Le Blog Finance
A la une

Reportage: que penser du gaz de schiste?

Décriés par les uns et encensés par les autres, l’apparition des gaz de schiste est sans conteste l’événement majeur du secteur de l’énergie.
Aux États Unis ces gaz permettent désormais l’autosuffisance et la division du prix par 3 pour les particuliers…
Mais cette exploitation, comme toutes les exploitations, n’est pas sans risques.

D’autre part, les implications des gaz de Schiste sur la géopolitique énergétique et ses rapports de force apparaissent considérables. Leur exploitation bousculerait les forces en présence au détriment de la Russie ou de l’Iran par exemple. Les États Unis qui achetaient massivement du gaz sont devenus auto-suffisants grâce aux gaz de schiste. La crise qui pèse sur la demande, de vastes projets de liquéfaction sont arrivés à maturité au moyen orient, et les gaz de schiste ont fait plonger les prix de gaz de 50%.  Cette baisse ne se repercute cependant pas sur les prix payés par les particuliers compte tenu notamment des mécanismes complexe de fixation du prix du gaz.  En Europe, la Pologne représente la première réserve avec 5300 milliards de M3 soit 3 siècles de consommation domestique. Ce pays a délivré 90 licences d’exploration. La France représenterait la seconde réserve en Europe selon l’agence américaine de l’énergie.

L’équipe du blogfinance.com a tenté de faire progresser le débat, alors pour ou contre les gaz de schiste?

 

Partager cet article

Article de

55 commentaires

  1. Michel Delobel 12 septembre 2012 à 16:45

    Int

  2. francine 20 septembre 2012 à 02:14

    Y’a t’il un moyen de t

  3. Gestion de patrimoine 21 septembre 2012 à 14:07

    Je voudrais tout d’abord remercier l’auteur de ce reportage tr

  4. Gerard Mann 1 octobre 2012 à 08:52

    Certes , on peut surement trouver une m

  5. Rachat de crédit 21 novembre 2012 à 14:12

    Merci pour cet article et la vid

  6. jmdesp 29 novembre 2012 à 12:55

    Il faut quand m

  7. Aziz 10 décembre 2012 à 13:12

    Je pense qu’

  8. Agence immobilière Chamonix 12 mars 2013 à 06:14

    Bonjour ! En Haute Savoie on ne veut pas du gaz de schiste car cela détruirait la beauté de notre région très rapidement !

    Avoir de l’énergie c’est une chose mais éventrer nos montagnes pour cela non !

  9. Agence Immobiliere Antibes 1 mai 2013 à 23:37

    Bonjour,
    les implications des gaz de Schiste sur la géopolitique énergétique et ses rapports de force apparaissent considérables.Toutefois personne n’en voudra à coté de chez soi…

  10. Junior Entreprise 4 mai 2013 à 13:51

    Vidéo plutôt objective et complète. Merci !

  11. bonjourfinance.net 10 mai 2013 à 07:18

    L’exploitation du gaz schiste apporte un nouveau souffle pour l’économie. C’est une grande opportunité pour sortir de la crise. Toutefois, le risque sur l’écosystème est très important.

  12. sylvain 11 mai 2013 à 05:45

    Pourquoi le blog finance ne fait plus d’analyse technique sur le CAC40 ?

    Ces analyses m’éclairer beaucoup.

    Merci

  13. Bourse-Investissements 17 mai 2013 à 00:07

    Il y a également un article sur le gaz de schiste dans le dernier Science & Vie.

    Conclusion, les gisements en France semblent très difficilement exploitables sans risquer d’impacter les nappes phréatiques.

  14. loi duflot 5 juillet 2013 à 10:55

    les gaz de schiste vont être le nouveau problème des gouvernements futurs…et probablement la nouvelle catastrophe sanitaire et écologique. A trop vouloir gagner d’argent, on va sacrifier notre environnement !

  15. retrouvé le retour 13 décembre 2013 à 22:26

    Qui a décidé que le prix du gaz vendu aux particuliers avait été divisé par trois aux USA? Comment peut-on écrire de pareilles contre vérités?

  16. retrouvé le retour 13 décembre 2013 à 22:31

    http://www.gasbuddy.com/gb_retail_price_chart.aspx?time=3

    on peut trouver d’autres sites sans problème !!

  17. el gringo 14 décembre 2013 à 17:00

    Le graphe que vous indiquez est le prix de l’essence à la pompe. Le mot gas tout seul veut dire essence aux Etats-Unis. C’est le diminutif de gasoline.

    Le terme pour le gaz naturel est natural gas dont le cours officiel est le Henry Hub.
    http://www.eia.gov/dnav/ng/hist/rngwhhdm.htm

    Mais le prix payé par un utilisateur final peut encore fortement varier en fonction des capacités de transport (principalement par gazoduc), de la demande en particulier durant l’hiver et des contrats.

