Le Blog Finance

Quand Sarkozy (Oliver) voyait la sortie de la Grèce de la zone euro comme inévitable

Alors qu’en 2011, la sortie de la Grèce de la zone euro semblait aussi dangereuse qu’inévitable, il est intéressant de revenir un instant sur les propos d’un certain Sarkozycertes dénommé Oliver mais tout de même demi-frère de Nicolas – à ce sujet.

En novembre 2011, s’exprimant sur la chaîne américaine CNBC (chaîne américaine), Olivier Sarkozy, un des dirigeants de tout premier ordre de Carlyle Group – puisque qu’il préside la gestion du fonds d’investissement Carlyle – a annoncé que « l’euro allait exploser avant trois mois ». Ajoutant : « nous sommes tout proches du point de non retour ».

Une déclaration survenant alors que – même ? – l’Allemagne avait alors du mal à trouver de l’argent sur les marchés et que son demi-frère se battait pour maintenir la note de la dette souveraine de la France …

Olivier Sarkozy avait alors évoqué un problème « insolvable » de 30.000 milliards de dollars dans la zone euro tout en affirmant que le « point de bascule » risquait de se produire bien plus tôt que l’on ne se l’imagine.

Dans un tel contexte, le demi-frère de Nicolas Sarkozy exhortait les dirigeants européens à organiser d’urgence un plan de plusieurs milliards de dollars sur le modèle du plan Paulson américain mis en place après la crise de 2008.

Selon lui, le véritable problème ne serait pas directement lié à la dette des États, mais à la vulnérabilité du secteur bancaire.

Sources : Le Post, CNBC, Alterinfo

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com -  4 juillet 2014

Partager cet article

Article de

11 commentaires

  1. 0Avis 4 juillet 2014 à 16:26

    Encore un qui s’est trompé ! Mais ce n’est pas le seul.
    Merci Elisabeth pour les nombreux billets forts intéressants que vous postez.

    Bon week-end

  2. Elisabeth Studer 4 juillet 2014 à 16:42

    merci à vous !!!

  3. Elisabeth Studer 4 juillet 2014 à 16:43

    encore bcp de choses à dire sur la famille Sarkozy ….

  4. investir en bourse 9 juillet 2014 à 06:35

    Celui qui prédit l’avenir n’a pas forcément raison. Il affirme ce qui lui semble exact selon ses propres analyses, mais éventuellement, tout peut changer du jour au lendemain, et il faudra toujours s’attendre à un retournement de situation.

  5. ingride 10 juillet 2014 à 06:14

    RETOUR AFFECTIF DE DE MON EX ET PLUS. J’ AI RETROUVER MON SOURIRE GRACE A CETTE HOMME
    JE M APPEL LACROIX INGRIDE
    il y a de cela deux ans, j’avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND CHEF VOYANCE MAGICIEN MARABOUT: MAKANDJOU_OLA qui a totalement changé ma vie. aujourd’hui j’ai un bon travail, mon fiancé qui m’avait quitté est revenu, mes enfants sont devenus très brillants a l’école et ce qui m’a plus motivé chez lui, il a fait une porte monnaie magique à mon mari,Et un portable magique pour demander des sous.
    je vous assure que depuis ce temps, on ne s’est plus plaigne de l’argent, nous avons une vie très heureuse. je vous prie de prendre contact avec ce marabout si vous voulez vraiment finir avec la pauvreté et tous sortes de problème.
    Voici de quoi il est capable.

    Retour de l’être aimé en 2 jours / Retour d’affection en 2 jours/ Porte feuille magique/ -bague magique-/Portable Magique pour demander des sous -/ Se rendre invisible / devenir star-/ gagner aux jeux de hasard-/parfum ou savon qui donne le montant voulue par jours/-BIC magique pour réussir a sont examen-/ -Avancement au bureau-/envoûtements -/ affaire, crise conjugale- /dés-envoûtement -/ protection contre les esprits maléfices/- protection contre les mauvais sorts /-chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / – chance partout / – la puissance sexuelle /.abandon de la cigarette et de l’alcool / .- prendre sont sperme après ou avant avoir enfanté pour se faire richesse./.miroir magique/ -amulette contre accident /poudre amaigrissement /devenir champion
    Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.

    voici ces contacts :
    E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
    TEL : 002 29 98 56 93 10
    contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.

