Le Blog Finance

Algérie : déploiement de marines US en Espagne, au cas où …  info ou intox ?

Information à surveiller de près, les Etats-Unis pouvant être enclins à mettre en œuvre leur « stratégie du chaos » au Maghreb et tout particulièrement en Algérie alors que gaz et pétrole y coulent à flot … et que le gaz de schiste algérien pourrait bien à terme faire concurrence aux majors pétrolières US : selon le journal britannique Al Quds Al Arabi, 500 éléments des forces spéciales, relevant du corps des Marines de l’US Navy, ainsi que 8 avions militaires américains devraient être déployés dans les jorus qui viennent en Espagne. Plus précisément à la base Morón de la Frontera située dans la province de Séville en Andalousie. Cette force américaine devrait être investie de la mission d’intervenir en Algérie, si des troubles majeurs affecteraient le pays.

Selon Al Quds Al Arabi, la décision espagnole d’autoriser les USA à déployer leurs forces, aurait été prise de manière extrêmement rapide, chose inhabituelle. Mariano Rajoy aurait en effet transmis son feu vert à Washington après une réflexion de quelques jours seulement. Ce qui laisserait sous-entendre qu’il y a urgence.
Le journal londonien a par ailleurs indiqué que les 500 marines auront – officiellement – pour mission d’assurer la sécurité des ressortissants américains en Algérie ainsi que du personnel diplomatique US, et d’opérer leur évacuation du pays, en cas de nécessité bien évidemment.

Rappelons que l’ex-conseiller présidentiel américain Bruce Riedel a quant à lui prédit en décembre 2012 que l’Algérie serait prochainement confrontée à l’explosion d’une révolte populaire, laquelle mettrait un terme au pouvoir en place – avant tout militaire – l’actuel président Bouteflika, ne disposant que d’un pouvoir de façade.

Lors d’une conférence donnée à la fin de l’année dernière à l’institut royal ElCano à Madrid, Bruce Riedel avait ainsi déclaré que l’Algérie « souffre d’un régime policier » , n’observant par ailleurs aucune «  volonté réformatrices chez les tenants du pouvoir ».

«Les mêmes conditions ayant conduit à l’explosion populaire en Egypte, sont réunies en Algérie, une pression démographique grandissante et mal maîtrisée, une jeunesse au désarroi, désespérée et l’absence totale de toute ouverture politique» avait-il par ailleurs ajouté.

Bruce Riedel avait alors averti que «dépenser des milliards de dollars, pour acheter un silence provisoire du peuple, ne sera plus d’aucun effet dans un avenir proche». Considérant alors que le soulèvement populaire généralisé ne pouvait intervenir que rapidement.

Reste que par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, l’Algérie a qualifié de “totalement infondé et absurde” le contenu de l’article paru dans le quotidien Al Quds Al Arabi. “Les mesures dont il est question dans cet article ne sont pas dirigées contre un pays en particulier et elles concernent encore moins notre pays”, a encore précisé M. Belani.

Précisons tout de même qu’en janvier dernier, alors que l’Algérie constitue l’un des points centraux de la stratégie militaire US au Mali et au Sahel, et que François Hollande a lui-même reconnu « le rôle très important » d’Alger dans la crise malienne, le ministère algérien des Affaires religieuses a souhaité définir le rôle des mosquées sur le territoire algérien. 

Alger compte bien ne pas se laisser faire avais-je indiqué alors … estimant que la capitale algérienne tentait d’éviter ainsi une montée des extrémistes, laquelle pourrait être « ordonnancée » par des puissances soucieuses d’y mettre le chaos pour mieux y régner en divisant. Et ce, à quelques mois des élections présidentielles prévues en 2014. La santé de l’actuel président Bouteflika posant parallèlement quelques inquiétudes.
But alors affiché par le ministère algérien : contrer les idéologies extrémistes. Les moyens ? Via une formation des imams, afin, nous disait-on qu’ils soient en mesure de mieux comprendre les exigences d’aujourd’hui. Mais également de recentrer ces religieux dont le l’influence est non négligeable sur faits et pensées des populations autour des véritables valeurs de l’islam. Histoire notamment que la religion ne soit pas récupérée voire infiltrée par d’éventuelles contrées, lobbies et autres puissances enclins à utiliser cette arme du 21ème siècle comme une véritable « propagande » pouvant servir leurs intérêts (politiques mais surtout économiques ..)
Ainsi, les autorités algériennes avaient annoncé vouloir éliminer l’idéologie extrémiste des lieux de culte et protéger ces derniers de l’influence des partis politiques et des organisations communautaires. Ce qui a le mérite d’être clair …

Il devrait être ainsi prochainement interdit aux partis politiques et autres organisations de prêcher ou de discourir au sein des mosquées. Cela signifiant tout de même que de telles pratiques étaient admises jusqu’à présent … avec toutes les dérives que cela peut engendrer … et qui plus est dans un pays où les tensions sociales ont pu être calmées jusqu’à présent grâce à la manne pétrolière et la place stratégique dont il dispose au niveau de l’échiquier énergétique mondial.