  18. retrouvé le retour 14 décembre 2013 à 17:28

    El gringo, merci. Au départ je me basais sur le prix payé par un ami qui est passé d’une maison rachetée après les  » Subprimes » dans une zone à l’Est et qui est maintenant au bord du Pacifique. Il n’a pas vu passer la division du prix du gaz bien au contraire!
    Le vrai problème de cette histoire de fracturation, c’est surtout qu’il s’agit d’une hypothèse qui compare des données incertaines avec des réservoirs donnant à plein rendement.
    Cette propagande qui vise certainement des objectifs plus larges, n’a aucun fondement sérieux, je sens très mal ce Père Noël.

  19. el gringo 14 décembre 2013 à 21:36

    Une des principales différences entre l’Europe et les USA concernent leur capacité de stockage qui permet aux USA de stocker environ 1/6 de sa consommation annuelle et d’assurer leur approvisionnement durant l’hiver.

    En Europe, les capacités de stockage de gaz sont bien plus limitées (environ 3 à 4 jours en France et 7/8 jours en Allemagne). Les pays européens et les prix du gaz resteront encore longtemps dépendant des producteurs de gaz et de leur gazoducs.
    http://www.naruc.org/international/Documents/3B-Fixation%20Des%20Prix%20De%20Gros%20Du%20Gaz.pdf

  20. retrouvé le retour 15 décembre 2013 à 12:51

    Il est bien évident que si l’on va chercher le renseignement à cette source il faut un « hub » de décantation pour filtrer les boues et l’enfumage. La source est aussi fiable pour la fixation des prix que Madoff en son temps.
    Pour ce qui est des « capacités » thermiques nécessaires en hiver pour maintenir les populations « au chaud », il faut comparer ce qui est comparable et voir les moyennes des températures entre les deux rives de l’Atlantique.
    Pour ce qui est des réserves, le sous sol du continent américain est notoirement ravagé par une invraisemblable surexploitation qui est la seule vraie raison du pompage en sauve qui peut du gaz de schiste.
    Il est bien évident que pèpère Harper au Canada, ne distille pas les sables bitumineux et ne revendique pas le Pole Nord pour rien.

  21. retrouvé le retour 15 décembre 2013 à 13:25

    Quelques nouvelles de la « Police Montée » new look de pèpère Harper.

    http://www.edmontonpolice.ca/News/MediaReleases/EPSUniformPolicytoincludehijabheadscarfoption.aspx

  22. http://yahoo-finance.org 20 décembre 2013 à 20:03

    very good, thank you for providing this important information, it is very useful … I have a site http://yahoo-finance.org/ finance and pretty on the Thematic, pleases me that website. Continue to provide quality content. :)

  23. business angel maroc 4 février 2014 à 12:39

    on vous remercie pour ce reportage

  24. retrouvé le retour 8 février 2014 à 21:04

    Encore des nouvelles de pèpère Harper, roi de l’essorage des sables et du gaz de schiste. Les ours n’ont qu’à bien se tenir, et ne parlons pas des bébés phoques chers à nôtre Brigitte nationale. Décidément pépé Staline c’était de la guimauve à côté de ce Monsieur Harpiste.

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/399480/le-fisc-accuse-de-cibler-les-ecologistes?utm_source=infolettre-2014-02-08&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

  25. batiment modulaire 10 mars 2014 à 17:22

    Bonjour,
    il est vrai que l’exploitation du gza de schiste reste problématique mais les nouvelles découvertes scientifiques tendent à montrer que de nouvelles méthodes d’extraction serait respectueux de l’environnement

  26. Cabinet comptable 21 mars 2014 à 08:25

    Personnellement, parler seulement de gaz m’effraie déjà, mais si c’est bénéfique pour les autres je m’en réjouie. Seulement, il faut toujours penser à l’environnement car d’après ce que connaisse c’est la matière la plus destructrice de l’environnement.

  27. Nathalie 4 avril 2014 à 13:03

    Il va de soi que le gaz de Schiste va vraiement tout bouleverser niveau géopolitique et énergétique. Tout comme le petrole, ça va avoir un impact considérable sur le plan internationale.

  28. Sandra Mercier 30 avril 2014 à 17:34

    Ce blog est très intéressant. Avisez-moi par email lors de votre prochain article.

  29. retrouvé le retour 4 mai 2014 à 17:41

    « Bonjour ! En Haute Savoie on ne veut pas du gaz de schiste car cela détruirait la beauté de notre région très rapidement !
    Avoir de l’énergie c’est une chose mais éventrer nos montagnes pour cela non ! »

    C’est sur « y a pas bon » pour l’immobilier en Haute Savoie!!!
    Sarko, pour son retour, a-t-il en vue des forages au Cap nègre, à Neuilly ou dans le XVIème ?
    Toute cette histoire c’est d’un lamentable, en fait le vrai gaz de schiste c’est de faire exploser en vol la Russie et de se servir sur place.
    Pour le reste c’est du pipeau complet tout le monde sait bien que le pétrole pour le nord du continent américain c’est de distiller les dernières gouttes d’énergie fossile dans les sables de l’Alberta

  30. imarentals 7 mai 2014 à 07:13

    This is a really nice reportage. Keep up the good work!

