Le Blog Finance

L’Arabie saoudite, soutien indirect des Gilets jaunes

L’Arabie saoudite, soutien indirect des Gilets jaunes

Soutien quelque peu inattendu aux Gilets jaunes : l’Arabie saoudite ! Prêchant très certainement pour sa paroisse, ne rêvons-pas …. le pays a appelé les Etats à avoir la main légère en matière de fiscalité portant sur les hydrocarbures. Souhaitant ainsi montrer sa volonté de ne pas accabler les consommateurs …
Mais au final, les Saoudiens pourraient redouter que les cours du pétrole ne puissent augmenter aussi fortement que désiré … toute hausse du cours du brut étant désormais susceptible de provoquer la colère des peuples – le carburant du 21 ème siècle étant le pain du 18 ème siècle -  ils redoutent en effet que la place de plus en plus importante prise par les taxes dans le prix à la pompe n’ampute leurs propres revenus.

Cet appel de l’Arabie saoudite intervient en effet alors que les principaux pays producteurs de pétrole ont décidé vendredi de réduire leur production afin de soutenir les cours.

“Beaucoup de consommateurs souffrent du coût élevé de l’énergie”, a reconnu le ministre saoudien de l’Energie, Khaled al-Faleh, à l’issue d’une réunion de l’Opep (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et de ses partenaires dont la Russie.

“Je profite de l’occasion pour appeler les nations consommatrices à y aller doucement avec les taxes”, a-t-il ajouté. Précisons à cet égard que dans la majorité des pays la fiscalité représente plus de la moitié du prix des carburants.

Le prix du brut ne pouvant dépasser une « limite  acceptable » pour le consommateur final, les prélévements fiscaux réalisés par les Etats grève d’autant la manne pétrolière des pays producteurs.

M. al-Faleh a par ailleurs déclaré que Ryad n’avait pas pour objectif de faire flamber les cours. Et qu’au contraire, il était même prêt à accroître les volumes mis sur le marché si une catastrophe affectait la production mondiale. “Nous ne resterons pas inactifs et ne laisserons pas le monde sans approvisionnement”, a-t-il ainsi indiqué.

S’exprimant dans un tweet mercredi dernier, Donald Trump a pour sa part exhorté l’Opep à maintenir un niveau de production élevé, estimant que “le monde ne veut pas voir, et n’a pas besoin, des prix plus élevés du pétrole”.

Sources : AFP

Elisabeth Studer – 8 décembre 2018 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Pétrole : accord de réduction de production prolongé entre Russes et Saoudiens

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. retrouvé le retour 8 décembre 2018 à 22:08

    Oui ES l’équipe des étrangleurs-démembreurs, c’est un peu comme les gilets jaunes et moi je vogue vers le pays du Père Noël et toi tu es un clone comme le président du Nigéria ?

    ;( ;(

Commenter cet article