Le Blog Finance

Mali/ Africom  : que est le but du chef du commandement américain pour l’Afrique ?

On voudrait la preuve de l’implication des Etats-Unis dans la situation actuelle au Mali qu’on ne pourrait pas mieux faire ….

En visite à Alger au début du mois d’octobre, le général Carter Ham, chef du commandement américain pour l’Afrique (Africom), a déclaré que son pays privilégiait une solution diplomatique et politique à la crise malienne.

Une manière –  selon le site “Sahel Intelligence” –  « d’ajouter à la confusion générale de la communauté internationale » sur la question.

Le journal indiquant par ailleurs qu’en l’espace de cinq mois, le commandant de l’Africom s’est rendu deux fois en Algérie.

Officiellement, pour le général Carter Ham, il est impératif de faire la distinction entre les groupes armés terroristes et ceux qui ne le sont pas. Une manière de justifier les investigations menées par les Etats-Unis en vue de faire la lumière sur les rôles du MUJAO, du MNLA, le mouvement indépendantiste touarègue, et d’Ansar Dine, la milice des Défenseurs de l’Islam.

Certes, parallèlement, le général américain en visite à Rabat (Maroc) avait réitéré les réserves de Washington quant à une action militaire au Sahel. «Aucune intervention militaire n’est envisageable dans cette région ni dans le nord du Mali», avait alors insisté le général Carter Ham estimant que « le déploiement de forces militaires ne fera que compliquer la situation en ce moment ».

Une « prudence » bien surprenante pour les Etats-Unis, toujours prompts à »dégainer » … à moins que l’objectif ne soit de provoquer le chaos chaque jour un peu plus … en manipulant justement des groupes extrémistes … alors même que le pays détient des ressources en matières premières fort convoitées telles que pétrole, gaz et coltan.

Alors que la Mauritanie est soumise elle aussi à de fortes turbulences, précisons également que le responsable militaire américain s’est entretenu dans sa capitale, Nouakchott, avec le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, lequel était encore début octobre opposé à une intervention militaire au Mali, tout comme l’Algérie.

En tout état de causes, des positions qui s’inscrivent en totale opposition avec la demande formulée par le président malien Dioncounda Traoré aux Nations unies en faveur d’une action militaire.

Une option qui a toutefois les faveurs aussi bien de la France que de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Précisons à cet égard que les Etats ouest africains se proposent d’envoyer une forme armée de 3300 hommes pour essayer de déloger les groupes liés à Al Qaïda du Nord-Mali.

On est alors en droit de se demander si au final, Washington, le lobby pétrolier US et le lobby militaire n’auraient pas intérêt à miner la situation … histoire de vendre des armes et éviter que des concurrents un peu trop zélés ne raflent la mise sur le potentiel énergétique du pays. Et ce, à quelques jours à peine des élections présidentielles US, qu’il faut gagner … et financer …

 Elisabeth STUDER – 24 octobre 2012 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

43 commentaires

  1. Nenuphar 25 octobre 2012 à 16:55

    Normal 1er avait promis de faire table rase de la Fran

  2. Nenuphar 25 octobre 2012 à 18:47

    Un peu de “presse” alternative pour approfondir le sujet

    http://les7duquebec.org/7-au-front/afrique-le-continent-spolier/

  3. Elisabeth Studer 26 octobre 2012 à 00:02

    Merci bcp,

  4. Elisabeth Studer 18 décembre 2012 à 00:58

    Mali: Washington esp

  5. Elisabeth Studer 9 janvier 2013 à 01:08

    Mali: le pr

  6. Elisabeth Studer 13 janvier 2013 à 18:55

    Les Etats-Unis et Africom

    La premi

  7. Geronimo 16 janvier 2013 à 12:25

    Où est la datation de l’article?
    Un article non daté n’a aucune valeur!!
    Surtout lorsqu’on parle de “la situation actuelle au Mali “.

  8. Elisabeth Studer 19 février 2013 à 01:17

    Mali: rôle militaire accru des Etats-Unis après des élections

    BAMAKO – Les Etats-Unis vont probablement jouer un rôle militaire plus actif au Mali, où l’armée française combat les groupes islamistes armés, mais seulement après la tenue d’élections dans ce pays, a déclaré lundi à Bamako Chris Coons, un sénateur américain.

    Les Etats-Unis ont fourni à la France, engagée militairement au Mali depuis le 11 janvier, un soutien en matière de renseignement, ainsi que des moyens aériens, vols d’avions de transport C-17 et missions de ravitaillement en vol.

    Mais ils ne peuvent pas coopérer directement avec l’armée malienne tant qu’un gouvernement démocratiquemenr élu n’aura pas remplacé les dirigeants actuels, qui ont accédé au pouvoir à la suite d’un coup d’Etat, a souligné M. Coons, président de la sous-commission des Affaires étrangères du Sénat pour l’Afrique.

