Le Blog Finance

L’Inde lorgne sur les champs gaziers de Leviathan, au large d’Israël

Une information d’importance sur l‘échiquier énergétique mondial mais également sur le volet politique internationale : selon le journal indien « Financial Express », ONGC Videsh (OVL), structure dédiée à l’international de la compagnie énergétique publique ONGC aurait des visées sur le projet gazier de Leviathan, au large de la côte méditerranéenne d’Israël. De quoi attiser encore les tensions dans un secteur et une région déjà peu épargnés.

“OVL souhaite obtenir une participation au sein des champs gaziers de Léviathan et des autres blocs proposés dans le bassin du Levant dans les eaux israéliennes » est-il précisé dans un communiqué.

Un changement de stratégie, alors que, selon un représentant officiel de l’entreprise, depuis que l’Inde a importé du pétrole brut en provenance des pays d’Asie occidentale comme l’Iran, l’Irak, le Koweït et l’Arabie saoudite, les opportunités offertes en Israël n’avaient pas fait l’objet d’un programme suivi.

A l’heure actuelle, NK Verma, le responsable de OVL a refusé tout commentaire quant à la possibilité que son entreprise pose un premier pied sur le projet gazier de Leviathan. En tout état de cause, la société demeure attentive en vue d’acquérir des actifs prolifiques dans plusieurs régions du globe.

Sources : OVL, Financial Express

Elisabeth Studer – 29 décembre 2014 – www.leblogfinance.com 

Partager cet article

Article de

Commenter cet article