Le Blog Finance

L’Arabie saoudite félicite Trump malgré ses menaces, pour contrer l’Iran  ?

Information importante par les temps actuels fortement liés aux oscillations du prix du baril … L’Arabie saoudite a félicité lundi le nouveau président américain Donald Trump à l’issue de son investiture. De tels « encouragements » ne s’étaient pas multipliés ces derniers jours à travers la planète, loin s’en faut …

Selon l’agence officielle SPA, Riyad souhaite ainsi “développer et renforcer les relations avec les Etats-Unis dans tous les domaines”. Une annonce qui aura peut-être échappé en grande partie à la presse occidentale …. mais pas au quotidien libanais l’Orient le Jour, soyez-en sûrs.

Rendant compte de la session hebdomadaire du cabinet, l’agence saoudienne a pour sa part indiqué que le Conseil des ministres saoudien, présidé par le roi Salmane, avait adressé ses “félicitations au président Donald Trump à l’occasion de son investiture”. Le Conseil a par ailleurs rappelé “la solidité des relations entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis » et sa volonté « de les développer et de les renforcer dans tous les domaines, dans l’intérêt des deux pays et de leurs peuples”.

Il s’agit de la première réaction officielle saoudienne à l’investiture du président Trump, alors que l’arrivée du milliardaire à la Maison Blanche suscite certaines inquiétudes dans la région.

Avant la prise de fonction officielle de Donald Trump, le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir avait affirmé le 17 janvier dernier que son pays était “optimiste” et qu’il avait “hâte de travailler” avec la nouvelle administration.

«Lorsque nous voyons les grandes lignes énoncées par la nouvelle administration américaine», il est clair «que nos intérêts concordent», avait affirmé le chef de la diplomatie saoudienne lors d’une rencontre à Paris avec un groupe de journalistes. Il avait alors déclaré que le royaume pétrolier se félicitait de l’intention affichée de l’administration Trump «de restaurer le rôle de l’Amérique dans le monde, de vouloir vaincre le groupe État islamique (Daesh), de vouloir contenir l’Iran et l’empêcher de nuire à la région à travers des politiques néfastes, d’œuvrer avec les alliés (des États-Unis) et de les soutenir».

Riyad a tout de même exprimé des inquiétudes sur le maintien de l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 par l’administration de Barack Obama. Durant la campagne électorale, Donald Trump avait en effet dénoncé cet accord et promis de le “déchirer”. Les Saoudiens restent par ailleurs obsédés par “l’expansionnisme iranien” au Moyen-Orient et comptent sur l’administration Trump pour la contrer.

N’oublions pas non plus, que le nouveau ministre des Affaires étrangères des Etats-Unis n’est autre que Rex Tillerson, l’ancien PDG de la major pétrolière Exxon Mobil.

Rappelons enfin, qu’en novembre dernier, Riyad avait demandé au président des Etats-Unis fraîchement élu de bien réfléchir avant de renoncer aux importations de pétrole saoudien. Réagissant ainsi aux propos énoncés par Donald Trump lors de la campagne présidentielle, ce dernier ayant alors promis de «libérer» complètement le secteur énergétique des Etats-Unis de ses «adversaires» et des «cartels» pétroliers avec pour objectif affiché de créer une «indépendance énergétique absolue» pour les Américains. Le candidat républicain visait, sans la nommer, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), cartel dominé par l’Arabie saoudite.

«Sans nous, l’Arabie saoudite n’existerait plus très longtemps», avait même déclaré Donald Trump au New York Times en mars dernier.

Une dizaine de jours après l’élection de Donald Trump au poste de 45e président des Etats-Unis, Khalid Al-Falih, ministre de l’Energie saoudien et président de la compagnie pétrolière nationale saoudienne, Saudi Aramco, s’était en effet exprimée dans un entretien, publié dans le Financial Times.

«En son for intérieur, le président élu Donald Trump verra les avantages et je pense que les représentants du secteur pétrolier lui préciseront aussi que bloquer les échanges de n’importe quel produit n’est pas sain», avait alors précisé Khalid Al-Falih.

