Le Blog Finance

Ukraine : la culture OGM, monnaie d’échange de banques occidentales et FMI pour accorder des prêts ?

Le conflit en Ukraine, une aubaine pour les banques occidentales et Monsanto via la vente de surfaces agricoles destinées à la culture OGM ?
Information très peu relayée par les medias internationaux, et pourtant … : si l’on en croit certains députés allemands, le conflit qui frappe actuellement l’Ukraine pourrait être associé à d’importants enjeux liés à la vente de terres arables. Opérations pour le moins fructueuses qui impliqueraient des sociétés et consortiums étrangers, soutenus par la Banque mondiale (BM), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le groupe allemand Bankengruppe KfW.
Le but final ? acquérir des surfaces agricoles en vue de disposer de terrains pour cultiver des plants OGM  … Un dossier qui pourrait faire du bruit … bien au delà de Landerneau ….

S’exprimant devant le correspondant de l’agence Rossiya Segodnya Mme Birgit Bock-Luna, chef du bureau de Niema Movassat, député du Bundestag allemand a ainsi récemment laissé entendre que le « conflit en Ukraine » était « utilisé pour vendre des terres au profit de grands consortiums”, ajoutant que les députés signataires d’une requête exprimée par Niema Movassat, collectaient et analysaient à présent l’information sur le dossier en vue de la rendre publique.

Mme Bock-Luna a par ailleurs indiqué que dans sa requête au gouvernement fédéral, M.Movassat supposait que le territoire ukrainien puisse servir à cultiver des OGM, alors que ce type de cultures est interdit au sein de l’Union européenne.

Un article publié en août 2014 par le journal en ligne RT.com (précédemment nommé Russia Today) avait d’ores et déjà levé le lièvre, déclarant que le Fonds Monétaire International (FMI) conditionnerait son prêt de 17 millions de dollars à une ouverture de l’Ukraine aux plantes génétiquement modifiées (PGM).

RT.com ne faisait alors lui-même que reprendre les propos de Frédéric Mousseau de l’Institut Oakland. En juillet 2014, cet institut US avait publié un rapport intitulé« Walking on the West side The World Bank and The IMF In The Ukraine Conflict »  qui évoquait brièvement la question des OGM en ces termes : « alors que l’Ukraine n’a pas autorisé l’usage des OGM en agriculture, l’article 404 de l’accord avec l’Union européenne, qui traite de l’agriculture, inclut une clause qui est passée généralement inaperçue : elle indique, entre autres, que les deux parties devront coopérer pour étendre l’usage des biotechnologies. »

Parallèlement, Michael Cox, directeur de la recherche pour la banque d’investissement US Piper Jaffray, indiquait l’Ukraine, et dans une plus large mesure l’Europe orientale, sont parmi les « marchés les plus prometteurs pour les vendeurs d’équipements agricoles comme le géant Deere aussi bien que pour les semenciers comme Monsanto ou Dupont ».

D’après différents analystes, les lobbies US s’activent depuis de nombreuses années pour adapter le cadre politique et économique de l’Ukraine à ses objectifs. Et cela se fait via un réseau d’influence et par des prêts du FMI et de la Banque mondiale, lesquels permettent au nom de la lutte contre la corruption ou la pauvreté …. d’influencer les politiques nationales.

Monsanto  semble avoir des vues plus que manifestes sur les grandes plaines céréalières ukrainiennes. L’agence Reuters, citant les propos de Vitaliy Fedchuk, un responsable de Monsanto dans le pays indiquait ainsi que le géant US avait prévu, en mai 2013, d’investir 140 millions de dollars dans une usine de production de semences conventionnelles en Ukraine. Une opportunité pour Monsanto  pour pouvoir  profiter de son implantation géographique pour favoriser sa technologie par des actions de lobbying ou, comme cela s’est déjà produit dans d’autres pays, par la dissémination discrète de ses semences qu’il offrira à des agriculteurs favorables aux biotechnologies. Des grands propriétaires terriens ukrainienes s’etaient alors d’ores et déjà prononcés pour l’autorisation des OGM.

En novembre 2013, l’agence d’information russe Interfax  précisait que six grandes organisations agricoles ukrainiennes, dont l’Ukrainian Grain Association (UGA), avaient écrit aux responsables politiques nationaux ukrainiens en vue de faire adopter des amendements au projet de loi sur la biosécurité, amendements destinés à rendre l’expérimentation et la culture des PGM possibles.

Notoans par ailleurs qu’au début de l’année 2014, le Conseil pour le commerce US – Ukraine (U.S.-Ukraine Business Council (US-UBC) était dirigé par Morgan Williams, un des directeurs de SigmaBleyzer, entreprise ayant intégré, à hauteur de 62%, le capital de l’entreprise française AgroGeneration, laquelle possède 12000 hectares de terres agricoles en Ukraine. AgroGeneration est l’un des cinq premiers producteurs de céréales et d’oléagineux du pays.

Plus globalement, l’US-UBC est tête de pont de l’agro-industrie US. Son Comité exécutif inclut des représentants de grandes entreprises de Monsanto, John Deere, DuPont Pioneer, Eli Lilly, etCargill. Et parmi la vingtaine de consultants principaux, notons l’ex ambassadeur d’Ukraine aux États-Unis, Oleh Shamshur, un des principaux conseillers de PBN Hill + Knowlton Strategies (H+K), une entreprise de relations publiques, filiale du groupe WPP qui possède notamment Burson-Marsteller, lequel gère, notamment les relations publiques de Monsanto en Argentine.

Or si Oksana Monastyrska s’occupe notamment désormais chez H+K des affaires de Monsanto, il était précédemment responsable « finance » de la Banque mondiale (World Bank’s International Finance Corporation (IFC)). Elle a également travaillé à l’USAID.