Un projet de loi portant sur les organisations religieuses vient pour cela d’être rédigé par le gouvernement algérien. Si le texte est adopté, toute organisation pourra être dissoute en cas « d’interférence dans le travail des responsables des mosquées et des écoles coraniques ».
Une manière de combler le vide législatif qui, au début des années 1990, a permis au FIS, aujourd’hui dissout, « de contrôler les mosquées et les soi-disant organisations humanitaires », affirme quant à lui l’universitaire Ilham Saadi.

Selon l’édition du 8 janvier du journal Echourouk, Ada Fellahi, adjoint du ministre des Affaires religieuses, avait alors mis en garde quant à lui contre l’infiltration pratiquée par les salafistes au sein des mosquées, soulignant qu’ils «ont bénéficié à ce jour d’une grande marge de manoeuvre ».

Le ministre algérien des Affaires religieuses Bouabdallah Ghlamallah avait parallèlement indiqué que « les lieux de culte doivent reprendre leur mission première ».  Première étape : assurer une meilleure formation à ces religieux, ces derniers devant ainsi « évoluer conformément aux développements et aux changements sociaux ». L’objectif étant de former les imams à appréhender « les réalités de la société dans laquelle ils vivent, pour qu’ils soient mieux à même de contrer les partisans de l’idéologie fondamentaliste ».

Sources : Al Quds Al Arabi , Presse algérienne, MAE algérien

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 30 avril 2013

Partager cet article

Article de

41 commentaires

  1. Elisabeth Studer 30 avril 2013 à 23:14

    Confirmation tt de même du déploiement, mine de rien, certes pas visé contre l’Algérie. Mais cela signifie que les marines US prennent pieds en Europe …
    ——————–
    L’information parue dans le quotidien panarabe londonien, Al Quds al Arabi, il y a quelques jours, relative à un prétendu déploiement de Marines américains en Espagne afin de parer à un éventuel soulèvement populaire en Algérie, vient d’être catégoriquement démentie par un officiel militaire américain.

    Ainsi, cette information relayée par plusieurs médias notamment marocains, est tout simplement fausse et infondée, a confirmé dans une déclaration faite à l’APS par Robert Firman, un porte-parole du Pentagone chargé de l’Afrique.
    *********
    Ce dernier a expliqué que ce déploiement de Marines en Espagne vise à «améliorer la capacité des Etats-Unis pour répondre à d’éventuelles crises en Afrique de l’Ouest» et n’est nullement destinée à intervenir en Algérie en lançant de quelconques opérations militaires.
    *************************************************

    Robert Firman a indiqué qu’«en réponse aux attaques terroristes perpétrées en Libye, l’année dernière, les Etats-Unis œuvrent à l’amélioration de leur capacité à réagir plus rapidement aux situations de crise à travers le monde».
    [(gloups) ....]

    Pour l’officiel américain, la présence de ces Marines en Espagne, fera en sorte que les militaires US «seront dans la capacité d’entreprendre une série de missions dont celles de l’aide humanitaire, de secours et de soutien aux ambassades des Etats-Unis».

  2. Elisabeth Studer 30 avril 2013 à 23:21

    April 25th, 2013

    02:28 PM ET

    U.S. Marine rapid response force deploying to Spain base

    By Barbara Starr

    The first of 500 Marines have begun deploying to Spain as part of a new rapid reaction force to respond to threats against U.S. citizens, government personnel or installations in Africa.

    The new task force is based at Moron Air Base in southern Spain, which provides quick access especially to northern Africa, where security concerns have grown since the September 2012 attack on a U.S. government facility in Benghazi, Libya, a Pentagon official told CNN.

    Deployment began Wednesday

    When fully operational, the unit will be required to be airborne within six hours of receiving orders, providing the type of rapid response that the Pentagon says was not possible during the Benghazi attack. Ambassador Chris Stevens and three other Americans died during the assault at the U.S. mission and CIA annex.

