Le Blog Finance

Portugal / immobilier : bientôt une taxe liée à la vue et la luminosité ?

Décidément le Portugal  semble vouloir compter sur les propriétaires immobiliers pour remplir ses caisses,certes bien vides.
Non contente d’avoir récemment annoncé qu’elle allait instaurer prochainement une mesure visant à taxer les riches patrimoines immobiliers  en vue de financer les retraites, Lisbonne enfonce le clou. Le gouvernement portugais vient récemment d’indiquer qu’il envisageait de mettre en place, au niveau municipal, un impôt foncier proportionnel à l’intensité de la lumière naturelle et à la vue dont votre logement bénéficie.

A contrario, le propriétaire d’un appartement situé en rez-de-chaussée ou particulièrement exposé au bruit pourrait voir le montant de sa taxe foncière diminuer.

Si de telles modalités pourraient être jugée comme surprenantes, son argumentation l’est encore plus puisque  Fernando Rocha Andrade, secrétaire d’état aux Affaires fiscales, justifie cette mesure par la volonté du gouvernement d’introduire une plus grande équité fiscale entre les contribuables. On ne peut certes tout de même nier que le prix du loyer est lié aux éventuelles nuisances ou au contraire aux éventuels atouts dont est doté un logement mais de là à en faire également une distinction au niveau fiscal,c’est autre chose. D’autant plus que selon le journal  The Portugal News, la taxe foncière pourrait subir une hausse de 10 à 20 %.

Luis Menezes Leitao, président de l’association des propriétaires de Lisbonne, a condamné pour sa part un projet “qui ne rime à rien » selon lui.  Il estime en effet que « les propriétaires vont devoir payer un impôt sur quelque chose qui ne génère pas de revenu. Certains n’auront pas les moyens de payer.”

Il est certain que la situation du propriétaire de sa résidence principale sera dans ce cas totalement différente de celle d’un propriétaire donnant son bien en location, le prix du loyer pouvant être aligné sur la hausse éventuelle.

Cette taxe ne devrait pas s’appliquer à tous les propriétaires mais uniquement à ceux qui ont acheté ou fait estimer leur logement récemment.

Quoi qu’il en soit, il faudra attendre novembre prochain, date de vote du budget pour être fixé sur le sujet.

Sources : Portugal News

Elisabeth Studer – 27 octobre 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

4 commentaires

  1. Immobilier Portugal 28 octobre 2016 à 14:52

    Attention, cette taxe n’a rien de nouveau, elle existe déjà et d’ailleurs, ce n’est pas une taxe mais un coefficient inclus dans le calcul de la taxe foncière (IMI au Portugal).

    Et ce coefficient était de -5 à +5 % jusq’à présent.

    Si la loi de finance est votée en l’état, il passerait de de -10 % à +20 %.

    Et oui, il peut être négatif et faire baisser aussi l’IMI !

    Et cet IMI est calculée sur la valeur patrimoniale qui est à 99 % bien inférieure à la valeur du marché.

    Et une augmentation de 10 % du coefficient d’exposition aurait donc un impact assez fable.

    Par exemple, pour une bien de 200 000 euros sur le marché, sa valeur patrimoniale doit tourner autour des 120 000 euros.

    Augmenter le coefficient de 10 % revient à augmenter cette valeur a 132 000 euros. Mais l’IMI entre 0,3 à 0,5 % sur cette valeur !

    Donc imaginons une municipalité avec un taux d’imi de 0,5 %, une augmentation de 12 000 euros de la VP donnerait une augmentation de la taxe de 60 euros….

  2. Elisabeth Studer 28 octobre 2016 à 19:35

    merci beaucoup pour toutes ces précisions

  3. larousse victoria 3 novembre 2016 à 11:43

    Merci beaucoup pour cette explication

  4. mathieu 17 novembre 2016 à 15:57

    A quand une taxe sur l’air que l’on respire ^^

Commenter cet article