Le Blog Finance

Trump remet en cause l’interdiction de l’exploitation de pétrole et gaz en Arctique

Notre planète –  et tout particulièrement l’Arctique -  a du souci à se faire …. Le climato-sceptique Donald Trump a déclaré vendredi qu’il souhaitait favoriser l’exploration et l’exploitation offshore de pétrole et de gaz. En vue d’associer l’acte à la parole, il a parallèlement signer un décret ordonnant un réexamen des restrictions imposées par Barack Obama, notamment en Arctique.

“Notre pays a la chance d’avoir des ressources naturelles incroyables, parmi lesquelles des réserves abondantes de gaz et de pétrole offshore”, a-t-il ainsi souligné, déplorant que le gouvernement fédéral ait interdit “l’exploration et la production dans 94% de ces zones”. Selon lui, une telle politique «prive potentiellement » les Etats-Unis de milliers d’emplois et de milliards de dollars de richesse” … mettant encore une fois emploi et croissance au cœur de ses propos et de sa vision pour le moins court terme. Sans n’aborder aucunement les conséquences que l’exploitation de telles ressources pourraient avoir sur l’environnement et le climat.

L’objectif du décret est “de permettre un développement responsable des zones offshore qui fera rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat et créera des emplois pour les employés américains, a-t-il précisé. Une manière de tenter de financer les réformes fiscales si prometteuses ?

Pour rappel, quelques semaines avant son départ de la Maison-Blanche, Barack Obama avait interdit tout nouveau forage de gaz ou de pétrole dans de vastes zones de l’océan Arctique. Il est vrai que l’ancien Président US avait fait de la lutte contre le changement climatique l’une de ses priorités, ce qui est loin d’être le cas de Donald Trump.

Barack Obama s’était alors appuyé sur une loi de 1953 (Outer Continental Shelf Lands Act) qui donne aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploitation d’hydrocarbures. Il avait ainsi interdit de manière permanente tout nouveau forage au large de l’Alaska, bannissant de telles pratique sur plus de 50 millions d’hectares incluant toutes les eaux américaines de la mer des Tchouktches et une large partie des eaux américaines de Beaufort. Il avait également annoncé l’interdiction de tout forage dans 31 canyons sous-marins dans l’Atlantique.

Greenpeace indiquait alors : «  Par cette initiative, Obama donne l’impression de vouloir protéger le pôle Nord contre la présidence de Donald Trump. Le futur président américain est en effet un climatosceptique qui ne cache pas ses intérêts avec l’industrie des combustibles fossiles. Il a ainsi récemment nommé le CEO du géant pétrolier ExxonMobil à la tête de l’agence américaine pour l’environnement. » Tout en restant aussi lucide que déterminé en s’interrogeant ainsi  : « cette décision ne risque-t-elle donc pas de passer à la trappe dès l’année prochaine ? » Avant de conclure : « s’il est probable que Trump tente d’annuler le projet d’Obama, il devra pour cela aller en justice ou convaincre le Congrès d’adopter une nouvelle loi. Qu’il essaie seulement. En ce qui nous concerne, il devra d’abord aussi nous passer sur le corps. »

En vue de faire barrage au décret, une motion a été aussitôt adoptée dans le comté de Los Angeles, en Californie. Cet État progressiste s’oppose aux politiques de l’administration Trump sur de nombreux sujets dont l’immigration et l’environnement. “Le décret du président menace nos plages, nos ports et canaux, nous devons nous élever pour protéger notre environnement en combattant cette mesure destructrice et dangereuse”, a affirmé à cette occasion Mike Bonin, membre du conseil de la vaste agglomération. Présentant la motion en urgence vendredi, évoquant les marées noires de Santa Barbara en 1969 et de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010.

En octobre 2016, des organisations de défense de l’environnement avaient porté plainte contre la Norvège en vue de protester contre l’autorisation de la prospection pétrolière dans les eaux arctiques de la mer de Barents et obtenir juridiquement gain de cause. L’ONG norvégienne Natur og Ungdom (Nature et Jeunesse) ainsi que Greenpeace estiment en effet que le gouvernement norvégien a tant violé l’Accord de Paris sur le climat que la Constitution norvégienne en attribuant de nouvelles licences d’exploration dans l’Arctique.

