Le Blog Finance

Mitsubishi avoue désormais avoir falsifié les tests depuis 1991

Nouvelle étape et escalade dans l’affaire des tests truqués de Mitsubishi. Le constructeur a reconnu mardi avoir utilisé des tests inadéquats au cours des 25 dernières années. Une déclaration qui ne fait qu’amplifier le scandale de fraude sur les performances énergétiques d’une partie de ses véhicules.

“Nous avons utilisé cette méthode pour le marché intérieur depuis 1991″, a ainsi déclaré un vice-président du groupe, Ryugo Nakao, lors d’une conférence de presse, ajoutant que le groupe n’avait pas encore établi le nombre de modèles concernés.

Après s’être longuement excusé, Tetsuro Aikawa , le patron de Mitsubishi Motors a affirmé pour sa part n’être pas du tout au courant des malversations. L’enquête devrait notamment révéler à terme s’il est malhonnête ou incompétent comme dirait Arnaud Lagardère.

La semaine dernière, Mitsubishi avait déjà avoué avoir eu recours à des pratiques non conformes à la législation japonaise en vue de « présenter des taux de consommation de carburant plus favorables que ce qu’ils n’étaient en réalité ». Le constructeur avait alors indiqué que 625 000 véhicules, fabriqués depuis 2013 et uniquement vendues au Japon, étaient affectés, dont 468 000 produites badgés Nissan. Mais désormais, selon le quotidien économique Nikkei, relayant des informations d’une source anonyme, il ne s’agirait pas uniquement de quatre modèles, comme affirmé jusqu’alors, mais de plusieurs dizaines. De nouveaux rapports montrent ainsi que dix modèles de la ligne de Mitsubishi Motor Corporation ont récemment été testés pour l’économie de carburant en utilisant une méthode non conforme à la réglementation japonaise. Les modèles concernés incluent désormais les Mitsubishi i-MiEV, Outlander, RVR et le SUV Pajero.

Selon l’Agence de presse japonaise Kyodonews, Mitsubishi a confirmé que 10 modèles produits depuis 2002 ont subi les mêmes types de tests, y compris le tout électrique i-MiEV.  Toujours selon l’agence, le constructeur a effectué un test utilisé aux États-Unis, ce qui lui a permis notamment de gagner du temps, mais cette méthode n’a pas été approuvée pour une utilisation au Japon. Le test prend en compte l’air et la résistance des pneus.

A la suite des premiers aveux de Mitsubishi, le ministère des Transports nippon a mené la semaine dernière des perquisitions dans les locaux de l’entreprise. L’enquête interne a révélé que “la méthode de tests utilisée, non conforme aux exigences de la loi japonaise, a été appliquée à d’autres modèles produits par MMC pour le marché japonais”, avait d’ores et déjà prévenu le groupe. Lequel avait ajouté que compte-tenu de “la gravité de ces questions”, il allait également mener des investigations relatives aux produits fabriqués pour les marchés étrangers.

Les conséquences financières de l’affaire ne font que s’accroître de jour en jour, alors que depuis que le scandale a fait surface, l’action du groupe a perdu la moitié de sa valeur à la Bourse de Tokyo.

A noter également que cette nouvelle affaire voit le jour alors que Mitsubishi vient d’assainir enfin ses finances après un scandale lié aux camouflages dans les années 2000, scandale auquel il a pu faire face grâce à l’intervention des autres entreprises du groupe.

Sources : AFP, Nikkei,  Kyodo News 

Elisabeth Studer – 26 avril 2016 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

22 commentaires

  1. hi 24 janvier 2019 à 23:22

    I know this if off topic but I’m looking into starting my own weblog and was wondering what all is needed to get set up?
    I’m assuming having a blog like yours would cost
    a pretty penny? I’m not very internet savvy so I’m not 100% certain. Any tips or advice would be greatly appreciated.

    Thank you

  2. Mariano 26 janvier 2019 à 06:13

    Buyers do pay direct and oblique prices.

  3. brazilian steakhouse west des moines 26 janvier 2019 à 17:11

    You actually make it seem really easy along with your presentation but I to find this topic to be actually one thing that I feel I
    might by no means understand. It sort of feels too complex and very wide for me.
    I am looking forward on your subsequent submit, I’ll try to get the cling of it!

  4. Alycia 28 janvier 2019 à 08:24

    And this is an funding danger worth taking.

  5. Elizbeth 28 janvier 2019 à 09:29

    A monetary advisor is your planning companion.

  6. Elizbeth 28 janvier 2019 à 09:30

    A monetary advisor is your planning companion.

  7. Elizbeth 28 janvier 2019 à 09:31

    A monetary advisor is your planning companion.

  8. Elizbeth 28 janvier 2019 à 09:31

    A monetary advisor is your planning companion.

  9. brazil flag icon 6 février 2019 à 21:00

    This piece of writing offers clear idea for the new visitors of blogging, that truly how to do blogging and site-building.

  10. Bernice 7 février 2019 à 06:56

    Now it is time to decide your particular investments.

  11. Tami 7 février 2019 à 07:00

    Now it’s time to decide your specific investments.

  12. Dollie 8 février 2019 à 09:18

    Now it’s time to decide your specific investments.

  13. Myra 8 février 2019 à 16:04

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  14. Tahlia 8 février 2019 à 16:50

    Thanks on your interest in Funding Advice.

  15. Brodie 11 février 2019 à 06:26

    Thanks in your curiosity in Funding Recommendation.

  16. Kirsten 12 février 2019 à 01:23

    Traders do pay direct and indirect costs.

  17. Margherita 12 février 2019 à 03:51

    And this is an investment risk price taking.

  18. Chassidy 15 février 2019 à 01:27

    Monetary advisors enterprise is people enterprise.

  19. Adolph 16 février 2019 à 02:19

    A monetary advisor is your planning companion.

  20. Kerry 18 février 2019 à 02:09

    Thanks on your interest in Investment Advice.

  21. Doyle 19 février 2019 à 02:26

    And that is an funding threat value taking.

  22. Latosha 19 février 2019 à 05:36

    Now it is time to decide your particular investments.