Le Blog Finance

Les cours de maïs et blé impactés par une offre pléthorique

Les cours du maïs et du blé ont baissé  cette semaine à Chicago, les investisseurs s’attendant à une offre pléthorique après les estimations mensuelles du gouvernement américain sur le sujet.

La publication du ministère de l’Agriculture (USDA) sur l’état de l’offre et de la demande aux Etats-Unis et dans le monde aura grandement influé la tendance. Dans ce rapport, publié mercredi,l’USDA a en effet relevé ses prévisions de stocks de fin de campagne pour le maïs comme pour le blé.

Certains analystes estiment toutefois qu’en ce qui concerne le maïs, les marchés demeurent également quelques peu tendus dans l’attente de la publication le 30 juin prochain sur l’état des surfaces plantées.

Les mouvements des investisseurs spéculatifs tendent par ailleurs à démontrer que ces derniers s’attendent à une récolte presque parfaite. Mais la vigilance est de mise, une forte réaction pourrait être observée sur les marchés  si le rapport de la fin du mois s’avère moins positif que prévu dans ce domaine.

S’agissant du blé, le gouvernement américain a également pesé sur le marché en relevant de façon inattendue des estimations sur la production, effectuées à partir d’observations sur le terrain, et ce, tout particulièrement dans le Kansas, le plus important Etat producteur”.

Les cours ont été relancé en fin de semaine par la perspective d’importantes précipitations au cours du week-end aux Etats-Unis, phénomènes météorologiques de nature à endommager les cultures alors même que débute actuellement la récolte de blé d’hiver.

A noter également qu’en Egypte, le ministère de l’Approvisionnement a annoncé qu’il mettrait fin plus tôt que prévu à son programme d’achat. C’est en effet ce qu’ont rapporté les experts de la maison de courtage Allendale, ajoutant que le gouvernement cessera d’acheter du blé dès lundi, et non à la mi-juillet, comme initialement prévu. Contexte de nature à faire baisser les prix compte-tenu du surplus d’offre que cela engendre.

Au final, vendredi, le boisseau de maïs pour livraison en juillet, le contrat le plus actif, s’échangeait en séance à 3,5350 dollars contre 3,6050 dollars à la fin de semaine dernière. Parallèlement, le boisseau de blé pour juillet valait 5,0575 dollars contre 5,1700 dollars à la clôture, vendredi dernier.

Sources : AWP, AFP, USDA

Elisabeth Studer – 12 juin 2015 – www.leblogfinance.com 

Partager cet article

Article de

20 commentaires

  1. retrouvé le retour 18 juin 2015 à 08:38

    Inutile de calculer le prix des céréales et du cacao ES, demain on va manger du foin!! Tout en remboursant notre dette par tête d’habitant.

    Regarde bien comment sont classés le japon et les USA par rapport à la Grèce et au Portugal.

    http://www.challenges.fr/economie/20140509.CHA3601/le-classement-qui-rassure-un-peu-sur-la-dette-publique-de-la-france.html

  2. retrouvé le retour 18 juin 2015 à 08:48

    Dette par habitant:

    71.015 € par japonais
    44.602 € par irlandais
    39.850 € par américain
    29.300 € par français
    28.217 € par citoyen grec

    Commentaire justement “sans” commentaire :)

  3. retrouvé le retour 20 juin 2015 à 23:28

    Quand des fabriquants de nourriture pour les animaux de compagnie, sont aussi des confiseurs, tout peut arriver !!
    Cette crise masquée avant 2007 par des QE clandestins de la FED ne fait que commencer. Tout le monde sait comment se termine la partie des mauvais perdants!!

  4. Tammara 25 janvier 2019 à 20:51

    You’ve made some decent points there. I checked
    on the internet for more information about the issue and found most people will go along with your views on this site.

  5. Clemmie 26 janvier 2019 à 02:43

    Thank you for your interest in Investment Advice.

  6. Gerard 26 janvier 2019 à 13:01

    Now it’s time to choose your particular investments.

  7. brazilian wax groupon 26 janvier 2019 à 16:15

    Hi Dear, are you truly visiting this site regularly, if so after that you will absolutely obtain nice experience.

  8. Albert 27 janvier 2019 à 03:20

    Financial advisors enterprise is people business.

  9. Angelica 27 janvier 2019 à 05:02

    Take into account investments that supply instant annuities.

  10. brazil nuts in shell 27 janvier 2019 à 06:14

    Wow that was strange. I just wrote an extremely long comment but after I clicked submit my comment didn’t
    appear. Grrrr… well I’m not writing all that over again. Regardless, just wanted to say fantastic blog!

  11. Lincoln 27 janvier 2019 à 17:13

    Take into account investments that provide immediate annuities.

  12. Laurel 27 janvier 2019 à 18:22

    My partner and I stumbled over here by a different web page and thought I might as well check things out.

    I like what I see so i am just following you. Look forward to looking at your web page again.

  13. Marcela 27 janvier 2019 à 19:34

    This is true for funding advice as nicely.

  14. brazil nuts calories 7 février 2019 à 00:33

    Whats up very cool web site!! Man .. Beautiful ..
    Superb .. I will bookmark your site and take the feeds also?

    I am happy to seek out so many helpful info right here in the publish,
    we need develop more techniques on this regard, thank
    you for sharing. . . . . .

  15. Roseanna 7 février 2019 à 03:58

    And that is an funding risk price taking.

  16. Taylor 8 février 2019 à 07:35

    Traders do pay direct and oblique costs.

  17. Elizbeth 9 février 2019 à 06:20

    Financial advisors enterprise is individuals business.

  18. Terese 10 février 2019 à 14:57

    That is true for funding recommendation as well.

  19. Chelsey 12 février 2019 à 03:53

    Thank you in your interest in Investment Advice.

  20. Joy 17 février 2019 à 02:20

    Monetary advisors enterprise is individuals business.