    On peut espérer une aide supplémentaire des Etats-Unis dans cette région et d’autres, mais (…) la loi américaine interdit une assistance directe à l’armée malienne après le putsch, a déclaré le sénateur à la presse à Bamako.

    Après une pleine restauration de la démocratie, il me semble probable que nous reprendrons notre aide directe à l’armée malienne, a ajouté le sénateur.

    M. Coons se trouve au Mali à la tête d’une délégation du Congrès américain composée de Républicains et de Démocrates pour rencontrer le président intérimaire Dioncounda Traoré et des responsables militaires français et africains.

    Avant le coup d’Etat militaire de mars 2012, l’aide américaine consistait principalement en des missions d’entrainement et la fourniture de matériel comme des véhicules.

    L’assistance militaire reprendrait évidemment d’une manière appropriée aux besoins actuels. Les priorités auront beaucoup changé, a relevé le sénateur.

    La perspective d’une aide militaire américaine accrue après les élections complique encore plus la donne pour ce qui concerne la fixation d’une date.

    Le président Traore avait indiqué qu’il espérait pourvoir organiser des élections d’ici le 31 juillet, mais cette date a été jugée prématurée par certains, compte tenu des problèmes auxquels est confronté le Mali: poursuite des attaques des insurgés, armée profondément divisée, des centaines de milliers de déplacés.

    Le ministre malien de l’Administration territoriale (Intérieur) Moussa Sinko Coulibaly, chargé des élections, a indiqué vendredi que le délai de juillet peut être révisé si nécessaire.

    La France est intervenue militairement au Mali le 11 janvier face à l’avancée vers Bamako des insurgés islamistes qui occupaient le nord depuis dix mois. Elle est le seul pays occidental à avoir engagé des troupes au sol au Mali. Des forces ouest-africaines – la force internationale de soutien au Mali (Misma) – ainsi que des forces tchadiennes devraient prendre le relais avec le déploiement progressif de 6.000 hommes.

    Le putsch militaire et le trouble qui s’en était suivi avait facilité la chute du Nord du Mali aux mains des groupes islamistes.

    (©AFP / 19 février 2013 00h02)

  9. elisabeth 19 mars 2013 à 00:48

    Quatre dirigeants africains dont le Sénégalais Sall reçus par Obama fin mars

    WASHINGTON – Le président des Etats-Unis Barack Obama recevra quatre dirigeants africains, dont le Sénégalais Macky Sall, le 28 mars à Washington, a annoncé lundi la Maison Blanche, en saluant dans leurs pays des démocraties solides et émergentes.

    Les autres leaders avec lesquels s’entretiendra M. Obama seront le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma, la présidente du Malawi Joyce Banda et le Premier ministre cap-verdien José Maria Pereira Neves, a précisé la présidence américaine dans un communiqué.

    Les Etats-Unis ont noué des partenariats forts avec ces pays sur la base de valeurs démocratiques et d’intérêts partagés, a expliqué le porte-parole de M. Obama, Jay Carney.

    De même source, les cinq dirigeants vont discuter du renforcement des institutions démocratiques en Afrique sub-saharienne, ainsi que du développement économique.

    M. Obama a déjà reçu conjointement quatre dirigeants de pays africains à la Maison Blanche, le 29 juillet 2011: les présidents béninois Boni Yayi, guinéen Alpha Condé, nigérien Mahamadou Issoufou et ivoirien Alassane Ouattara. Il leur avait promis que les Etats-Unis resteraient des partenaires inconditionnels des pays africains démocratiques.

    M. Obama, né aux Etats-Unis d’un père kényan et d’une mère américaine, ne s’est rendu qu’une seule fois en Afrique noire depuis sa prise de fonctions début 2009, quand il avait effectué une courte visite au Ghana en juillet de la même année.

    (©AFP / 18 mars 2013 23h07)

  10. AFRICOM / senegal 3 mai 2013 à 00:10

    SENEGAL-AFRIQUE-USA-SECURITE

    Atelier sur la lutte contre l’extrémisme violent dans le Sahel à partir de lundi

    2013-05-02 17:11:11 GMT

    Dakar, 2 mai (APS) – Un atelier sur le rôle de la sécurité et du développement dans la lutte contre l’extrémisme violent dans le Sahel démarre lundi à Dakar, à l’hôtel King Fahd Palace, à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis et du gouvernement du Sénégal, en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de l’Afrique (ACSS), a appris l’APS de source diplomatique.

    Selon un communiqué transmis à l’APS, la cérémonie d’ouverture sera présidée à 11 heures, par Lewis Lukens, ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, et le général Pathé Seck, ministre sénégalais de l’Intérieur, en présence d’ Ahmédou Ould-Abdallah, président du Centre des stratégies pour la sécurité au Sahel et au Sahara qui ‘’délivrera le discours principal’’.

    Prévu jusqu’au 10 mai, cet atelier ‘’regroupera environ 60 participants venant de 13 pays africains, dont des représentants du gouvernement américain et des experts d’organisations internationales telles que le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), et l’Agence américaine pour le développement international (USAID)’’.