    The Marine unit will have the job of providing protection for embassies and diplomatic compounds under attack or receiving threats; protecting U.S. citizens; rescuing downed pilots; and assisting other elements of the U.S. military in the event of a need to evacuate American citizens, the official said. He declined to be identified because much of the group’s work has not yet been publicly discussed by the Marine Corps.

    Spain provided final approval for the unit’s presence Friday. The full 500-strong team, which is to be in place within 30 days, will include 225 Marines equipped for ground combat along with intelligence and communications specialists, plus another 225 personnel to man and maintain the six V-22 Osprey aircraft and two C-130 refueling aircraft that make up the aviation component of the unit.

    The refueling aircraft will allow the Osprey to fly greater distances without landing.
    **************************************************************
    The unit is equipped to go into areas under combat conditions, and can be deployed without the permission of a local government if ordered to do so, the official said.
    ************************************************************

    The Marines will be equipped with machines guns, mortars and grenade launchers. Having specific aircraft assigned to the team at all times is seen within the Marine Corps as a key assurance that they can get airborne in the time required.

    As part of the Marine Corps’ efforts to beef up embassy security in particular, it also is adding 1,000 Marines to the embassy guard force, nearly doubling the size of the effort by increasing the size of individual embassy teams in high-threat areas, and establishing a special team of 100 Marines based in the United States that could quickly fly to an area to back up embassy guards if an embassy is under threat

  3. Elisabeth Studer 30 avril 2013 à 23:24

    U.S. Marine Strike Force, Ospreys To Spain En Route To Africa

    April 25, 2013richardrozoffLeave a commentGo to comments

    Stars and Stripes
    April 25, 2013

    550 Marines head to Spain in support of AFRICOM
    By John Vandiver

    ====

    “Right now, they’re temporarily going to Morón, Spain, as a placeholder. I think they are going to move sometime. It wouldn’t surprise me to find them moving around the African continent.”

    For several years, the Marine Corps has been developing plans for a Special Purpose Marine Air Ground Task Force to bolster the capabilities of AFRICOM.

    “If something happens you now have an asset you can move very quickly, along with the C-130s, tankers and MV-22s, you can move very quickly to the African continent…”

    ====

    Osprey being loaded at Stuttgart, Germany where U.S. Africa Command headquarters are located.

    STUTTGART, Germany: An Africa-focused Marine rapid reaction force is bound for Morón, Spain, which will serve as a temporary base for the 550-strong unit, Marine Commandant Gen. James Amos told Congress on Wednesday.

    Amos said the unit, which will serve the needs of U.S. Africa Command boss Gen. David Rodriguez, also could eventually be repositioned on the African continent if U.S. diplomatic officials make such an arrangement.

    “Right now, they’re temporarily going to Morón, Spain, as a placeholder,” Amos said during testimony before the Senate Appropriations Committee. “I think they are going to move sometime. It wouldn’t surprise me to find them moving around the African continent.”

    For several years, the Marine Corps has been developing plans for a Special Purpose Marine Air Ground Task Force to bolster the capabilities of AFRICOM.

    Last year, Marines based a MAGTF in Sigonella, Italy, that conducts a range of training missions in Africa, including the training of friendly forces for counter-terrorism missions in places such as Somalia. The new Spain-based MAGTF also will have the ability to conduct training, though its primary purpose will be to serve as a crisis reaction force, Amos said.

    The need for such a force was underscored in September when the U.S. consulate in Benghazi, Libya, came under attack leaving four Americans dead, including U.S. Ambassador Christopher Stevens. The attack exposed AFRICOM’s lack of crisis-response capability.

    Since then, AFRICOM has steadily been bolstering its capacities. In October, for example, AFRICOM finally received its so-called Commander’s in-Extremis Force comprised of Green Berets who function as crisis responders.

    The new Marine MAGTF, which comes equipped with significant airlift capability, provides additional firepower for AFRICOM.

    On Monday, six MV-22 Ospreys began their journey to Spain, Amos said.

    “If something happens you now have an asset you can move very quickly, along with the C-130s, tankers and MV-22s, you can move very quickly to the African continent in response to a crisis.”

  4. Elisabeth Studer 30 avril 2013 à 23:25

    The authorization stems from a 1988 cooperation agreement between Spain and the U.S. and was granted for a period of one year by Spain’s Cabinet on Friday.

