Le Blog Finance

L’Iran bientôt en mesure d’exporter du gaz vers l’Europe

Voilà qui permet de mieux comprendre le dessous des cartes et la donne géopolitique. Selon les propos même du président iranien Hassan Rouhani, l’Iran est prête à d’exporter du gaz en Europe à travers le territoire autrichien. Certes, une telle annonce pourrait relever quelque peu de l’intox … mais rien n’est moins sûr, car le projet existe, bien réel, celui-là.

Car cette information est intéressant à plus d’un titre quand on sait que l’Autriche  constitue parallèlement une sorte de cheval de Troie envoyée par la Russie pour d’une manière ou d’une autre rendre l’Union européenne dépendante. Via notamment un jeu subtil de transit à travers les pipelines qui sillonnent l’Europe.

Selon Shana News, lors d’une rencontre avec le Président autrichien Hans Fischer à New-York (…. !), le ministre iranien du pétrole a en effet déclaré que l’Iran pourrait être un point central pour la fourniture d’énergie vers l’Europe.

Selon les officiels iraniens en charge du secteur de l’énergie, la construction du pipeline IGAT-9 (Iran Gas Trunkline-9) devrait permettre d’améliorer la fourniture de gaz dans la partie ouest du pays et de faciliter les futurs exports de gaz vers les pays européens.

Ali-Reza Gharibi, le responsable opérationnel de la compagnie iranienne de développement et d’ingénierie du gaz, a par ailleurs déclaré que le gazoduc long de 1800 kilomètres, s’étendra d’Assaluyeh dans le Sud de l’Iran vers les provinces occidentales et nord-occidentales.

Précisons que la National Iranian Gas Company (NIGC) projette d’investir 8.5 billion de dollars dans le pipeline IGAT-9, (connu comme étant l’Europe Gas Export Line). Lequel transitera par le Kurdistan, l’Azerbaijan avant d’atteindre les frontières de la Turquie.

Nous reviendrons en détail sur le sujet dans des articles dédiés. L’Autriche étant décidément un pays particulièrement stratégique par les temps qui courent.

Sources : Natural gas Asia

Elisabeth Studer www.leblogfinance.com – 30 septembre 2014

A lire également :

Echec de la stratégie russe pour contourner l’Ukraine : l’UE gèle les travaux de South Stream en Bulgarie

L’Autriche et OMV au coeur de la stratégie de Gazprom pour South Stream

Gaz : plan d’action de l’UE pour réduire sa dépendance face à la Russie … mission impossible ?

Iran : tests préliminaires d’un gazoduc à destination de l’Irak

Partager cet article

Article de

Commenter cet article