Le Blog Finance

La dette extérieure de l’Arménie dépasse le seuil de 4 milliards de dollars, une dépendance géostratégique

Dossier à suivre de près. Alors que l’Arménie est dotée d’un rôle géostratégique certain, le journal arménien « Hayots Achkhar » (qui est l’équivalent en Arménie du journal Le Monde français), nous révèle que la dette extérieure de l’Arménie auprès des organisations financières internationales a dépassé le cap des 4 milliards de dollars au début du mois de septembre 2015. A suivre d’autant plus que cette dette crée une certaine dépendance de l’Etat arménien à l’égard de ses créanciers.

Selon le journal cette dette serait exactement de 4 milliards et 68 millions de dollars, en hausse de 283 millions depuis le début de l’année.

Hayots Achkhar  précise par ailleurs que l’Arménie s’est engagé à emprunter quelques centaines de millions de dollars supplémentaires, une somme qui inclut le crédit de 200 millions de dollars mis à disposition par la Russie pour l’achat d’armes russes.

Element notable : l’Arménie empruntera 270 millions de dollars supplémentaires pour l’achat de combustibles nucléaires pour sa centrale thermonucléaire de Medzamor.

Si cette dette extérieure de l’Arménie représente certes près d’un an de budget national (PIB) du pays, rappelons que de très nombreux pays – tels la France – disposent d’une dette supérieure à une année de PIB.

Précisons enfin que le  distributeur d’électricité arménien, détenu  par le producteur d’électricité russe Inter-RAO, a récemment demandé au gouvernement arménien d’augmenter les tarifs afin de lutter contre la dévaluation de la monnaie arménienne, le dram.    Une dévaluation elle-même engendrée  par  l’impact   sur l’économie arménienne de la crise économique russe  induite par les  sanctions internationales et la chute des cours du pétrole. Une dépendance vis à vis de la Russie qui pourrait déplaire à certaines puissances, soucieuses de grignoter le gâteau énergétique arménien.

Rappelons à cet égard qu’en août dernier,  ContourGlobal et la République d’Arménie ont annoncé la fin des opérations d’achat des actifs de la centrale hydroélectrique Vorotan, une série de trois centrales électriques individualisées d’une capacité électrique totale de 405 MW sur la rivière Vorotan, au sud de l’Arménie.

ContourGlobal a également annoncé que la Société financière internationale (« IFC »), qui fait partie du Groupe de la Banque mondiale, a acquis une participation de 20 % de ContourGlobal Hydro Cascade pour appuyer l’achat, l’exploitation et la remise en état de Vorotan Hydropower Cascade. Un projet qui vise à améliorer la fiabilité de la fourniture d’électricité et à renforcer le secteur énergétique du pays.

L’achat constitue le plus important investissement privé nord-américain dans l’histoire de l’Arménie et le premier investissement nord-américain dans le secteur énergétique du pays. Vorotan Hydro Cascade représente environ 15 % de la capacité en place du système électrique arménien. ContourGlobal investira plus de 50 millions d’euros au cours des six prochaines années dans un programme de rénovation, afin de moderniser les installations et d’améliorer leur rendement, leur sécurité, leur fiabilité et leur efficacité.

Elisabeth Studer – 16 septembre 2015 – www.leblogfinance.com 

Partager cet article

Article de

8 commentaires

  1. retrouvé le retour 20 septembre 2015 à 10:45

    Bravo ES, une bande de traitres a conduit la France à une dette publique qui dépasse en fait les 100% du PIB. En réduisant les revenus des Français de moitié comme cela a été imposé aux Grecs. On obtiendra plus de 200% de dette par rapport au nouveau PIB.

    Ou mettre ses petites économies?
    http://www.boursorama.com/actualites/la-confusion-grandit-que-faire-en-bourse-afce3a2ebca87e084790709e29a04c2c

    Mes ancêtres ont caché le stock de pierres d’une famille poursuivie par le petit caporal à moustaches, Franchement c’est chanceux car la famille poursuivie ne savait pas que des que cela était possible l’opérateur qui correspondait avec Londres arrivait avec son vélo pour émettre à l’arrière de la maison !!

    Pour le reste une partie de mes ancêtres à cru bon de faire des achats de fonds de commerce à bon compte sur le dos des concurrents en faillite. Résultat avec la baisse de l’activité, tout a été vendu aux enchères et pour ce qui est des portefeuilles d’actions, il ne restait rien !! C’est une autre partie de la famille qui a du intervenir pour “sauver les meubles” et se mettre à son tour dans le pétrin.

    Bonne chance ES et surtout n’oublie pas: “Les conseilleurs ne sont pas les payeurs”.

  2. retrouvé le retour 20 septembre 2015 à 23:19

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/18/97001-20110418FILWWW00354-syrie-les-usa-ont-finance-l-opposition.php

    Tous ces semeurs de m…. planétaires à le Bush, ( I II III ) à la Blair, à la Kuchner, à la Sarko, à la Juppé, à la Fabius finiront devant des Tribunaux Internationaux !!

  3. Elisabeth S 21 septembre 2015 à 08:40

    Manoukian et toute la ville de Romans : pourquoi comme les pieds noirs et Affleloux ce sont ceux qui en ont bave qui ont des corones d’entrepreneurs dans ce pays ? !!!!

  4. Elisabeth S 29 septembre 2015 à 14:14

    cf. http://www.leblogfinance.com/2015/06/le-troncon-de-gazoduc-armenieiran-vendu-au-russe-gazprom-ambiance-electrique.html
    regardez votre géographie : Arménie, Géorgie, Azerbaidjan : trois pays montagneux , veritable goulet d’etranglement pour rapatrier le petrole de Mer noire et Mer caspienne vers l’UE …

  5. retrouvé le retour 30 septembre 2015 à 13:33

    http://www.tresor.economie.gouv.fr/3552_agence-francaise-de-developpement-afd

    ES, La dette de l’Arménie c’est pas mal, mais balayer devant sa porte ce n’est pas mal non plus.

  6. retrouvé le retour 21 avril 2018 à 02:11

    https://www.facebook.com/hamlet.atoyan.14/videos/574966232885638/UzpfSTEwMDAxMTE2Nzk4MDg0Nzo1NzQ5ODEzMTYyMTc0NjM/

    Regarde ES ce que tu vois !! Aucun policiers pour garantir la sécurité devant cette ambassade et maintenant grâce à cette video un plan de l’intérieur !! Franchement qui ose ?
    Une querelle arméno-arménienne amplifiée par les anglo-saxons, donnant des billes à de potentiels attaques terroristes. La preuve que notre police qui gaspille ses effectifs devant n’importe quoi d’autre, se noie !! quelle tristesse à vomir !! :( :( :( :(

    Au fait ou en est notre dette ??

  7. retrouvé le retour 6 juillet 2018 à 07:33

    http://armenews.com/article.php3?id_article=161243

    Un médicament pour les Turcs ne peut certainement pas soigner un Arménien !! Des Africains ou d’autres sous hommes certainement !! Bayer devrait le savoir !!! Sans doute une question de ” corones d’entrepreneurs” dirait ES :) :)

Commenter cet article