    Spain previously authorized the temporary deployment from March to November, 2011, of up to 45 aircraft at the Moron and Rota bases.

    The U.S. Embassy in Madrid said Friday that “following the tragedy in the Libyan city of Benghazi,” where four U.S. citizens were killed, the U.S. recognized the need for a force able to respond quickly to crises in northwest Africa.

  5. Boumediene 1 mai 2013 à 08:09

    rêvez mes chères voisins marocain un proverbe arabe dit ‘ce lui qui souhaite du mal a son prochain il l’affrontera’ vous avez fait assez durant la décennie noire mai l’Algérie est rester debout . 1 2 3 Viva l’Algérie

  6. the big party 1962 1 mai 2013 à 10:34

    les usa ont une base au niger juste a coté des puits de pétrole qui les intéresse

    al quds al arabi est un journal inféodé au qatar

    hors l’algérie n’écarte pas ses cuisses sur le sujet syrien et c’est ce qui ne plait pas au qatar

    c’est pas de l’intox c’est du botox car c’est superficiel

  7. Elodie 2 mai 2013 à 02:46

    De quel droit accusez-vous la presse marocaine d’être la source de cette info ? N’est-ce pas Al Qods Al Arabi qui l’a publié pour ensuite être reprise par plusieurs médias que ce soit marocains, espagnols, américains et même algériens !!

    Faut arrêter là, votre obsession envers les marocains relève d’une psychiatrie lourde !!

  8. Elisabeth 2 mai 2013 à 10:01

    merci Elodie de remettre les pendules à l’heure

  9. elisabeth 3 mai 2013 à 00:08

    SENEGAL-AFRIQUE-USA-SECURITE

    Atelier sur la lutte contre l’extrémisme violent dans le Sahel à partir de lundi

    2013-05-02 17:11:11 GMT

    Dakar, 2 mai (APS) – Un atelier sur le rôle de la sécurité et du développement dans la lutte contre l’extrémisme violent dans le Sahel démarre lundi à Dakar, à l’hôtel King Fahd Palace, à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis et du gouvernement du Sénégal, en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de l’Afrique (ACSS), a appris l’APS de source diplomatique.

    Selon un communiqué transmis à l’APS, la cérémonie d’ouverture sera présidée à 11 heures, par Lewis Lukens, ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, et le général Pathé Seck, ministre sénégalais de l’Intérieur, en présence d’ Ahmédou Ould-Abdallah, président du Centre des stratégies pour la sécurité au Sahel et au Sahara qui ‘’délivrera le discours principal’’.

    Prévu jusqu’au 10 mai, cet atelier ‘’regroupera environ 60 participants venant de 13 pays africains, dont des représentants du gouvernement américain et des experts d’organisations internationales telles que le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), et l’Agence américaine pour le développement international (USAID)’’.

    La rencontre ‘’permettra d’aborder le rôle des programmes axés sur le développement pour trouver des solutions aux problèmes de sécurité dans la région du Sahel’’, ajoute le texte.

    La même source souligne que ‘’les experts examineront les moyens de coordonner les efforts pour trouver des solutions à long terme pour préserver la sécurité, la paix et la stabilité des citoyens dans une région qui a longtemps souffert de groupes extrémistes violents’’.

  10. Nenuphar 3 mai 2013 à 10:52

    Bye, bye, leBlogfinance et surtout Elisabeth ! Je vous laisse entre copains et coquins. La censure j’en ai une sainte horreur.

  11. Elisabeth 3 mai 2013 à 22:27

    la censure, quelle censure ?

  12. Elisabeth Studer 6 mai 2013 à 00:06

    04/05/2013 à 10h:38 | AFP

    Algérie: surveillance renforcée à la frontière tunisienne

    L’Algérie a renforcé, à l’aide d’hélicoptères, la surveillance de sa frontière avec la Tunisie, dont l’armée traque un groupe de jihadistes, a rapporté samedi le journal algérien El-Watan, citant des sources sécuritaires.

    “C’est à titre préventif que ce renforcement a été décidé pour pallier toute éventualité d’infiltration de terroristes dans notre territoire”, selon ces sources.

    “Des hélicoptères ratissent quotidiennement le tracé frontalier de 965 km entre l’Algérie et la Tunisie, tout autant que les 4X4 des GGF (gardes-frontières). Les douanes algériennes et la Police aux frontières (PAF) sont également averties”, ajoutent ces sources au quotidien francophone.

