Le Blog Finance

LME : hausse des commissions pour financer les investissements

Alors que le London Metal Exchange (LME), première bourse mondiale d’échanges de métaux industriels, vient de lancer la semaine dernière sa propre chambre de compensation, LME Clear, ses clients sont désormais mis à contribution …

Le LME a en effet annoncé lundi une augmentation moyenne de 34% de ses commissions au 1er juillet 2015. Objectifs clairement affichés : financer ses investissements, la bourse londonienne tentant de démontrer que l’intérêt des deux parties est au final préservé.

A noter que cette hausse intervient parallèlement à une refonte de la grille des frais appliqués aux investisseurs opérant sur le LME.

Les changements : est désormais appliquée une commission unique pour la transaction et la compensation.

« Nos nouveaux tarifs font partie intégrante de notre évolution vers une véritable Bourse commerciale mondiale et soutient nos investissements continuels et notre prochaine phase d’expansion après le lancement réussi de LME Clear la semaine dernière », a tenu à préciser expliqué Garry Jones, le directeur général du LME.

Lors d’une conférence de presse, ce dernier a par ailleurs tenu à faire le distinguo entre le LME racheté par HKEx, lequel ambitionne de se développer fortement en Asie, et le LME d’avant ce rachat, lequel était détenu par ses membres et investissait très peu. Histoire de faire passer l’addition, laissant ainsi entendre que l’investissement de ses clients serait rentabilisé à plus ou moins long terme.

Le LME compte notamment développer les activités de sa chambre de compensation en y traitant plus de contrats OTC « over the counter », – transaction conclue directement entre le vendeur et l’acheteur – ou en couvrant les échanges effectués durant les heures d’ouverture des bourses asiatiques.

La hausse des commissions est un « équilibre entre un juste retour pour les investisseurs et un juste coût de transaction pour les participants », a par ailleurs fait valoir Garry Jones.
Se voulant avant tout positif, certains experts notent que le LME avait précédemment laisser entendre que l’augmentation des frais se situerait probablement entre 20% et 50%. Dans un tel contexte, une hausse de 34% est conforme aux attentes.

« La mise en place de LME Clear a été une décision stratégique importante car non seulement elle fournit au LME des revenus substantiels et immédiats », mais elle offre également au groupe » la possibilité de conquérir de nouveaux marchés et de développer de nouveaux produits et de nouvelles capacités », notamment en Asie, avait déclaré la semaine dernière Charles Li, directeur général de la Bourse de Hong Kong (HKEx). Laquelle a racheté le LME en décembre 2012.

Créé en 1877, le LME voit transiter 80% des échanges de contrats à terme sur les métaux dits non-ferreux (cuivre, aluminium, plomb, zinc, nickel et étain principalement).

Sources : AFP, LME

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 29 septembre 2014

A lire également :

. Le LME lance sa propre chambre de compensation, avec pour objectif un développement en Asie

Société Générale : première émission d’obligations en yuans (Chine)

 

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Bforbroker 2 octobre 2014 à 16:17

    Quelles sont les positions des investisseurs face à cette hausse?

  2. Jack23 7 novembre 2014 à 15:39

    Oui, je pose aussi la même question pour être bien plus clair.

Commenter cet article