Le Blog Finance

Perquisitions chez Daimler et Bosch liés au dieselgate

Après Volkswagen, Renault, PSA, Fiat, GM,  la justice pointe désormais du doigt Daimler. L’équipementier Bosch est également pris dans la tourmente. Le parquet de Stuttgart a ainsi annoncé mardi avoir procédé à des perquisitions dans une dizaine de locaux du constructeur automobile Daimler situés en Allemagne. Des soupçons de fraude sur les émissions polluantes pèsent sur lui. Jeudi le journal allemand Handelsblatt a indiqué pour sa part que les procureurs allemands qui ont effectué des perquisitions chez le constructeur allemand enquêtent également sur des salariés de Bosch.

Les uns après les autres, les constructeurs automobiles sont pris la main dans le sac ou du moins sont fortement soupçonnés d’avoir agi contre la législation régissant la motorisation diesel. L’affaire du dieselgate prend ainsi chaque jour un peu plus d’ampleur. Tant et si bien qu’on peut raisonnablement se demander si la tricherie est devenue la norme, ou si, plus simplement, les normes comportent un tel niveau d’exigences qu’elles s’avèrent quasi impossibles à respecter. Ce qui le cas échéant, devrait en toute logique – voire intelligence – conduire à une remise à plat en vue de les adapter.

Le parquet a tout d’abord précisé dans un communiqué que dans le cadre de l’opération 23 enquêteurs et environ 230 agents des services de la police criminelle du Land de Bade-Wurtemberg ont opéré des perquisitions dans onze bâtiments appartenant à Daimler et situés dans le Bade-Wurtemberg, à Berlin, en Basse-Saxe et en Saxe. La justice y a recherché des “documents probants et matériels de stockage de données” lui permettant d’étayer son enquête a-t-il été également précisé. Ouverte en mars dernier, la procédure vise des employés de Daimler AG, soupçonnés de “fraude” et de “publicité mensongère” sur les niveaux de pollution réelle des véhicules diesel du constructeur.

Citant un porte-parole du parquet de Stuttgart, le journal Handelsblatt indique par ailleurs que la justice allemande enquête sur des salariés de Bosch, « soupçonnés de complicité active dans le cadre de l’affaire Daimler“. Le quotidien tient à préciser que cette nouvelle enquête est différente de la celle réalisée sur Bosch en 2015 liée au scandale des tests des émissions polluantes pointant du doigt Volkswagen. Toujours selon la presse allemande, un porte-parole de Bosch a confirmé l’ouverture d’une deuxième enquête, ajoutant que l’équipementier coopérait avec les autorités. Rappelons qu’au début de cette année, l’équipementier a conclu aux Etats-Unis un accord prévoyant le versement de 327,5 millions de dollars aux propriétaires de Volkswagen diesel équipés d’un système de fraude.

Si à l’heure actuelle, Daimler exprime sa volonté de coopérer pleinement avec les autorités, néanmoins, il ne souhaite pas s’exprimer davantage sur la procédure en cours ni fournir de plus amples éléments sur le déroulement actuel de l’enquête, en particulier sur le nombre et la qualité des personnes employées chez Daimler visées par la la justice.  Dans l’entourage du constructeur, on tient tout de même à préciser que l’enquête ne vise pas des membres du directoire du groupe.

A noter toutefois que Daimler avait d’ores et déjà mentionné dans son rapport comptable du premier trimestre, que des perquisitions étaient envisageables. Même si lors de l’ouverture de l’enquête le concernant, le constructeur avait souligné que les mesures réalisées par les autorités allemandes sur ses véhicules n’avaient montré aucune infraction.

Reste que le constructeur doit également faire face à une série de plaintes en action collective aux Etats-Unis. Il lui est reproché de publicité mensongère sur les rejets de gaz toxiques de ses véhicules diesel.

Sources : AFP, Handelsblatt, Reuters

Elisabeth Studer – 27 mai 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

16 commentaires

  1. retrouvé le retour 28 mai 2017 à 22:29

    Pensez-vous qu’Emmanuel Macron obtiendra la majorité absolue à l’Assemblée nationale ?
    Par Mis à jour le 28/05/2017 à 12:16 Publié le 28/05/2017 à 12:14

    28522 Votants
    51% Oui
    50% Non

    Trop fort le Figaro !! Certainement une triche de type Daimler & Bosch

  2. ES 28 mai 2017 à 22:35

    joli, effectivement !!!!

  3. ES 28 mai 2017 à 22:36

    et dire qu’un candidat LR-EM est un mathématicien reconnu !!

  4. Lyle 25 janvier 2019 à 15:58

    Thankfulness to my father who informed me regarding this blog, this webpage is
    actually amazing.

  5. brazil flag vector 26 janvier 2019 à 02:23

    This website was… how do I say it? Relevant!!
    Finally I’ve found something which helped me. Many thanks!

  6. Maryjo 27 janvier 2019 à 04:21

    Hello just wanted to give you a quick heads up and let you
    know a few of the pictures aren’t loading correctly. I’m not sure why but I think
    its a linking issue. I’ve tried it in two different browsers and both show the same results.

  7. Von 27 janvier 2019 à 11:03

    A monetary advisor is your planning accomplice.

  8. brazil flag colors 28 janvier 2019 à 00:23

    I love what you guys are up too. This kind of clever work and exposure!
    Keep up the good works guys I’ve included you guys to my own blogroll.

  9. Gordon 28 janvier 2019 à 07:24

    Outstanding post however , I was wanting to know if you could write a litte more on this subject?
    I’d be very grateful if you could elaborate a little bit further.
    Bless you!

  10. brazil nuts cholesterol 28 janvier 2019 à 08:07

    I’m gone to tell my little brother, that he should also visit this website on regular basis to obtain updated from hottest gossip.

  11. Lorenza 6 février 2019 à 03:41

    And this is an funding risk worth taking.

  12. Etsuko 6 février 2019 à 04:29

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  13. Jamison 6 février 2019 à 21:21

    And that is an funding risk worth taking.

  14. Colleen 15 février 2019 à 02:14

    All types of investments come with sure risks.

  15. Markus 17 février 2019 à 02:54

    Monetary advisors business is individuals business.

  16. Betty 19 février 2019 à 04:11

    Monetary advisors enterprise is individuals business.

Commenter cet article