Le Blog Finance

VW contraint à rappeler 8.5 million de véhicules en Europe

Face au scandale VW, les autorités allemandes prennent désormais le taureau par les cornes, en se montrant directives.

Ne laissant plus au constructeur la main-mise pour qu’il mette en œuvre de lui-même des opérations en vue de remettre aux normes ses moteurs aux caractéristiques falsifiées, elles imposent désormais au constructeur de rappeler ses voitures au sein de l’Union européenne. Elles rejettent ainsi la proposition du constructeur de procéder via des réparations volontaires des propriétaires des véhicules concernés.

Un porte-parole de l’Autorité fédérale des transports KBA a ainsi indiqué qu’après examen des propositions déposées par VW à ce sujet la semaine dernière, elle allait « ordonner le rappel” de 2,4 millions de véhicules en circulation en Allemagne et équipés d’un moteur diesel truqué.

Une manière de procéder qui constitue une première pour l’organisme, qui, en temps normal, se contente de superviser les rappels, mais ne les impose pas. Pour justifier cette méthode contraignante, le ministre des Transports, Alexander Dobrindt, supérieur hiérarchique de la KBA, a mentionné “la dimension” du rappel, qui “rend nécessaire un certain degré de contrôle”. L’ Autorité fédérale des transports et le gouvernement allemand pourraient ainsi perdre patience – voire confiance – face à la lenteur de VW pour déterminer les opérations à entreprendre pour résoudre le problème, les consommateurs étant laissés dans l’expectative.

Se voulant on ne peut précis et directif, la KBA a par ailleurs déclaré qu’elle attendait d’ici à fin octobre la présentation par Volkswagen de sa solution technique concernant les moteurs diesel 2 litres – pour lesquels une correction des programmes informatiques devrait permettre de résoudre le problème – et d’ici à fin novembre les détails du plan pour les moteurs 1,2 et 1,6 litre, lesquels devraient nécessiter de faire appel à de nouveaux composants.

En vue de faire taire les critiques de ceux – comme Greenpeace – qui considèrent comme tardive la date de mise en place de
la solution technique pour ces derniers types de moteurs, le ministre allemand des Transports a par ailleurs tenu à préciser que cette dernière ne sera pas disponible et prête à l’installation avant septembre 2016. Dobrindt a par ailleurs estimé que pour l’ensemble de la zone Europe, VW aura probablement besoin d’échanger ou de reconstruire des pièces pour environ 3,6 millions de moteurs. Au final, comme il se doit, la KBA testera les véhicules après modifications en vue de s’assurer que les réparations soient efficaces.

Dans un courrier adressé jeudi à Alexander Dobrindt, le patron de Volkswagen Matthias Müller a estimé que l’injonction de la KBA “ouvrait une possibilité d’arriver à un processus coordonné et commun pour tous les membres de l’Union européenne”, qui serait “dans l’intérêt des clients et conforme à l’esprit européen”.
Reste que selon les analystes financiers du secteur, le rappel obligatoire devrait être plus coûteux pour VW, le groupe étant contraint de travailler sur les voitures plus rapidement.

Parallèlement, dans l’après-midi, Volkswagen a indiqué qu’au final 8,5 millions de véhicules seraient rappelés dans les 28 pays de l’Union européenne. Les opérations devraient débuter à partir de janvier, conformément aux informations communiquées la semaine dernière. Elles devraient s’étaler sur toute l’année 2016. Si jusqu’à présent, Volkswagen avait évoqué le chiffre de 8 millions de véhicules concernés dans l’ensemble des pays membres, sur 11 millions dans le monde équipés du logiciel incriminé, les chiffes fournis par VW à pas feutrés sont sujets à révisions. Ainsi, si le constructeur et les autorités allemandes avaient fait état de 2,8 millions d’unités concernées en Allemagne, le chiffre a finalement été ramené à 2,4 millions.
Au final, les 8,5 millions de véhicules impactés représentent un peu moins d’un tiers des livraisons d’automobiles VW dans l’Union européenne de 2009 à Août 2015, selon les chiffres de vente publiés par la société pour les cinq divisions concernées.

