Le Blog Finance

Fessenheim : la centrale à l’arrêt total en pleine polémique sur sa prochaine fermeture

Inquiétude à prévoir dans l’Hexagone, et tout particulièrement en Alsace … mais également en Allemagne. EDF vient d’annoncer que la production de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a totalement cessé depuis samedi soir.
Raisons invoquées : un défaut d’étanchéité a conduit à l’arrêt de son unité de production n°1 alors même que la n°2 avait été arrêtée la veille pour maintenance.
Dans un communiqué, EDF précise que samedi à 18H55, l’unité de production n°1 a été mise à l’arrêt suite à un défaut d’étanchéité constaté sur une tuyauterie située en aval du condenseur, dans la salle des machines (hors zone nucléaire).

Le groupe énergétique a par ailleurs indiqué que les équipes de la centrale établissaient actuellement un diagnostic en vue de déterminer les causes exactes de l’incident. Selon EDF, ce dernier n’aurait aucune incidence sur la sûreté des installations, l’environnement et la sécurité du personnel.

La seconde unité de production de Fessenheim a quant à elle été arrêtée dans la nuit de vendredi à samedi, et ce, pour plusieurs semaines. Il s’agit d’un arrêt programmé pour maintenance et rechargement du combustible.

Dotée de deux réacteurs de 900 mégawatts chacun, Fessenheim est la plus vieille centrale en activité du parc nucléaire français (depuis 1978). Argument de poids pour les anti-nucléaires pour réclamer sa fermeture et son démantèlement depuis des années.
Conformément à une promesse de campagne de François Hollande, le site devrait fermer lors de la mise en service prévue en 2017 de l’EPR de Flamanville (Manche).

Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a quant à elle laissé entendre que des alternatives à la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim pourraient être mises en avant.

Ce qui avait fait très vivement réagir la ministre allemande de l’Environnement en janvier dernier, cette dernière priant la France de fermer le plus rapidement possible la centrale.

L’Allemagne réagissait ainsi aux propos de la ministre s’exprimant dans le journal « l’Usine Nouvelle » affirmant qu’il fallait «  programmer la construction d’une nouvelle génération de réacteurs, qui prendront la place des anciennes centrales lorsque celles-ci ne pourront plus être rénovées”.

Elle explique aussi :”Le plafonnement de la puissance nucléaire signifie que, lorsque le réacteur EPR de Flamanville dans la Manche va ouvrir, deux autres devront fermer. À ce stade, c’est Fessenheim puisqu’il n’y a pas d’autres propositions sur la table.”

Dans un courrier daté du 12 janvier, fourni par l’organisation Sortir du Nucléaire, la ministre allemande rappelait qu’en 2014, ”le président François Hollande a une nouvelle fois confirmé la décision de fermer Fessenheim”. Demande à être informée du ”calendrier et des procédures que vous avez l’intention de suivre pour l’arrêt de Fessenheim”.

“Comme vous le savez la population vivant dans les zones frontalières est très préoccupée par la sûreté de la centrale. Je vous prie de tout cœur de prendre en compte ces préoccupations lorsque vous pèserez le pour et le contre, et (…) de prévoir l’arrêt de Fessenheim à une échéance aussi rapide que possible”, avait-elle  insisté. Avant de concéder cependant que la décision ne relevait au final que ”de la décision souveraine de la France”.

Le 14 janvier dernier, auditionné sur la loi de transition énergétique par la commission des affaires économiques du Sénat, le PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy avait déclaré pour sa part que le gouvernement lui avait « demandé de considérer que le projet qu’il mène aujourd’hui, c’est la fermeture des deux tranches de Fessenheim ». Ajoutant que si l’entreprise le proposait, une analyse des alternatives pourrait être menée.

« Deux autres tranches de 900 mégawatts pourraient être fermées”, avait-il ainsi indiqué, précisant travailler sur ce sujet, sans toutefois fournir de plus amples détails.

Le 15 janvier dernier, Ségolène Royal réaffirmait ses propos au grand dam des principaux dirigeants d’Europe Ecologie les Verts.

Elisabeth Studer – 1er mars 2015 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. alain 2 mars 2015 à 12:24

    Fessenheim le belle exemple qui cristallise tout les défauts du nucléaire. Connaissant bien la région en plus c’est assez truculent. 1ière étape la construction, on fait une belle étude sur la géologie du coin, le site est dans une zone sismique!! Ala bonne heure tout le monde sait que la ville de bâle à 50 km a était détruit en 1356, et régulièrement la région tremble un peu. Autre point c’est la que ce trouve la plus grande nappe phréatique d’europe. Conclusion idéal pour mettre une centrale! On exploite le machin pendant les 20 – 30 ans durée de vie prévue par les ingénieurs, et après cette durée de vie initiale, commence le début de la fin de ce mécano comme tout mécano, à l’instar des êtres vivants, cf. courbe de weibull, les pépins apparaissent !!! Heureusement la région possède de très bon douanier, qui on arrêter les nuages de tchernobyl en 1986, les tremblements de terre !! et arrêteront peut les incidents dans cette centrale…Autre détails ALSTOM constructeur d’une partie de ce site installé pas loin de la à 100 km à belfort, vient d’être vendue à un groupe étranger qui a certainement d’autre chat à fouetter !!! Quand à AREVA il n’arrive déjà même pas à fabriquer de nouvelle centrale, l’EPR de Olkiluoto 9 ans de retard et doublement des couts, le même modèle flamanville, triplement du budget et délais aussi rallongé aux calandres….Je vous ferai grace de la gestion des compétences qui ont amené cela, dans un contexte de structure technique rendre centrale l’accessoire financière c’est inéxorablement organiser une fuite en avant, et ne pas faire face a des conséquences d’accident parfois tragique. Personne n’a encore osé dire si le système japonais qui à amené le désastre de fukujima est transposable en france? Rassurez vous si, reste à savoir à défaut de tsunami ce qui peut arriver, peut être des drones, des tremblements de terre venant secouer une vielle centrale vétuste…Je me rappel de cette ami réfusé à l’embauche d’EDF pour raison de “surcompétence”…au moins les ignorants ont leur royaume et il est bien gardé à ce que l’on voit….

  2. retrouvé le retour 2 mars 2015 à 17:22
  3. Discover More 7 février 2019 à 14:39

    I just want to tell you that I’m newbie to blogging and site-building and certainly enjoyed this blog. Most likely I’m going to bookmark your website . You absolutely have great article content. Appreciate it for revealing your website page.

  4. Tractor Workshop Manuals 11 février 2019 à 20:56

    I really enjoyed reading this blog post. I will certainly come back and read some more interesting post. Thank you

  5. Berry Steckley 18 février 2019 à 21:13

    I want to know what is the best 100 free blog/web or search engine directory for the blog site that can provide a lot of traffic to the blog site and spur reading..

  6. John Deere Technical Manuals 19 février 2019 à 17:02

    BR sells their items under five applications with name of ice cream, cakes, sundaes, beverages and prepacks. They have other promotional packages individually or as subprogram of any other programs.