« Nous ferons valoir que le gouvernement norvégien a une obligation de tenir ses promesses climatiques et nous invoquerons le droit du peuple à un environnement sain pour notre génération et les suivantes garanti par l’article 112 de la Constitution norvégienne », avait déclaré Ingrid Skjoldvaer, porte-parole de Natur og Ungdom, dans un communiqué commun des deux ONG. Ajoutant : « ce sera la population contre le pétrole de l’Arctique ».

La colère des deux organisations faisaient suite à l’attribution en mai 2016 de dix licences (couvrant au total 40 blocs) à 13 groupes pétroliers dont le géant norvégien Statoil, les américains Chevron et ConocoPhillips, l’allemand DEA, le japonais Idemitsu, le britannique Centrica, le suédois Lundin, l’autrichien OMV et le russe Lukoil.

Si depuis 1994 le pays scandinave n’avait ouvert aucune nouvelle région à l’industrie d’hydrocarbures, la baisse de sa production pétrolière – laquelle a été divisée de moitié depuis 2000 – et la faiblesse du cours du baril auront certainement fait pencher la balance, les revenus de l’Etat diminuant en fonction du contexte actuel.

Le ministre norvégien du Pétrole et de l’Énergie, Tord Lien, avait quant à lui indiqué dans un communiqué que l’opération « contribuera à l’emploi, à la croissance et à la création de valeur en Norvège. » …. Vaste sujet cher à Donald Trump ….

Statoil avait déclaré pour sa part envisager de commencer les forages dès l’année prochaine. « Si nous trouvons quelque chose, cela pourrait impliquer des ressources considérables », avait souligné en mai 2016 un haut responsable du groupe, Jez Averty, dans un communiqué.

Alors que l’une de ces zones est la plus septentrionale jamais ouverte à la prospection par la Norvège, les ONG s’inquiètent de sa proximité avec les limites de la banquise, barrières naturelles elles aussi sujet à discussion, comme on devait s’y attendre.

Les défenseurs de l’environnement s’interrogent sur la politique menée par la Norvège avait été l’un des premiers pays à ratifier l’Accord de Paris qui a pour ambition de limiter en dessous de 2°C, voire à 1,5°C, la hausse des températures mondiales.

« Signer un accord international sur le climat tout en permettant des forages pétroliers dans l’Arctique est un acte dangereux d’hypocrisie », avait ainsi estimé Truls Gulowsen, responsable de Greenpeace Norvège.

« Nous ne pouvons risquer un Deepwater Horizon en mer de Barents, une région à l’écosystème riche mais fragile », avait-il déjà déclaré en mai 2016, faisant référence à l’accident d’une plate-forme qui avait tué 11 personnes et provoqué une gigantesque marée noire en 2010 dans le Golfe du Mexique. « A Paris, les dirigeants du monde entier se sont engagés à maintenir la hausse des températures sous 1,5 degré », avait-t-il ajouté. Poursuivant : « si l’on veut atteindre cet objectif » fixé dans le cadre de la COP21, « on ne peut chercher du pétrole et du gaz naturel dans l’Arctique. »

Hors des glaces grâce aux influences du Gulf Stream, les eaux ouvertes à la prospection, en particulier celles proches de la Russie, sont considérées comme offrant de larges potentiels par l’industrie pétrolière, permettant l’accès à de nouvelles ressources alors que la production terrestre ne cesse de décliner depuis le pic atteint en 2000.

Le gâteau semble trop alléchant pour que pays et majors pétrolières puissent y résister …

Alors que Etats-Unis, Canada, Norvège, Russie et Danemark sont les cinq états riverains de l’océan Arctique , la zone s’avère pleine de ressources. Si pendant longtemps, elle a seulement été exploitée sur des bassins anciens, l’épuisement des gisements mondiaux rendent l’Arctique beaucoup plus attractive… D’autant plus que 23 % du PIB de l’Arctique provient du secteur pétrolier. La mer de Barents renfermerait 400 millions de tonnes de pétrole, le Bassin Timan-Petchora étant quant à lui susceptible de renfermer 700 autres tonnes, sans compter le plus important gisement, exploité par Total, au niveau de Khariaga. La zone est également source de gaz.