Volkswagen affirme par ailleurs dans son communiqué que les véhicules équipés du moteur EA189 – entaché de fraudes – sont absolument sûrs et peuvent continuer à être utilisés jusqu’à leur remise aux normes. Il réitère par ailleurs sa promesse que les travaux effectués sur les véhicules dans le cadre ces opérations ne seront aucunement facturés rien aux propriétaires.

S’exprimant lors d’un discours à la chambre basse du Parlement allemand, Enak Ferlemann , secrétaire d’Etat au ministère des transports de l’Allemagne a indiqué quant à lui que pour le bien des clients et l’image de l’automobile , ” nous allons éclaircir ce qui est arrivé chez Volkswagen. Ajoutant : “L’Allemagne restera le pays n°1 de l’automobile. “

Il n’en demeure pas moins qu’à l’heure actuelle, la crise qui affecte le diesel a fait diminuer de plus de 21 milliards d’euros ( 23,9 milliards de dollars ) la valeur de marché de VW.

Sources : KBA, VW, AFP, Bloomberg

Elisabeth Studer – 15 octobre 2015 – www.leblogfinance.com 

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. Markken 15 octobre 2015 à 21:19

    Bonsoir,
    Propriétaires de véhicules truqués du groupe Volkswagen, rejoignez nous.

    http://www.action-de-groupe-volkswagen.fr

    Nous sommes déjà plus de 4500.
    Merci.

  2. SimonB 16 octobre 2015 à 10:36

    Comme évoqué précédemment, tout cela ressemble quand-même furieusement à une manœuvre parfaitement orchestrée par Porsche, lui permettant de se débarrasser de l’encombrant Winterkorn et de le remplacer par son poulain Muller, tout en pouvant racheter massivement les titres VW à vil prix (moins de la moitié de la valeur). Le coût des rappels ne devrait par ailleurs correspondre qu’à une année de bénéfice du groupe, et sera par ailleurs largement répercuté sur les sous-traitants et employés du groupe. Quand à la réputation du groupe, les gens ont la mémoire courte, et ils retiendront surtout le professionnalisme avec lequel VW aura su gérer la ‘crise’; bref, nous assistons probablement un coup de poker magistral!

  3. Elisabeth S 16 octobre 2015 à 13:27

    A suivre de tres pres, donc !!!

  4. brazil nuts cholesterol 26 janvier 2019 à 04:43

    It’s very straightforward to find out any matter on net as compared to books, as I found this article at this web site.

  5. Ruben 26 janvier 2019 à 20:08

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  6. Raphael 26 janvier 2019 à 20:39

    I would like to thank you for the efforts you have put in writing this blog.
    I am hoping to check out the same high-grade blog posts from you later on as well.
    In truth, your creative writing abilities has encouraged me to get my own blog now
    ;)

  7. Marc 26 janvier 2019 à 20:41

    It’s actually a great and helpful piece of info.

    I am happy that you simply shared this useful info with us.

    Please keep us up to date like this. Thanks for sharing.

  8. Son 27 janvier 2019 à 21:35

    Hi my loved one! I want to say that this
    article is amazing, great written and include
    approximately all vital infos. I would like to look more posts like this
    .

  9. Denese 7 février 2019 à 04:02

    And this is an funding risk price taking.

  10. Alena 10 février 2019 à 16:12

    And that is an investment danger price taking.

  11. Pearline 12 février 2019 à 02:41

    Buyers do pay direct and oblique costs.

  12. Sherlene 15 février 2019 à 01:11

    All varieties of investments include certain risks.

  13. Nida 16 février 2019 à 02:22

    That is true for funding advice as nicely.

  14. Damian 17 février 2019 à 01:29

    Think about investments that offer immediate annuities.