Le Blog Finance

Royal booste les véhicules propres avec primes et quotas d’achats

La lutte contre la pollution s’organise, sans mettre le turbo toutefois. Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, a annoncé samedi l’octroi de nouvelles primes à l’achat de véhicules propres. Une annonce qui intervient après la mise en œuvre de la circulation alternée à Paris depuis plusieurs jours en raison d’un pic de contamination par les particules fines.

A l’issue d’un conseil des ministres consacré à la prolongation de l’état d’urgence, la ministre a ainsi annoncé des mesures en vue de réduire la pollution automobile et les conséquences négatives pour la santé.

« Ce qu’il faut maintenant, c’est la révolution du transport propre, des villes responsables, le transport électrique en ville, des modes de locomotion différents », a-t-elle déclaré à l’issue de la réunion. Des propos clamés haut et fort qui viendront – peut-être – mettre un frein aux critiques de ceux étonnés du silence de Ségolène Royal sur le sujet.

Déjà accordée aux particuliers, la prime de conversion de 10.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique en échange de la mise au rebut d’un véhicule polluant, sera désormais étendue aux véhicules utilitaires et aux taxis à partir de 2017. Une prime de 1.000 euros sera également octroyée à partir du 1er janvier prochain pour l’achat d’un scooter électrique.

Parallèlement son ministère a annoncé la publication la semaine prochaine des décrets d’application pour le premier janvier prochain, de l’obligation d’achat de véhicules à faibles émissions par l’Etat et les entreprises nationales (50% minimum), les collectivités territoriales (20% minimum), les loueurs et les compagnies de taxis (10% minimum) lors du renouvellement de leur flotte.

Sources : Reuters, AFP

Elisabeth Studer – 10 décembre 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

Commenter cet article