Le Blog Finance

Le cours de l’or dopé par l’inquiétude des marchés face à la présidentielle française

Signe du retour de l’inquiétude des marchés, le cours de l’or aura progressé cette semaine. Les investisseurs se tournent à nouveau vers cette valeur refuge, aux vues de l‘incertitude politique qui règne désormais en Europe, la faible probabilité court terme d’une hausse des taux d’intérêts US accentuant la tendance.

Vendredi, l’once aura même atteint 1.260,35, ce qui correspond à son plus haut depuis le 11 novembre 2016 et la chute enregistrée après l’élection de Donald Trump. Cette dernière était due notamment aux projections des investisseurs pariant sur une mise en application rapide de la politique d’investissements massifs promis par le candidat républicain lors de sa campagne. Les marchés anticipaient également à cette date  une action de la Réserve fédérale américaine en vue d’éviter une inflation. Une telle décision aurait alors entraîné une hausse du dollar, rend de facto l’or moins attractif, son prix étant fixé à partir de la monnaie américaine. Mais l’approche de l’élection présidentielle en France et la politique prudente de la Fed font grimper les métaux précieux depuis un mois.

Au final vendredi au fixing du soir sur le London Bullion Market, l’once d’or aura terminé à 1.253,65 dollars, contre 1.241,95 dollars le vendredi précédent.

Sources : AFP, LBM

Elisabeth Studer – 25 février 2017 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. retrouvé le retour 4 mars 2017 à 22:43

    Un boulet en or n’est certainement pas la solution pour bien courir.
    Sauf le système Ben Ali (Baba) et trouver un état “religieux” pour aller planquer sa rapine !!

  2. retrouvé le retour 9 mars 2017 à 08:14

    “Cette affaire terrifiante trouve son origine dans un trésor composé de lingots et pièces d’or que mon mari avait caché dans le garage de notre maison», reprend la septuagénaire. Un trésor découvert en 2006 lorsque son mari, ex-artisan-plâtrier, avait effectué des travaux chez une locataire dans un immeuble du vieux quartier de Recouvrance, à Brest (Finistère). Un or ,«volé peut être», «à la Banque de France» lors de la seconde guerre mondiale.”

  3. ES 9 mars 2017 à 13:42

    je vous conseille la corne de rhinoceros, encore plus rentable !!!

  4. retrouvé le retour 9 mars 2017 à 22:12

    Un boulet en corne de Rhino :) et des suppo en beurre de cacao peut-être ? :)

Commenter cet article