  6. code promo 22 juillet 2014 à 14:01

    l euro est tjr la la Grèce aussi..

  7. Elisabeth Studer 1 février 2015 à 15:09

    petit rappel et non des moindres ..

  8. Elisabeth Studer 2 février 2015 à 01:30

    Obama sur la Grèce: On ne peut pas continuer à pressurer des pays en pleine dépression

    Washington – Le président américain Barack Obama a déclaré qu’on ne peut pas continuer à pressurer des pays qui sont en pleine dépression, lors d’une interview diffusée dimanche sur CNN, à propos de la crise en Grèce.

    On ne peut pas continuer à pressurer des pays qui sont en pleine dépression, a déclaré le président Obama alors que le nouveau gouvernement grec inquiète ses créancier en affirmant vouloir renégocier sa dette. A un moment donné, il faut une stratégie de croissance pour pouvoir rembourser ses dettes, a-t-il poursuivi.

    Le président américain a reconnu que la Grèce avait un terrible besoin de réformes mais qu’il est très difficile d’initier ces changements si le niveau de vie des gens a chuté de 25%. A la longue, le système politique, la société ne peut pas le supporter.

    Le PIB en Grèce a reculé d’environ 25% entre 2009 et début 2014, avant de renouer avec la croissance au deuxième et troisième trimestre 2014 après des années de récession.

    La formation de gauche radicale Syriza, vaiqueur des élections dimanche dernier, veut renégocier la dette de 300 milliards d’euros (près de 175% du PIB). Samedi, la chancelière allemande Angela Merkel a écarté toute idée d’effacement pur et simple de la dette, largement détenue par les Etats européens, à commencer par l’Allemagne (40 milliards d’euros) et la France (31 milliards).

    Le président américain a ajouté qu’il espérait que la Grèce resterait dans la zone euro, mais que cela demanderait des compromis de tous les côtés.

    M. Obama s’est de manière générale montré inquiet du faible taux de croissance en Europe.

    La prudence fiscale est nécessaire, les réformes structurelles sont nécessaires dans beaucoup de ces pays, mais ce que nous avons appris de notre expérience aux Etats-Unis…c’est que la meilleure façon de réduire les déficits et de restorer la solidité fiscale, c’est de faire de la croissance, a-t-il déclaré.

    Quand vous avez une économie qui est en chute libre, il faut qu’il y ait une stratégie de croissance, et pas seulement des efforts pour pressurer de plus en plus une population qui souffre de plus en plus, selon le président américain.

    (©AFP / 02 février 2015 00h00)

  9. retrouvé le retour 2 février 2015 à 15:22

    Il ferait mieux de faire publier des statistiques réalistes sur la pseudo croissance US

  10. ES 3 février 2015 à 01:12

    oui, c’est du délire !!!!!!!!!!!!!!!! du grand n’importe quoi . et le pire, c”est que tout le monde gobe !!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Elisabeth Studer 7 septembre 2016 à 23:22

    Sarkozy steps down from Butterfield board

    Published Jul 26, 2016 at 1:26 pm (Updated Jul 26, 2016 at 7:15 pm)

    passé quasi inaperçu … et pourtant … !

    Resigned as director: Olivier Sarkozy, pictured on a visit to Bermuda in 2010, has stepped down from the Butterfield board

    The move follows Mr Sarkozy’s resignation as head of the financial services group of private-equity form Carlyle Group, which is Butterfield’s largest shareholder.

    His resignation as a director of the bank, which was effective June 13, was announced in a filing with the Bermuda Stock Exchange today.

    Mr Sarkozy led Carlyle’s initial $150 million investment in Butterfield in 2010. Last year, Carlyle bought 23.4 million more Butterfield shares. Mr Sarkozy will remain an adviser to Carlyle Group.

    James Burr has replaced Mr Sarkozy as a Carlyle Group representative and non-executive director on the Butterfield board.

    Mr Sarkozy has become used to the public eye, as the half-brother of Nicolas Sarkozy, the former French President, and the husband of Mary-Kate Olsen, the fashion designer and former actress.

    Carlyle manages some $178 billion in private-equity holdings, real estate, credit assets and hedge funds.

Commenter cet article