Le Blog Finance

Le cours du cacao boosté par Ebola, aux portes de la Côte d’Ivoire, 1er producteur mondial

Encore une fois le malheur des uns fait le bonheur des autres

Si l’Afrique de l’Ouest semble terrorisée à l’heure actuelle par la propagation du virus Ebola, la maladie permet quant à elle de booster le cours du cacao. A la plus grande joie des opérateurs voire des spéculateurs

Les prix de la fève brune  ont en effet progressé cette semaine, dopés par les craintes des investisseurs quant à un possible impact de l’épidémie sur la production africaine.

Après quinze jours de correction, les cours du cacao seront ainsi repartis à la hausse cette semaine, la crainte d’une pénurie rendant les opérateurs fébriles.

Jeudi, le cacao a ainsi atteint son plus haut niveau depuis près de trois semaines, s’échangeant à 2070 GBP la tonne à Londres et à 3205 USD la tonne à New York. Des niveaux proches des plus hauts observés en 2011, d’ores et déjà atteints fin août.

Selon le dernier bilan de l’OMS publié jeudi, l’épidémie a fait 2630 morts en Afrique de l’Ouest depuis le début de l’année sur 5357 cas enregistrés. Trois pays sont particulièrement touchés: le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone.

Or, il s’avère que Liberia et Guinée sont tous deux des pays frontaliers de la Côte d’Ivoire, laquelle est le premier producteur mondial de cacao, représentant 40% de l’offre mondiale. Le Liberia pourrait lui-même se refaire une place au soleil  sur le marché du cacao, à moins que le virus l’Ebola freine son expansion.

En dehors de ces deux contrées, l’Afrique de l’Ouest – durement impactée par le phénomène Ebola – compte d’autres importants producteurs de cacao (tel le Ghana, numéro deux mondial). Au final, la région représente près de 72% de la production mondiale de fève brune.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en décembre valait 2106 GBP vendredi à la cloture contre 1993 en fin de semaine dernière, et ce, après avoir atteint un plus bas de 1984 GBP durant la semaine.  

Parallèlement, sur le ICE Futures US de New York, la tonne pour livraison en décembre valait 3200 USD, contre 3038 USD en fin de semaine dernière.

Sources : AFP, Liffe

Elisabeth Studer – 19 septembre 2014 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Cacao : le cours en chute après des prises de bénéfices

Le cours du cacao dopé par prises de bénéfices et spéculation

Partager cet article

Article de

3 commentaires

  1. voyance gratuite en ligne par mail 23 septembre 2014 à 15:01

    Merci pour votre site bien illustré, qui nous donne envie de tout voir et tout lire. je vous souhaite une bonne continuation

  2. olivier 8 novembre 2014 à 02:14

    en côte d’ivoire,faut qu’on se mobilise contre ebola.
    l’application stop ebola qui résume tout sur ebola a maintenant sa page facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=826705740684359

  3. ES 8 novembre 2014 à 10:45

    ok merci
    il faut aussi lutter contre la propagande , la terreur – voulue – pour notamment faire monter les cours et pousser Chine et Inde hors d’Afrique …