Le Blog Finance

Boeing : vers une revue à la baisse des ventes pour 2016 ?

Turbulences à prévoir pour Boeing ? Citant un document interne du constructeur aéronautique, Aviation Week a indiqué lundi que l’avionneur tablait sur des ventes de 535 appareils en 2016. Un chiffre bien en deçà de la prévision officielle comprise dans une fourchette de 740 à 745 unités, alors même que Boeing a d’ores et déjà donné beaucoup de signes laissant craindre pour cette année un ralentissement des ventes d’avions gros porteurs.

Interrogé à ce sujet, Boeing a néanmoins confirmé sa prévision officielle. “Nous ne manquons pas de prévisions en interne”, a par ailleurs déclaré Doug Alder, porte-parole de Boeing. Ajoutant ne faire aucun commentaire à leur sujet, conformément aux consignes internes du groupe.

Reste que Boeing pourrait être affecté par le ralentissement du rythme des ventes enregistré dans le transport aérien international. Alors que le contexte économique est loin d’être réjouissant, la baisse du cours du brut incite les compagnies aériennes à maintenir en service leurs appareils même anciens plutôt que d’investir dans une nouvelle flotte moins consommatrice en kérosène. A quatre mois de la fin de l’année, Boeing mise sur un quatrième trimestre fort pour sauver les ventes d’avions à large fuselage.

Dennis Muilenburg, responsable opérationnel du constructeur avait indiqué en juillet dernier que les ventes de 737 pourraient permettre à Boeing d’atteindre son objectif, même si les ventes de gros porteurs restaient lentes. Ajoutant que le cycle de commandes était plus favorable cette année aux mono-couloirs. Il avait également indiqué que le constructeur redoublait d’efforts pour augmenter ses ventes de gros-porteurs et établissait de nombreux scénarios sans toutefois vouloir céder sur les prix pour gagner des commandes.

Aviation Week a indiqué pour sa part que Boeing tablait cette année sur 88 réservations de commandes tant pour ses 777 que pour ses 787. Selon les données officielles du constructeur, Boeing a vendu à l’heure actuelle 19 appareils 787 Dreamliner et 8 appareils 777.

Boeing a particulièrement besoin de vendre des 777 pour pouvoir alimenter sa ligne d’assemblage alors que le successeur de l’appareil devrait voir le jour dans les prochaines années. Il a ainsi déclaré ce mois-ci qu’il pourrait réduire la production de 777 et reporter une augmentation prévue de la production de 787 en l’absence de commandes supplémentaires.
Selon les nouvelles prévisions rapportées par Aviation Week, Boeing table désormais pour 2016 sur la vente de 324 appareils 737, 14 de ses gros porteurs 747 et 21 de son modèle 767. Les prévisions officielles de Boeing ne sont pas  quant à elles ventilées par modèle. A l’heure actuelle, le constructeur enregistre la vente de 4 appareils 747, 7 appareils 767 et 297 appareils 737.

Sources : Reuters, Aviation Week,

Elisabeth Studer – 22 août 2016 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Boeing réfléchit à l’opportunité de développer un appareil Middle of Market

Nouvelle version du Boeing 737 à l’étude, pour concurrencer l’Airbus A320

Partager cet article

Article de

9 commentaires

  1. retrouvé le retour 5 septembre 2016 à 11:21

    Si on ne prévoyait que Boeing !!
    Ce secteur comme celui du commerce maritime est complètement menacé avec les flottes surdimentionnées des “zémiras”, Qui veut faire des escales au Moyen Orient dans le contexte actuel !! Alors les hubs dans ce coin tout le monde va éviter. c’est logique !!
    Pour ce qui est des hubs à Londres (voir Air NZ ) qui veut se retrouver à poil parce qu’il a une prothèse ou ne quitte pas assez vite ses chaussures.
    Vendre des avions va devenir “complexe” dans ce cadre aux multiples aléas.
    Au départ personne ne mesurait le guêpier ” religioso-étatico-financier dans lequel les USA sont allés se mettre en utilisant les pires extrémistes religieux !!
    Pour ce qui est des croisières qui veut visiter l’Est de la Méditerranée ? Alors la construction navale de luxe?
    pour le reste voir:
    http://www.boursorama.com/actualites/hanjin-le-premier-armateur-sud-coreen-coule-ses-concurrents-tanguent-563ea778d1807d40045e606cfb551faa

  2. Joyce 25 janvier 2019 à 20:33

    Do you mind if I quote a few of your articles as long as I provide credit and sources back to your website?

    My website is in the very same area of interest as yours and my users would really benefit
    from a lot of the information you present
    here. Please let me know if this okay with you.

    Appreciate it!

  3. Sherlyn 26 janvier 2019 à 03:46

    And this is an investment risk worth taking.

  4. Grant 26 janvier 2019 à 14:43

    All kinds of investments come with certain risks.

  5. Veola 28 janvier 2019 à 00:08

    Contemplate investments that offer fast annuities.

  6. Roberto 6 février 2019 à 21:59

    All varieties of investments include sure risks.

  7. Laurinda 15 février 2019 à 01:13

    Take into account investments that provide quick annuities.

  8. Kris 15 février 2019 à 03:07

    All sorts of investments come with certain dangers.

  9. Beatris 18 février 2019 à 02:15

    Thanks in your interest in Funding Recommendation.