’exercice 2013, la production primaire totale a chuté de 8,3 millions de tep, la baisse touchant tous les produits. En 2013, la production de pétrole brut a été de 49,4 millions de tonnes, tandis que la production de gaz naturel a chuté, elle, à 127,2 milliards de mètres cubes.

Autre inquiétude à prévoir en terme de conséquences sur le budget de l’Etat : parallèlement à la décroissance de la production, les volumes commercialisés ont chuté, un phénomène compensé certes par la tendance haussière des prix sur les marchés mondiaux durant les années précédentes. La consommation intérieure a été quant à elle d’un fort dynamisme, affichant une progression à deux chiffres depuis maintenant plusieurs années.

Désormais alors que le cous du pétrole n’en finit plus de baisser depuis juin 2014, les mauvaises performances du secteur énergétique algérien se montrent beaucoup plus criants. Alors qu’il y a quelques temps encore, une augmentation de la production aurait pu permettre de retrouver un niveau de revenus acceptable, l’heure est désormais à tenter de trouver des arrangements entre pays producteurs en vue de faire baisser la production mondiale pour pouvoir enrayer la chute des prix.

Quoi qu’il en soit, le ministre de l’Energie a récemment exhorté la direction du groupe Sonatrach à mettre fin aux retards et blocages constatés sur certains projets, lui donnant pour objectif de relever les niveaux de production afin de compenser les pertes que fait subir la dégringolade des cours du pétrole.

Mais n’oublions pas que le relèvement du niveau de production est tributaire de dépenses d’investissement quasi-indispensables dans les domaines technologiques. Et ce d’autant plus que le taux de récupération des réserves algériennes est l’un des plus faibles de la région, oscillant entre 15 et 20%, alors qu’il culmine à 50% chez d’autres producteurs. Or, ces investissements risquent d’être ralentis faute de moyens.

Sources : El Watan, Sonatrach

Elisabeth Studer – 09 févier 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. hi 24 janvier 2019 à 22:36

    Thank you for the good writeup. It actually was once a enjoyment account it.
    Glance complicated to more brought agreeable from you! However, how can we communicate?

  2. George 25 janvier 2019 à 05:06

    Hey there just wanted to give you a quick heads up.
    The text in your article seem to be running off the
    screen in Firefox. I’m not sure if this is a formatting issue or
    something to do with internet browser compatibility but
    I thought I’d post to let you know. The layout look great though!
    Hope you get the problem resolved soon. Cheers

  3. brazil nuts toxic 26 janvier 2019 à 22:37

    I like it when individuals come together and share thoughts.
    Great website, stick with it!

  4. Nadine 26 janvier 2019 à 22:50

    This is true for funding recommendation as nicely.

  5. brazilian wax cost 26 janvier 2019 à 23:17

    Asking questions are really fastidious thing if you are not understanding
    anything fully, but this article provides pleasant understanding even.

  6. Adele 27 janvier 2019 à 02:15

    Thank you for your interest in Investment Advice.

  7. Esther 27 janvier 2019 à 17:50

    I was curious if you ever considered changing the structure of your site?
    Its very well written; I love what youve got to say. But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better.
    Youve got an awful lot of text for only having 1
    or two pictures. Maybe you could space it out better?

  8. Vernell 27 janvier 2019 à 22:08

    Monetary advisors enterprise is individuals enterprise.

  9. Franchesca 28 janvier 2019 à 08:25

    I like it when individuals come together and share ideas.
    Great site, stick with it!

  10. Jamie 3 février 2019 à 01:07

    Buyers do pay direct and oblique prices.

  11. Estela 6 février 2019 à 02:21

    This is true for investment advice as effectively.

  12. Andres 6 février 2019 à 02:48

    Take into account investments that supply rapid annuities.

  13. slot machine effect after effects 16 février 2019 à 00:00

    I do accept as true with all of the ideas you’ve introduced on your post.
    They’re really convincing and will certainly work. Still, the posts are too brief for
    beginners. May just you please lengthen them a bit from next time?
    Thank you for the post. https://scr888.group/games/58-scr888-s-dragon-online-slot-game

  14. Addie 17 février 2019 à 03:19

    Traders do pay direct and oblique prices.

  15. Natasha 19 février 2019 à 02:32

    And that is an funding danger price taking.

  16. Franchesca 19 février 2019 à 03:07

    Now it is time to decide your specific investments.