Le Blog Finance

Mali : le MUJAO s’approche de l’Algérie … en vue d’une attaque ?

Selon la presse algérienne, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) étend sa présence dans la zone du Sahel.

Il s’approcherait même chaque jour un peu plus de la frontière algérienne en s’installant dans la région d’El-Khalil, à une vingtaine de kilomètres de la localité algérienne de Bordj Badji Mokhtar et à 400 km de Kidal (Nord-Est du Mali). C’est la première fois que les éléments de cette organisation terroriste se déplacent vers la région de Kidal … et se trouvent ainsi aussi près de l’Algérie.

Selon RFI, le mouvement islamiste vient même de prendre le contrôle de la localité d’Inhallil, ville située près de Kidal. « Profitant de l’occasion » pour renforcer ses rangs et son armement : le mouvement islamiste étant ainsi parvenu à s’emparer d’une vingtaine de véhicules ainsi que d’armes lourdes appartenant à des bandes organisées. Ainsi que  de la drogue le Sahel étant devenu une région de transit d’une énorme quantité de cocaïne et de cannabis, trafic « facilité » par les nombreuses connexions entre les groupes salafistes armés d’Aqmi et les trafiquants de drogue.

A l’heure actuelle, on ignore encore la quantité de drogue prise mercredi par les salafistes du Mujao ainsi que sa provenance.

Plus inquiétant encore : l’un des chefs du MUJAO, Abou Walid Sahraoui présenté comme son porte-parole, a annoncé son souhait d’installer dans la région des « bastions jihadistes » dont l’objectif clairement affiché serait d’ « attaquer l’Algérie voisine ».

Toujours selon la presse algérienne, de l’autre côté de la frontière malienne, l’Algérie compte bien ne pas se laisser faire. Le quotidien El Khabar rapporte ainsi dans son édition du 23 décembre que l’armée de terre algérienne, les forces aériennes, la gendarmerie nationale et les forces d’opérations spéciales s’entraînent depuis un mois pour conduire des opérations à grande échelle contre les groupes armés s’ils venaient à attaquer l’Algérie. Selon des sources sécuritaires, ces manœuvres devraient se poursuivre pendant toute une année.

Précisons également que depuis le début du mois de décembre, le ministère algérien de la Défense a mobilisé des forces terrestres dans les zones du Sud. Toujours selon la presse algérienne, des véhicules militaires et du matériel lourd ont été envoyés dans les régions frontalières de l’Adrar, de Tamanrasset et d’Illizi.

L’Algérie envisage de mettre en œuvre un plan de protection le long de sa frontière Sud avec les pays du Sahel.

Les services de renseignement algériens luttent également actuellement contre les tentatives terroristes d’entrée sur le territoire national et les projets de recrutement parmi les djihadistes algériens.

Sources : presse algérienne, RFI

Elisabeth STUDER – 31 décembre 2012 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

5 commentaires

  1. elisabeth 31 décembre 2012 à 19:59

    Pr

  2. es 16 janvier 2013 à 18:34

    Algérie : un groupe soutenant les islamistes maliens retient 41 expatriés en otages
    Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 16.01.2013

    Des islamistes ont attaqué, mercredi 16 janvier, un site gazier du géant pétrolier britannique BP à In Amenas, dans l’est de l’Algérie, et pris en otage plusieurs employés étrangers. L’attaque a été revendiquée auprès de l’AFP par des combattants d’Al-Qaida venus du nord du Mali, qui ont affirmé avoir agi en représailles à l’intervention militaire française menée au Mali. Selon Alger, un étranger a été tué dans l’opération.

    Les islamistes ont revendiqué 41 otages occidentaux, dont 7 Américains. Le correspondant sur place du quotidien algérien El Watan évoque également 2 Français, des Japonais, des Britanniques… Le Quai d’Orsay n’a pas confirmé la présence de ressortissants français parmi eux, et a activé sa cellule de crise pour procéder à des “vérifications”. L’ambassadeur britannique en Algérie Martyn Roper a confirmé sur son compte Twitter que des Britanniques faisaient partie des otages.

    Du côté de l’Irlande, le chef de la diplomatie a confirmé la présence d’un otage originaire de la province britannique d’Irlande du Nord, et a demandé sa libération immédiate. “Nous avons des informations sur un certain nombre de Japonais qui sont détenus, mais nous les vérifions actuellement”, a déclaré de son côté un porte-parole gouvernemental à Tokyo.