    Les forces tunisiennes pourchassent deux groupes de jihadistes, l’un sur le Mont Chaambi et l’autre à une centaine de kilomètres plus au nord dans la région de Kef. Ils sont environ une cinquantaine, des Tunisiens et des Algériens, avait indiqué jeudi à l’AFP une source sécuritaire tunisienne. Officiellement, les autorités tunisiennes avancent un nombre moitié moindre.

    La traque s’est considérablement intensifiée la semaine écoulée, après qu’une quinzaine de militaires et de gendarmes ont été blessés par des engins explosifs disposés par les combattants.

    Interrogé sur une éventuelle coopération avec l’Algérie, le porte-parole du ministère de la Défense tunisien, le colonel Mokhtar Ben Naceur, avait indiqué jeudi qu’elle se faisait en terme d’échange de renseignements uniquement.

    “Lorsqu’on a des informations sûres, on les échange. Il n’y a pas d’action commune sur le terrain”, a-t-il dit.

    Lundi dernier, le Premier ministre tunisien Ali Larayedh avait effectué une visite à Alger accompagné du chef d’état-major de l’armée tunisienne, le général Rachid Ammar, axée notamment sur la coopération frontalière. Le général Ammar avait eu des discussions avec son homologue algérien, le général Ahmed Gaïd Salah.

    La Tunisie fait face depuis la révolution de janvier 2011 à un essor inquiétant de groupuscules islamistes armés.

  13. Nenuphar 6 mai 2013 à 21:15

    Faites donc pas l’idiote vous savez pertinemment que mon post précédent mon observation sur la censure n’a pas été édité.

    Non seulement vous êtes malhonnête mais en plus vous semblez me prendre pour un crétin.

  14. Elisabeth 6 mai 2013 à 21:45

    ????

    • Nenuphar 7 mai 2013 à 17:25

      Là vous êtes idiote ! Vous vous interrogez sur le sens de mon commentaire relatif à la censure et vous évitez donc de parler du sujet relatif à mon commentaire en réponse à cette “Elodie” et à vous même qui était en attente de modération et qui n’a pas été édité.

      C’est pas de la censure ça ! Alors au lieu de jouer à l’idiote, vous devriez être honnête en avouant avoir censuré mon commentaire au lieu de vous interroger par des points d’interrogation sur le sens du post en question.

  15. Copas 6 mai 2013 à 23:06

    Hum, la présence de bases américaines en Europe du sud (et 3 en Espagne) n’est pas une nouveauté. Il en possède une quinzaine et pas avec une poignée d’hélicos. Sans compter les flottes de guerre qui ont ce qu’il faut sur les porte-aéronefs en matière d’helicos.qui ne sont pas des engins offensifs suffisants contre un pays comme l’Algérie;

    Tout cela sent l’enfumage comme preuve d’une menace américaine DE CETTE façon sur l’Algérie;

    Mais ce qui est le plus curieux dans l’utilisation de cette info c’est qu’elle se construit dans la méconnaissance des relations entre l’armée algérienne et le commandement américain.

    Qu’allait faire fin Mars à Tamanrasset le général Carter Ham, commandant des forces américaines en Afrique (Africom) ?

    Un bridge ?

    L’éventuel danger de l’impérialisme US sur l’Algérie ne viendra pas de la base Morón mais des généraux algériens qui font des papouilles avec l’AFRICOM et partagent dans le CEMOC (Algérie, Niger, Mali et Mauritanie sous commandement militaire réel de l’Algérie) , des objectifs partagés avec les USA.

    Tout comme le danger impérialiste US qui pesait sur l’Égypte venait de Mubarak et non des islamistes (ça c’est la 2e carte et contre-feu pour les peuples concernés).

    Les cartes battues ne sont pas forcément celles qui sont jetées en rumeurs .

    Par contre cela n’empêche pas la tension sociale et politique colossale régnant en Algérie comme au Maroc qui peut, à tout moment, exploser et jeter à bas des régimes antidémocratiques .
    De ce point de vue, même si les USA ont de nombreux fers au feu (des fois contradictoires) ils ne sont pour rien (sauf par leur place mondiale et des échanges inégaux entre pays) dans ces tensions.

    Les généraux algériens sont de bien meilleurs chevaux pour eux sans que cela n’évite leurs inquiétudes.