Rappelons que le FMI et la Banque mondiale ont à plusieurs reprises conditionné leur prêt à des « améliorations » du système économique ukrainienne : mesures d’austérité, réduction drastique des déficits budgétaires, réforme du système bancaire, mais également réforme de la gestion de la propriété foncière.

En 2012, la Banque mondiale avait quant à elle initié via son outil financier le International Financial Corporation, un projet(« Investment Climate advisory Services Project »), dont le but était d’optimiser le commerce lié à l’agriculture en rationalisant ou en éliminant 58 procédures et pratiques différentes d’ici à 2015. Objectif final : supprimer les normes trop peu favorables au commerce.

Sources : sputniknews, Reuters

Elisabeth Studer – 13 février 2015 – www.leblogfinance.com 

A lire également :

OGM : le parlement européen ouvre une voie royale à Monsanto et Pionner

La crise en Ukraine provoque une flambée des prix de maïs, blé et soja US

Partager cet article

Article de

27 commentaires

  1. retrouvé le retour 14 février 2015 à 00:01

    Tout ce petit monde va finir par courir en zig zag. Nous sommes au début d’une crise ENORME et les petits calculs un peu minables n’ont aucun avenir.
    Envoyer les sous marins Rolandas, Arvydas, etc..teras en Karélie, ne va pas faire bouillir la marmite.
    Le Kosovo n’a pas apporté la prospérité chez nous, ni l’Irak, Ni la Libye, ni le reste. Nous coulons.

  2. Tobias 24 janvier 2019 à 23:28

    You can certainly see your enthusiasm in the work you write.

    The sector hopes for even more passionate writers
    like you who are not afraid to say how they believe.
    At all times go after your heart.

  3. brazil flag vector 24 janvier 2019 à 23:48

    I needed to thank you for this very good read!!
    I definitely enjoyed every little bit of it. I have got you book marked to check out
    new things you post…

  4. brazilian wax cost 25 janvier 2019 à 23:17

    I think that is one of the most important information for me.
    And i’m glad studying your article. However should remark on few common things, The website taste
    is wonderful, the articles is actually great : D. Good job, cheers

  5. brazil nuts keto 26 janvier 2019 à 02:53

    Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wished
    to mention that I’ve really loved surfing around
    your blog posts. In any case I will be subscribing for your feed and I’m
    hoping you write once more very soon!

  6. Ada 26 janvier 2019 à 05:13

    Financial advisors business is people business.

  7. brazil flag facts 26 janvier 2019 à 15:43

    I am sure this paragraph has touched all the internet visitors, its really really pleasant piece of writing on building
    up new website.

  8. Soon 26 janvier 2019 à 16:17

    Greetings! I know this is kinda off topic but I was wondering which
    blog platform are you using for this site? I’m getting tired of WordPress because I’ve had issues with hackers and I’m
    looking at options for another platform. I would be fantastic if you could point me in the direction of a good platform.

  9. Nathan 27 janvier 2019 à 04:01

    Traders do pay direct and indirect prices.

  10. Gilberto 27 janvier 2019 à 06:16

    Link exchange is nothing else however it is just placing the other person’s weblog link on your
    page at proper place and other person will also do same in favor of you.

  11. brazil nuts toxic 27 janvier 2019 à 06:59

    Its like you read my mind! You appear to know a
    lot about this, like you wrote the book in it or something.
    I think that you can do with a few pics to drive the message home a bit, but instead of that, this is magnificent blog.
    A fantastic read. I’ll definitely be back.

  12. Steve 27 janvier 2019 à 15:57

    All varieties of investments include sure risks.

  13. Thanh 27 janvier 2019 à 20:02

    Thanks for your curiosity in Investment Advice.

  14. Brock 28 janvier 2019 à 07:42

    I’ve been exploring for a little for any high quality articles or
    weblog posts in this kind of space . Exploring in Yahoo I
    at last stumbled upon this site. Studying this info So i’m happy to
    exhibit that I’ve an incredibly good uncanny feeling I
    found out just what I needed. I most indubitably will make sure to do
    not omit this web site and provides it a glance on a continuing
    basis.

  15. brazilian wax meme 28 janvier 2019 à 08:04

    You actually make it seem so easy with your presentation but I find this topic to be actually something which
    I think I would never understand. It seems too complicated and very
    broad for me. I’m looking forward for your next post, I’ll
    try to get the hang of it!

  16. Karolyn 6 février 2019 à 04:05

    This is true for investment advice as effectively.

  17. my link 7 février 2019 à 22:21

    I simply want to mention I’m beginner to blogs and seriously loved you’re web site. Most likely I’m want to bookmark your site . You absolutely come with very good articles. Thanks for sharing with us your blog.

  18. Clarissa 8 février 2019 à 07:32

    Thanks on your curiosity in Funding Recommendation.

  19. Wade 9 février 2019 à 04:09

    Financial advisors enterprise is folks business.

  20. Darci 9 février 2019 à 04:56

    Investors do pay direct and indirect prices.

  21. Isla 11 février 2019 à 01:32

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  22. Emilio 11 février 2019 à 02:58

    Buyers do pay direct and oblique prices.

  23. John Deere Service Manuals 11 février 2019 à 05:21

    “Hello, you site is very funny he told me to cheer up”

  24. Dawn 15 février 2019 à 03:09

    Now it’s time to decide your particular investments.

  25. Stormy 15 février 2019 à 03:12

    Financial advisors enterprise is individuals enterprise.

  26. Carma 16 février 2019 à 02:05

    Now it’s time to decide your particular investments.

  27. Dede Schack 16 février 2019 à 07:20

    I have to write about two pages for creative writing. Do you have any ideas that I could use, or a topic for by paper? Thank you!.