Le Blog Finance

Visa pour l’Image / Pillage des images sur Internet : quelles solutions possibles ?

Face à l’ ”indexation” et la “mise à disposition des images sur Internet sans rémunération des photographes”, la SAIF (Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe) et l’UPP (Union des Photographes Professionnels)  comptent bien ne pas se laisser faire. D’autant plus qu’il y a urgence, le monde de la finance pouvant sonner rapidement le glas du photo-journalisme, menaçant au passage le pluralisme du secteur.

Dans le cadre des rencontres de la SAIF  qui se sont tenues à Perpignan le 4 septembre dernier lors d’une conférence organisée dans le cadre du festival Visa pour l’Image, les deux entités ont présenté les deux initiatives en cours « pour remédier à cette diffusion massive et gratuite des images ».

SAIF et UPP estiment en tout premier lieu « que l’appropriation, l’indexation et la mise à disposition sur le Web par les moteurs de recherche des photographies des auteurs, qu’ils soient photojournalistes, photographes de mode ou de publicité, pourraient créer une opportunité d’exposition et un nouveau modèle économique » mais au final, elles déplorent que cette « exposition » virtuelle se fasse actuellement, sans autorisation et sans rémunération … constituant “un réel bouleversement économique pour les créateurs d’images fixes”.
Face à qu’ils nomment une véritable spoliation, les ardents défenseurs des droits d’auteurs mènent leurs actions sur deux axes principaux : la proposition de loi déposée par le Sénateur et Président de la commission des finances Monsieur Philippe Marini, laquelle tend à garantir une rémunération aux photographes, et la plainte commune des représentants des auteurs et des agences photographiques contre Google auprès de la Commission européenne. Deux sujets sur lesquels nous allons revenir en détail.

Quant au « code de bonnes pratiques professionnelles » qui aurait pu améliorer la situation des photojournalistes, la SAIF, l’UPP, le SNJ, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes, le SJ-CFTC, le SNJ-FO et la SCAM ont publié une déclaration commune indiquant que ce dernier n’apporte aucune amélioration à la situation désastreuse des reporters-photographes.

Selon eux, la mission confiée par Aurélie Filippetti à Francis Brun-Buisson, relative à l’élaboration d’un « Code des bonnes pratiques professionnelles » entre éditeurs, agences et reporters-photographes a rendu des conclusions très décevantes.

La SAIF regrette quant à elle que ce code ne comporte aucune avancée significative, du fait de l’attitude de blocage des éditeurs de presse sur ses propositions, et ne vise à ses yeux qu’à entériner des pratiques qu’elle juge illégales ou abusives.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 16 septembre 2014

A lire également :

Photo-journalisme : le pluralisme mis à mal par le nouveau modèle économique et la concentration du secteur ?

Partager cet article

Article de

20 commentaires

  1. brazilian steakhouse nj 25 janvier 2019 à 16:42

    Everyone loves what you guys are usually up too. This type of clever work
    and reporting! Keep up the wonderful works guys I’ve incorporated you guys to our blogroll.

  2. Margery 26 janvier 2019 à 00:38

    Awesome! Its genuinely amazing paragraph, I have got much clear idea regarding from
    this paragraph.

  3. Lonnie 26 janvier 2019 à 10:41

    Thank you for your curiosity in Funding Recommendation.

  4. Markus 26 janvier 2019 à 11:46

    Now it is time to decide your specific investments.

  5. Franziska 26 janvier 2019 à 12:54

    And this is an investment threat price taking.

  6. brazil nuts keto 26 janvier 2019 à 18:10

    Hi! I know this is kinda off topic nevertheless I’d figured I’d
    ask. Would you be interested in trading links or maybe guest writing a blog post or vice-versa?

    My website addresses a lot of the same topics as yours and I believe
    we could greatly benefit from each other. If you happen to be interested feel free to
    shoot me an e-mail. I look forward to hearing from you!
    Excellent blog by the way!

  7. Maik 27 janvier 2019 à 05:13

    What’s Taking place i am new to this, I stumbled upon this I’ve found It positively
    helpful and it has helped me out loads. I hope to contribute & help different customers
    like its helped me. Great job.

  8. Cindi 27 janvier 2019 à 08:31

    Now it is time to choose your particular investments.

  9. Fred 27 janvier 2019 à 09:45

    Traders do pay direct and oblique prices.

  10. brazilian steakhouse nyc 27 janvier 2019 à 18:20

    Its like you read my mind! You seem to know a lot about this, like you
    wrote the book in it or something. I think that you could do with a few pics to drive the message home a little bit,
    but other than that, this is fantastic blog. A fantastic read.
    I will definitely be back.

  11. Louvenia 6 février 2019 à 03:17

    That is true for funding recommendation as properly.

  12. Ahmed 7 février 2019 à 03:28

    Contemplate investments that provide speedy annuities.

  13. Alfredo 9 février 2019 à 03:41

    Think about investments that provide speedy annuities.

  14. Michaela 12 février 2019 à 04:27

    Financial advisors business is folks business.

  15. Shannon 12 février 2019 à 04:29

    Consider investments that offer rapid annuities.

  16. Hamish 15 février 2019 à 03:16

    Monetary advisors enterprise is people business.

  17. Octavia 16 février 2019 à 01:29

    And that is an investment threat value taking.

  18. Belen 18 février 2019 à 03:20

    That is true for funding recommendation as nicely.

  19. Alphonse 19 février 2019 à 01:10

    Contemplate investments that provide rapid annuities.

  20. Cyrus 19 février 2019 à 05:16

    That is true for funding advice as nicely.