  16. Brakna 11 juin 2013 à 00:58

    Il est clair qu’aucun autre pays africain ou arabe ne pouvait résister à la situation que l’Algérie et les Algériens ont vécue durant la décennie noire 1990 -2000 ; une dette de 45 milliards, le baril de pétrole à 9 dollars, une horde de sauvages financés par des force occultes tuait et terrorisé tous les algériens, l’Algérie était isolée y compris par ses proches partenaires, ses voisins, les pays arabes…
    Aujourd’hui, la Situation a changée, Dette nulle, Réserves de changes de 190 milliards de dollars, l’espoir qui renait petit à petit dans le cœur des Algériens avec un support indéfectible de la population à son armée à l’image du sombre attentat d’In Amenas. Aujourd’hui l’Algérie avec ses 40 millions d’habitants est debout et le restera au moins pour les 50 années à venir. Un Grand pays n’est pas celui qui n’a jamais confrontés des problèmes mais c’est celui qui surpasse les problèmes chaque fois qu’ils les rencontrent.

  17. how to potty train a boy 5 février 2014 à 16:45

    Hi, I do believe this is a great blog. I stumbledupon it ;) I am going
    to revisit once again since i have saved as a favorite it.
    Money and freedom is the greatest way to change, may you be rich and
    continue to help others.

  18. fast money making 8 juin 2014 à 20:53

    Great info. Lucky me I came across your blog
    by chance (stumbleupon). I’ve saved it for later!

  19. retrouvé le retour 9 juin 2014 à 20:37

    On essaie par tous les moyens de contrôler une ressource énergétique fossile qui disparaît à grande vitesse. On enfume le public avec de fausses nouvelles pour planquer la pénurie gravissime qui se profile, on se prépare éventuellement à attaquer, sous des prétextes bidons, ceux qui résistent. Comme on l’a fait un peu partout, Vietnam, Irak. Tout cela est sans espoir, car tout le monde a bien compris que les USA sont maintenant une nation de mendiants.
    J’ose à peine proposer cet article dans lequel il est question de “brûler les étapes”!

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/410470/petrole-dans-le-golfe-du-saint-laurent-couillard-accuse-de-bruler-les-etapes?

    Pour ce qui est du Maroc, c’est comme pour l’Espagne en France on est en REPUBLIQUE.

  20. Humm êtes vous sûr de ce que vous nous avancez ?

  21. Carlos 25 janvier 2019 à 16:57

    Wow, this article is nice, my younger sister is analyzing such things, so I
    am going to let know her.

  22. Juan 26 janvier 2019 à 03:43

    And this is an investment threat worth taking.

  23. Sandra 26 janvier 2019 à 12:55

    Now it is time to decide your particular investments.

  24. Barry 26 janvier 2019 à 18:50

    A financial advisor is your planning partner.

  25. Norma 26 janvier 2019 à 22:49

    All types of investments include sure risks.

  26. Richard 26 janvier 2019 à 22:51

    Investors do pay direct and oblique costs.

  27. Verona 27 janvier 2019 à 01:30

    What’s Going down i’m new to this, I stumbled upon this I have discovered
    It absolutely helpful and it has aided me out loads.
    I hope to give a contribution & assist other customers like its aided me.
    Great job.

  28. brazilian steakhouse des moines 27 janvier 2019 à 03:06

    Piece of writing writing is also a excitement, if you be
    familiar with after that you can write if not it is complicated to write.

  29. Florentina 27 janvier 2019 à 09:37

    This is true for investment advice as nicely.

  30. Rex 27 janvier 2019 à 10:51

    And that is an investment danger price taking.

  31. brazilian wax spa 27 janvier 2019 à 20:09

    Sweet blog! I found it while searching on Yahoo News.
    Do you have any suggestions on how to get listed in Yahoo
    News? I’ve been trying for a while but I never seem to get there!
    Thanks

  32. Antonio 6 février 2019 à 22:17

    Buyers do pay direct and indirect prices.

  33. Cheryl 9 février 2019 à 03:07

    And that is an funding risk value taking.

  34. Porfirio 10 février 2019 à 15:42

    Thanks on your interest in Investment Advice.

  35. Dwayne 15 février 2019 à 02:04

    Investors do pay direct and oblique costs.

  36. Sang 16 février 2019 à 01:43

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  37. Bertie 16 février 2019 à 01:58

    That is true for investment advice as properly.

  38. Terrie 18 février 2019 à 02:50

    This is true for investment recommendation as well.

  39. Stephaine 19 février 2019 à 02:32

    That is true for funding recommendation as effectively.

  40. Vito 19 février 2019 à 02:33

    A financial advisor is your planning associate.