Le Blog Finance

Le Mali veut rassurer les investisseurs : pas de révision du code minier

Décidément, cela bouge au Mali ces derniers temps, le pays semblant vouloir mettre les bouchées doubles … pour attirer les investisseurs.

Alors que l’or et le pétrole – n’en déplaise à nos politiques qui voudraient nous persuader du caractère désintéressé de leurs élans humanitaires – constituent l’enjeu principal du dossier, le ministre malien de l’Industrie et des Mines, Dr Boubou Cissé a invité la presse en vue de lui livrer les principaux éléments clés issus du Forum Mining d’Indaba, conférence annuelle des mines qui s’est tenue récemment à Cape Town, en Afrique du Sud.

Point phare de ce forum qui s’est déroulé du 3 au 6 février dernier : un symposium ministériel sur le rôle du secteur privé pour le développement minier et la nouvelle vision africaine sur le secteur.

A cette occasion, le ministre malien de l’Industrie et des Mines a été très sollicité par les partenaires techniques et financiers du Mali …. ces derniers étant vivement préoccupés tant par les aspects sécuritaires que par une éventuelle révision du code minier malien.

La délégation a tenu à rassurer les investisseurs étrangers, tout en assurant la promotion du secteur minier du Mali à travers une présentation des opportunités d’affaires. C’est en effet ce qu’indique sans ambages la presse malienne … laissant ainsi entrevoir que l’intervention de la France est loin d’être dénuée d’intérêts …. Il est vrai que le Mali est le troisième producteur d’or sur le continent africain, le pays étant doté d’autres ressources, comme le pétrole et le gaz.

« Le Mali offre aujourd’hui un cadre compétitif pour les investisseurs à travers trois codes miniers, investissements et des douanes » a par ailleurs souligné le ministre. Ajoutant que le gouvernement malien n’avait pas l’intention de réviser le code minier.

« Le code actuel offre des meilleures garanties. Il est possible pour les privés nationaux d’acquérir des actions minimums de 5%. Désormais, on peut renouveler un titre minier sans réduction de superficie. Le code rénové prend en compte le développement communautaire à travers la réalisation d’infrastructures socio-économiques de bases pour les populations locales », a-t-il par ailleurs précisé.

Le 10 septembre 2013, Boubou Cissé, avait annoncé qu’il entendait faire un «inventaire complet de tout ce qui existe » : contrats, titres, permis. Laissant entendre que tout ce qui avait été signé entre les gouvernements précédents et les entreprises minières serait examiné de près. « Sil y a des contrats qu’il est nécessaire de revoir dans l’intérêt du Mali, nous entamerons des négociations avec les partenaires concernés » avait-il ajouté.

Abdoulaye Pona, président de la Chambre des mines du Mali, représentant les entreprises minières avait toutefois mis en garde : « s’il y a une révision des contrats miniers, il ne faut pas que ça se passe dans l’intérêt du pays seulement, il faut que ça aille dans l’intérêt de l’investisseur. Si celui-ci ne trouve pas son compte dans ces contrats, il est libre d’aller ailleurs. Il vaut mieux prendre chaque jour un franc par un franc, plutôt que de vouloir prendre un million d’un coup. »

Le président de la Chambre des mines avait par ailleurs rappelé qu’en cas de litiges, les entreprises minières disposaient de moyens de recours.

Richard Zink, ambassadeur de l’Union européenne au Mali avait quant à lui indiqué dans une menace à peine voilée, en faisant référence au Congo, que le fait de réviser les contrats à chaque changement de gouvernement conduisait les investisseurs à être encore plus réticents.

L’ambassadeur de l’Union européenne avait également tenu à rappeler que les entreprises minières présentes au Mali étaient des compagnies de réputation internationale. Sous-entendu : d’une éthique et moralité irréprochables … et qui de ce fait, ne devraient pas agir en défaveur des intérêts maliens.

«Il faut regarder ce qu’il y a de prévu dans le code minier, dans les règles et les lois et les respecter », avait poursuivi Richard Zink. Ajoutant que « si le Mali trouve que son pourcentage est trop faible », qu’il fallait alors changer les lois et renégocier les accords et faire d’autres accords avec les nouvelles compagnies qui vont venir. »

Sources : Presse malienne, RFI

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  - 16 février 2014

A lire également :

. Mali : les modalités d’attribution des concessions pétrolières du bassin de Taoudeni mises en cause

. Mali : un pays riche en pétrole, en gaz et en mines d’or

Mali : Mohammed VI en visite avec le patronat marocain, le Maroc comme médiateur ?

Partager cet article

Article de

18 commentaires

  1. Graciela 26 janvier 2019 à 05:18

    Thank you to your interest in Funding Advice.

  2. Mavis 26 janvier 2019 à 06:03

    Great blog here! Also your site loads up very fast!

    What web host are you using? Can I get your affiliate
    link to your host? I wish my web site loaded up as fast as yours lol

  3. Indiana 26 janvier 2019 à 21:44

    Howdy! I realize this is sort of off-topic but I had to ask.
    Does operating a well-established blog like yours require a lot of work?
    I’m completely new to writing a blog but I do write in my journal daily.
    I’d like to start a blog so I can easily share my experience and thoughts online.
    Please let me know if you have any kind of ideas or tips for brand new aspiring blog owners.
    Appreciate it!

  4. Aubrey 27 janvier 2019 à 05:52

    And this is an investment danger price taking.

  5. brazilian steakhouse dc 27 janvier 2019 à 18:04

    Hello, I enjoy reading through your article post. I like to write
    a little comment to support you.

  6. brazilian wax cost 27 janvier 2019 à 21:07

    Heya! I realize this is sort of off-topic
    however I needed to ask. Does building a well-established website such as yours take a lot of
    work? I’m brand new to operating a blog but I do write in my diary every day.
    I’d like to start a blog so I can easily share my personal experience and views
    online. Please let me know if you have any kind of recommendations or tips for brand new aspiring blog owners.
    Thankyou!

  7. Felipa 28 janvier 2019 à 00:54

    That is true for funding recommendation as nicely.

  8. Blanche 2 février 2019 à 20:24

    Hello, just wanted to say, I liked this post. It was funny.
    Keep on posting!

  9. George 6 février 2019 à 03:34

    All varieties of investments include sure risks.

  10. Eugenio 7 février 2019 à 03:10

    Traders do pay direct and oblique prices.

  11. important source 7 février 2019 à 13:54

    I just want to say I am just very new to blogs and really liked you’re web page. Very likely I’m likely to bookmark your blog . You absolutely come with really good articles and reviews. Cheers for sharing your website.

  12. Palma 8 février 2019 à 06:17

    Buyers do pay direct and oblique costs.

  13. Bell 8 février 2019 à 09:49

    Now it’s time to decide your specific investments.

  14. Richelle 8 février 2019 à 15:42

    Schwab Intelligent Portfolios invests in Schwab ETFs.

  15. Manuela 11 février 2019 à 08:26

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  16. Damien 15 février 2019 à 03:15

    This is true for funding recommendation as effectively.

  17. Gale Asbury 18 février 2019 à 17:37

    I’m interested in starting a blog, and am curious as to how much revenue can come out of blogging..

  18. Mei 19 février 2019 à 02:47

    All forms of investments come with certain dangers.