« Les Etats-Unis sont le porte-drapeau du capitalisme et des marchés libres. Ils restent une partie très importante de l’industrie globale qui est interconnectée et qui s’occupe de la matière première qu’est le pétrole. Atteindre l’équilibre sur un marché libre est très sain pour le pétrole», avait-il poursuivi, en précisant que l’énergie était un «élément vital de l’économie globale» et que les Etats-Unis profiteraient le plus au libre-échange mondial.

Parmi les pays du Moyen-Orient, l’Arabie saoudite est, de facto, le plus important fournisseur de pétrole des Etats-Unis, même si la majorité du brut utilisé dans le pays est produit sur le territoire américain ou importé du Canada. A l’heure actuelle, les Saoudiens fournissent 11% du pétrole brut consommé aux Etats-Unis contre 40% pour le Canada.

Sources : AFP, FT, RT.com, SPA

Elisabeth Studer : 24 janvier 2017 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Tchad et Exxon Mobil pour une solution amiable … diplomatie pétrolière de Rex Tillerson ?

Le PDG d’Exxon Mobil devrait être nommé chef de la diplomatie US par Trump

Arabie saoudite : déficit budgétaire fixé à 53 milliards USD pour 2017

Partager cet article

Article de

50 commentaires

  1. Elisabeth Studer 29 janvier 2017 à 21:06

    Engie va construire une centrale électrique en Arabie saoudite

    Paris – Engie a annoncé dimanche avoir remporté le contrat et finalisé le financement pour la construction, l’exploitation et la maintenance d’une centrale de production indépendante d’électricité en Arabie saoudite, un projet qui pèse au total 1,2 milliard de dollars.

    Ce contrat porte sur la centrale Fadhili, dont la mise en service est prévue fin 2019.

    “Le coût total de l’investissement pour le projet est estimé à 1,2 milliard de dollars”, indique Engie dans un communiqué.

    La centrale “produira l’équivalent de la consommation d’électricité de 1,4 million de personnes. Elle générera également 1.447 tonnes de vapeur par heure et près de 769 tonnes d’eau par heure”, a précisé le groupe.

    “L’électricité produite sera vendue à la SEC (Saudi Electricity Company), tandis que Saudi Aramco achètera la vapeur et l’eau, conformément aux contrats d’achat conclus pour une période de 20 ans”, selon le communiqué.

    Dans le détail, Engie détiendra 40% de la société de projet, SEC 30% et SAPHCO (Saudi Aramco Power Holding Company) 30%.

    “Le projet de Fadhili s’inscrit parfaitement dans notre stratégie qui vise à concentrer nos développements sur les activités bas carbone, que ce soit à travers les énergies renouvelables ou le gaz”, a déclaré Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, citée dans le communiqué.

    Engie est déjà présent en Arabie saoudite dans le secteur de la production indépendante d’électricité et d’eau dessalée, selon le communiqué.

    edy/ggy

    ENGIE

    (©AFP / 29 janvier 2017 15h44)

  2. Elisabeth Studer 30 janvier 2017 à 00:41

    Trump et le roi d’Arabie saoudite en faveur d’une “application rigoureuse” de l’accord nucléaire iranien (Maison Blanche)

    Washington – Le président américain Donald Trump et le roi Salmane d’Arabie saoudite se sont dit favorables à une “application rigoureuse” de l’accord sur le nucléaire iranien, selon le compte-rendu d’un entretien téléphonique entre les deux hommes publié par la Maison Blanche.

    La teneur de la conversation semble indiquer que Donald Trump – jusque-là un farouche opposant à cet accord phare de la présidence Obama et censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique – pourrait avoir évolué sur la question.

    Il n’avait cessé de critiquer l’accord pendant sa campagne et il a nommé à des postes clés de son administration des personnalités ouvertement anti-iraniennes, à commencer par le futur secrétaire d’Etat Rex Tillerson, qui veut une “révision complète” de l’accord.

    M. Trump et le souverain saoudien ont aussi insisté sur la nécessité de répondre “aux activités déstabilisantes de l’Iran” dans la région. Téhéran est la bête noire de Washington et de Ryad et le grand concurrent du royaume wahhabite dans la région.

