Le Blog Finance

Le Nigéria, à cours de liquidités suite à la chute du prix du baril, contraint d’emprunter pour payer les fonctionnaires

Le Nigéria, à cours de liquidités suite à la chute du prix du baril, contraint d’emprunter pour payer les fonctionnaires

Décidément, la chute du prix du baril a d’importantes répercussions au sein des pays producteurs de pétrole et non des moindres, les plus gros étant les plus fortement impactés, leurs revenus dépendant massivement de la manne pétrolière. Le Nigéria n’échappe pas à la règle désormais.

Ce dernier est confronté à un tel manque de liquidités – provoqué par la chute du cours du pétrole – qu’il a été obligé d’emprunter massivement pour payer les salaires des fonctionnaires. Le grand gagnant encore une fois ? Les banques dans un premier temps …. ainsi que les majors pétrolières qui vont pouvoir négocier d’autant plus facilement d’éventuels permis d’exploration que le pays est en crise … et avide de liquidités.

Mercredi 6 mai, la ministre nigériane des Finances a ainsi indiqué que le Nigéria était confronté à de sérieuses difficultés. « Cela s’aggrave depuis le début de l’année et va se poursuivre jusqu’à la fin de l’année » a précisé Ngozi Okonjo-Iweala.

La ministre a par ailleurs ajouté que le gouvernement avait un programme d’emprunt de 882 milliards de nairas (4 milliards d’euros) pour 2015, et que 473 milliards (soit plus de la moitié de la somme avaient déjà été utilisés pour payer les salariés du secteur public.

Le gouverneur de l’Etat d’Imo, Rochas Okorocha a déclaré pour sa part que la plupart des Etats de la fédération et le gouvernement lui-même n’avaient pu payer les salaires en avril.

Si la Banque Centrale nigériane (CBN) affirme que les réserves en devises du Nigeria s’élèvent à 29,6 milliards de dollars, les experts estiment toutefois que si l’Etat piochait dans ces réserves, une éventuelle opération de ce type pourrait entraîner une baisse de la confiance mondiale en l’économie nigériane. Diminuant très certainement le prix des licences pétrolières, soit dit au passage ….

Selon la presse financière du Nigeria, en vue de garantir les compagnies étrangères, méfiantes vis-à-vis du Nigeria, la CBN fournit des lettres de crédit aux entreprises locales important des produits étrangers. A l’heure actuelle, la CBN doit garder en réserve les garanties de l’équivalent de six mois d’importations. Or, si la Banque Centrale nigériane ne dispose plus du niveau de réserves en devises nécessaire, les importations pourraient commencer à être gelées, paralysant ainsi toute l’économie du pays.

Rappelons par ailleurs que si le président élu Muhammadu Buhari doit prendre ses fonctions le 29 mai prochain, les dirigeants du Congrès progressiste (APC), parti du nouveau président, ont d’ores et déjà averti qu’ils allaient se trouver devant de sérieuses difficultés économiques dès leur arrivée  au pouvoir.

Une petite lumière toutefois : si le prix de référence du baril est fixé à 54 dollars dans le budget en cours, le baril de brut se vendait à 60 dollars la semaine dernière.

Reste enfin que le 20 février 2014, Sanusi Lamido Sanusi, alors gouverneur de la banque centrale nigériane, avait été suspendu de ses fonctions, moins de quatre mois avant la fin de son mandat, pour « imprudences en matière de finances » … après avoir accusé la compagnie pétrolière nationale NNPC d’avoir détourné près de 20 milliards de dollars (14,5 milliards d’euros) de fonds publics ….

Son action au Nigeria, où il a remis de l’ordre dans un secteur bancaire au bord de l’implosion et stabilisé la monnaie, a néanmoins été saluée par de nombreux économistes nigérians et étrangers. Tout en lui valant de puissants ennemis politiques dans un pays où la corruption est endémique.

Sources : AFP, Reuters

Elisabeth Studer – 09 mai 2015 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

28 commentaires

  1. SimonB 10 mai 2015 à 10:05

    2 milliards d’Euros déjà utilisés pour payer les salariés du secteur public sur un trimestre, indique la Ministre des Finances…sans sourciller!

  2. retrouvé le retour 12 mai 2015 à 09:09

    SimonB ?? Va-t-on s’en sortir face à cette crise qui pointe le bout du nez? Certainement pas de la même façon que pour la dernière. Tout le monde va pouvoir faire joujou avec des bombinettes !! Nos amis US bloquent sur les QE et sur une ex-économie qui ne peut proposer que de la stat bidon !!
    Payer les fonctionnaires ou les autres en monnaie de singe c’est pas grave dans ce contexte de chute!!!

  3. retrouvé le retour 12 mai 2015 à 09:17

    Que font le père Noel B.Kouchner et Madame? Où sont passés le Biafra? et le Kosovo et le reste?

  4. retrouvé le retour 16 mai 2015 à 23:52

    Et si le petit ludion de Sarko allait ouvrir son parti républicain en Thaïlande ? ou en Irlande du nord ? Bonne chance petit

  5. ES 17 mai 2015 à 21:04

    ;-)

  6. Stephen 25 janvier 2019 à 17:05

    Howdy! I understand this is sort of off-topic however I had to ask.
    Does operating a well-established website such as yours
    take a large amount of work? I’m completely new to writing a blog however
    I do write in my journal everyday. I’d like to start a blog so I will
    be able to share my experience and views online. Please let me know if you have any kind of recommendations or tips for new aspiring bloggers.
    Appreciate it!

  7. Marjorie 26 janvier 2019 à 04:13

    Hi, just wanted to say, I loved this blog post. It was helpful.

    Keep on posting!

  8. Kina 26 janvier 2019 à 04:25

    Financial advisors business is people business.

  9. Brigida 26 janvier 2019 à 08:58

    Buyers do pay direct and oblique prices.

  10. Crystal 26 janvier 2019 à 18:43

    Monetary advisors enterprise is people enterprise.

  11. Gabriele 27 janvier 2019 à 01:10

    This paragraph presents clear idea in favor of the new
    users of blogging, that actually how to do blogging and site-building.

  12. Edison 27 janvier 2019 à 02:26

    Thank you in your curiosity in Funding Advice.

  13. Eva 27 janvier 2019 à 13:03

    And this is an investment risk value taking.

  14. Mariana 27 janvier 2019 à 17:07

    Now it is time to decide your specific investments.

  15. Octavio 2 février 2019 à 10:49

    Now it’s time to decide your specific investments.

  16. Christie 7 février 2019 à 05:01

    Consider investments that supply speedy annuities.

  17. Lona 7 février 2019 à 06:58

    A monetary advisor is your planning companion.

  18. Eleanor 7 février 2019 à 07:50

    All varieties of investments come with certain dangers.

  19. Janell 8 février 2019 à 06:53

    Think about investments that offer quick annuities.

  20. Cristina 8 février 2019 à 08:03

    All forms of investments come with certain dangers.

  21. Daniel 8 février 2019 à 16:43

    Now it’s time to choose your particular investments.

  22. Fletcher 9 février 2019 à 02:33

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  23. Leonie 11 février 2019 à 03:21

    Consider investments that supply fast annuities.

  24. Leandra 12 février 2019 à 04:38

    Now it’s time to pick your particular investments.

  25. Jannie 15 février 2019 à 01:36

    A financial advisor is your planning companion.

  26. Dianne 15 février 2019 à 02:54

    A financial advisor is your planning accomplice.

  27. Alejandra 17 février 2019 à 03:16

    Now it is time to choose your particular investments.

  28. Natalia 18 février 2019 à 01:40

    All kinds of investments come with certain dangers.