Le Blog Finance

La demande d’or mondiale en chute au 1er trimestre, Chine et Égypte ralentissant leurs achats

La demande d’or mondiale a poursuivi sa baisse au premier trimestre 2015. C’est en effet ce qu’il ressort du rapport trimestriel du Conseil mondial de l’Or (CMO) publié jeudi, cette fédération réunissant les grands producteurs d’or mondiaux.
Raisons d’un tel phénomène : la hausse de la demande de métal jaune en tant qu’investissement n’a pu compenser qu’en partie un repli de la demande en joaillerie.

De janvier à mars 2015, la demande mondiale d’or s’est élevée à 1079,3 tonnes, une baisse de 1% par rapport au premier trimestre 2014, si l’on en croit les calculs du CMO.

Ce dernier estime par ailleurs que le marché s’est globalement équilibré. Ses experts considèrent en effet que si les conditions ont été différentes d’un marché à l’autre, ces différences se sont dans l’ensemble neutralisées.

La demande d’or en tant qu’investissement a progressé au premier trimestre, à 278,8 tonnes, soit 4% de plus que sur la même période un an plus tôt. Elle a notamment été dopée par un afflux des investisseurs vers les ETF (fonds d’investissements adossés à des stocks physiques d’or).

Avec 25,7 tonnes au premier trimestre, les flux d’ETF ont enregistré un solde positif pour la première fois depuis le dernier trimestre 2012. La demande de pièces et de lingots a baissé quant à elle de 10%, demeurant toutefois à un niveau élevé, à 253,1 tonnes.

Le rapport note par ailleurs que les craintes d’une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro soutiennent la demande européenne en tant que valeur à investir, sans toutefois que cela ne génère de forts mouvements d’achats.

Rappelons à cet égard que l’or est considéré par les investisseurs comme étant une valeur refuge de tout premier ordre, en faisant un investissement privilégié en période d’incertitudes économiques.

Les achats de bijoux, qui représentent plus de la moitié de la demande mondiale, ont quant à eux de nouveau reculé au premier trimestre, chutant de 3% à 600,8 tonnes. Le recul de 10% de la demande chinoise, laquelle a atteint 213,2 tonnes, en est fortement à l’origine. En vue d’expliquer ce phénomène, les experts considèrent que le ralentissement de la croissance économique a pesé sur le moral des consommateurs.

La demande égyptienne de bijoux a quant à elle également fortement baissé, reculant de 31% à 9 tonnes. Causes premières : le regain des troubles politiques observés en début d’année dans le pays. Parallèlement, la demande russe chutait grandement de 40% à 11,8 tonnes.

Ces baisses ont tout de même été en partie compensées par la hausse de la demande en Inde, laquelle s’est établi à 150,8 tonnes, progressant de 22% en valeur glissante annuelle.

Une hausse que les experts relativisent tout de même, ces derniers considérant qu’elle est due principalement au fait que le premier trimestre 2014 avait été “inhabituellement faible” en Inde, compte-tenu des restrictions temporaires mises en place à l’époque sur les importations et la circulation de l’or dans le pays.

Les achats nets des banques centrales sont quant à elles restés globalement stables, à 119,4 tonnes. Selon CMO, les établissements financiers continuent à accumuler des réserves d’or dans un but de diversification.

Les banques centrales, et tout particulièrement celles des pays en voie de développement, exposées à des monnaies volatiles semblent en effet vouloir se protéger en achetant de l’or.

Ainsi, la Russie est revenue sur les marchés en force en mars, après des mois de janvier et février calmes, portant ses achats nets sur le trimestre à 30 tonnes, ses réserves s’établissant désormais à 1240 tonnes.

Sources : AWP, CMO

Elisabeth Studer – 17 mai 2015 – www.leblogfinance.com

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. retrouvé le retour 19 mai 2015 à 22:01

    ES tu vois mon commentaire qui est en attente dite de “modération”
    C’est pourtant réaliste de mesurer que 3 morts c’est moins fort que le moindre petit biker us qui fait 9 d’un coup !! Enfin c’est pas comme cela que ça va tourner bien longtemps.
    Et ce pauvre Le Pen qui a mis autant de temps pour fabriquer un parti que maintenant Florian mène avec sa baguette !! baguette ou braguette ? Je ne sais plus trop :(

  2. brazilian steakhouse tacoma 26 janvier 2019 à 00:31

    It is the best time to make some plans for the future and it’s time to be
    happy. I’ve read this post and if I could I wish to suggest you few interesting things or advice.

    Maybe you can write next articles referring to this article.
    I wish to read even more things about it!

  3. Dolores 26 janvier 2019 à 07:01

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab
    ETFs.

  4. Lona 26 janvier 2019 à 10:43

    Now it is time to pick your particular investments.

  5. Bridget 26 janvier 2019 à 11:11

    And that is an funding threat price taking.

  6. Isabelle 28 janvier 2019 à 08:37

    And this is an investment risk price taking.

  7. Nicole 7 février 2019 à 07:43

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  8. Aiden 8 février 2019 à 07:32

    Contemplate investments that supply speedy annuities.

  9. Latonya 8 février 2019 à 15:39

    And that is an funding risk price taking.

  10. Lupita 9 février 2019 à 03:49

    That is true for funding advice as properly.

  11. Thaddeus 12 février 2019 à 02:57

    A monetary advisor is your planning partner.

  12. Gilberto 12 février 2019 à 03:43

    That is true for investment recommendation as nicely.

  13. Elvira 15 février 2019 à 02:41

    Contemplate investments that provide speedy annuities.

  14. Napoleon 18 février 2019 à 01:29

    Consider investments that offer fast annuities.