    Les deux hommes se sont engagés à combattre la propagation du “terrorisme islamique radical”, reprenant ainsi la formule favorite du président américain pour désigner les jihadistes.

    A la demande du président américain, les deux hommes se sont mis d’accord pour créer des “zones de sécurité” au Yémen et en Syrie et d’apporter leur soutien à “d’autres idées pour aider les nombreux réfugiés déplacés par les conflits en cours”.

    Les modalités pratiques de la mise en place de ces “zones de sécurité” n’ont pas été détaillés.

    (©AFP / 29 janvier 2017 23h12)

  3. retrouvé le retour 30 janvier 2017 à 13:31

    Cet état familial et pseudo-religieux doit au minimum être revu et corrigé.
    Je n’ai lu nul part dans le livre poussé en avant par cette équipe de Pingouins des sables que des frontières fixées par les vainqueurs de la guerre de 14/18 étaient sacrées !!

  4. Elisabeth Studer 30 janvier 2017 à 20:35

    achete mais pas encore lu, mais à mon avis (humble … ;-) ) tres interessant

    http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Le-Debat/Le-retour-du-califat

  5. Elisabeth Studer 30 janvier 2017 à 20:36
  6. Elisabeth Studer 30 janvier 2017 à 20:49

    http://arretsurinfo.ch/accords-sykes-picot-aux-origines-du-chaos-au-moyen-orient/

    “Face au nationalisme turc, les nationalistes arabes pensent pouvoir se servir des volontés britanniques de combattre l’Empire ottoman pour revendiquer un État indépendant. Pour cela, il leur faut un chef qui les représente afin de négocier un tel État avec la superpuissance britannique. « Les leaders nationalistes arabes de Damas et de Bagdad craignent que leurs pays n’échappent à l’oppression ottomane que pour subir un partage entre la France et l’Angleterre. Par le Protocole de Damas (mai 1915), ils précisent leur revendication d’un État arabe unique et indépendant et se placent, pour y parvenir, sous la bannière de la famille Hachémite, dont le chef est le chérif de La Mecque, Hussein ben Ali. Il s’agit de monnayer leur appui total dans la guerre contre la promesse de leur indépendance. De son côté, la Grande-Bretagne, soucieuse de trouver des alliés dans la lutte contre l’armée ottomane appuyée par les Allemands, accepte sur le papier la constitution d’un Empire arabe, sous la conduite de Hussein. L’accord se réalise, tant bien que mal, sous la forme d’échanges de lettres entre Hussein, qui expose ses demandes le 14 juillet 1915, et le Haut-Commissaire britannique au Caire, Mac-Mahon, qui précise ses intentions notamment dans une lettre du 24 octobre 1915. La correspondance se poursuivra afin de limiter les points de divergence. »

    [...]

    “L’URSS dénonce les accords
    Les accords Sykes-Picot, secrets, trahissent la promesse faite aux Arabes qui s’étaient soulevés contre les Turcs. C’est Moscou qui brise le silence diplomatique. Dès leur arrivée au Kremlin en 1917, les communistes découvrent ces accords et les rendent publics.
    L’annonce de ces accords secrets qui tuent dans l’œuf toute possibilité d’indépendance pour les nationalistes arabes met ces derniers en colère.
    Après la fin de la guerre, en 1919, la Conférence de la paix de Paris entérine ces accords. La Société des nations (SDN, ancêtre de l’ONU) confie la Syrie et le Liban à la France pendant que les Britanniques« reçoivent » l’Irak, la Transjordanie et la Palestine. Un an plus tard, le traité de Sèvres confirme le partage au profit des deux puissances occidentales.
    Fayçal, mis au courant de l’accord par la France et la Grande-Bretagne avant que l’URSS ne le rende public, ne peut accepter. Poussé par l’élan de la « Grande révolte », il déclare la guerre à la France qui, en 1920, a pris possession des terres qui lui revenaient selon les termes de l’accord. En juillet, les troupes de Fayçal sont défaites aux portes de Damas (Syrie). Cet échec signe la fin de l’appui des Britanniques à sa famille, les Hachémites, au profit des Saoud, famille encore au pouvoir aujourd’hui en Arabie saoudite. En compensation, les Hachémites reçoivent l’Irak (Fayçal) et la Transjordanie (Abdallah, un autre fils d’Hussein) de la part de la Grande-Bretagne.”