    Par ailleurs, l’épouse d’un Norvégien travaillant sur le site gazier a annoncé au journal local norvégien Bergens Tidende (BT) que son mari avait été pris en otage. “Mon mari m’a appelé ce matin, a déclaré la femme, dont BT n’a pas fourni l’identité. Il a dit qu’il était pris. Il y avait quelqu’un qui lui dictait ce qu’il devait dire en anglais. La police a appelé le numéro qu’il m’a donné. La conversation a été coupée après quelques secondes.”

    Le ministère des affaires étrangères algérien évoque la mort d’un étranger, alors que six personnes – deux étrangers, deux gendarmes et deux agents de sécurité – auraient été blessées. L’agence algérienne APS fait, elle, état de deux morts, dont un Britannique, selon une source préfectorale.

    Selon l’AFP, les assaillants ont dit appartenir “à la brigade Khaled Aboul Abbas, Mokhtar Belmokhtar” – Belmokhtar, surnommé “le Borgne”, étant l’un des chefs historiques d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), qu’il a introduit dans le nord du Mali. El Watan évoque aussi des “terroristes de la katiba des Moulathamine, ‘les signataires par le sang’”. Or selon l’Agence Nouakchott d’information (ANI), Mokhtar Belmokhtar est à la tête de cette katiba.

    UNE OPÉRATION DE L’ARMÉE ALGÉRIENNE EN COURS

    Selon un responsable sécuritaire algérien, les assaillants ont été rattrapés dans leur fuite et encerclés par l’armée algérienne. Mais selon El Watan, ils sont toujours à l’intérieur du site. Des sources occidentales à Alger ont indiqué qu’une opération de l’armée algérienne était en cours contre eux.

    Le site des Dernières Nouvelles d’Algérie cite un communiqué du ministère de l’intérieur algérien, selon lequel “un groupe de terroristes, fortement armé, arrivé à bord de trois véhicules, a investi mercredi à 5 heures la base-vie de Sonatrach à Tigantourine”. “L’attaque a porté d’abord sur un bus qui quittait cette base, transportant des étrangers vers l’aéroport d’In Amenas.” “Le groupe terroriste, après cette tentative avortée, s’est dirigé vers la base-vie dont il a investi une partie et y a pris en otage un nombre indéterminé de travailleurs”, précise la même source.

    LA FRONTIÈRE ALGÉRIENNE FERMÉE LUNDI

    Longtemps réticentes à voir la France intervenir à leur porte, les autorités algériennes ont annoncé la fermeture de leur frontière avec le Mali lundi, afin d’éviter un repli des islamistes hors de portée des forces françaises. Elles ont également autorisé le survol de leur territoire par les chasseurs français.

    Lire aussi La presse algérienne critique l’attitude ‘coloniale’ de la France au Mali

    C’est dans cette région algérienne proche de la frontière libyenne qu’une touriste italienne avait été enlevée en février 2011 par des membres d’AQMI, avant d’être libérée en avril 2012. Huit otages français sont par ailleurs déjà détenus au Sahel. Les menaces proférées par les groupes islamistes qui contrôlent le nord du Mali ont plongé leurs familles dans l’angoisse depuis le début de l’intervention militaire française, vendredi 11 janvier. François Hollande a déclaré mardi qu’il était “encore temps” pour les ravisseurs de “rendre à leurs familles” les otages.

    Enfin, “en raison de la forte dégradation de la situation sécuritaire au Mali”, le ministère des affaires étrangères déconseille fortement de se rendre dans la zone rouge de la carte ci-dessous : “les ressortissants français qui se trouveraient dans cette zone doivent savoir que leur liberté et leur vie sont explicitement et directement menacées. Aucune personne, aucun groupe, aucune organisation ne peut prétendre garantir leur sécurité.”

  3. More Help 7 février 2019 à 16:37

    I simply want to mention I am new to weblog and definitely savored you’re web-site. Likely I’m going to bookmark your blog post . You actually have superb articles and reviews. Cheers for revealing your web-site.

  4. Emelia Wilfinger 16 février 2019 à 12:51

    In Mozilla Firefox how do you customize the toolbars to different colors and styles?

  5. Priscila Smelcer 18 février 2019 à 21:51

    What information technologies could we use to make it easier to keep track of when new blog posts were made a?