Le Blog Finance

Google et Ford partenaires dans la voiture autonome ?

Google et Ford seraient sur le point de finaliser un accord visant à créer une structure capable de produire des voitures autonomes utilisant le système de Google.

Le conglomérat Alphabet –  holding basée en Californie, créée à partir de la société Google dans le but de dissocier de la société historique ses activités ne représentant pas son cœur de métier  - pourrait en effet créer une joint-venture entre le constructeur et les laboratoires du groupe US. L’annonce officielle pourrait être réalisée en janvier prochain  lors du prochain CES (Consumer Electronic Show) à Las Vegas. L’accord conclu ne comporterait pas de dimension d’exclusivité, autorisant ainsi Google à proposer sa technologie à d’autres constructeurs.

Si à l’heure actuelle, les deux entreprises n’ont pas confirmé cette rumeur, une telle entente paraît toutefois logique. En effet, si Ford travaille dans le domaine, il souhaiterait toutefois écarter toute responsabilité en cas de dysfonctionnement du véhicule. Le constructeur a reçu récemment une autorisation pour tester ses premiers véhicules à proximité de son siège californien. Il a également investi 4 milliards de dollars dans la Recherche et Développement concernant l’électrification de son parc.

De son côté, Google pourrait tirer partie du savoir-faire automobile et des usines de Ford. En mai 2014,  Sergey Brin, cofondateur de la société, avait d’ores et déjà indiqué que ses prototypes de véhicules autonomes seraient construits en partenariat avec des entreprises du secteur automobile. Il avait toutefois alors refusé de dire si Google prévoyait de construire et de commercialiser lui-même ces nouveaux véhicules, expliquant simplement que le groupe allait “travailler avec des partenaires”.

Sources : Yahoo, Reuters

Elisabeth Studer – 23 décembre 2015 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Google : achat de Titan Aerospace (drones solaires), future alternative au Wifi ?

Visa pour l’Image / Pillage des images sur Internet : quelles solutions possibles ?

Charlie Hebdo : quand Visa pour l’Image redoutait que nouveau modèle économique et concentration ne portent atteinte au pluralisme

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. brazil nuts amazon 26 janvier 2019 à 02:46

    You actually make it seem so easy together with your presentation however I find this topic to be really something which I
    feel I’d by no means understand. It seems too complex and extremely extensive for me.

    I’m taking a look ahead on your next put up, I’ll attempt
    to get the hang of it!

  2. Kiara 26 janvier 2019 à 20:49

    Wow that was strange. I just wrote an incredibly
    long comment but after I clicked submit my comment didn’t show up.
    Grrrr… well I’m not writing all that over again. Anyhow,
    just wanted to say wonderful blog!

  3. Mayra 27 janvier 2019 à 09:24

    Thanks on your interest in Funding Recommendation.

  4. Daniela 7 février 2019 à 01:10

    Financial advisors business is folks enterprise.

  5. Grazyna 8 février 2019 à 05:44

    That is true for funding recommendation as well.

  6. Tandy 9 février 2019 à 03:43

    Thank you for your interest in Funding Recommendation.

  7. Enid 11 février 2019 à 02:13

    All forms of investments come with sure dangers.

  8. Sibyl 11 février 2019 à 02:48

    Thanks for your interest in Investment Advice.

  9. Alvaro 12 février 2019 à 06:09

    Now it’s time to decide your particular investments.

  10. Callie 12 février 2019 à 06:55

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  11. Marcela 15 février 2019 à 03:02

    Now it’s time to decide your specific investments.

  12. Stacie 16 février 2019 à 01:15

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  13. Tanya 16 février 2019 à 02:03

    And that is an investment threat value taking.

  14. Amie 19 février 2019 à 05:49

    Investors do pay direct and oblique costs.