  7. retrouvé le retour 30 janvier 2017 à 22:54

    Tous les états “religieux” doivent être contraints a gommer toutes références à des textes bidons !! Les seuls textes permettant la création d’états sont les constitutions !! Les imbéciles qui perdent leur temps a tourner dans tous les sens des interprétations débiles !! Doivent se mettre dans la tête que certains passages des textes qu’ils prétendent utiliser sont des versions à peine voilées de “Mein kampf”
    C’est terminé tous ce fatras médiéval !!

  8. Elisabeth Studer 11 février 2017 à 14:21

    L’Arabie saoudite souligne la force de ses liens avec les USA

    Reuters11/02/2017

    Le relations entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis sont “historiques et stratégiques” et Riyad continuera à lutter contre le terrorisme, a déclaré le prince héritier saoudien Mohammed ben Nayef à l’occasion d’une visite à Riyad du nouveau directeur de la CIA Mike Pompeo.

    “Notre relation avec les Etats-Unis est historique et stratégique et toute tentative de saper cela sera vouée à l’échec”, a déclaré le prince héritier, qui est également ministre de l’Intérieur, selon une dépêche de l’agence de presse SPA datée de vendredi soir.

    Dans un entretien téléphonique fin janvier, le président américain Donald Trump et le roi Salman d’Arabie saoudien avaient insisté sur l’importance de la lutte contre l’Etat islamique et sur la nécessité de répondre aux “activités déstabilisatrices régionales de l’Iran”.

  9. retrouvé le retour 11 février 2017 à 23:56

    Ce pingouin prosterné dans la mauvaise direction semble confondre la Mecque avec la Trump Tower !!

  10. Elisabeth Studer 12 février 2017 à 00:33

    prosterné est bien le mot …. c’est pire que de la léchouille … et ca ne présage rien de bon …. :-(

  11. Elisabeth Studer 12 février 2017 à 22:09

    là, ca devient presque du délire ! a tout point de vue !

    Arabie: le ministre de l’Intérieur décoré par la CIA

    Ryad – Le prince héritier et ministre de l’Intérieur d’Arabie saoudite a reçu une médaille de la CIA pour son rôle dans la lutte antiterroriste, a annoncé l’agence officielle saoudienne SPA.

    Le nouveau chef de la CIA, Mike Pompeo, qui effectue sa première tournée à l’étranger, a remis la médaille au prince Mohammed ben Nayef lors d’une cérémonie organisée ce weekend à Ryad, a précisé l’agence.

    Le prince Mohammed, 57 ans, est ministre de l’Intérieur depuis 2012. Il avait auparavant, en tant que numéro deux de ce ministère, mené la lutte contre Al-Qaïda qui avait multiplié les attentats meurtriers en Arabie saoudite entre 2003 et 2007. Il avait échappé en 2009 avec des blessures légères à un attentat suicide d’Al-Qaïda.

    Selon SPA, le prince Mohammed a été décoré de la médaille George Tenet en signe de reconnaissance à son “excellent travail dans les domaines du renseignement et de la lutte contre le terrorisme”.

    George Tenet détient le record de longévité à la tête de la CIA qu’il avait dirigée de 1996 à 2004.

    Lors des entretiens bilatéraux, le prince Mohammed a assuré, selon l’agence saoudienne, que “rien ne viendrait creuser un fossé entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis”, affirmant la solidité de l’alliance entre Ryad et Washington depuis l’investiture du président Donald Trump le 20 janvier.

    Les rapports entre les deux capitales s’étaient distanciés durant les mandats de l’ancien président Barack Obama auquel l’Arabie saoudite reprochait sa prudence en Syrie et sa politique iranienne jugée favorable à Téhéran.

