Le Blog Finance

Chris Liddell, ancien de Microsoft pour remplacer Gary Cohn ?

Elisabeth Studer Actualités, Economie Un commentaire
Chris Liddell, ancien de Microsoft pour remplacer Gary Cohn ?

Chris Liddell, bientôt à la Maison Blanche ? C’est ce que laissent entendre des rumeurs circulant dans l’entourage de Donald Trump. Cet ancien dirigeant de Microsoft et de General Motors ferait en effet partie des potentiels candidats à la succession de  Gary Cohn au poste de conseiller économique du président des Etats-Unis.

Rappelons en effet que Gary Cohn – ancien de la banque Goldman Sachs – a préféré prendre la porte de sortie après la décision de Donald Trump d’imposer des droits de douane sur l’acier et l’aluminium.

Selon un responsable de la Maison blanche, Chris Liddell a su faire reconnaître ses valeurs auprès de l’équipe entourant le président grâce à son travail sur des projets, liés notamment à la modernisation des technologies de l’information. L’ancien dirigeant a pu ainsi démontrer ses capacités à coordonner les différentes agences gouvernementales.

Depuis qu’il a rejoint l’équipe de Donald Trump en janvier 2017, l’ancien directeur financier de Microsoft a ainsi dirigé les différentes actions lancées par le président en vue de moderniser ce secteur de la Maison Blanche – de la procédure d’achat des technologies jusqu’aux services fournis aux citoyens pour leur permettre d’interagir avec le gouvernement.

Une tâche loin d’être facile et une question éludée par les administrations tant démocrates que républicaines durant des années.

Chris Liddell a néanmoins tenté de donner un nouvel élan à ce domaine, s’efforçant notamment de mettre en place l’American Technology Council, groupe réunissant des fonctionnaires fédéraux et de cadres de l’industrie technologique qu’il a aidé à mettre en place en juin 2017. Des mois plus tard, l’équipe de Liddell poursuit son avancée via des réformes qui pourraient permettre à des entreprises comme Amazon de vendre leurs systèmes de cloud à Washington.

Autres candidats potentiels : Peter Navarro, d’ores et déjà conseiller de Trump sur le commerce. C’est notamment lui qui a encouragé le milliardaire à imposer de nouvelles barrières douanières. Il a néanmoins déclaré qu’il n’était pas intéressé par le poste. Figure également en bonne place l’économiste conservateur Larry Kudlow.

Sources : Reuters, Recode

Elisabeth Studer – 11 mars 2018 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. retrouvé le retour 12 mars 2018 à 07:55

    ES regarde comme c’est compliqué la phynence !! dans le Figaro :) :)
    ” Outre les trois directeurs du groupe Partouche, trois autres personnes sont soupçonnées d’avoir joué un rôle d’intermédiaire. Parmi eux figurent six hommes et une femme ”
    Six hommes et une femme c’est un chiffre fétiche, donc 7 :)
    Sans doute le miracle de la multiplication des choses !!

Commenter cet article