Le Blog Finance

Goldman Sachs mis en cause dans le scandale des saisies immobilières

foreclosure-scandale.jpgIl y aurait-il une justice dans ce bas monde ? Il est permis de rêver …

La réserve fédérale américaine (FED), banque centrale des Etats-Unis a annoncé jeudi qu’elle envisageait d’imposer une amende à la banque américaine Goldman Sachs pour les “pratiques anormales” de sa filiale Litton Loan Servicing.

Le scandale des saisies immobilières n’a donc pas fini de faire parler de lui …

Même, si Goldman Sachs a vendu lundi cette société impliquée dans un gigantesque scandale, la Fed a toutefois tenu à préciser que la banque “sera responsable du paiement” de toute amende qu’infligera la Fed.

En avril dernier, les régulateurs US avaient rappelé quatorze groupes financiers américains impliqués dans ce scandale, parmi lesquels Bank of America, Citibank, JPMorgan Chase, PNC et Wells Fargo, ainsi qu’une filiale de l’assureur MetLife et la banque britannique HSBC.

Sans toutefois citer Goldman Sachs à cette date.

Mais désormais, la Fed estime que Litton s’est rendu lui aussi coupable de “négligences“, “pratiques anormales”  et autres “comportements fautifs“.

Le scandale des saisies immobilières avait éclaté fin septembre 2010, impulsé par la controverse  sur les signatures dites ”robo signing”   (acceptation quasi à la chaîne de dossiers sans aucune véritable vérification des données ) situation qui avait conduit Bank of America, JP Morgan Chase et Ally Financial à suspendre leurs procédures.

Rappelons que le nombre de saisies immobilières mises en oeuvre par les banques aux Etats-Unis avait atteint un nouveau record en août 2010. Les établissements financiers cherchant alors à « rattraper le retard » accumulé dans le traitement des dossiers hypothécaires en difficulté.
 Les banques avaient saisi 95.364 logements durant cette période, dépassant ainsi de 2% le précédent record établi en mai. Le nombre de procédures de saisie exécutées avait augmenté de 3% sur un mois et de 25% en valeur glissante annuelle.

Pour tenter de redresser la barre, la Fed a imposé jeudi à Goldman Sachs de faire réaliser un audit indépendant de toutes les procédures de saisies qui étaient en cours chez Litton en 2009 ou en 2010, afin de déterminer le montant du préjudice financier causé aux emprunteurs.

En vertu d’un accord signé avec la banque, la réparation de ce préjudice incombera à Goldman Sachs, en plus d’une éventuelle amende.

Sources : AFP, Reuters

Partager cet article

Article de

7 commentaires

  1. BA 2 septembre 2011 à 11:17

    Recapitalisation des banques europ

  2. el gringo 6 septembre 2011 à 22:24

    Les nouvelles r

  3. laëtitia 28 septembre 2011 à 13:56

    Enfin un peu de justice dans ce monde !! :D

  4. el gringo 2 octobre 2011 à 19:01

    Goldman Sachs se pr

  5. el gringo 4 janvier 2013 à 20:57

    Immobilier, blanchiment, Libor : les banques paient cher leurs erreurs

    Les banques s’appr

Commenter cet article