    M. Pompeo, un “faucon” du parti républicain, est considéré comme un adversaire farouche de l’Iran qu’il accuse d’être à l’origine de la plupart des maux du Moyen-Orient.

    Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a déclaré dimanche à la presse que la visite de M. Pompeo n’avait rien d’étonnant ou d’inhabituel, les deux pays entretenant des relations d’intérêt mutuel.

    “Les Etats-Unis et l’Arabie saoudite (…) ont des liens étroits. Nous avons des défis de taille sur lesquels nous travaillons, en matière de la lutte contre le terrorisme, de sécurité, de sécurité maritime et toute une série de questions”, a-t-il souligné.

    Avant sa visite à Ryad, le nouveau chef de la CIA s’était rendu en Turquie.

    (©AFP / 12 février 2017 20h33)

  12. Elisabeth Studer 12 février 2017 à 22:09

    le pb est bien là :

    “M. Pompeo, un “faucon” du parti républicain, est considéré comme un adversaire farouche de l’Iran qu’il accuse d’être à l’origine de la plupart des maux du Moyen-Orient.”

  13. retrouvé le retour 13 février 2017 à 16:59

    N’est pas Pompeï, ni Pompili qui veut !!!

    http://www.gouvernement.fr/ministre/barbara-pompili

    Vite un pompier pour éteindre tous ces incendies !! Mama mia !!

  14. retruvé le retour 25 février 2017 à 02:16

    Attention les Saoud, certains peuvent vous prendre pour des Indiens :)

  15. Elisabeth Studer 25 février 2017 à 14:03

    c’est cela ;-)

  16. retruvé le retour 25 février 2017 à 14:53

    “Votre commentaire est en attente de modération”

    Modère beau merle !! :) :) ;)

  17. retruvé le retour 25 février 2017 à 15:06

    Il y a je pense un an, après le passage d’un radar fixe, et sur une belle ligne droite, je vois dans le rétro de “titine” une voiture avec deux personnages dont “l’aspect” me gène.
    Un petit coup d’accélérateur, on avance toujours à la même vitesse. En fait je me sens menacé, je fonce ( pour une raison que je garde pour moi !!) et commence à penser “à la suite” tout en demandant “titine” son max.
    Au bout d’un bon km mes suivants mettent en route un avertisseur de police et finalement le passager en me doublant pose son lumignon bleu sur le toit en me faisant des signes avec un doigt qui tourne sur la tempe qui veulent dire que je ne vais pas bien.
    Puis rien, je ne suis pas arrêté, je n’ai perdu aucun de mes 12 points.

    Les voitures dites banalisées sont un élément de plus d’insécurité pour moi !!

  18. retrouvé le retour 27 février 2017 à 01:28

    Pourquoi cette voiture banalisée, m’a paru inquiétante dans le rétro ? au point de chercher à lui échapper ?

  19. retrouvé le retour 27 février 2017 à 01:39

    http://actu.orange.fr/monde/syrie-les-casques-blancs-ne-se-rendront-pas-aux-oscars-chef-CNT000000DDWqJ.html

    Pourquoi cette équipe de spéléologues payée par les Saouds n’a pas pu quitter la Turquie pour se rendre dans le Trumpland ? Elle avait les bons visas mais pas les bons passeports ceux de “Bachar qui ne mérite pas d’être de ce monde”
    Bravo Bush, Blair, Barroso pour toute cette merde semée à nos portes
    (Si le choix de l’ancien président de la Commission européenne est peu judicieux, il n’a néanmoins pas violé les règles « d’intégrité et de réserve » de l’UE, estime le comité d’éthique, après son nouvel emploi chez Gold-man Sechs dont l’avis est non contraignant. :) :) :) :) )
    Un chômeur de moins !!

  20. retrouvé le retour 27 février 2017 à 10:32

    Barroso, Bush, Blair, casques de toutes les couleurs, blancs y compris, Nettfix même boucherie !!

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Netflix#/media/File:Netflix_area.svg

  21. Nestor 24 janvier 2019 à 22:16

    You actually make it seem so easy with your presentation but I find this topic to
    be really something which I think I would never understand.
    It seems too complex and extremely broad for me. I’m looking forward for your
    next post, I’ll try to get the hang of it!

