Le Blog Finance

Départ à effet immédiat de Raj Nair, patron de Ford Amérique du Nord

Départ à effet immédiat de Raj Nair, patron de Ford Amérique du Nord

Raj Nair, président de Ford Amérique du Nord, a quitté mercredi le constructeur suite à des plaintes pour “comportement inapproprié”, selon un communiqué du constructeur.

Ford a en effet indiqué qu’une enquête interne avait révélé que “certains comportements de Raj Nair étaient incompatibles avec le code de conduite de l’entreprise”. Sans fournir toutefois de plus amples informations sur la nature des fautes reprochées à celui qu’il considérait encore il y a quelques heures comme un éminent salarié. Reste que le départ est à effet immédiatement. Laissant entrevoir l’ampleur des éléments reprochés.

Selon Jim Hackett, directeur général de Ford, le constructeur a pris cette décision après un examen minutieux. Ajoutant que Ford était profondément engagé à assurer une culture mêlant sécurité et respect et qu’il attendait de ses dirigeants qu’ils respectent pleinement ces valeurs.

Dans sa déclaration, Raj Nair a déclaré pour sa part être sincèrement désolé de ne pas avoir toujours fait preuve d’un comportement de leadership conforme aux principes que la société et lui ont toujours fait leurs. Tout en renouvelant sa confiance dans le personnel de Ford et leur souhaitant bonne continuation.

Avant d’être nommé à ce poste en mai 2017, Raj Nair était le responsable de développement produits et directeur technique de Ford. Il a notamment supervisé le lancement de la supercar GT 2016, du F-150 carrosserie aluminium  et de la Mustang 50e anniversaire.

Reste que le mandat de Nair en tant que chef de produit  n’avait pas été sans accroc. Ford a ainsi dû à deux reprises faire face aux réclamations liées au kilométrage du cross-over C-Max et rembourser les propriétaires lorsque le véhicule n’avait pu atteindre les limitations initialement annoncées.

Raj Nair a débuté chez Ford en 1987 en tant qu’ingénieur de lancement des opérations carrosserie et assemblage et a par la suite occupé divers postes dans le cadre de plus de 11 programmes de véhicules et dans 13 usines d’assemblage distinctes. Il a également travaillé sur des missions en Europe, en Amérique du Sud et en Asie-Pacifique.

L’ancien patron ne part pas les mains vides puisque quelques jours avant que Jim Hackett ne soit nommé PDG, en 2017, Ford lui a décerné un bonus de 5 millions de dollars, somme dont il pourra disposer pleinement en mai 2020.

Sources : Automotive News

Elisabeth Studer, le 22 février 2018  – www.leblogfinance.com

 

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. Greffe capillaire tunis 23 février 2018 à 21:14

    Ben c’est attendu comme décision

  2. retrouvé le retour 24 février 2018 à 06:49

    Maintenant que Cahusac est à terre Ben Ali dit Baba et les quarante voleurs us/Saoud devraient lui venir en aide. Au contraire voila Greffe capillaire Tunis qui vient lui piquer des clients !!

  3. cheatsgolfclash 4 avril 2018 à 11:50

    So it is the way here to get the golf clash resources here.

Commenter cet article