Le Blog Finance

PSA : l’Etat vend sa participation à Bpifrance

Du nouveau dans l’actionnariat de PSA. L’Agence des participations de l’État (APE) a annoncé lundi la cession à la banque publique Bpifrance de la totalité des titres du groupe automobile qu’elle détenait. L’équivalent d’un montant de 1.920 millions d’euros seront ainsi transférés dans le cadre de l’opération.

L’APE a précisé dans un communiqué que la transaction portait sur 12,7% du capital et 18,5% des droits de vote de PSA et qu’elle représentait une plus-value de 1,12 milliard d’euros pour l’Etat. Selon ses propres termes, le transfert à Bpifrance a lieu « dans le cadre d’un reclassement à l’intérieur du secteur public ». La banque publique d’investissement est en effet détenue à parts égales par la Caisse des dépôts et l’APE.

“Le produit servira à financer les investissements de l’État actionnaire”, ajoute-elle par ailleurs. Selon Bercy, les sommes ainsi générées serviront “très probablement” à recapitaliser EDF et Areva. L’Etat s’est en effet engagé à injecter 7,5 milliards d’euros dans la filière nucléaire en 2017. 3 milliards devront être consacrés à la recapitalisation d’EDF lancée début mars, 4,5 milliards étant prévus pour celle d’Areva, planifiée en juin.

A noter que cette opération intervient trois ans après l’entrée de l’Etat au capital de PSA en vue de sauver le constructeur de la faillite. Elle prendra effet à l’issue du vote en assemblée générale des résolutions concernant la reprise d’Opel par General Motors – réunion prévue le 10 mai prochain – sous réserve que le rachat d’Opel soit validé et que le cours de l’action ne connaisse pas d’ici là de “variation significative”. Constatant que le redressement du groupe a été confirmé par les très bons résultats annuels (1,73 milliard de profits), l’APE estime désormais que l’Etat a “pleinement joué son rôle d’actionnaire de référence”.

Au terme de la transaction, Bpifrance reprendra les droits et obligations du pacte d’actionnaires avec la famille Peugeot et le conglomérat chinois Dongfeng, ui détiennent le même nombre d’actions. La banque publique sera ainsi dotée de deux sièges et d’un censeur au conseil de surveillance de PSA. Les droits de vote double de l’Etat ne lui seront octroyés qu’après deux ans, comme le veut la loi.

Sources : APE, AFP, Reuters

Elisabeth Studer – 28 mars 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

12 commentaires

  1. brazilian wax groupon 24 janvier 2019 à 20:55

    This page definitely has all of the information and facts I wanted about this subject and didn’t know who to ask.

  2. brazil flag image 26 janvier 2019 à 06:49

    Amazing blog! Do you have any suggestions for aspiring writers?
    I’m planning to start my own website soon but I’m a little lost on everything.
    Would you suggest starting with a free platform like WordPress or
    go for a paid option? There are so many choices out there that
    I’m completely overwhelmed .. Any suggestions? Kudos!

  3. Mozelle 26 janvier 2019 à 08:58

    Traders do pay direct and indirect prices.

  4. Erika 26 janvier 2019 à 11:39

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  5. Lorene 26 janvier 2019 à 12:23

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  6. brazilian wax kit 26 janvier 2019 à 20:00

    We are a gaggle of volunteers and starting a new scheme in our community.
    Your website offered us with valuable information to work
    on. You’ve performed a formidable task and our entire community shall be thankful to you.

  7. brazilian wax for men 26 janvier 2019 à 23:29

    It’s an remarkable post for all the online visitors; they will obtain advantage from it I
    am sure.

  8. Maximo 27 janvier 2019 à 06:46

    Investors do pay direct and indirect costs.

  9. Barbara 7 février 2019 à 00:32

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  10. Adrianna 7 février 2019 à 03:53

    This is true for investment recommendation as properly.

  11. Numbers 10 février 2019 à 16:33

    All kinds of investments come with sure risks.

  12. Noemi 12 février 2019 à 02:36

    And this is an funding risk price taking.

Commenter cet article