Sources : AFP, Statoil, Notreplanete, La Croix

Elisabeth Studer – 29 avril 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

30 commentaires

  1. Elisabeth Studer 1 mai 2017 à 23:01

    Des séismes secouent la frontière entre Alaska et Yukon

    Montréal – Plusieurs tremblements de terre de magnitude supérieure à 6 sur l’échelle ouverte de Richter ont été enregistrés lundi dans le sud-est de l’Alaska, à la frontière avec le territoire canadien du Yukon, a annoncé l’Institut américain d’études géologiques (USGS).

    L’épicentre de la première secousse, survenue à 12H31 GMT, a été localisé à 83 kilomètres au nord-ouest de la localité de Skagway, en Alaska, quasiment à la surface. Elle a été suivie d’une série de répliques dont la plus puissante a atteint une magnitude de 5,2.

    Au Yukon, environ 8.000 personnes ont été privées d’électricité pendant environ deux heures dans plusieurs localités, selon le quotidien Yukon News.

    “L’électricité a été rétablie pour la plupart de nos clients” vers 09H00 locale (16H00 GMT), a annoncé la compagnie ATCO Electric.

    Des ingénieurs ont aussi rapidement été dépêchés pour vérifier la structure des barrages hydro-électriques et des unités de gaz liquéfié du territoire, selon la société Yukon Energy.

    Cette inspection a été réalisée également dans une école de la capitale Whitehorse, où des fissures sont apparues, a indiqué le gouvernement local.

    Le gouvernement canadien “surveille attentivement” la situation, a dit le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale.

    Après la première secousse, un second tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 a suivi dans la même région, deux heures plus tard.

    L’épicentre de ces secousses se situait à 141 km au sud-ouest de Whitehorse, au Yukon, selon l’organisme Séismes Canada.

    La puissance du premier séisme avait été revue à la baisse (magnitude de 6,5 annoncée initialement) tout comme sa profondeur (2,2 km au lieu de 100 mètres). Le second séisme s’est produit à 10 kilomètres de profondeur.

    (©AFP / 01 mai 2017 21h48)

  2. Elisabeth Studer 1 mai 2017 à 23:03

    9 mars 2017
    Un gisement de pétrole d’environ 1,2 milliard de barils «récupérables» a été découvert en Alaska, a annoncé jeudi la compagnie pétrolière espagnole Repsol, soulignant qu’il s’agit de «la plus grande découverte conventionnelle d’hydrocarbures des 30 dernières années sur le sol américain».

    Ce résultat est à mettre sur le compte de Repsol et d’Armstrong Energy, son partenaire américain, a précisé un porte-parole. Cette découverte représente «un potentiel maximal de 120 000 barils par jour», a précisé la compagnie espagnole dans un communiqué. A titre de comparaison, les Etats-Unis, premiers producteurs de pétrole en 2015, ont extrait cette année-là un peu plus de 12 millions de barils par jour. Ce nouveau gisement représenterait donc environ 1% de la production quotidienne américaine.

    Le porte-parole a souligné qu’il s’agissait de la plus importante découverte de la compagnie espagnole depuis le gisement de Perla au Venezuela, en 2009.
    Début de la production espéré en 2021

    Les deux compagnies ont réalisé la découverte dans deux puits distincts. La production de cette zone, nommée Pikka, pourrait commencer en 2021. Repsol en exploiterait 49% contre 51% pour Armstrong.

    Cette découverte, dans la région de North Slope (nord de l’Alaska), qui était considérée comme en déclin, pourrait permettre à Repsol de relever la tête après des années difficiles, notamment suivant son départ de Libye, pays où elle produisait 340 000 barils par jour.

  3. Eusebia 25 janvier 2019 à 00:24

    This information is worth everyone’s attention. How can I find out more?

  4. brazil nuts amazon 26 janvier 2019 à 00:34

    If you desire to take a good deal from this paragraph then you have to
    apply such methods to your won webpage.

