Le Blog Finance

EADS : le Qatar négocie pour entrer au capital

airbusqatar4330-gallois-eads.gifCela aurait pu être Areva, c’est désormais (ou plutöt de nouveau) EADS qui suscite l’intérêt certain des investisseurs du Qatar.

Alors qu’en décembre 2010, le Premier ministre du Qatar avait affirmé que son pays étudiait toujours une entrée dans Areva en cas d’une nouvelle augmentation du capital, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel indique désormais que l’émirat souhaitait entrer au capital du groupe d’aéronautique et de défense européen EADS.

Le journal qui doit paraître lundi, précise par ailleurs que des membres du gouvernement qatari  ont rencontré il y a deux semaines le ministre allemand de l’Economie, Philipp Rösler, pour de premières négociations.

Samedi, une porte-parole du ministère a indiqué pour sa part ne “pas pouvoir s’exprimer sur les négociations en cours“. Toutefois des sources au sein du ministère de l’Economie ont souligné qu’EADS était “une entreprise très attractive et que l’intérêt du Qatar le montrait”.

Toutefois, l’entrée (éventuelle) d’un fonds d’Etat est examinée de manière particulièrement critique en raison de l’enjeu politique et technologique” lié aux activités d’EADS précise-t-on encore.

Selon Der Spiegel, l’émirat souhaite acquérir la moitié des 15% de EADS mis en vente il y a quelques mois par Daimler, lesquels n’ont pas  suscité l’engouement des foules à l’heure actuelle.

Prudente, le gouvernement d’Angela Merkel verrait d’un mauvais oeil l’entrée d’un investisseur étranger et qui plus est n’appartenant pas au domaine privé. La chancellerie serait prête le cas échéant à impliquer sa banque publique Kfw, si l’on en croit le magazine.

En août dernier, une source gouvernementale allemande avait indiqué que le gouvernement allemand s’était mis à la recherche d’un investisseur privé.

Pour rappel, l’actionnariat et la direction d’EADS obéissent à un strict principe de parité franco-allemande. Daimler détenant 15% du capital d’EADS et 22,5% des droits de vote. Côté français, le groupe de médias Lagardère détient 7,5% du groupe, mais souhaite à terme vendre cette participation pour se concentrer sur son coeur de métier. L’Etat français en possède quant à lui 15%.

A la mi-décembre, le Premier ministre du Qatar avait affirmé que son pays étudiait toujours une entrée dans Areva… rappelant toutefois l’existence de conditions pour ce faire.

Mais  si le fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA) était en lice pour une recapitalisation d’Areva, la Présidence française n’a pas accepté les exigences de la QIA sur le prix, son souhait de pouvoir prendre une participation dans les activités minières étant également loin de plaire aux plus hautes instances de l’Etat.

Si l’on en croit la presse, l’Elysée aurait rejeté les exigences du fonds souverain du Qatar,  lequel souhaitait pouvoir convertir ses futures actions Areva en participation dans les mines d’uranium du groupe.

Fin novembre, Anne Lauvergeon, alors PDG d’Areva avait qualifié de question “doublement stratégique ”  la demande du fond souverain qatari sur ce point. “L’uranium est un sujet extrêmement stratégique et l’intégration du modèle d’Areva est aussi un sujet stratégique”, avait-t-elle déclaré.

Peut-être une manière détournée pour l’Iran de se procurer de l’uranium via son partenaire qatari, les deux puissances partageant l’exploitation des plus grands champs gaziers offshores … avions-nous suggéré à l’époque.

Rappelons à toutes fins utiles que le Qatar partage avec l’Iran l’un des plus grands champs gaziers du monde, Pars South dont les majors pétrolières se disputent les concessions, même  s’il n’est pas politiquement correct de  traiter avec Téhéran. Le Qatar pouvant  alors  jouer le rôle  d’intermédiaire .. 

A la mi-novembre, les élus du personnel du comité de groupe européen (CGE) d’Areva avaient déclaré être “hostiles” à l’entrée du fonds souverain du Qatar dans le capital de leur groupe, jugeant ses “exigences” “inacceptables”.

Le fonds Qatari QIA semblerait ne pas être intéressé par la fabrication de réacteurs, l’enrichissement d’uranium et le retraitement. Il aurait précisé son objectif réel de prise de participation dans les activités de mines d’uranium du groupe Areva”, écrivait alors le CGE dans un communiqué. “Le comité considère que cette offre est en contradiction totale avec les besoins de financement du groupe et sa stratégie“, avait-il ajouté.

Partager cet article

Article de

19 commentaires

  1. Silke 26 janvier 2019 à 05:58

    What’s up to all, how is all, I think every
    one is getting more from this web site, and your views
    are nice in support of new users.

  2. Georgianna 26 janvier 2019 à 20:49

    Pretty section of content. I just stumbled upon your site and in accession capital to
    assert that I get in fact enjoyed account your blog posts.
    Any way I’ll be subscribing to your feeds and
    even I achievement you access consistently fast.

  3. Ernestina 26 janvier 2019 à 21:06

    Now it is time to decide your specific investments.

  4. Sherri 27 janvier 2019 à 03:16

    All types of investments include certain dangers.

  5. Quentin 27 janvier 2019 à 10:35

    All sorts of investments include sure dangers.

  6. Ingrid 27 janvier 2019 à 14:27

    And this is an funding danger value taking.

  7. Hosea 27 janvier 2019 à 18:31

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  8. Garfield 27 janvier 2019 à 20:37

    And that is an investment risk price taking.

  9. Gavin 27 janvier 2019 à 20:51

    Financial advisors enterprise is individuals enterprise.

  10. brazilian steakhouse dc 27 janvier 2019 à 22:06

    What a stuff of un-ambiguity and preserveness of valuable know-how about unexpected feelings.

  11. brazil flag coloring page 28 janvier 2019 à 01:15

    Why viewers still make use of to read news papers when in this
    technological globe all is accessible on web?

  12. brazil nuts calories 28 janvier 2019 à 01:29

    I really love your blog.. Pleasant colors & theme.
    Did you build this website yourself? Please reply back as I’m planning
    to create my own blog and would like to know where you got this from or just what the theme is called.
    Thank you!

  13. Jose 5 février 2019 à 16:52

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  14. Bryan 15 février 2019 à 01:50

    Thanks in your curiosity in Funding Advice.

  15. Rashad 17 février 2019 à 01:23

    And this is an investment risk value taking.

  16. Blake 18 février 2019 à 01:21

    All kinds of investments include sure dangers.

  17. Mason 19 février 2019 à 02:44

    Thank you for your interest in Funding Advice.