Le Blog Finance

Arménie/Russie : unies pour le pétrole et l’uranium

Putin_kotcharianSi l’Azerbaïdjan a délibérément choisi de s’affranchir de la tutelle de la Russie, tel n’est pas le cas de l‘Arménie, loin s’en faut, puisqu’elle compte désormais s’allier avec le Grand Frère Russe dans le pétrole et l’uranium.

La Russie promet également d’importants investissements dans le secteur de l’aluminium.

Mais au delà des relations Russie-Arménie, c’est belle et bien une « alliance » Russie-Iran-Arménie qui pourrait être scellée de la sorte avec deux enjeux majeurs : le gazoduc Iran-Arménie et la fourniture d’uranium à l’Iran.

I

Partager cet article

Article de

8 commentaires

  1. Armenian Radio 5 mars 2007 à 19:00

    Il faut parfois faire avec quand on a des voisins un peu relou..

  2. Elisabeth 5 mars 2007 à 20:32

    Oui , rassurez vous, je viens de voir que ce qui motive la Belgique pour faire les yeux doux à Gazprom c’est le commerce des diamants .
    Poutine est véritablement un virtuose du chantage, si l’on peut dire …

  3. attila 23 avril 2007 à 21:31

    EREVAN, 23 avril – RIA Novosti. La Russie participera à la construction d’une nouvelle centrale nucléaire en Arménie, si le gouvernement arménien décide de la construire, a déclaré lundi Sergueï Kirienko, directeur de Rosatom (Agence fédérale russe de l’énergie atomique), au cours d’une conférence de presse commune avec le ministre arménien de l’environnement Vardan Aïvazian.
    “La Russie est prête non seulement à participer à la construction d’une nouvelle centrale nucléaire en Arménie, mais aussi à accorder un financement pour cette construction”, a-t-il ajouté.
    Selon lui, la Russie est disposée à contribuer au programme de mesures qui sera entériné par le gouvernement arménien. “Notre législation est très libérale et moderne, elle permet même aux investisseurs étrangers privés d’investir dans ce domaine”, a indiqué Sergueï Kirienko.
    Une centrale nucléaire fonctionne déjà en Arménie. Mise en service en 1980, elle a été arrêtée en mars 1989 pour des raisons politiques, ensuite remise en service en novembre 1995, au moment d’une grave crise énergétique dans la république.
    Selon les estimations des experts, cette centrale peut fonctionner jusqu’à 2016.
    En septembre 2003, la centrale nucléaire arménienne a été confiée en gestion pour cinq ans à Inter RAO UES filiale de RAO UES (Electricité de Russie) et du consortium Rosenergoatom.
    L’Union européenne, qui insiste sur la mise en sommeil de la centrale nucléaire arménienne, est prête à allouer 100 millions d’euros à cette fin. Cependant, selon les experts arméniens, il faudrait environ un milliard d’euros pour créer des capacités énergétiques alternatives. L’Arménie prévoit de construire une nouvelle centrale nucléaire d’une puissance d’environ 1000 MW. Selon le ministère de l’Energie, ce projet reviendra à environ 1 milliard de dollars. En vue d’attirer le capital étranger privé pour la construction d’une nouvelle centrale nucléaire dans la république, le parlement arménien a annulé le monopole de l’Etat du nucléaire civil.

  4. TOPALIAN TOUCHET Nadine 28 août 2008 à 02:45

    http://www.leblogfinance.com/2007/01/azerbadjanrussi.html
    Dans votre adresse ci-dessus , on se damande bien pourquoi vous nommer cette page “..azerbadjanrussi.html” alors qu’il n’est même pas question un seul instant d’azerbadjan mais bien des relations de la russie vec l’armenie et eventuellement l’iran.
    Confondriez-vous l’armenie avec l’azerbadjan par hasard?

  5. Elisabeth Studer 15 février 2015 à 01:40

    Tsarukian appelle à un changement immédiat de régime

    Répondant à une volonté de répression du gouvernement, le parti Arménie prospère (BHK) de Gagik Tsarukian a exhorté vendredi ses partisans à descendre dans la rue et à renverser le président Serge Sarkissian avec des manifestations soutenues.