  5. brazil flag meaning 26 janvier 2019 à 01:54

    First off I would like to say great blog! I had a quick question which I’d like
    to ask if you don’t mind. I was curious to know how you center yourself and clear your head prior to writing.
    I have had difficulty clearing my mind in getting my ideas out.
    I do take pleasure in writing but it just seems like the first 10
    to 15 minutes are wasted simply just trying to figure out how to begin.
    Any recommendations or hints? Many thanks!

  6. Angelo 27 janvier 2019 à 00:36

    Now it’s time to decide your specific investments.

  7. Dave 27 janvier 2019 à 03:13

    All forms of investments come with certain risks.

  8. Aleida 27 janvier 2019 à 06:40

    Financial advisors enterprise is individuals business.

  9. Randell 27 janvier 2019 à 16:39

    This is true for investment recommendation as well.

  10. brazilian wax spa 27 janvier 2019 à 18:33

    I’ll right away grab your rss feed as I can’t to find
    your e-mail subscription hyperlink or e-newsletter service.
    Do you’ve any? Please allow me understand so that I may subscribe.
    Thanks.

  11. brazilian wax near me 27 janvier 2019 à 20:54

    Thanks for sharing your thoughts on brazil flag facts.
    Regards

  12. Abby 28 janvier 2019 à 00:55

    I know this if off topic but I’m looking into starting my own blog
    and was wondering what all is needed to get setup? I’m assuming having a blog like yours would cost
    a pretty penny? I’m not very internet smart so I’m
    not 100% certain. Any recommendations or advice would be greatly appreciated.
    Thank you

  13. brazil flag colors 28 janvier 2019 à 08:26

    Howdy! Someone in my Facebook group shared this site with us so I
    came to check it out. I’m definitely loving the information. I’m bookmarking and will be tweeting this to my followers!

    Exceptional blog and brilliant design.

  14. Chauncey 5 février 2019 à 17:21

    And this is an funding threat worth taking.

  15. Abbie 5 février 2019 à 17:42

    Investors do pay direct and oblique prices.

  16. Kasey 5 février 2019 à 17:47

    All varieties of investments include certain risks.

  17. Lanora 7 février 2019 à 05:55

    All types of investments come with sure dangers.

  18. Marlon 7 février 2019 à 06:53

    All types of investments include certain dangers.

  19. next 7 février 2019 à 16:47

    I just want to tell you that I am beginner to blogs and truly enjoyed your blog site. Most likely I’m planning to bookmark your website . You really come with awesome articles and reviews. With thanks for sharing your web-site.

  20. Alphonse 9 février 2019 à 03:15

    Thanks for your interest in Funding Advice.

  21. Pearlene 9 février 2019 à 03:19

    Thank you to your interest in Funding Advice.

  22. Jacques 10 février 2019 à 14:37

    Thanks for your interest in Funding Advice.

  23. Brett 10 février 2019 à 15:06

    A financial advisor is your planning companion.

  24. Stacia 10 février 2019 à 15:14

    Now it is time to pick your specific investments.

  25. Juana 11 février 2019 à 09:16

    Thank you for your curiosity in Investment Recommendation.

  26. John Deere Service Manuals 11 février 2019 à 19:48

    When I visit this site there’s new things and improved will be able to study from. Haha I’ve experienced your source code too many times to master how you’re doing things so we could wear them my site. Thanks! I can teach you about methods to easy.

  27. Elisa 16 février 2019 à 01:07

    A monetary advisor is your planning partner.

  28. Hilario Lohn 16 février 2019 à 11:43

    I have heard that you can make money from blogging, but i really don’t understand the concept. How do you make the money? How much can you make? Is it hard? Is it easy? Is it time consuming? Is it worth it? If you could answer that would be great, thanks..

  29. Mack Littleton 18 février 2019 à 20:45

    Is downloading a copyright content through rapidshare & megaupload is illegal in uk?

  30. John Deere Diagnostic and Test Manuals 19 février 2019 à 15:51

    Oh my goodness! a great post dude. Thanks a ton However I’m experiencing trouble with ur rss . Do not know why Struggle to register for it. Is there any person getting identical rss problem? Anyone who knows kindly respond. Thnkx