Le Blog Finance

Allemagne : les prévisions de croissance revues à la baisse

Quoiqu’on en dise, l’Allemagne n’est pas en aussi bonne forme que ce qu’on voudrait nous faire croire …

Les cinq économistes qui conseillent le gouvernement allemand, considérés comme des « sages », viennent de revoir fortement  à la baisse lundi leur prévision de croissance économique pour l’Allemagne en 2013. N’aboutissant qu’à un « malheureux »  + 0,3% au final.

S’ils anticipaient jusqu’à présent une croissance de 0,8% outre-Rhin, ces cinq personnages de haut rang se montrent désormais encore plus pessimistes que le gouvernement allemand lui-même. Ce dernier tablant à l’heure actuelle sur une croissance de 0,4% en 2013.

Les sages expliquent  l’écart de  0,5 point par rapport leur  prévision de novembre 2012 essentiellement par « le net repli  du Produit intérieur brut au quatrième trimestre”.

Parmi les principaux facteurs pour l’année en cours, les économistes tablent “seulement sur le marché intérieur, et avant tout sur la consommation privée”, considérant toutefois que le marché du travail outre-Rhin demeure “robuste”.

Selon eux, le montant des investissements envisagés sur le 1er semestre ne devrait pas permettre d’améliorer la situation. Pire encore : “la contribution du commerce extérieur devrait être légèrement négative”, en chute de 0,3 %.

Rappelons en effet que les exportations – principal moteur de l’économie allemande – ont été en nette baisse à la fin de l’année 2012, la  contraction du PIB s’avérant être plus importante que prévu.

Revers de la médaille en quelque sorte d’une forte dépendance aux achats des pays étrangers, laquelle s’avère dangereuse en période de crise mondiale.

Les sages estiment désormais que les exportations devraient progresser de 3%, après avoir augmenté de 3,7% en 2012. Les importations devraient quant à elles grimper de 4% cette année, après avoir progressé de 1,8% en 2012.

“En raison de la crise de la zone euro, l’économie mondiale s’est fortement affaiblie, ce qui a affecté la conjoncture en Allemagne “, expliquaient d’ores et déjà en novembre dernier les cinq sages, ces derniers s’attendent alors toutefois à ce que l’économie allemande rebondisse, alors que le  quatrième trimestre 2012 s’annonçait déjà comme le plus bas de l’année.

Rappelons également  que dans son allocution du nouvel an, la chancelière allemande avait appelé ses concitoyens a faire preuve de “patience” et de “courage” pour affronter une année 2013 “plus difficile” qu’en 2012. On ne pourra pas dire qu’elle n’avait pas prévenu …

Sources : AFP, Reuters, AWP

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 25 mars 2013

Partager cet article

Article de

14 commentaires

  1. hi 25 janvier 2019 à 00:42

    Everything is very open with a very clear clarification of the issues.
    It was truly informative. Your website is useful. Thanks for sharing!

  2. Karl 26 janvier 2019 à 03:04

    Its not my first time to pay a quick visit this website, i am browsing this site dailly and
    take fastidious data from here daily.

  3. Marcella 2 février 2019 à 08:56

    Traders do pay direct and oblique costs.

  4. Laverne 4 février 2019 à 01:02

    Contemplate investments that provide rapid annuities.

  5. Linda 4 février 2019 à 01:19

    Financial advisors business is individuals business.

  6. Mindy 6 février 2019 à 01:51

    All varieties of investments come with certain dangers.

  7. Constance 8 février 2019 à 08:26

    That is true for investment advice as well.

  8. Jacqueline 11 février 2019 à 05:53

    Schwab Clever Portfolios invests in Schwab ETFs.

  9. Harriet 12 février 2019 à 02:16

    That is true for funding advice as nicely.

  10. Rosa 15 février 2019 à 03:22

    Think about investments that offer instant annuities.

  11. Josephine 16 février 2019 à 01:51

    Traders do pay direct and indirect prices.

  12. Sal 16 février 2019 à 02:16

    And that is an investment danger value taking.

  13. May 17 février 2019 à 02:25

    Contemplate investments that provide fast
    annuities.

  14. Dolly 19 février 2019 à 01:32

    And that is an investment danger value taking.