  22. Samira 24 janvier 2019 à 22:20

    I like the valuable information you provide in your
    articles. I’ll bookmark your blog and check again here frequently.
    I am quite sure I’ll learn a lot of new stuff right here! Good luck for the next!

  23. brazilian wandering spider 24 janvier 2019 à 22:22

    Hi there i am kavin, its my first time to commenting anyplace, when i read this post i thought
    i could also create comment due to this sensible article.

  24. Laurence 24 janvier 2019 à 22:42

    Hello friends, nice article and good arguments commented here, I am actually enjoying
    by these.

  25. brazil nuts costco 24 janvier 2019 à 23:18

    Very rapidly this web site will be famous among
    all blog viewers, due to it’s fastidious posts

  26. Suzanne 25 janvier 2019 à 20:09

    With havin so much content do you ever run into any problems of plagorism or copyright violation? My site has a lot
    of exclusive content I’ve either created myself or
    outsourced but it appears a lot of it is popping it up all over the internet
    without my permission. Do you know any methods to help stop content from being ripped off?
    I’d genuinely appreciate it.

  27. Francisco 26 janvier 2019 à 08:12

    Buyers do pay direct and indirect costs.

  28. Gloria 26 janvier 2019 à 11:43

    All forms of investments include sure dangers.

  29. brazilian steakhouse tacoma 26 janvier 2019 à 22:27

    I was curious if you ever considered changing the layout
    of your blog? Its very well written; I love what youve got to say.
    But maybe you could a little more in the way of content so people could connect
    with it better. Youve got an awful lot of text for
    only having one or 2 images. Maybe you could space it out better?

  30. Bettina 27 janvier 2019 à 04:56

    And that is an funding risk price taking.

  31. Dominik 27 janvier 2019 à 18:36

    Buyers do pay direct and indirect costs.

  32. Rachael 27 janvier 2019 à 22:03

    Financial advisors enterprise is folks business.

  33. Deena 28 janvier 2019 à 01:07

    All varieties of investments include sure dangers.

  34. click for more info 7 février 2019 à 21:45

    I simply want to tell you that I am just beginner to blogs and seriously liked your web site. Most likely I’m going to bookmark your site . You absolutely come with good writings. With thanks for revealing your webpage.

  35. Felipe 8 février 2019 à 05:32

    All varieties of investments include certain risks.

  36. Cindi 9 février 2019 à 03:40

    And this is an funding risk value taking.

  37. Mariam 10 février 2019 à 15:53

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  38. Danae 10 février 2019 à 16:21

    Now it’s time to choose your particular investments.

  39. Willa 11 février 2019 à 03:00

    This is true for funding recommendation as properly.

  40. Tractor Workshop Manuals 11 février 2019 à 19:19

    Kudos for the great piece of writing. I am glad I have taken the time to read this.

  41. Duane 12 février 2019 à 02:40

    And this is an investment danger worth taking.

  42. Andres Zelman 15 février 2019 à 15:26

    I want to pursue a major in creative writing, and eventually become a fiction writer, but my question is, besides teaching english (which I NEVER picture myself doing), what is there for someone with a creative writing degree to do before they have written any books. My mom says a degree in creative writing is like signing up to work at Starbuck’s until i get published, is this the case?.

  43. Salvador 16 février 2019 à 02:26

    And this is an investment risk value taking.

  44. Gale Asbury 16 février 2019 à 11:32

    I would like the steps, ideas, or websites that can help me start a website that I can make money off of companies advertising on it? Any help websites or ideas on how to start one and what I need to start one.. . Much appreciated..

  45. Yetta 17 février 2019 à 02:44

    Investors do pay direct and oblique prices.

  46. Stephaine 18 février 2019 à 01:24

    Now it’s time to pick your particular investments.

  47. Isela Lemont 18 février 2019 à 20:34

    How can my blog be popular and read by many people?

  48. Lottie 19 février 2019 à 02:00

    Thanks for your interest in Investment Advice.