Le Blog Finance

Schäuble exhorte l’UE à taxer l’essence pour financer l’accueil des réfugiés

Histoire de rajouter un peu d’huile sur le feu sur les réactions plus ou moins vives que suscitent les vagues d’immigration générées par les tensions géopolitiques en Syrie et ailleurs, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a évoqué samedi la possibilité de mettre en œuvre une taxe européenne sur l’essence, pour pouvoir en cas de nécessité faire face financièrement à la crise des réfugiés.

S’exprimant dans le cadre d’une interview au quotidien Süddeutsche Zeitung, le ministre a en effet proposé l’instauration d’une taxe sur chaque litre d’essence. Selon lui, ce type de mesures permettrait de doter l’Union européenne de moyens pour pouvoir répondre à la question des réfugiés. Il estime en effet que la question financière ne devait pas freiner la possibilité de trouver une solution au problème.

Comme on pouvait s’y attendre, la proposition a toutefois suscité de vives critiques en Allemagne y compris dans les rangs de la CU, tout à la fois son parti et celui de la chancelière Angela Merkel. La vice-présidente du parti conservateur, Julia Klöckner, qui affirme par ailleurs s’être entretenu avec Angela Merkel, considère qu’une telle idée est indéfendable car elle revient à dire aux contribuables que c’est à eux de payer l’addition. Dans le journal économique Handelsblatt, la branche des entrepreneurs au sein du parti a pour sa part qualifié la proposition de provocation, accusant le ministre de faire indirectement campagne contre l’accueil des réfugiés. Le SPD, partenaire de coalition de la CDU au gouvernement, a déclaré pour sa part qu’il fallait éviter de risquer de créer des boucs-émissaires.

Selon le ministère des Finances, M. Schäuble chercherait ni plus ni moins par ses déclarations à accélérer les choses sur la scène européenne. Dans le cadre de son entretien au SZ, le ministre allemand a jugé que les événements de Cologne – une série d’agressions attribuées à des migrants, la nuit du Nouvel An – renforçaient la pression pour trouver rapidement une solution au problème du contrôle des frontières extérieures de l’Union européenne.

Selon lui, « le problème doit être réglé sur la scène européenne », sinon au delà de l’Allemagne, ce seront ses voisins et les pays des Balkans, jusqu’à la Grèce, qui seront massivement touchés. Ajoutant : « je soutiens avec toute la force de mes convictions ce qu’a dit la chancelière, laquelle estime qu’il « faut régler le problème au niveau des frontières extérieures de l’Europe. »

En tout état de cause, de telles mesures pourraient être autant de pilules dures à avaler. Et ce, d’autant plus que les Allemands redoutent d’ores et déjà que les coûts occasionnés par l’accueil de nombreux réfugiés conduisent à des coupes budgétaires dans d’autres secteurs.

Selon les calculs établis dans le rapport d’un groupe d’économistes influents remis le 11 novembre dernier au gouvernement allemand, le coût de l’accueil des réfugiés en Allemagne est estimé à 14 milliards d’euros d’ici 2016. Selon eux, l’effort est supportable pour l’Allemagne, compte-tenu de la bonne santé de son économie et de ses finances publiques.

Les experts conditionnent toutefois la réussite de cette intégration à la mise en œuvre de certaines mesures telles que l’accélération du traitement des demandes d’asile et une intégration rapide des migrants sur le marché du travail. Pour cela, ils préconisent que les nouveaux arrivants soient assimilés à des chômeurs de longue durée, dispensant de ce fait les employeurs de les rémunérer sur la base du salaire minimum horaire.

Début octobre, Wolfgang Schäuble disait craindre pour l’équilibre du budget de l’Allemagne en 2016, en raison des dépenses supplémentaires engendrées par les nombreux réfugiés arrivés sur le sol allemand.

Sources : AFP, RFI, Süddeutsche Zeitung

Elisabeth Studer – 17 janvier 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. retrouvé le retour 30 janvier 2016 à 21:31

    Des criminels et leurs soutiens en Europe sont directement responsables des départs du Moyen Orient de centaines de milliers de malheureux.
    Les blocus économiques puis les guerres imposées à certains pays comme l’Irak, la Syrie, la Libye ou l’Iran ont conduit à la situation actuelle qui est pour des femmes et leurs enfants une sorte de “loi du départ” vers les fonds de la Méditerranée.
    Nous ne devons plus être responsables de la situation incontrôlable actuelle. Messieurs Blair, Sarko, Juppé, kouchner, Fabius, doivent être jugés à la Haye !!

  2. Elisabeth Studer 10 mars 2016 à 21:47

    A voir absolument ce soir !
    http://www.programme-tv.net/cinema/1969099-secret-defense/

    loin d’être de la fiction ….

  3. hi 24 janvier 2019 à 23:38

    Can I just say what a relief to find somebody that genuinely understands what they’re discussing on the internet.
    You certainly understand how to bring a problem to light and make it
    important. More people should read this and understand this side of the story.
    It’s surprising you are not more popular since you most
    certainly have the gift.

  4. Lowell 26 janvier 2019 à 04:44

    My brother suggested I might like this web site.
    He was totally right. This post actually made my day.
    You cann’t imagine simply how much time I had spent for this info!
    Thanks!

  5. Carlo 26 janvier 2019 à 07:51

    This is true for investment advice as nicely.

  6. Dwight 26 janvier 2019 à 08:43

    All kinds of investments include certain risks.

  7. Eartha 26 janvier 2019 à 14:13

    Think about investments that supply immediate annuities.

  8. Barry 26 janvier 2019 à 17:24

    Take into account investments that supply speedy annuities.

  9. brazilian steakhouse des moines 26 janvier 2019 à 20:34

    It’s really a nice and helpful piece of info. I am glad that you just shared this useful information with us.

    Please keep us informed like this. Thank you for sharing.

  10. Annmarie 5 février 2019 à 17:46

    This is true for funding recommendation as nicely.

  11. Rachael 6 février 2019 à 03:06

    Thanks in your interest in Funding Advice.

  12. Tina 7 février 2019 à 01:10

    And this is an funding threat worth taking.

  13. Clarence 7 février 2019 à 06:49

    All kinds of investments include certain risks.

  14. Julienne 10 février 2019 à 15:03

    A monetary advisor is your planning partner.

  15. Ashley 11 février 2019 à 03:01

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  16. Danelle 11 février 2019 à 08:19

    This is true for funding advice as properly.

  17. Cheryle 15 février 2019 à 03:19

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  18. Adam 16 février 2019 à 01:23

    Now it’s time to decide your specific investments.

  19. Alexandra 17 février 2019 à 02:48

    And that is an investment threat worth taking.