Le Blog Finance

USA / Pensylvanie : la production de gaz de schiste suspendue suite à une explosion

gaz-de-schiste-grandit1.jpgA l’heure ou la bataille fait rage en France en partisans du gaz de schiste et écologistes, la nouvelle est d’importance. Une explosion s’est produite sur un puits de gaz de schiste en Pennsylvanie (est des Etats-Unis), des équipes de secours sont toutefois parvenues à colmater les fuites.

Vendredi, l’impact écologique de l’accident n’avait pu être déterminée. Mais en tout état de cause, la compagnie Chesapeake Energy – une des principaux producteurs de gaz de schiste de la région – a suspendu toutes ses opérations de forage en Pennsylvanie dans l’attente des résultats de l’enquête.

Des milliers de litres de liquides potentiellement toxiques se sont répandus dans une rivière voisine, sans que l’on puisse toutefois connaître l’ampleur de la fuite. Chesapeake a réussi à combler le puits à l’aide de plastique, de boue et de caoutchouc jeudi en fin d’après-midi.

Un porte-parole du département de Protection de l’environnement de Pennsylvanie, Paul Spadoni, a indiqué que des échantillons avaient été prélevés pour déterminer l’étendue et la nature des dégâts. Le puits est situé près de la ville de Canton, à plus de 200 km au nord de Philadelphie.

L’accident remet sur le devant de la scène la polémique autour de la fracturation hydraulique, processus pointée du doigt par les militants écologistes et les riverains qui en dénoncent les dangers.

Pour rappel, la fracturation hydraulique consiste à injecter sous très haute pression un mélange d’eau, de sable et de produits chimiques dans des puits en vue de fissurer la roche, et d’extraire le gaz piégé dans la matrice rocheuse.

Une méthode qui risque de polluer les puits d’eau douce très utilisés par les agriculteurs de la région alors que certains des produits utilisés sont cancérigènes… mais qui permet d’atteindre des gisements très profonds et de trouver un palliatif aux prix élevés du gaz. Tout en procurant du travail aux habitants de régions en proie à un marasme économique.

A noter toutefois, que selon le sénateur républicain de l’Oklahoma Jim Inhofe, la fracturation hydraulique n’a provoqué aucun cas de contamination de nappe phréatique dans son Etat, où la technique est utilisée depuis 1948. S’exprimant à la radio Fox News, il a par ailleurs affirmé que l’accident n’avait “rien à voir avec la fracturation hydraulique”, la fuite s’étant produite en surface.

Forte de ses avantages économiques, la production de gaz de schiste est en pleine croissance aux Etats-Unis. Barack Obama a même fait du gaz naturel la base de sa politique énergétique. Laquelle qui vise à réduire la dépendance du pays envers le pétrole et les émissions de dioxyde de carbone.

A l’heure actuelle, le gaz de schiste représente 23% de la production de gaz naturel aux Etats-Unis, alors qu’il était négligeable en 2004.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

11 commentaires

  1. bestmishu 26 avril 2011 à 10:46

    A l’heure ou la bataille fait rage en France en partisans du gaz de schiste et

  2. BA 27 avril 2011 à 19:26

    Mercredi 27 avril 2011 :
    Irlande : taux des obligations

  3. Eomenos 2 mai 2011 à 16:33

    02/05/2011
    On aimerait conna

  4. immobilier St Ismier 3 mai 2011 à 17:28

    quels sont les suites de cette affaire ?
    Cela pourrait avoir un poids sur ce qu’il se passe en France !?
    Merci
    Magda

  5. elisabeth 22 septembre 2012 à 13:35

    je vous tiens au courant.

Commenter cet article