  31. medical translations 12 mai 2014 à 15:04

    Très bon article. Merci beaucoup!

  32. home 21 mai 2014 à 09:08

    Tres vrai! Bon reportage!

  33. ribes 22 mai 2014 à 07:48

    Très intéressant.
    + de science et moins de d’idéologie…
    Mais est-il vraiment possible d’avoir une analyse purement rationnelle?

  34. Forex 28 mai 2014 à 11:48

    En quoi le gaz de schiste a-t-il une influence sur le cours de l’ordre de l’art ou la politique intérieure européenne?

  35. Sandra Mercier 11 juillet 2014 à 18:22

    Thanks ! That ‘s good idea

  36. retrouvé le retour 14 juillet 2014 à 11:05

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/412891/les-petrolieres-s-activent-en-gaspesie

    Le coût de l’énergie augmente, Les énergies fossiles disparaissent, dans de nombreux secteurs des forages pour les réseaux d’eau sont fermés pour cause de contamination, pcb, résidus radioactifs, engrais, etc..

    On annonce tous les jours de nouvelles découvertes d’hydrocarbures minables sur des zones fracturées et déjà explorées mais uniquement pour nous farcir la tête. Pour le moment la crise financière et énergétique qui se prépare se présente comme bien pire que celle initiée en 1929.

    Ce ne sont pas quelques états « religieux » illégitimes et quelques crétins aux USA qui vont contrôler cette machine infernale. Nous devons mettre en place rapidement une véritable Europe en foutant les USA dehors

  37. kindy 16 juillet 2014 à 22:55

    Il faut vraiment faire des essaies pour voir ce que cela nous rapporte. Qui sais que la France peut sortir de la crise avec les gaz de schistes.

  38. ABC option binaire 23 juillet 2014 à 14:08

    Peut etre l’exploitation de cette matiere premiere sur notre territoire sera un jour possible.
    merci pour ces articles et bonne continuation
    Option binaire.

  39. code promo 27 juillet 2014 à 23:55

    C vrais qu’on en a bien besoin.

  40. retrouvé le retour 31 juillet 2014 à 00:28

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/414638/protection-de-l-eau-potable-quebec-laisse-tomber-ristigouche

    Continuons, et pourrissons surtout le premier secteur qui nous rapporte le max de devises, en forant dans des zones touristiques !

  41. olga 31 juillet 2014 à 10:06

    c’est un excellent article .
    j’aime tous ces informations.
    merci pour le partage.

  42. ginet 24 août 2014 à 07:55

    Pas de gaz de schiste. Cela pollue les nappes phréatiques, cela fragilise le sous-sol, cela pollue l’environnement, cela détruit la vie.
    La pénurie de pétrole n’est pas pour demain. C’est un refrain utilisé par les financiers pour justifier la hausse du litre en créant une menace de pénurie, et s’en mettre plein les poches.
    Qu’il faille chercher des autres sources d’énergies, certes, mais comme c’est aux mains des financiers et des pétroliers, on nage en plein imbroglio.
    En attendant pas de gaz de schiste.

  43. Laowai 27 août 2014 à 10:02

    Apres avoir vu l’eau d’un robinet prendre feu prés d’une réserve…. très moyen…

  44. Erick Brunet 12 septembre 2014 à 15:53

    Thank you for your sharing. I like it so much!

  45. Julianne 27 septembre 2014 à 11:44

    bravo pour le reportage, très instructif!

  46. Bforbroker 2 octobre 2014 à 16:22

    Effectivement, c’est vraiment intéressant!

  47. Barbe blanche 12 octobre 2014 à 12:41

    beau reportage

  48. Energie renouvelable 23 novembre 2014 à 17:32

    Je ne pense pas que les réserves françaises soient si importantes, mais repenser notre position vis-à-vis de cette ressource va devenir stratégique dans les année à venir.

  49. Marie 24 novembre 2014 à 11:19

    Bonjour, personnellement je ne suis très partagée sur le sujet. Ce que j’ai pu voir ou lire, ne me convainc pas pour l’instant. Je reste septique surtout d’un point de vu écologique. Quant on voit les dégâts dans les régions aux États-Unis, franchement cela ne donne pas envie !

  50. peintre ain 1 décembre 2014 à 17:24

    Ne pourrait-on pas tester l’exploitation sur une zone déterminée afin d’établir une balance avantages/inconvénients?

  51. retrouvé le retour 2 décembre 2014 à 19:27

    On peut essayer dans les Dombes au milieu des oiseaux, ou alors n’importe où chez les ventres couleur citron !! ou mieux sous les pattes des poulettes de Bresse

  52. daniel 11 décembre 2014 à 11:48

    I really loved the article. Thanks for the share and info!

Commenter cet article