    Tsarukian a expliqué qu’il n’était pas découragé par la perspective de perdre son immunité parlementaire et fiscale dans la perspective des inspections de ses nombreuses entreprises qui ont été ordonnées par Sarkissian la nuit précédente. « Je relève le gant et vais me battre jusqu’à la victoire » », a-t-il déclaré dans une réunion d’urgence avec les responsables du BHK.

    “Une situation nouvelle est apparue depuis hier et elle exige une solution. Je crois que la seule solution est un changement complet de régime par la voie d’élections présidentielles anticipées “, a-t-il déclaré dans un discours inhabituellement simple et médiatisé par le BHK après la réunion.

    “Je demande maintenant une mobilisation nationale qui ne devra poursuivre qu’un seul but : obtenir la démission de Serge Sarkissian et se débarrasser de ce gouvernement du mal par toutes les méthodes politiques, juridiques tels que des rassemblements continus, des marches, des manifestations, la désobéissance et ainsi de suite,“ a-t-il dit.

    “Ce régime doit être immédiatement être évincé et nous devons tourner cette page peu glorieuse et honteuse de notre histoire“, a ajouté Tsarukian.

    Le magnat, qui dirige deuxième force parlementaire de l’Arménie, n’a pas fixé de date ou donner d’autres détails de manifestations de rue prévues par lui. Il a indiqué qu’il se réunira avec ses deux principaux alliés de l’opposition, l’ancien président Levon Ter-Petrosian et le chef du parti Zharangutyun Raffi Hovannisian, dans la journée pour discuter “d’un ensemble complet de mesures conjointes.“ La réunion avait commencé dans l’après-midi d’hier.

    Dans son discours, Tsarukian également écarté les allégations de Sarkissian selon lesquelles il serait inapte à gouverner l’Arménie et ne paieraient pas ses impôts. Il a déclaré que le président arménien et ses copains possèdent « des milliards de dollars volés au peuple » au cours des sept années qu’il a qualifiées de désastreuses pour le pays.

    Tsarukian a également affirmé que Sarkissian lui a déclaré une « guerre » après qu’il a refusé de soutenir ses plans visant à modifier la constitution et à transformer l’Arménie en une république parlementaire. Il a révélé que Sarkissian lui a même proposé de devenir le prochain président du pays, un poste en grande partie honorifique, en échange de son soutien pour la réforme constitutionnelle.

    “Je rejette catégoriquement cette approche contre l’Etat parce que l’homme responsable de la régression de l’Arménie ne peut pas avoir de telles ambitions,“ a déclaré Tsarukian. Le projet de réforme vise à permettre à Sarkissian de rester au pouvoir à un autre titre pour le reste de sa vie, a-t-il renchéri.

    Sarkissian a fustigé le leader du BHK, réputé être proche de son prédécesseur Robert Kotcharian, quelques jours seulement après que Tsarukian a menacé publiquement d’une poussée de l’opposition pour un « changement de régime ». Dans un communiqué diffusé plus tôt cette semaine, le BHK et plusieurs autres groupes d’opposition, ont déclaré que les plans de Sarkissian de changement constitutionnel déclencherait manifestations antigouvernementales continues.

  6. official site 7 février 2019 à 18:57

    I just want to mention I’m very new to blogs and really enjoyed your web-site. Very likely I’m want to bookmark your blog . You certainly come with outstanding articles. Kudos for sharing with us your blog site.

  7. Martin Savidge 18 février 2019 à 12:01

    I have a shopping cart site on Joomla. I want to add my wordpress blog to my joomla site. How do i do this? Many sites suggest using a tool called joomblog, but joomla shut that product down because messes with the core modules of the site. . . What do i do?.

  8. John Deere Technical Manuals 19 février 2019 à 01:05

    I’m not certain the place you are getting your information, however great topic. I must spend a while learning more or working out more. Thank you for magnificent info I was searching for this info for my mission.