    La rencontre ‘’permettra d’aborder le rôle des programmes axés sur le développement pour trouver des solutions aux problèmes de sécurité dans la région du Sahel’’, ajoute le texte.

    La même source souligne que ‘’les experts examineront les moyens de coordonner les efforts pour trouver des solutions à long terme pour préserver la sécurité, la paix et la stabilité des citoyens dans une région qui a longtemps souffert de groupes extrémistes violents’’.

  11. retrouvé le retour 21 août 2015 à 02:22

    «Aucune intervention militaire n’est envisageable dans cette région ni dans le nord du Mali».
    Chiche allez encore mettre le nez dans cette soupe !! ES Le chaos serait chevauché depuis l’Allemagne par cette équipe de nuls, juste capables de faire une propagande drolatique. Tu rêves, la crise qui se prépare va les pousser dehors !!
    Ce blog est génial par ce qu’il analyse mais complètement décalé par les conclusions qu’il met en avant.

    Le plus drôle en ce moment c’est le “Front National” avec le “mariage pour tous Philipot à la barre à la place du père !! Il ne manque plus qu’un transgenre là dedans pour faire encore plus armée de Bourbaki !!

  12. retrouvé le retour 26 juin 2017 à 16:23
  13. Deneen 26 janvier 2019 à 09:31

    All varieties of investments include certain dangers.

  14. Mackenzie 26 janvier 2019 à 11:43

    And that is an investment risk price taking.

  15. Sharyl 26 janvier 2019 à 18:15

    This is true for funding advice as properly.

  16. Natalia 26 janvier 2019 à 23:29

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  17. Janet 27 janvier 2019 à 16:00

    All kinds of investments come with certain dangers.

  18. Edna 27 janvier 2019 à 19:05

    A financial advisor is your planning associate.

  19. Hayden 27 janvier 2019 à 22:05

    If you wish for to improve your know-how only keep visiting this website
    and be updated with the most up-to-date news update posted here.

  20. Penney 8 février 2019 à 09:37

    Thank you to your interest in Investment Recommendation.

  21. Wilford 9 février 2019 à 01:12

    And this is an investment threat value taking.

  22. Libby 10 février 2019 à 16:02

    Thank you to your curiosity in Funding Recommendation.

  23. Dana 11 février 2019 à 01:23

    Thanks on your interest in Funding Recommendation.

  24. Doris 16 février 2019 à 02:43

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  25. bftdutela 16 février 2019 à 15:17

    [url=http://canadianpharmacyecyn.com/]canadian pharmacy review[/url] online viagra canadian pharmacy online

  26. hhfUnsuh 17 février 2019 à 04:55

    [url=http://canadianpharmacyonlinejycx.com/]canada pharmacy online[/url] pharmacy viagra prescription drugs from canada

  27. brxcBease 17 février 2019 à 13:08

    [url=http://canadapharmacyonlineegol.com/]canadian pharmacy meds[/url] viagra jelly canadian online pharmacy

  28. bgcsgriem 18 février 2019 à 02:09

    [url=http://canadianonlinepharmacyhtsv.com/]canadian drug stores[/url] viagra natural canadian pharmacy reviews

  29. dbgcsturl 18 février 2019 à 02:48

    [url=http://canadadrugshtwi.com/]online pharmacy reviews[/url] cheapest brand viagra best canadian pharmacy

  30. hiiphape 18 février 2019 à 07:28

    [url=http://canadapharmacyonlinefako.com/]canada drugs reviews[/url] viagra online trusted online pharmacy reviews

  31. fbhxanync 18 février 2019 à 08:36

    [url=http://canadianonlinepharmacystbm.com/]canadian drug stores[/url] viagra uk sales cialis online pharmacy

  32. brgdstori 18 février 2019 à 16:49

    [url=http://canadianpharmacieshdfc.com/]canada drugs coupon code[/url] purchase viagra canadian pharmacy meds

  33. rghuRooft 18 février 2019 à 19:58

    [url=http://canadapharmacysfzr.com/]canadian pharmacy meds[/url] name brand viagra canadian pharmacy meds

  34. bsfhutela 19 février 2019 à 08:09

    [url=http://canadadrugsonlinewxwe.com/]canadian pharmacy viagra[/url] price viagra canadian pharmacy viagra

  35. tjgSmowl 19 février 2019 à 12:06

    [url=http://canadianpharmacyonlinervii.com/]canadian online pharmacy[/url] order generic viagra my canadian pharmacy

  36. bsfcpsync 19 février 2019 à 17:26

    [url=http://onlinepharmacysrba.com/]canadian pharmacies[/url] buy viagra online at online pharmacy reviews

  37. nilutela 19 février 2019 à 23:01

    [url=http://onlinecilkrd.com/#]cialis online prescription[/url] cialis online no prescription cheap online cialis

Commenter cet article